LA ZONE -
Résumé : Je ne crains pas de dire que j'aime globalement les poèmes de merde de Saintshaka, mais là, rien à faire, c'est vraiment trop pourri. C'est certes axé sur un champ lexical typiquement zonard, à base de suintements, de maladie et de pêché, mais en fait là, y a que ça. Ca déblatère à vide autour de quelques mots puissants. Ca fait léger.

La très jolie maison de M. Interstice

Le 23/08/2007
par Saintshaka
[illustration] Mon garçon, mes imaginations sont de vrais rêves
Ils veulent ce soir vous dire que la vérité suinte de vos chairs
Accroître jusqu'à l' épiderme, exploser dans les airs
Après avoir formé des cloques sous la peau
Pour mettre mes idées bancales dans votre esprit à remplir
Un trèfle fané entre des mains d' enfants.
Mon monde écrit sur un grain de sable.
Un diamant en verre.
Qui est prêt à casser votre haine
Un autre jour pour sécher votre prière larmoyantes
m'inondant jusqu'à mon cou
A donner des significations sourdes au Seigneur Mille
Moins Quatre cent!
Pour les mots d'amour de la sainte volonté,
Elle veut vous apprendre la crainte
Une fleur puante qui oublie ses racines
Mon destin la cible de votre poignard
Des bulles dans le verre scintillent
Quelque chose peut changer.
Moins Quarante!
J' ai une ame à déloger, la voila
Perfection via l'anéantissement,
Un succulent mélange de sang et de poisons
J’ai besoin d'un cœur pour guérir ma maladie
Ainsi que les blessures menant à mes gênes morbides
En voila une raison pour vivre pour vous-même,
Moins Quatre!
une boite à pensées, ici, pour clamer vos hontes
Au sujet du boiteux, il est enfermé dans du feutre et du satin
Je l' ai surpris: corrompu par accès de rêves stupides
Le fleuve de ses péchés me noie
Un jeune bourgeon éclot en une lamproie
J' ai enfin la dose de larmes, les temps maternels s' achevent
Mon garcon, plus la peine de rechercher un espoir enfoui
Nous y sommes!

= commentaires =

Mill


site lien fb
    le 23/08/2007 à 17:36:13
"...au Seigneur Mille" : sans le e, steuplaît. Et pis bon, je t'ai dis, seigneur, maître, votre ignominie, tous ces p'tits mots, tu t'les gardes pour nos p'tits jeux en privé. Ca va finir par se voir.
Hag


    le 23/08/2007 à 18:10:43
Je vais être direct : j'ai trouvé ça nul à chier. Vraiment. Pénible à lire, phrases aléatoires... Franchement nul.
Narak


    le 23/08/2007 à 18:50:57
On pourrait pas interdire la poésie ? Nan, parce que plus ça va plus j'ai l'impression de lire que ça ici.
Narak


    le 23/08/2007 à 18:51:48
Enfin lire, il y a longtemps que je les lis plus. En fait continuez à écrire de la poésie, je m'en branle.
Kirunaa


    le 25/08/2007 à 16:44:14
J'aime pas la poésie, donc j'ai lu le début pour essayer, mais j'ai pas pu. j'ai suivi jusqu'à "larmoyantes", et puis là j'ai commencer à penser à autre chose en lisant. Entre autres que même moi je fais pas des fautes d'orthographe aussi minables.
En bref: non.
Arkai59


    le 26/10/2007 à 12:49:08
Mais non c'était génial et même hautement philosophique!!!C'est vous qui n'avez rien compris au texte!
J'adore(compliment???).

= ajouter un commentaire =