LA ZONE -
Résumé : Le ton de ce texte enfantin est bien sympathique. C'est pas une nouvelle, y a pas d'intrigue, c'est plutôt une tranche de vie amusante et sinistre. On fait le point sur la méchanceté et la stupidité des gamins, notamment de celui-ci qui s'en prend gentiment à ses souris domestiques.

Childrens are very cruels

Le 20/01/2006
par Mad Meat
[illustration] Reprendre contact avec l'enfance, l'âge où on est le plus méchant, et que c'est inconsciemment.
J'avais sept ans, sept souris, et déjà toutes mes dents.
C'est important les dents. Ca aide à manger, à faire du mal aux autres enfants quand ceux-ci se montrent trop embêtants.
Sourire, sans dents, ça fait con. Pauvres bêtes.
Je ne peux m'empêcher d'avoir un vague sentiment de culpabilité quand je repense à ce que j'ai fait subir à ces animaux. C'en est presque drôle.
Je passais mon temps à les regarder, en rentrant de l'école.
Je me souviens de tout. Elles étaient toutes (mâles et femelles confondus) dans une grande cage, qui était elle-même dans la baignoire.
Chaque fois qu'il en naissait des nouvelles (elles naissaient par plus de quatre ou cinq à chaque fois), je les installais très serrées dans des lit de Playmobil, je les voyait gesticuler dans tous les sens, pour sortir...Parfois, y'en avait qui tombaient au fond.
C'était rose, avec de gros yeux bleus vitreux, et des pattes minuscules.

Ridicules.

Je ne les nourrissait jamais, j'attendais que ma mère le fasse, quand elle atteignaient le stade de non-retour, proches du décès.
Il en mourrut une. Puis deux. Puis trois.
C'est à ce moment là que je me suis dit qu'il fallait que j'en garde un souvenir, de ces souris que je n'aimais pas, et que je trouvais si laides.
Ainsi, je m'attelais soigneusement à arracher leurs dents.
J'en prennais une entre mes mains, de l'autre je tenais fermement mon marteau.
Je donnais de petits coups sur le bout, jusqu'a ce que la racine se détache doucement.
Puis, sentant que ça allait bientôt venir, je frappais très fort à la base, jusqu'a ce qu'elles me tombent dans les mains.
Leur tête, ridiculement petites par rapport à mes mains enfantines, produisaient une sorte de spasme, comme désarticulées.

"-Tu finiras mal !" , me disait-on.

Je n'en avais que faire, je m'employais et me plaisais à toutes les arracher, quand elles ne tombaient pas tout de suite.
Jusqu'au jour où je n'en ai plus eu.

Est arrivé mon poisson rouge de couleur noire, Batman.

= commentaires =

Glaüx-le-Chouette


    le 20/01/2006 à 23:07:57
"-Tu finiras mal !" , me disait-on.


Eh ouais.
Fallait les écouter.
Maintenant t'es sur la Zone.

A part ça, bon texte, j'attends la suite sur le poisson rouge noir.
La violence toute simple, c'est bien.
Lapinchien


tw
    le 20/01/2006 à 23:10:58
on se demande ce que peut être la violence sofistiquée alors...

confession of a dangerous mind ?
Womble


    le 20/01/2006 à 23:23:59
J'ai eu un poisson rouge qui s'appellait Bismarck.

Il a coulé.

nihil


    le 20/01/2006 à 23:44:01
Ah

Ah

Ah

On est tous pliés de rire.

