LA ZONE -
Résumé : Le docteur de ce texte pratique la médecine artisanale et soigne des paumés qui évitent les institutions officielles. Bon prétexte pour des dérives débiles et sanguinolentes. Le style est digne d'un M. Goret sous acide, l'histoire est un genre de cartoon boursouflé et chaotique, perclus de vannes faciles. Mal écrit, inutile, c'est toutefois suffisamment entrainant et déjanté pour se laisser lire.

Le docteur

Le 14/03/2006
par Groumf
[illustration] Dans les cartiers sombres et mal famés de Nancy, ou un lampadaire n’a jamais vu ni le jour ni un électricien, il est une véritable jungle masculine ou seul les plus forts survivent…ou les femmes avec du muscle ou celles protégées par un bon mac’.
Quoi qu’il en soit, c’est en plein cœur de la vieille ville, où les bars ne semblent pas connaître les heures légales de fermeture qu’au détour d’un corridor crasseux d’un escalier glissant et d’une porte en bronze qui fait mal la gueule quand t’as glissé dans les escaliers, l’on peut rencontrer celui qu’on appelle sobrement « le docteur », ou « doc » pour les habitués.
Médecin trois fois recalé et condamné pour exercice illégal de la médecine au C.H.U Brabois où il détroussait les patients et violait les infirmières, Le docteur, c’es un homme à part. La cinquantaine bien portante, chauve et bedonnant, habitué des bars à putes, de la débauche et du whisky, il est venu s’installer en vieille ville pour exercer ses talents auprès d’une clientèle qui, pour des raisons pratiques, évite les soins médicaux classiques. En cette belle nuit d’été, alors que la chaleur étouffante diurne fait lentement place à une chaleur étouffante nocturne, ce qui ne fait sensiblement pas varier la température extérieur, un homme marche, ou boitille plutôt… non il me semble même qu’il avance à cloche pied.
Il s’enfonce dans les ruelles sombres et crasseuses de la vieille ville, sautille quelques centaines de mettre avant d’emprunté un corridor, une petite ruelle aux pavés moyenâgeux, un petit escalier puant la merde et la dégueulure d’ivrogne, dans lequel il glisse avant de s’exploser le crâne contre une lourde porte en bronze et de gémir quelque chose du genre « putain de merde de saloperie d’escalier à la con »
Une voix lui rétorque
« Dégage c’est pas un abris pour clodo ici, je travaille moi »
Notre maladroit sautillant tente d’ajouter quelque chose mais la voix derrière la porte enchaîne de suite.
« Et mon escalier c’est pas un chiotte pour pouilleux, pour ca y a la devanture du boucher en face !
- Mais doc’, c’est moi, Fred dit « les pieds gauche », ou « l’ahurit » ou encore « le poissard » ou aussi, une fois, quand j’étais en maternelle on m’a surnommé…
- C’est bon ! C’est bon ! J’ai compris. Entre c’est ouvert.
»

Fred entre alors dans la cave du docteur, ou comme le docteur dit « son cabinet ». Une cave de moins de vingt mètre carrés au sol de terre humide, une table en bois en guise de table d’opération, et des outils rouillés de garagistes ainsi que divers instruments volés à l’hôpital en guise de matériel. Fred s’avance vers le docteur, qui l’installe sur la table d’opération, sous une ampoule vacillante.
« Alors mon vieux Freddy, qu’est ce qui t’arrive encore ?
- J’ai un bout de véranda dans le cul.
- Hum ce n’est pas banal ça ; Bon baisse ton froc et allonge toi sur le bide.
»
Fred obéit, une fois installé le docteur se penche sur le problème. On sent immédiatement la grande expérience dont bénéficie cet éminent praticien, qui en moins de trois minutes recoud la plaie.
« Et voila Fred, c’est réparé
- Ouais mais j’ai toujours mal, et pourquoi ça pisse le sang comme ça ?
»

