LA ZONE -

Sans filet

Le 17/06/2006
par Moi
[illustration] Ah, tiens, j'ai rien à faire de ma vie, je vais aller sur LaZone pour me détendre un peu au milieu de mon délire éthylique/chimique/majijuanesque/schizo/ado/blasé (rayez les réponses inutiles).
Tiens il y a un petit nouveau qui s'essaye à la prose, on va rigoler, encore du cynisme forcé ou du mal-être ado qui se prend pour Nietzsche et qui va se foirer en beauté.
Eh bah ouais, mais en plus, moi j'assume, nah. Là avec un peu de bol je t'ai déjà dégoûté. Ah non. Merde, dur de débuter.
De toutes façon tu n'existes pas en dehors de l'attention que je te porte, donc sois sage ou la conscience unique t'oubliera et condamnera ta misérable existence au néant HAHAHA {avec un rire mégalo genre grand méchant à visée hégémoniste de superprod hollywoodienne}.

Bon faudrait tout de même commencer : +è²²u (ça, c'était un coup de tête aussi rageur qu'inutile dans le clavier (et en plus le fait de le dire ça fait frimeur…. tant pis)).

Allez, un petit article méchant, gratuit, dénonçant la vanités des gens et celle de la vie avec suffisamment de détails macabres/scato/sado/erotico-maffieux pour me valoir une interpellation de la brigade des bonnes mœurs et l'érection d'un mâle en manque de perversion, le tout enrobé d'un style de merde et d'une envie de gerber sur le monde entier.

T'as envie de lire du lourd, du méchant, du maso qui s'éclate les dents sur une barre de bus, de la critique sardonique de kermesse de village et du grand concours annuel de coup de boule où le gagnant est celui qui n'a pas subi de lobotomie inattendue, enfin un truc qui fait mal où il y a au moins un mort ou un mutilé à vie à la fin.

Pervers…
Oui en plus ça te fait rigoler que je traite de pervers, c'est le but, on est là pour ça, ouarf ouarf qu'est-ce qu'on se marre.

Ce qu'il faudrait, c'est soit un truc long, illisible, pompeux et tirant vers l'oraison malsaine d'une société ou d'un être sur le déclin, soit un texte court, rapide, sardonique et sarcastique avec une chute ironique à dépravée.

Eh bien tu sais quoi, je ne te le donnerais même pas cet article répondant aux critères spécieux de votre bande de dégénérés.
Je vais te priver du plaisir relatif de lire un essai hasardeux sur ma paranoïa des lampadaires, système de surveillance global des cités occidentales de début du 21ème siècle, ou de ma haine des gauchers, prototypes d'humains à mettre au rebut, ou encore de ma passion marquante pour un crocodile prénommé Kierkegaard… Non, non…pour tout cela, visite le forum des schizos de Doctissimo, il y a là un niveau que je ne saurai relever dans le desespoir hystérique.

Par contre, je te laisse le soin, lecteur courageux (de me lire jusque là sans éclater de rire), de me pourrir par commentaires interposés. Allez, à toi la jouissance sadique de la phrase qui tue, de la citation alcoolisée ou du jeu de mot foireux.

Ceci est ton espace d'expression, profite en, lache toi...

= commentaires =

Aelez


    le 17/06/2006 à 17:17:33
Et à part ça, tu suces?
Narak


    le 17/06/2006 à 17:26:54
Je suis gaucher.
Narak


    le 17/06/2006 à 17:27:46
D'ailleurs je suis un lampadaire.
Lapinchien


tw
    le 17/06/2006 à 17:40:11
je tiens à signaler que malgré la presence d'un double ouarf dans ce texte, Moi çà n'est pas moi. Je pense par ailleurs que cette invitation à la lapidation commentatoire sent le coup monté à plein nez pour relancer les commentaires. Tres bel acte sacrificiel !
mental factor     le 17/06/2006 à 18:31:11
fist you nouveau
Aesahaettr


    le 17/06/2006 à 20:18:49
Il finira par se rendre, lui aussi.
Simili


    le 17/06/2006 à 20:36:51
Lui aussi roulera en mégane un jour.
Kirunaa


    le 17/06/2006 à 22:11:57
J'aime bien l'image.
Glaüx-le-Chouette


    le 17/06/2006 à 23:23:53
Oui mais le cerveau est inséré de travers, on voit bien que c'est de l'amateurisme, tel quel c'est inutilisable à des fins sexuelles.

Le texte m'a bien fait rigoler, comme tous les autres du même genre.
Maintenant je voudrais un texte adulte s'il vous plaît avec de la vraie littérature dedans parce que les épigrammes c'est bien mais si c'est pas grec et pour des morts au combat et en distiques élégiaques ça me broute.
Bobopoint


    le 18/06/2006 à 02:15:17
décidement, je suis trop pas un Zonard, j'ai pas ri une seule fois ...