Sale connard.
LH la haine    le 20/01/2006 à 23:45:09
Putain de poisson rouge de dizziz la peste oui
nihil


    le 20/01/2006 à 23:47:54
Moi mon poisson rouge s'appelait Brutal Holokaust et je vous emmerde.
Ventoline


    le 21/01/2006 à 00:22:19
J'ai bien aimé la blague de womble. Stop.
Lapinchien


tw
    le 21/01/2006 à 00:37:00
mon poison rouge s'appelle fraise tagada
Glaüx-le-Chouette


    le 21/01/2006 à 00:48:23
Moi j'avais aussi un poisson rouge noir avec des yeux de caméléon trisomique. Et il s'appelait Groboulo. Et maintenant qu'on a fait nos connard anonymes, on peut peut-être ARRETER CES CONNERIES BORDEL.
Nounourz


    le 21/01/2006 à 01:24:55
C'est tout simplement inhumain.
Cette violence gratuite est abjecte et insoutenable.
L'auteur aurait tout à fait sa place dans un asile d'aliénés, c'est répugnant, comment peut-on écrire des insanités pareilles ?
Je suis outré.
Ventoline


    le 21/01/2006 à 01:31:26
Moi je cramais les araignées à la loupe.
Womble


    le 21/01/2006 à 01:36:54
A cette époque déjà Ventoline savait lier amusement et productivité.

Ps : Le texte était chouette. Pas énorme non plus. Mais il y a de l'idée, j'attends de voir la suite.
Mad.Meat     le 21/01/2006 à 02:40:52
En fait, y'a pas de suite avec le poisson rouge.
A part qu'il était dans un bocal rond, et qu'il a fini par sauter au dessus.
nihil


    le 21/01/2006 à 02:50:50
Et Mad Meat entendit dans sa tête la douce voix américanisée de Georges Eddy : "ouh lala quel 3 points mes amis !"
eddy le retour    le 21/01/2006 à 04:07:01
Parceque c'est ton trip ça merite 3 pts ?
Abbé Pierre


    le 21/01/2006 à 07:22:43
Eddy: Ta gueule.

Moi je n'ai jamais eu de poisson rouge, il s'appelait forcément Malgache et avait une gueule de ballon de basket.
Sinon, j'aimais beaucoup embrocher les grenouilles sur des bouts de bois que je reposais à l'horizontale dans l'eau pour voir le batracien tenter de nager (et oui, elle était toujours vivante, la grenouille).
nihil


    le 21/01/2006 à 14:51:36
Moi je trouvais amusant de taper sur ma soeur avec un gourdin clouté.
LH     le 21/01/2006 à 18:17:46
Tiens, je ne tapais pas la mienne avec mon gourdin ...
Lapinchien


tw
    le 21/01/2006 à 18:54:13
moi ma soeur m'a jamais filé le gourdin, elle l'a toujours gardé por elle, c'est pas une préteuse... en même temps j'ai pas de soeur alors je suis pas près de revoir mon gourdin
nihil


    le 21/01/2006 à 18:55:39
En tous cas, bienvue Mad Meat Urinaire.
Kirunaa


    le 22/01/2006 à 14:13:12
Fort, le gamin, pour 7 ans...

C'est rigolo.
Moi j'ai eu un poisson rouge qui s'appelait fifty, qui a un jour disparu de l'aquarium, et que j'ai retrouvé 3 mois plus tard, désséché, sous mon lit.

La blague de womble est pas drole.

J'ai envie d'endives au jambon.
Glaüx-le-Chouette


    le 22/01/2006 à 21:58:53
Moi j'avais aussi un poisson rouge noir avec des yeux de caméléon trisomique. Et il s'appelait Groboulo. Et maintenant qu'on a fait nos connard anonymes, on peut peut-être ARRETER CES CONNERIES BORDEL.
nihil


    le 23/01/2006 à 01:41:57
Ou sinon on peut organiser un grand meeting de poissons rouges, où qu’on ferait rencontrer nos poissons rouges entre eux et où qu’on discuterait de poissons rouges et de lameilleure manière de les torturer à mort ?
Mad.Meat     le 24/01/2006 à 00:49:48
"Forte la gamine", stp.
Glaüx-le-Chouette


    le 24/01/2006 à 01:16:04
Mais non, t'es pas grosse.
Nounourz


    le 24/01/2006 à 22:14:43
Moi mon poisson rouge s'appelait "cannibal corpse".