Le docteur se penche à nouveau sur le problème.
« Heu je me suis gouré j’ai confondu la plaie avec ton anus…attend je vais tout de suite rectifier ça, j’me disais aussi que c’était pas normal cet entaille dans la fesse droite.
- C’est ce que j’me suis dit aussi…
- T’es sur que c’est un bout de la véranda et pas la véranda entière que tu t’es mise dans le cul ? Rah c’est pas beau à voir, y’a même un bout de métal… Bon bouge pas je vais retirer ça à la pince.
- Heu doc, j’peux être anesthésié avant ?
- Y’a une bouteille de Jack Daniel’ s à ta gauche par terre, mais d’ici à ce que tu sois assez bourré pour rien sentir j’aurai terminé.
»
A ces mots, le docteur retire un long bout de métal garnit de morceaux de verre de la fesse du bon Fred qui hurle comme un gonzesse. Tout en douceur et en délicatesse, le docteur pose un fer a repassé brûlant qu’il avait laissé chauffer afin de stopper le flot de sang. Fred hurle toujours. La blessure n’étant pas entièrement cicatrisée, et par précaution propre au corps médical, le docteur pose à nouveau le fer a repassé. Fred n’a pas cessé une seconde de hurler. Toujours comme une fillette.
« Mais t’as fini de braire comme un veau, même l’auteur de ce texte de merde qui est une foutue chochotte se fout de ta gueule »
Fred ne répond qu’un vague murmure plaintif. Le docteur le remet debout et l’aide à enfiler son pantalon.
« Faut quand même que tu m’expliques Fred, comment il est arrivé dans ton cul ce truc ?
Ben, en fait, je voulais faire un casse comme d’hab’, tu sais cette baraque dont l’entrée donne sur la place Carnot, celle avec une putain de véranda ?
- Ouais je vois, c’est un toubib qu’habite là.
- Ouais ben le toubib est en vacance, alors j’ai voulu aller y faire un petit tour dans sa baraque. J’suis monté sur un pylône électrique pour provoquer une panne et me débarrasser du système de sécurité. J’ai réussi à faire sauter le courant mais, pas de bol, j’me suis mangé un coup de jus du tonnerre de dieu, et j’ai atterris le cul sur la véranda du toubib. C’est là que j’ai constaté que le système d’alarme fonctionne indépendamment du circuit électrique. Et quand j’ai vu l’entaille que j’avais au cul, j’ai préféré me barrer avant que les flics se pointent.
- Idée judicieuse. Bon ça fera 100 euros payable immédiatement.
- Pour cinq minutes passées sur le billard ? T’exagères doc’
- Si t’es pas content la prochaine fois va aux urgences, c’est remboursé par la sécu au moins.
- Très drôle.
- Bon allez bouge toi, Fred, je rentre chez moi.
- Moi aussi, une bonne nuit de sommeil ça fera du bien. Tu m’accompagnes doc’ ?
- Si tu veux c’est sur mon chemin.
»

Les deux hommes entament alors une balade nocturne afin de regagner leurs domiciles respectifs, et une fois arrivé devant chez Fred, quelque chose attire l’attention du docteur.
« Tiens. T’es passé chez toi avant de venir me consulter ?
- Ouais pour mettre un autre froc… comment tu sais ça ?
- Y’à des grosses gouttes de sang sur la chaussée qui viennent tout droit de la place Carnot et qui s’arrêtent devant ta porte…
- Bah, j’ai perdu un peu de sang et alors ?
- Et bien… Non rien, laisse tomber. Bonne nuit « le poissard »
- Bonne nuit Doc’.
»

Les deux hommes se quittent, Le docteur rentre chez lui. Au petit matin, il lira dans le journal que l’auteur d’un cambriolage maladroit chez un médecin place Carnot a été capturé dans la nuit. Les policiers, hilares, affirment que le cambrioleur, Fred « le poissard », a joué au petit pousset avec son propre sang, l’individu s’est en effet blessé au postérieur et à conduit les forces de police depuis la maison de la victime jusqu’à chez lui sans le savoir.
Trempant son pain dur dans un café immonde, Le docteur pense que Fred n’a pas volé son surnom de « poissard », ni même celui d’ « ahuri »… et qu’il va certainement en chier pour couler un bronze. Le doc vient de se rappeler qu’il n’a guère enlevé les fils de l’anus de son patient.
Il s’en rendra bien compte le moment venu. Remarque ça lui évitera des embrouilles si on lui fait tomber sa savonnette en prison.

= commentaires =

Lapinchien


tw
    le 14/03/2006 à 15:42:59
contrairement à ce qu'annonce le commentaire, ce texte ne se laisse pas lire, il m'a d'ailleurs mordu les yeux
Aesahaettr-     le 14/03/2006 à 17:03:40
Si humble sois-je, je me permetrais cependant une remarque. Il manque une certaine profondeur littéraire ; en fait à ce niveau il n'y a aucune perspective, c'est du tag égyptien et je machonne mes mots avec ferveur. Le style est aussi parachuté qu'un soldat américain en Normandie et pour ce qui est de la mise en abîme...

