LA ZONE -
Résumé : Ce texte très court va à l'essentiel sans s'embarrasser de la moindre fioriture : ni détails, ni style (c'est pas super bien écrit) ni réflexions bancales. De l'action, brute et directe, sans rien savoir des causes ni des conséquences. C'est tout. Les douze secondes que dure la lecture, on est pris dans la frénésie meurtrière du héros. Le genre de textes faciles qui se laissent apprécier.

Les zigouilleurs 1

Le 05/03/2008
par Cafard
[illustration] J'suis arrivé, j'en ai trouvé un caché dans un grenier, je l'ai sorti, je lui ai dit de mettre les mains sur sa nuque et je lui ai donné un coup de machette sur le dos. Il est tombé, il criait "pitié, pitié" mais j'avais pas de pitié et j'ai donné un coup au hazard, c'est tombé sur la jambe, ça pissait le sang, j'en avais sur moi, mais ça m'excitait encore plus.
Alors j'ai frappé dans tous les sens, sur les talons pour couper les tendons et puis sur les côtes et le cou et je l'ai retourné. Il vivait encore, alors j'étais encore plus énervé. J'ai ouvert le ventre et sorti les viscères. Il n'était pas encore mort. Il criait, criait, "pitié, pitié", ça me rendait encore plus fou. J'ai frappé la bouche, le nez, les yeux, le crâne, et enfin je l'ai tué. C'était une impression de paix à l'intérieur de moi. J'ai respiré profondément et je suis parti de l'autre côté. Voilà comment je suis devenu un monstre sans pitié.

= commentaires =

nihil


    le 05/03/2008 à 21:07:32
Gratuit, hystérique, j'aime.
MantaalF4ct0re


    le 05/03/2008 à 21:21:12
Non, bof. On dir
MantaalF4ct0re


    le 05/03/2008 à 21:25:15
ait surtout du foutage de gueule, pas-foulage de cerveau, pseudo-mystérieux. Je pensais qu'à la fin il allait avouer qu'il a tué un quelconque insecte, mais non. C'est pas grave. Bof. Même pas marrant.

commentaire édité par Mentalfactor le 2008-3-5 21:25:38
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 05/03/2008 à 23:09:37
On dirait une chanson de Konsstrukt, sauf la dernière phrase.

C'est vrai que c'est étonnant comme un texte aussi simple et direct peut avoir quelque chose de fascinant.
Nico


    le 05/03/2008 à 23:14:20
C'est prenant. Y a juste le passage où il sort les viscères, là ça décroche totalement, là on sent l'auteur en train de se dire "bon allez faut que ça soit gore". J'aurai préféré juste qu'il frappe encore et encore, frénétiquement. Le fait qu'il s'arrête pour sortir les boyaux, ça ne va pas. C'est juste une phrase, mais sur un texte de dix phrases, c'est con.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 05/03/2008 à 23:26:25
La petite conclusion aussi ne semble pas très réfléchie. On ne voit pas du tout, dans le texte, "comment" le narrateur en est arrivé là, on a juste droit au déroulement des faits.

Je ne sais pas où va l'auteur avec ce début de série, mais vu le démarrage et le choix du pseudo (réf. assez claire au génocide de 94), ça ne va pas taper beaucoup dans le "> débile > idiot". Bon, comparé avec les textes larmoyants de Sot-Viet sur ce genre de thème, c'est presque génial, là.
Omega-17


    le 05/03/2008 à 23:28:21
Nul et affligeant.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 05/03/2008 à 23:30:27
Quel connard, ce Konsstrukt.
nihil


    le 05/03/2008 à 23:55:49
Ouais la dernière phrase m'a laissé une drôle d'impression. Un relent de moralité, peut-être. Pouah, extirpons cette chose de nous et jetons la au loin.
400asa     le 06/03/2008 à 00:44:43
C'est gratuit et court, oui, mais c'est nul quand même.
Kwizera


    le 06/03/2008 à 01:02:41
ya effectivement qu'un texte sur 94 avec des machettes à l'intérieur pour que je puisse être en accord complet avec Omega-17.
Mentaltrash


    le 06/03/2008 à 03:38:40
Et encore un psychopathe de plus.
Je trouve que la phrase "et enfin je l'ai tue" merite un darwin award de la litterature.
EvG