Je propose je me propose à ce que l'on me vous lapidiez à main le nu à bras corps, et que Moi j'avais oublié que j'était un cas à part, vu que je suis ni, drôle, intellichient neuni, juste con ça oui mais pas encore A/c pour se faire taper dessus par les gens de la Zone ,ceuquel 'on p' renomme au fond du coup du loup des pieds du côté de la gueule les zonards et qu'au fond on en a décidé autrement, puisqu'à près tout, à première vue, la présence d'un vocubalaire complexe chez le maquis-coco, race de petite singe éteinte depuis la nuit des temps, quand on a soufflé le feu, et que le monde est partu aller, aller où aller mal, en même temps, Tiberi est Gay, et D¨élanöé se tape Marie_anne.

Prends ça, moi, peut-être fiotte, tu t'attendais pas à une réponse aussi peux attendable, n'espace ?
Nounourz


    le 18/06/2006 à 03:03:43
Hé, qui c'est ce type qui vient empiéter sur mes plates-bandes ?
Aesahaettr


    le 18/06/2006 à 12:27:14
Un mec qui croit qu'il pourra rouler en 206 bleue toute sa vie.
Astarté


    le 18/06/2006 à 13:04:37
"Oui en plus ça te fait rigoler que je traite de pervers, c'est le but, on est là pour ça, ouarf ouarf qu'est-ce qu'on se marre."

C'est qui "On" ?

T'avales ?
Aelez


    le 18/06/2006 à 13:12:30
C'est frustrant quand les gens ne daignent même pas répondre alors qu'on leur pose des questions d'une profondeur thaumaturgique, pas vrai Astarté?
Astarté


    le 18/06/2006 à 13:59:39
Nan c'est pas poli. (Blourp)
Moi


    le 18/06/2006 à 18:22:52

Désolé de ne pas vous avoir répondu plus tôt Astarté et Aelez, mais ma maman m'a appris à ne pas parler la bouche pleine.

On c'est Moi et moi.

Je vois pas l'utilité du thaumaturgique sauf si ta religion t'oblige à placer un mot de 4 syllabes dans ton message. Hypocondriaque va.
Aelez


    le 18/06/2006 à 19:49:31
Si, tusucetavale c'est pas de la profondeur, c'est de la profondeur thaumaturgique.

Mais la remarque est bonne. Soyons despotes de la non-qualification.
« Ce qu'il faudrait, c'est soit un truc long, illisible, pompeux et tirant vers l'oraison malsaine d'une société ou d'un être sur le déclin, soit un texte court, rapide, sardonique et sarcastique avec une chute ironique à dépravée. »
C’est beaucoup mieux comme ça : « Ce qu'il faudrait, c'est soit un truc, soit un texte. »

Pour une langue qui se réalise, Moi, connecting people.
nihil


    le 18/06/2006 à 20:07:41
Aelez, connecting people to electroshocking machines.
Prototype Nucléique


    le 21/06/2006 à 12:56:34
"+è²²u (ça, c'était un coup de tête aussi rageur qu'inutile dans le clavier"

J'aimerai bien voir la taille de ta sale gueule à la con.

commentaire édité par Prototype Nucléique le 2006-6-21 12:57:10
le duc qui a la flem     le 12/07/2006 à 21:57:04
moi qd je donne un coup de frond sur mon clavier mon pc réplique par "bib" nargueur et ça veux rien écrire .. j'ai pourtant essayé plusieurs fois.. mais bon le mec du cyber café commence a me regarder un peu bizarre donc je vais arretter là l'expérience
EvG


    le 30/06/2008 à 11:49:52
Je ne sais pas du tout pour quoi cette page était dans mes favoris... PUTAIN RIEN NE VA PLUS. Surtout que c'est même pas un texte.
evariste galeux coucou toi.    le 24/10/2008 à 14:59:51
Personnellement, c'est cette phrase qui m'intrigue : "et en plus le fait de le dire ça fait frimeur…. tant pis"
L'auteur soit ignore le sens du mot frime, soit considère que taper sa tronche de merde n'importe où et le clamer haut et fort est élégant et classe. A tel point que s'en vanter hors de certains cercles restreints passerait pour une vile tentative d'auto-gonflage de mollets. Mis en pratique ça donne ça :
-Tu sais quoi ?
-Non, dis mec !
-J'veux pas me vanter, mais...
-Vas-y accouche !
-Bah, j'ai tapé un clavier avec ma tête.
-Franchement, j'te crois pas mec.
-Si mec, j't'assure, c'est venu tout seul, sans effort, tosgra !
-Putain mec, t'es un bâtard de mytho ! Déjà j'avais des doutes quand tu disais tu mettais tes gros doigts dans ton zen, mais là ça sent le le tom à pleines narines mon cher acolyte !
-Vas-y, laisse béton, crois-moi pas si tu veux...
-Personne n'est capable de faire ça mec, je sais, tu traverses une période difficile, tu veux qu'on s'intéresse à toi. T'es un loser mec, mais je ne puis pour toi éprouver qu'une inquantifiable affection.
-Mais...
-Pas de "mais", ce soir, je te paye une pute.

Ou quelque chose comme ça. Maintenant que je ne sais plus pour quelle raison j'écris ce commentaire, je me casse.

= ajouter un commentaire =