LA ZONE -
Résumé : Puisqu'on est dans la série des textes inutiles, voici celui de Lapinchien qui réinvente le débat contradictoire. Ce monsieur se tape un délire sur un salon 'philo' et harcèle ses usagers de questions. Ceux-ci finissent par s'embrouiller, puis lâchent l'affaire. Lapinchien veut démontrer ainsi l'inanité de toute opinion, mais on fini plutôt convaincus de l'inanité du débat en général. Et de ce texte en particulier.

Envoyé 'spécial'

Le 03/11/2005
par Lapinchien
[illustration] Cette rubrique est un exercice auto-imposé que je vous conseille car c'est fun et en plus çà génère du texte pour pas un rond. Il va s'agir de jouer les trolls sur caramail et d'aller y defendre une conception, une théorie qu'on ne partage pas à la base, de se faire l'avocat du diable alors qu'on pense radicalement l'opposé de ce qu'on soutient. Je pense que c'est relativement sain... (tient j'aurais donc une morale ?)

Pour ajouter un peu de piment à la sauce, je vais tenter de ne poser que des questions (dédicasse à Aristote et sa maïeutique accoucheuse d'esprits) pour mener la conversation, et ce , jusqu'à saturation de l'auditoire, voire peut être (je l'espère) la conversion de certains interlocuteurs...

Aujourd'hui, je crois en dieu...
lapinchien: ne pensez vous pas que penser "absolu", c'est penser "religieux" ?

martin-didier: pas du tout pkoi mettre la religion partout

lapinchien: tout n'est pas croyance ?

martin-didier: pkoi? ça veu rien dire. j`ai simplement horreur que l`on mette la religion à toutes les sauces

lapinchien: y a t il autre chose a part la foi en ce qu'on ressent et en ce que nos sens nous rapportent ? croyez vous en l'absolu ?

hannibal.le.hardi: lapinchien la croyance est nécessaire à la plupart des opérations de l`esprit, c`est vrai. Mais la croyance religieuse a cette particularité de ne pouvoir être vérifiée. Quand on n`a pas de croyance religieuse, on n`a donc rien perdu : la compréhension du monde qui nous entoure n`est pas améliorée par la croyance religieuse

lapinchien: quelle croyance peut elle être verifiee ? ne se contente t on pas de demonstrations et de preuves imparfaites ? qu'y a t il à part la croyance ?

serious.musician: lapinchien un cercle a un centre... ce n`est pas qu`une croyance

lapinchien: les definitions ne vehiculent pas de croyance ?

hannibal.le.hardi: lapinchien prenons un exemple. Je crois que le soleil se lèvera demain. Bien sûr, cette croyance repose sur l`habitude : parce que j`ai toujours vu le soleil se lever, je crois avoir de bonnes raisons de croire qu`il se lèvera. L`astronome qui fait cette prédiction en fonction du calcul de la trajectoire de la terre n`est pas plus avancé, car une prédiction, même très sûre, reste en partie hypothétique. Mais ce que je veux dire, c`est que cette croyance, malgré ses imperfections, est vérifiable : demain, le soleil se lèvera ou il ne se lèvera pas, et je *saurai* si ma croyance était vraie ou fausse. Il n`en va pas de même avec la croyance en Dieu : aucun test ne permet de l`éprouver

hannibal.le.hardi: lapinchien cet exemple illustre une distinction claire entre croyance vérifiable, et croyance non vérifiable. Une croyance vérifiable porte sur un objet dont on peut faire l`expérience, ce qui n`est pas le cas d`une croyance religieuse

lapinchien: ne peut on pas dire alors que l'on croit en ce que nos sens nous rapportent et dans ce cas de figure ne divinisons nous pas nos sens puisqu'il n'est pas possible de verifier que ce qu'ils nous rapportent est vrai ?

hannibal.le.hardi: lapinchien jusqu`à preuve du contraire, nous n`avons accès qu`à des choses sensibles, c`est un fait. La question de savoir si derrière ces sensations se trouvent de vraies réalités n`a pas d`intérêt pour la connaissance. Tout ce qu`on peut faire, c`est formuler des jugements sur les relations qu`entretiennent les objets sensibles, mettre au jour des régularités, énoncer des lois explicatives, etc. On ne divinise pas la sensation en faisant cela, on fait simmplement au mieux avec ce que l`on a

lapinchien: les croyances reproductibles et verifiables de l'ordre du sensible sont donc ce que l'on appelle sciences ?

hannibal.le.hardi: oui, à mon avis lapinchien

lapinchien: pourquoi preferer la croyance verifiable à la croyance non verifiable si tout est conditionné par la croyance en ce que nos sens nous rapportent ? N'y a t'il pas une etape de croyance dont on peut faire economie ?

hannibal.le.hardi: si le point de départ est la sensation, la croyance vérifiable a un avantage clair sur la croyance non vérifiable, puisque son objet est sensible. On peut en revanche faire l`économie d`une croyance dont l`objet n`est pas de l`ordre du sensible, comme c`est le cas pour Dieu. Sur une croyance non vérifiable, on ne peut pas fonder la moindre connaissance, mais simplemet
un ensemble d`hypothèses non vérifiables, et ce à l`infini

lapinchien: n'y a t il pas une difference entre le resentir et ce que nos sens nous rapportent ?