« Mais t’as fini de braire comme un veau, même l’auteur de ce texte de merde qui est une foutue chochotte se fout de ta gueule »


Hahem.
Aesahaettr-     le 14/03/2006 à 17:04:15
(sans parachute, cela va de soi)
Ange Verhell


    le 14/03/2006 à 17:42:39
Si, moi je dis que ça se laisse lire, un peu comme une diarrhée à l'envers, quoi. On est content de laisser couler et d'en être débarrassé...
LH     le 14/03/2006 à 18:34:26
Nan j'ai sauté des passages.

Putain je vais aller relire "nous" de nihil que j'ai abandonné pour cette merde.
nihil


    le 14/03/2006 à 19:22:35
J'accepterais aisément un bô commentaire sur ledit texte, LH.
nihil


    le 14/03/2006 à 19:22:39
J'accepterais aisément un bô commentaire sur ledit textes, LH.
nourz     le 14/03/2006 à 21:23:46
...Bin moi j'ai bien aimé : un bon moment de franche rigolade qui ne se prend pas au sérieux.
Apprécié, justement pour l'aspect cartoon et chaotique.
mal écrit, non, pas daccord. c'est non-littéraire si on veut, dans le sens ou ça ne s'embarasse pas de figures de style. Et encore. il y a quelques tournures à la Pratchett que j'ai trouvées plutot réjouissantes.
Aka


    le 14/03/2006 à 22:32:19
Si tu cherches de la profondeur littéraire Ange, il est temps que tu changes de site.

A part ça, sitôt lu, sitôt oublié.
Womble


    le 14/03/2006 à 22:37:25
Je partage avec Nourz.

C'est pas sur-mauvais au sens où ça n'est pas blindé de faute, où la syntaxe tient - presque - la route et où au moins la moitié des mots semblent appartenir à la langue française.

L'histoire n'a aucun intérêt. Vraiment aucun. Ca ressemble à la rubrique "insolite" de Yahoo mais faussement romancée.

J'ai la sensation qu'il y a une tentative au niveau du style. Il y a bien quelques phrases qui me semblaient annoncer ça, mais dans l'ensemble ça se vautre dans la foirade.
Imax


    le 14/03/2006 à 23:31:37
Pas vraiment d'intérêt et je suis déçu, j'attendais plus d'expériences de la part du Doc et une histoire plus développée. Ceci-dit j'ai trouvé ce passage plaisant.
Groumf


    le 15/03/2006 à 01:47:16
ce texte est une daube indescriptible et l'auteur se fout complètement de son lecteur en nous proposant un travail que même un élève de CE2 aurait mené avec plus de succès...On attend finalement peu de la suite en court d'élaboration, qui sera probablement aussi pourrie que cette introduction.
En même temps l'auteur n'allait pas pondre une merveille, il aurait eclipsé le peu de talent que nombre d'entre ses détracteurs pensent posséder (à tort, le niveau étant parfois si proche du fond sur le net qu'on culpabilise à la seule idée de poster un texte valable pour le plaisir d'une nuée de frustrés qui se targuent d'utiliser des mots tels que "style" "tournure" et j'en passe alors que leur conscience littéraire se limite certainement aux classiques étudiés sur les bancs du lycée ou la fac', ainsi qu'à une masturbation quotidienne de l'ego.
Glaüx-le-Chouette


    le 15/03/2006 à 01:53:33
Putain elle est susceptible, la nouvelle fournée.

Pas eu le temps de lire, mais ça a l'air assez sympa, d'après le début.


Par contre Groom, chaton, va falloir nous rentrer ces griffes, tu pourrais te faire mal. Et ça te fait dire des conneries.
Imax


    le 15/03/2006 à 02:18:19
Oui et en plus une rumeur atroce mais persistante voudrait qu'on encule les chats ici.
Groumf


    le 15/03/2006 à 02:41:51
je ne suis pas suceptible, a dire vrai je me suis plutôt marrer à lire les commentaires postés (si si je vous assure) mais j'vais quand même pas, en parlant d'enculade, vous dire amen et demander à ce que vous la mettiez plus profond, faut pas rêver non plus :D
Nouvelle fournée susceptible ? dois je comprendre que les anciens à leur arrivée étaient donc trop couards pour rétorquer de peur de voir leur "oeuvres" salopées par des commentaires mesquins ^^
Si on n'aime pas les chats qui griffent, inutile de s'investir dans un site ou enculer les chatons semble une coutume, histoire de ne pas faire mentir la rumeur.
au même titre qu'on ne se risque pas à la publication de texte sur internet quand on ne supporte pas la critique, ce qui est loin d'être mon cas.
Glaüx-le-Chouette


    le 15/03/2006 à 08:16:41
Et l'"enculade", tu l'as vue où ?