Par cette astuce, mon gamin qui savait à peine parler, pouvait déjà prononcer - approximativement - le nom de mon groupe de metal préféré à l'époque.
Narak


    le 24/01/2006 à 22:20:31
J'ai pas de poisson rouge mais j'ai une grand mère qui tiens assez bien sous l'eau (malgré tous mes efforts)
Je peux l'amener aussi ?
nihil


    le 24/01/2006 à 22:24:44
Quelqu'un aurait une citerne de six-mille litres de formol par le plus grand des hasards ?
Aka


    le 24/01/2006 à 22:29:16
Au fait, le mien s'appelait "plopy". Je sais plus de quoi il est mort. Ma tortue par contre s'est faite enlever sous mes yeux par un oiseau. j'en suis encore traumatisée.

Comment ça, ça se voit ?
Glaüx-le-Chouette


    le 24/01/2006 à 22:52:04
Moi j'avais aussi un poisson rouge noir avec des yeux de caméléon trisomique. Et il s'appelait Groboulo. Et maintenant qu'on a fait nos connard anonymes, on peut peut-être ARRETER CES CONNERIES BORDEL.

Ah ouais mais avant, je me suis souvenu d'un épisode douloureux de mon enfance, celui où on a retrouvé au petit matin de novembre deux poissons rouges pris dans la glace qui occupait les deux tiers de l'aquarium, qu'on avait laissé dehors parce que c'est trop chiant à rentrer, et le troisième qui flottait dans la bulle d'eau liquide au centre, mort aussi, et entièrement blanchi, par un mystère que j'ignore encore aujourd'hui, mais que je continue à trouver super amusant.
Glaüx-le-Chouette


    le 24/01/2006 à 22:53:15
Et Plopy, je trouve que ça ferait un très joli petit nom de clitoris, mais alors pour un poisson, pitouze.
Aka


    le 24/01/2006 à 23:10:20
Bah "plop" c'était moche alors j'ai rajouté "y" pour faire hipe.
Ca marche avec "miaouy" et "ouafy" aussi. Mais j'ai breveuté le bordel.
Glaüx-le-Chouette


    le 24/01/2006 à 23:14:33
Pourtant, Erzbeth Bathor, ça aurait fait vachement plus classe, pour le coup.

Ou Nicolas Sarkoz.



Moins arménien, quoi.
Abbé Pierre


    le 24/01/2006 à 23:18:33
Ca pouvait faire Micke aussi.
Elle aurait eu l'air encore plus conne, la souris.
Aka


    le 24/01/2006 à 23:21:40
Les arméniens ont un nom qui se termine en "ian" inculte.
Glaüx-le-Chouette


    le 24/01/2006 à 23:40:06
ian et y c'est pareil, avec un an en plus, fais pas chier.

Disons que ça fait moins malgache et on se quitte bons amis.
Nounourz


    le 24/01/2006 à 23:42:26
Vive hello Kitt !
....     le 24/01/2006 à 23:44:12
Ouais, vive hello Kitt Cat.

Je vais pioncer.
Glaüx-le-Chouette


    le 24/01/2006 à 23:45:56
Good b.
Le fabuleux naze     le 26/01/2006 à 21:27:36
Tu aimes stupeflip toi, ca se ressens.
L'Abbé     le 07/03/2008 à 16:29:20
Fabien Glaïeul, tu as copié/collé la même phrase trois fois dans trois commentaires sous ce même texte sans t'apercevoir qu'il manquait un "s" à "connards".
Avec plus de deux ans de retard, je suis peiné.
Glaüx-le-Chouette


    le 07/03/2008 à 16:46:45
J'ai plaisir à me voir un spécialiste et critique attitré, l'Abbé, je consens pour ta tâche à te rémunérer vastement, si d'aventure tu acceptes les paiements en glaires et en foutre dans tes cheveux. Connards.
Abbé Pierre


    le 07/03/2008 à 17:25:56
Fort heureusement, ma vaste étendue capillaire est hors d'atteinte des teckels hargneux. Teckel hargneux.
Glaüx-le-Chouette


    le 07/03/2008 à 17:32:05
Le teckel hargneux est une vue de l'esprit, quand on en a, piètre zoologue. Microloutre.

= ajouter un commentaire =