hannibal.le.hardi: lapinchien c`est quoi le ressentir ?

lapinchien: n'y a t il pas un potentiel de croyance innérant à notre existence même qui subsisterait en nous même si nos sens ne nous restituaient rien de notre environnement ?

hannibal.le.hardi: lapinchien il me semble que la croyance suppose la sensation pour qu`il y ait une croyance, il faut qu`il y ait qualque chose à croire, et ce quelque chose ne peut être qu`une sensation possible (dans le cas des croyances vérifiables) ou impossible (dans le cas de celles qui ne le sont pas). En reva,nche, on peut tout à fait sentir sans croire, c`est à dire sans juger ce que l`on sent

lapinchien: pourquoi suposer que la croyance decoule du resentir ?

grojnou: la croyance découle surtout du fait que l`homme a pas réponse à tout

lapinchien: penser avoir une reponse à quelquechose n'est il pas deja une forme de croyance ?


eythan1: une sensation a un sens hannibal!! une sensation inconsciente ne devient sensation qu`à partir du moment où elle est dévoilée par le conscient

hannibal.le.hardi: eythan1 tu choisis donc de restreindre à l`extrême l`idée de sensation, de sorte que celle-ci ne soit plus que l`élément premier des élaborations conceptuelles. Soit, mais même dans ce cas, il me semble faux de dire que la sensation suppose le concept, puisque le concept est produit à partir des sensations

lapinchien: certains reflexes et instincts ne sont-ils pas le resultat d'un heritage (genetique) et non de ce que nous rapportent nos sens ? pourquoi postuler que la croyance emane du sensible ? ne peut elle pas emmerger d'un legue qui aurait precedé l'existence du sensible même ? Pourquoi privilégier une des deux hypothèses puisque apres tout nous sommes et par ce que nous apprennons et par ce que nous heritons ?

hannibal.le.hardi: eythan1 pour les sensations inconscientes je pense à une expérience particulière : on installe un mec devant un écran ou une image est projetée à une vitesse telle qu`il n`en a pas conscience. Quelques instants plus tard, on passe cinq images à vitesse normale, dont celle qui a déja été projetée. Et le mec reconnaît cette image


eythan1: parce que on peut pas parler ni de sensation ni de croyance sans converser sur le principe de la pensée, et ça ça ne relève pas je pense de notre ressort à toi ou moi, en tout cas pas pour moi à cette heure ci


eythan1: pour moi la sensation est une production psychique en réponse à un stimulus, cela entre autres par le biais neurologique et d`autres processus que nos confrères scientifiq n arriv ps à démontrer

lapinchien: le principe de moindre action, ou le rasoir d'Occkam, n'imposent ils pas alors que la pensée scientifique decoule d'une croyance primale qui lui serait anterieure et qui serait assez proche de la croyance en dieu ?

...(silence radio)...

= commentaires =

Abbé Pierre


    le 03/11/2005 à 18:21:32
Nihil t'as oublié un "t" à "finit" dans ton commentaire.
Abbé Pierre


    le 03/11/2005 à 18:26:37
L'illustration est très bien. On dirait une éjaculation têtanale de Dieu. Apparemment, ça fait de la bouffe
Abbé Pierre


    le 03/11/2005 à 18:27:52
J'ai le droit de flooder longtemps avant de faire remarquer que je n'ai pas lu le texte?
Abbé Pierre


    le 03/11/2005 à 18:59:15
Trigonométrie, noctiluque, scialytique, chlorpromazine.

Sinon c'est chiant. A conseiller aux insomniaques.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 03/11/2005 à 19:18:32
Socrate, puteborgne. Lui aussi, il corrompait la jeunesse, d'ailleurs.
Lapinchien


tw
    le 03/11/2005 à 19:21:54
pas du tout, je replace le debat au niveau de celui de l'anteriorité de la poule ou l'oeuf, alors que ces deux niais avec qui je suis d'accord deifient leurs sens sans que çà leur pose probleme.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 03/11/2005 à 19:46:16
Mais le cercle de pétanque d'Ornain, par exemple, il n'a pas de centre.
Nounourz


    le 03/11/2005 à 19:57:43
mais pourquoi devrait-on voir un inconvénient à la déification de ses sens ? en quoi ce mode de pensée serait-il moins valable ou légitime qu'un autre ?
Lapinchien


tw
    le 03/11/2005 à 20:08:43
çà depend pas si tu tires ou tu pointes ?
de toutes façons y a pas le choix entre croire et croire. Je suis d'accord avec moi même
Lapinchien


tw
    le 03/11/2005 à 20:23:48
attend je vais lui demander... tu veux que j'interroge quoi comme organe dans le congelo ?
Lapinchien


