LA ZONE -
Résumé : L'auteur de cette parodie reprend le thème de la série de films Retour vers le futur à la sauce débilienne (mais ça peut pas être plus débilien que les films eux-mêmes). Il reprend sans états d'âme le thème imposé 'comment perdre les JO' et embraye sur la vie supposée de Pierre de Coubertin dans une ode à la confusion mentale totalement hétérogène. Voila qui laisse perpeulexe.

Comment perdre les JO : retour vers le futur IV

Le 16/10/2005
par Lapinchien
[illustration] Dans une réalité alternative ayant autrefois existé, mais de laquelle nous nous sommes désolidarisé…
« Marty ! C’est une catastrophe ! », Bordel ! Encore ce vieil enfoiré de Doc Brown qui vient me gonfler avec ses théories à la mord moi l’noeud et qui tambourine à ma porte depuis un quart d’heure comme un pic-vert en rut :

-C’est bon Emmett ! Faut se calmer maintenant ! Vous, vous avez encore oublié d’avaler vos pilules anti-parano, pas vrai ?
-Marty ! Ecoute moi, on a un grave problème cette fois ! T’as pas regardé les infos sur Fox News cet après midi ? Elles m’ont secoué !
-Je trouve vos private jokes médiocres, petite enflure… Contentez vous de lire le script et lâchez moi les burnes, j’ai d’autres chats à fouetter avec mon Parkinson en ce moment !
-Non Marty ! N’y voit rien de personnel… C’est les O.G, Marty !
-O.G. Simpson ? Il a encore butté sa dernière femme ?
-Non, non, non…O.G. c’est les Olympic Games, connard ! Le comité Olympique a décidé qu’ils auraient lieu à Hill Valley en 2016 et…
-Youpi ! Y aura sûrement Mohamed Ali et je pourrais l’affronter en duel singulier… reste plus qu’a faire valider le tremblement artistique comme nouvelle discipline en athlétisme !
-Mais non, ducon ! Biff Tannen ! Tu te rappelles, il a volé l’almanach des sports de l’époque et il va s’en foutre plein les fouilles et reconstruire son empire diabolique çà risque de créer une faille spatiotemporelle sans précédents qui engloutira tout notre univers pour en faire un grumeau de purée mouseline compact de 23 mm de circonférence moyenne et…
-On avait pas solutionné le problème de l’almanach en le brûlant après que le vieux Biff l’ait confié au jeune Biff ? Camés de scénaristes de merde…
-Heu en fait… Je l’ai gardé et il me l’a repris à la loyale au poker la semaine dernière. Ne connaissant pas de bookmaker personnellement, je n’ai jamais pu faire fortune…
-Espèce d’enfoiré ! Et c’est quoi le rapport avec Hill Valley ?
-Heu… Aucun mais je suis sénile maintenant !
-Oui çà se tient ! Prenons vite la Delorean DMC-12 et allons vite régler le problème !
-Heu la Delorean a été détruite… On avait un train magique jusqu’à ce que je le perde au poker contre Einstein…
-Votre chien ?
-Non, le savant en 1935… j’ai pourtant remonté le temps juste avant le moment où il était sensé apprendre les règles du jeu… La chance des débutants, je vois pas d’autre explication… Heureusement il m’a donné un double-gode à remonter le temps en échange de la théorie de la relativité sinon j’aurais jamais pu rentrer…
-Vous voulez dire qu’on va devoir …
-J’en ai bien peur, Marty !
(…)

De nos jours, dans notre réalité actuelle, suite à une recherche sur Wikipedia :

Pierre de Coubertin (1er janvier 1863 Paris-2 septembre 1937 Genève), né sous le nom de Pierre de Frédy était un historien et pédagogue français qui ressuscita les jeux pornographiques, vieille tradition romaine dédiée à honorer le dieu Bacchus et tombée dans l’oubli collectif pour d’obscures raisons morales…

Né à Paris dans une famille aristocratique, il passa son enfance au château de Mirville, en Normandie. Il écarta la carrière militaire ou politique, fréquente dans son milieu. “Colonialiste fanatique” de ses propres mots, il accorde une grande place à l’honneur patriotique et au nationalisme. Bercé des souvenirs de l’après-défaite de 1870, il s’engage pour un renouveau de la nation française.