Putain mais t'as eu du bol, ouais ! Les commentaires ont porté sur ton texte, justement, pas sur ton fion, ça aurait pu, alors réjouis-toi. Et réfléchis avant de taper, sinon ça risque de changer vite fait.


Et les anciens étaient juste assez intelligents pour avoir LU LES REGLES du site, ducon. Va voir. Tu comprendras. Mais va voir vite, parce que là, t'es lourd.

Commentaire édité par Glaüx-le-Chouette.
nihil


    le 15/03/2006 à 10:28:14
Encore un branleur qui s'attaque au niveau littéraire de ses détracteurs plutôt que d'encaisser sereinement des critiques sur un texte que lui-même juge merdique. Toujours le même schéma, c'est lassant.
Hé bidule, si tu trouves ton texte pourri, pourquoi tu t'offusques qu'on soit d'accord avec toi ?
En plus ici on a tendance à faire dans la réhabilitation des textes de merde, pourvu qu'ils se prennent pas trop au sérieux comme ici, mais bon là c'est pas pareil, c'est l'auteur qui se prend au sérieux apparemment. Allez, rigole un coup au lieu de jouer ta diva outrée à la con, on sait que t'es capable de mieux, même si ça reste à démontrer.
Groumf


    le 15/03/2006 à 12:00:34
ouh les pauvres petits qui n'aiment pas qu'on leur parle mââââââl sur leur fief.
Visiblement je suis pas la seule diva outrée du coin.
Mais pauvres, si j'avais un coeur je verserai une larme pour vous.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 15/03/2006 à 12:08:16
Bacs-à-sable de tous les pays, unissez-vous.
Groumf


    le 15/03/2006 à 12:15:11
"les anciens étaient assez intelligent pour avoir lu les règles du con"
je les ai lu les règles, ducon, même un chimpanzé serait capable de les lire (faut dire que son auteur s'est pas foulé mais la vocation de ce site étant d'être le plus "libre" possible...) Et si j'ai bien cerné les dites règles, le site est axé sur l'agressivité et le second degré, hors moi cette petite joute scripturale, je ne lui prête aucune valeur qui soit de l'ordre du premier degré (comment sur internet voulez vous prendre les gens au sérieux avec les pseudo qu'on affiche non mais franchement)donc je répond par l'agressivité et le sarcasme... si on m'invite à lire les règles ca ne peut vouloir dire qu'une seule chose : vous jouez les "diva outrée" (j'adore cette expression merci nihil) en vous retranchant derrière vos règles et le soit disant second degré qui finalement n'est qu'une excuse pour vomir votre bile en prétendant que c'est de l'humour, shéma tout aussi classique que celui qui consiste à ne pas admettre gentiment la critique comme un brave toutou et s'attaquer au niveau de ses détracteurs...dois je comprendre que vous êtes véxés?
Pour revenir a Glaüx-le-Chouette (ou ducon, c'est pareil), les règles ne m'interdisent pas de ne pas m'écraser que je sache. Tu ferais donc peut ête bien de les relire toi aussi.
Je suis lourd, bah tant pis pour vous faudra faire avec
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 15/03/2006 à 12:48:12
Et un casse-couilles, un. Tant qu'à radoter, va le faire dans les commentaires des textes des autres auteurs, ça pourrait être utile en ramenant de bons textes à la surface.

Pour ton texte, il y aurait eu moyen de faire quelque chose de bien avec l'idée de départ, sans doute simplement en travaillant plus dessus et en accentuant le côté parodie d'atmosphère polar, mais, là, on dirait une longue blague Carambar.
Narak


    le 15/03/2006 à 16:06:32
Moi je le trouve cool Groom. J'aime bien les mecs qui bourrent dans le tas, même si je ne suis pas d'accord avec eux.

Pour le texte je me suis marré, il est sympatoche ce texte. Ca se prend pas la tête, j'irai jusqu'à dire que j'aime bien.