tw
    le 03/11/2005 à 20:26:33
je crois qu'il n'y a qu'une seule question à laquelle nous ayons une reponse absolu... Cette question est : où ? et la réponse : DTCS. çà c'est sûr.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 03/11/2005 à 20:30:00
Tu as de la tête de veau ?
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 03/11/2005 à 20:32:17
Bah non, c'est une réponse relative puisqu'on ne sait pas où est le q de dtcs.
Lapinchien


tw
    le 03/11/2005 à 20:45:01
et pour toi sinon qu'est ce qui est antérieur : l'information ou la transmission de l'information ? Peut etre que PPDA a la reponse ?
Lapinchien


tw
    le 03/11/2005 à 20:52:04
je pense que le "ton" de DTCS est universel... il n'y a pas d'ambiguité, sinon on aurait dit DVCS, avec un "vos" qui laisserait la place au doute. Non, le "ton" de DTCS indique precisement à l'interogateur où trouver la reponse à sa question...
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 03/11/2005 à 20:55:32
Tu essaies de me corrompre, socratiste. Meurs.
Lapinchien


tw
    le 03/11/2005 à 21:14:04
la honte j'ai attribué la maïeutique à Aristote, c'est Platon qui va va être jalouse
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 03/11/2005 à 21:23:18
Aristote, c'était juste un stagiaire, si j'ai bien retenu. Tu ne vas pas profiter qu'on est seuls sur la zone pour me violer avec tous tes potes grecs ?
Lapinchien


tw
    le 03/11/2005 à 21:29:14
FC Barcelone - Panathinaïkos 5 - 0
Olympiakos Le Pirée - Lyon 1 - 4

De quoi qu't'as peur des grecs ?
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 03/11/2005 à 21:34:23
Oui, mais champions d'Europe quand même. Et puis Héraklès Navet, il n'est pas un peu grec ?
Lapinchien


tw
    le 03/11/2005 à 21:35:23
Socrate, je crois que c'est lui qu'a inventé le Khebab... M'enfin tout le monde sait que la moitié des Grecs sont des Turcs en vérité.

heureusement que certains articles permettent de parler philosophie
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 03/11/2005 à 21:37:36
J'aurais dit exactement le contraire, moi, c'est curieux. La moitié des Turcs sont grecs. Mais ils ont peut=être fait des échanges.
Lapinchien


tw
    le 03/11/2005 à 21:46:22
Je ne sais plus qui a dit "çà me rappelle les deux vieux du Muppet Show" mais çà m'evoque etrangement çà de suite là, je sais pas pourquoi.
Lapinchien


tw
    le 03/11/2005 à 21:49:14
La philo est un produit, y a ceux qu'en mangent, ya ceux qu'aiment pas le gout, y a ceux qu'en vendent, y a ceux qu'en achetent, y a ceux qui veulent imposer des embargos, des quotas, ya ceux qui boycottent. On s'en fout de savoir de quoi que c'est fait en dedans.
Glaüx-le-Chouette


    le 03/11/2005 à 22:27:33
J'ai envie de chier.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 03/11/2005 à 22:44:56
C'est bien, tu t'es mis à manger des fibres.

Mine de rien, y a aussi beaucoup de Kurdes en Turquie. Et doit rester quelques Arméniens. Et des Galates. Parce que si tous les Turcs étaient vraiment turcs, ils auraient l'air un peu mongols, alors que là, pas du tout. Ca doit être bien d'être turc, en plus, je suis sûr.
Lapinchien


tw
    le 03/11/2005 à 22:46:37
t'as la taupe au guichet ?
Marvin


    le 04/11/2005 à 19:18:44
Moi aussi ça me fait un effet laxatif.

Lapinchien


tw
    le 04/11/2005 à 21:21:45
j'avoue que meme ton indifference ne m'aurait pas touché mais c'est sympa quant même de te faire souffrance au travers de mon texte.çà me va droit au cul.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 04/11/2005 à 21:26:41
Tu dis ça parce qu'il appartient à une minorité sexuelle. C'est anticonstitutionnel.
Glaüx-le-Chouette


    le 04/11/2005 à 21:32:02
C'est dégueulasse de dire comme ça en public que Marvin a une petite bite.
Marvin


    le 04/11/2005 à 22:16:28
Ouais.
J'me sens tout géné là... Comme si j'étais à poil.


...


Je SUIS A POIL !!!
Lapinchien


tw
    le 06/11/2005 à 03:13:26
hannibal.le.hardi serait il le fils de Marie Ange ? en tout cas c'est un sacré champion! En deux briques fiston !
nihil


    le 06/11/2005 à 13:40:33
Ca fait maintenant trois heures que je cherche un jeu de mots ou une remarque pertinente concernant Hannibal Lecter, mais là ça suffit j'abandonne.
Lapinchien


tw
    le 06/11/2005 à 13:55:58
Hannus Troud'balle Le chieur ? ok trop de reflexion rend trop con... Je m'en vais bouffer à flunch.
Cad     le 06/11/2005 à 21:57:15
putain, j'avais vraiment pas besoin d'une révision du programme de mon cours de philo de mon début d'année!retourne sucer Platon!

= ajouter un commentaire =