    le 06/03/2008 à 04:01:35
Ca pue franchement. Pas le texte, lui ne mérite même que l'on en parle, non, je parle du fait que certains apprécient. Ca me consterne que l'on puisse trouver un quelconque intérêt à trois bouts de phrases mis côte à côte de manière quelconque par ce qui n'est encore qu'un quidam anti-sussaval. Je préfère retourner lire des merdes, consistantes.
nihil


    le 06/03/2008 à 08:07:55
Vous voulez faire un concours de textes de trois phrases, pour voir celui qui réussit à faire mieux ? La concision c'est une qualité.
Proto-zovaire     le 06/03/2008 à 10:56:04
Hasard avec un z.
Pourquoi c'est mis en ligne cette tranche de rien remplie de creux de vide ?
Hag


    le 06/03/2008 à 11:04:32
Moi j'ai trouvé cool.
C'est pas divin mais la concision sert particulièrement l'histoire si minime soit-elle.
Et ça se lit aussi vite que bien, on plonge pour quelques secondes, et donc c'est cool.
Cafard


    le 06/03/2008 à 13:03:23
Je ne suis pas la pour m'expliquer. Comme je l'ai dit a Nihil, il y avait en fait un permier texte pour introduire cette suite de recits brefs. Un voici un, le premier sur une dizaine environ. Les narrateurs de ces recits sont des enfants, ce qui explique le style (ou le non-style si certains preferent)de ces textes.

commentaire édité par Cafard le 2008-3-6 15:59:8
EvG


    le 06/03/2008 à 14:14:49
Pour l'avoir déjà fait je puis en parler, expliquer le texte dans les commentaires, signifie que c'est loupé. Ou alors le texte d'introduction manque impressionnament. Dans ce dernier cas c'est trop tard.
Cuddle


fb
    le 06/03/2008 à 15:15:14
C'est vrai qu'c'est court mais j'ai l'impression qu'il manque un truc...Le passage des viscères n'était pas utile, je te rejoins sur ce coup là Nico
EvG


    le 06/03/2008 à 15:37:08
Par contre la dernière phrase me plait. Venue de nulle part, ça la rend très pure. Mais le contexte littéraire explique ceci et ce contexte ne suffit pas.
Carque     le 06/03/2008 à 15:51:52
J'aime bien. C'est jetable, mais j'aime bien.
Carque     le 06/03/2008 à 16:53:15
un texte de trois phrases, ca fait haiku.
Narak


    le 06/03/2008 à 20:39:02
Contexte littéraire, mon cul. Si c'est sensé être un gamin qui parle en plus d'être brouillon ton style se viande encore plus sur des phrases comme "Voilà comment je suis devenu un monstre sans pitié." Aucun gosse ne peut causer mot pour mot de cette façon sans que cela soit ridicule. En plus ça vire toute l'amoralité que ce texte aurait du avoir, ça le gnan-gnifie. Le gore pour que ça soit plus efficace, faut virer tout ce qui entrave défouloir violent et hurlant, faut que ça soit sec et bien appliqué, comme un coup de fouet de bite dans la joue.
Pas mal dans l'ensemble ton texte mais tu t'es viandé quand même.
Nico


    le 07/03/2008 à 09:46:59
un coup de bite sur la joue c'est rarement sec.

Par contre "sec et bien appliqué" on aurait pu penser à Glaüx.
Carc


    le 07/03/2008 à 10:48:28
ou a un emballage de tampax premier prix.
Jéhosé     le 07/03/2008 à 12:56:54
Moi j’ai trouvé très bien.
La fin a un côté « ça c’est fait ! » qui exprime et termine parfaitement un cérémonial initiatique.
Il fallait se lancer, le cafard l’a fait ! Un petit choc hystérique de temps en temps ne peut pas faire de mal à la Zone. Ce genre de texte va lui défriper le slip !
MantaalF4ct0re


    le 07/03/2008 à 13:15:17
*bof*
Eboueur     le 07/03/2008 à 15:41:05
Formidable la démarche quasi-philosophique servie par la vacuité abyssale du style !
En clair, n'importe quel couillon de treize ans peut accoucher en dix minutes de ce genre de saloperie sans intérêt. Tous les connards qui trouvent la moindre excuse ou le plus petit attrait à cette cochonnerie navrante sont condamnés à apprendre par cœur la définition du mot "littérature".
Advienne-que-pourra


    le 07/03/2008 à 16:36:41
Absolument d'accord avec Eboueur.
La petit coté "liste de courses d'Emile Louis" est affligeant.
Je merdoie ce texte !
Strange


    le 07/03/2008 à 17:05:27
Je n'aime pas non plus : trop court pour être divertissant, trop mal écrit pour être prenant, bof bof bof.
Cela dit, je me demande qui a jamais prétendu que La Zone publiait de la littérature. De toute évidence, s'il en existe, ces personnes se sont lourdement trompées, et pourraient être condamnées à apprendre le guide de la Zone par cœur, sanction plus pénible encore que la lecture de ce texte, je vous l'assure.