Inspiré par sa propre éducation et ses visites dans des universités anglaises et américaines, il prend le parti d'améliorer l'éducation qu’il juge désuète et sans imagination. Alors qu’il allait devenir un sombre con, il rencontre inopinément deux mystérieux sodomites qui l’initient à l’art de la percussion anale. Dès lors, selon lui, le cul occupe une place fondamentale dans le développement de l'individu: il s'attache à en augmenter la place dans l'éducation de la jeunesse. Comparant le gang bang allemand militarisé ou le viol suédois dans les saunas, il leur préfère la valeur des jeux éducatifs. Pratiquant l’auto-missionnaire, la tournante comme l’aquaorgie ou le catch artistique dans la boue en string, il prône la pratique du cul comme un moyen de redressement de l’esprit.

Pour promouvoir le cul, son idée était de créer une grande compétition internationale, qui verrait s'opposer les meilleurs niqueurs du monde civilisé. Inspiré par l’intérêt grandissant que suscite le pornographisme antique à la lumière de découvertes archéologiques à Sodome et Gomore, il décide de recréer les jeux. Il annonce son projet le 25 Novembre 1892 dans l'amphithéâtre de la Sorbonne et crée le Comité international du fion le 23 juin 1894, à Paris. En 1896, les premiers jeux pornographiques rénovés auront symboliquement lieu à Mykonos, et la fréquence de quatre ans est établie.(pour le repos anal)

Le baron est opposé à la participation des femmes aux pornographyades, à l’instar des jeux de la Grèce antique. Pour lui les jeux doivent rester une “eulogie pour le cul masculin” Néanmoins, elles feront leur apparition aux jeux de 1900 qui se déroulent à Paris lors d’une mémorable partouze. Leur nombre ne cessera d’augmenter, si bien qu'en 1928, aux jeux d'Amsterdam, les femmes au nombre de 290 font leur entrée triomphale aux épreuves du triple gode.

Coubertin participe à diverses associations visant à promouvoir le cul et rédige plusieurs ouvrages pédagogiques. En dépit du succès croissant des premières Pornographyales modernes, les débuts sont difficiles. Les jeux ne renoueront avec le succès qu'aux jeux de 1924, organisés pour la seconde fois à Paris (participation de petits rongeurs)

Bien que peu modéré dans son appréciation de la discipline exemplaire et de la “quintessence de la pornographie” des jeux de 1936 à Berlin, il défend pourtant l’idéal d’égalité raciale comme le montre sa réaction en 1904 à Saint Louis aux “Journées gang bang interraciaux”. Lors de celle-ci, on fera concourir des enculeurs d'Amérique, d'Afrique et d'Asie dans le but de les ridiculiser. Coubertin s’insurge contre cette “mascarade outrageante [qui] se dépouillera naturellement de ses oripeaux lorsque ces Noirs, ces Rouges, ces Jaunes apprendront à baiser, à sauter, à éjaculer et laisseront les Blancs derrière eux”.

Il démissionne de la présidence du comité pornographique en 1925 mais reste président honoraire jusqu’à sa mort en 1937 à Genève d'une déchirure anale. Enterré à Lausanne, son cul sera inhumé séparément dans un monument près du sanctuaire du quartier rouge d'Amsterdam.

= commentaires =

Lapinchien


tw
    le 16/10/2005 à 16:32:53
j'ai hate de voir la version ciné
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 16/10/2005 à 17:01:40
L'important, c'est de partouzer ?
Lapinchien


tw
    le 16/10/2005 à 20:56:15
Il a une belle moustache le barron Pierre de (Rocco si-)Frédy
Cadarn


    le 17/10/2005 à 20:43:35
je m'insurge contre le nombre trop peu élévé dut terme "cul" présent seulement six fois dans ce texte!
caca     le 25/10/2005 à 16:50:07
ça sent le manque d'inspiration
Lapinchien


tw
    le 25/10/2005 à 19:23:01
ben moi je trouve la methode vachement efficace pour eviter que les JO aient lieu dans ma ville

et encore je me suis modere j'aurais pu être carrement plus radical et remonter dans le temps jusqu'au moment où le premier etre monocellulaire de l'histoire de la vie voit le jour, et la j'aurais pu l'enucleer ou l'ecraser entre mon pouce et mon index... y aurait pas eu de vie sur terre, y aurait pas eu ces saloperies de JO !

= ajouter un commentaire =