Allez hop, emballé c'est pesé.
LH     le 15/03/2006 à 16:13:34
Ouais pareil que Narak.

Autant son texte est une merde (et dieu sait si je m'y connait en merde), autant finalement je commence à bien l'aimer le Groumpf.

Et puis Glaüx est quand même un foutu gros con de branleur.
Il se veut shcyzophrène mais ne l'est pas.
il se veut littéraire mais s'appelle Bernard Werber.
Glaüx est un trou du cul.


nihil : j'y vais, j'y vais. Putain de spammeur
LaHyene     le 15/03/2006 à 17:13:56
Message envoyé DTC
Aka


    le 15/03/2006 à 17:42:22
Moi aussi j'aime bien Groom. Mais je préfère Gloups quand même hein.
Groumf


    le 15/03/2006 à 18:32:39
mais moi aussi j'vous aime bien (même glaux-la mouette je l'aime bien c'est vous dire si j'suis un mec sympa), c'est pas parce que j'suis un peu bourrin que je vous déteste ou quoi que ce soit, même si vous massacrez mon pseudo :)
Bon allez on se prend dans nos bras et on fait la ronde en s'envoyant des ptites fleurs et on repart du bon pied.
Ange Verhell


    le 15/03/2006 à 18:33:41
C'est sûr ? C'est ton dernier mot? tu ne me préfères pas, moi ? Gloups, j'ai manqué d'humour et d'agressivité à ce point? Tu veux vraiment que je parte ?
Aka


    le 15/03/2006 à 19:07:31
Oui toi faut vraiment que tu partes par contre.
nihil


    le 15/03/2006 à 20:37:23
Putain de site de merde où tout se finit toujours par des rondes joyeuses et des petites fleurs. Quel bordel.
Ange Verhell


    le 15/03/2006 à 21:44:20
ça fait rien. Glaüx ne va pas se laisser molester comme ça. Groumf a mal choisi son jour, ou plutôt sa nuit: c'est la pleine lune ...

Aka n'est qu'une drôlesse, une branleuse de vibro, une dame pipi de chiotte de roule-merde, une grognasse pur porc, un boudin de sang de sperme, du dégueuli de pizza, une insulte à la cour des miracles, l'amante de l'Abbé Pierre, une grabataire leptocéphale, une hydrocéphale néoténique, une raclure de strate de l'ère du poubellien, une entité improbable et atroce (c'est tout dire), un cocktail de subvention ANPE, un avorton d'inspecteur de l'URSSAF (vous voyez le crescendo, hein?), un favus mycélien, un résidu de sanatorium, un polype méningé, une luxation de l'esprit, une contusion verbale, un vessigon linguistique, une fluorique débilitée, l'anastomose d'un glaviot sur un polype de la verge...

Je m'en vais ... lire Nihil, ses enfants morts vivants vont me rafraîchir !
Aka


    le 15/03/2006 à 22:12:04
Ah bah ça y est tu remontes enfin dans mon estime.
nihil


    le 15/03/2006 à 22:13:02
Faut avouer c'est une belle liste, on dirait un descriptif nominal de toute ma famille.
Aesahaettr-     le 15/03/2006 à 22:22:25
Putain quand mon texte va être publié je vais m'en prendre plein la gueule, je sens...
nihil


    le 15/03/2006 à 22:24:57
Pour entrer dans la nouvelle ère des commentaires inspirés prophétisée par Lapinchien dans les news, je propose un bonus DVD spécial 'amusons-nous tous ensemble comme des gros gays' :

Groumf insinue qu'une suite est en préparation. Je... Argh (je suis inspiré, je suis inspiré), je propose de lui fournir quelques idées de péripéties.
- le docteur soigne un lépreux en lui greffant des bras de poupée gonflables pour remplacer ses membres déchiquettés.
- le docteur soigne Arnold Schwartzenegger de sa connerie congénitale en le lobotomisant à la petite cuillère.
- le docteur se fait des thunes en proposant la circoncision à des chiens errants.
- le docteur vend des organes de riches multimillionnaires américains à de pauvres roumains.
- le docteur greffe un deuxième pénis à Nicolas Sarkozy, faisant ainsi renaître la Bête de l'apocalypse.
- le docteur vend des prépuces de nourrissons à des restaux vietnamiens.
- le docteur implante des prothèses en pastic explosif dans le cul des starlettes californiennes.
- le docteur découvre le vaccin contre la grippe aviaire après avoir sucé un pigeon.