Ho hi ha.
nihil


    le 07/03/2008 à 17:37:46
Bonne idée d'invoquer la sacro-sainte littérature en anathème sur la gueule d'un texte de trois lignes publié sur un site internet. C'est un peu genre écraser une mouche avec un bloc de fonte de cinq tonnes.
nihil


    le 07/03/2008 à 17:40:51
Strange, le guide c'est la version comique de ton texte 'descriptif de l'endroit'. Mais si tu as une meilleure proposition, tu peux aller la formuler sur le balcon, qui est ta nouvelle demeure.
Strange


    le 07/03/2008 à 18:28:31
Ça me va, tant que je paye pas de loyer.
Dourak Smerdiakov2     le 07/03/2008 à 19:28:03
La consicion c'est birn, mais en sonnet.

EDit : bordel; qui a changé les hash ?
Anglerond


    le 08/03/2008 à 23:54:22
alouette alouette, je te plumerais...tentative d'une version trach....ça reste une contine, écrite par un incontinant. On n'écrit pas comme on urine mon con joli !
pitié pitié, essayes d'en découper des qui résistent, pour te lire, pour te voir.
Aesahaettr


    le 09/03/2008 à 04:25:35
Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule Ta gueule
Eboueur     le 11/03/2008 à 09:25:42
Où donc les deux trépanés de service ont il lu que je reprochais à ce texte de ne pas être littéraire ? J'aurais fort bien pu choisir le mot" aspirateur" ou " fistule". Pourquoi donc avoir fait le rapprochement ? Interrogez votre cœur, les enfants.
Recopiez donc la première scène des Fourberies de Scapin, pour la peine.
Eboueur     le 11/03/2008 à 10:34:50
Bordel !!
Trois fois le mot "donc" !
Y'a des poubelles qui se perdent.
hûrthsk     le 12/03/2008 à 04:04:30
heuresement qu'ils vous ont pas gardé à l'université, tous. vous extasiez devant une merde pareille, vous êtes débiles ou koi ?
nihil


    le 12/03/2008 à 08:39:19
Bah oui.
Sharivary


    le 13/03/2008 à 19:40:11
Sauf que des trucs comme ça n'importe qui peut en chier des kilomètres. L'originalité ? Mon cul. Le thème est facile à exploiter. Bon, pas pour ça qu'il a réussi à le faire, hein...

A la limite le côté direct de la chose pourrait interpeler mais quand il relève juste d'un manque de talent ça rend le résultat encore plus pitoyable.

commentaire édité par Sharivary le 2008-3-13 19:42:40
nihil


    le 13/03/2008 à 19:57:33
On est débiles on a dit, cherche pas à nous faire entendre raison.
Sharivary


    le 13/03/2008 à 20:00:36
Après relecture c'est vrai qu'on rentre dans l'action. Mais pas assez. Style vraiment trop plat pour que le procédé fonctionne pleinement.

commentaire édité par Sharivary le 2008-3-13 20:0:58
Narak


    le 06/05/2008 à 15:15:34
Comment il essaye de devenir notre pote.
H     le 07/05/2008 à 18:26:02
Plains-toi, Narak!!
Pour une fois que t'en as!!
C'est pas pour dire mais là, j'ai l'impression que tu baisses au niveau littéraire!!!!
Allez debout!!
Ponds-nous un truc bien gore, mon gros, sinon, tu vas te rouiller!!!
Narak


    le 07/05/2008 à 18:30:20
J'ai pas besoin de potes, mon cousin est barman. Je ne baisse pas au niveau littéraire, je n'existe plus/pas au niveau littéraire, nuance. Pour ce qui est de pondre un truc, j'ai un truc que j'aime bien en préparation, mais c'est pas overgore.
Narak


    le 07/05/2008 à 18:30:59
Ah, et je t'encule salope.

= ajouter un commentaire =