A vous ! Lapinchien je te hais, j'ai grillé mon antépénultième neurone avec ces conneries.
Aesahaettr-     le 15/03/2006 à 22:25:29
Déjà l'autre qui se fout d'entrée de la gueule bizarre de mon pseudo...
nihil


    le 15/03/2006 à 22:35:10
Et maintenant vous suivez tous ma super initiative, bordel de youpi !
Aesahaettr-     le 15/03/2006 à 22:39:36
Je préfère désespérer tout seul comme un gros puceau.

Okidoki ?
nourz     le 15/03/2006 à 22:42:30
le docteur poste un commentaire stupide à un article suis à un ordre de nihil
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 15/03/2006 à 23:07:40
Le docteur conseille à Nihil de brancher ses moules à gaufres avant de les enculer. A froid, ça fait mal.
Ange Verhell


    le 16/03/2006 à 07:00:12
C'est tout? On s'encule en rond sans foutre la pâtée au groumprf?
Lh     le 16/03/2006 à 09:50:17
Mais ta gueule ange putain.

Et nihil, faut arrêter de fréquenter Lapinchien. Tu vas presque devenir drôle.
Groumf


    le 16/03/2006 à 13:04:51
Ange Verhell tais toi ils m'ont oublié ^^
fais la ronde avec nous, penche toi et ouvre ton esprit (et ton anus)
Ange Verhell


    le 16/03/2006 à 14:55:14
mon anus, c'est mon esprit, et quand je pète, ça écrit pas plus haut que mon cul...
Ange Verhell


    le 16/03/2006 à 15:14:30
c'est bête je voulais te bourrer la tronche, mais c'est trop tard...sob! j'arrive toujours trop tard. Tant pis je garde ça pour le prochain. Bon Groump, grouf, euh Groumf, pardon
Glaüx-le-Chouette


    le 16/03/2006 à 16:16:02
On t'a pas oublié, Spirou, t'es juste trop con pour comprendre ce qu'on te dit même quand on te le dit gentiment, pauvre merde. Alors on te laisse jouer tout seul. Et cesse immédiatement de faire des smileys (ou assimilés) de mongolien.

Ange, toi tu restes, toi au moins t'es un peu drôle, et puis j'ai besoin de combustible pour bientôt, alors tu la fermes et tu te stockes dans un coin en attendant le 10 avril.
LH     le 16/03/2006 à 16:33:17
En parlant de ça, bouge pas non plus Bernard. Surtout ne bouge pas.
Glaüx-le-Chouette


    le 16/03/2006 à 16:37:10
Moi c'est du réchauffé, ma caille.
nihil


    le 16/03/2006 à 16:41:15
C'est que c'est du rechauffé au micro-ondes avec les fils qui se touchent, ça ira.
Glaüx-le-Chouette


    le 16/03/2006 à 16:44:56
"C'est que c'est du rechauffé au micro-ondes avec les fils qui se touchent, ça ira."

Putain toi aussi tu te mets à parler mongolistanais ?
Ange Verhell


    le 16/03/2006 à 17:00:45
Je prépare la vaseline pour le 10 ou pour 10 ?
Groumf


    le 17/03/2006 à 11:59:09
sous estime pas mon intelligence glaux la mouette, je comprends très vite... j'ai compris de suite que tu étais un connard par exemple
Gigi     le 17/03/2006 à 12:16:41
Hola comment qu'il cause à mon pote ce con, vous avez vu ça aussi?
Glaüx-le-Chouette


    le 17/03/2006 à 12:31:06
Attends laisse, silence, il m'a cassé, là, ça se respecte, un cassage comme ça, on se tait et on admire. Déjà au "glaux la mouette" j'avais un genou à terre, mais alors la fin, là, là, mon vieux, chapeau, je suis trop mortifié pour survivre.


Puuuuutain on m'y reprendra, à vouloir aider les gens à survivre. La prochiane fois je recommence l'agressivité gratuite, c'est vachement mieux.


Ah au fait j'ai toujours pas lu le texte, du coup. Je reste sur ma première impression.
Mill


site lien fb
    le 26/02/2007 à 12:51:58
Mouais. Ca m'a fait sourire, surtout à la fin, avec l'anus cousu et la petite tirade sur la savonnette. Mais pour ce qui est du style et de la progression du récit, hum.

= ajouter un commentaire =