LA ZONE -
Résumé : L'ascète dont il est ici question ici se nourrit des résidus de son propre corps. C'est pas follement original, mais ça passe peu ou prou. Bon j'ai quand même du relire deux fois pour tout bien capter, signe qu'on est pas au summum de la clarté.

Mister natural

Le 19/11/2008
par Glop-glop
[illustration] Pour réduire mon empreinte anachorétique
J'ai pris logis précaire au fond d'obscures grottes
Où je me délecte, gourmand, d'augustes crottes
Loin du monde des hommes, à l'écart, drastique
Pour seul luxe d'ermite, quand vient le soir, j'astique
Mon organe, dans une fente à l'air de motte
Et quand, repu, je me retire de mon hôte
Je lampe le fruit de ces pulsions frénétiques

Pour passer le temps de façon un peu marrante
Ma crasse à l'aide d'un grand biface je racle
Afin d'en faire des boulettes nourrissantes

Ainsi, de vains tabous n'y faisant plus obstacle
Continent, mon corps procure toutes mes rentes
Oyez, d'une ère nouvelle je suis l'oracle !

= commentaires =

Copypasta


    le 19/11/2008 à 22:33:12
Sympa

Le vers 11 est moins bon je trouve, les deux "e" de "faire" et "boulettes" le rendent lourd et on a l'impression de venir du sud à la lecture.

commentaire édité par Copypasta le 2008-11-19 22:33:41
Das


    le 20/11/2008 à 00:21:30
Pas compris l'intérêt. Outre le fait que le type est davantage épicurien qu'ascète, on a droit à une description peu claire d'un marginal, et voilà, point. C'est limité et ça décolle pas. On espère jusqu'à la fin qu'il va y avoir un retournement sémantique, enfin qu'il va se passer quelque chose, et en fait, on a une exaltation mièvre:"Oyez, d'une ère nouvelle je suis l'oracle !". Oracle, soit, mais de l'ère de quoi? du caca? Bref, dubitatif.

commentaire édité par Das le 2008-11-20 0:21:57

commentaire édité par Das le 2008-11-20 11:1:52
nihil


    le 20/11/2008 à 00:23:53
"Oyez, d'une ère nouvelle je suis l'oracle !"
Là pour le coup, ça sent grave l'ironie.
Lembaumeur


    le 20/11/2008 à 09:36:16
Vers 5 : 13 pieds
motte ne rime pas avec hôte (o ouvert, o fermé).

Pas trop mal réalisé dans l'ensemble, mais aucun travail sur la césure, le rythme s'en ressent.

Sinon, j'ai bien aimé, surtout le ton décalé, l'ironie.
Manque d'un peu de travail pour en faire un vrai sonnet.
Putsch


    le 20/11/2008 à 10:35:34
A peu près la même chose que ce qui a été dit; je trouve ça plutôt frais dans l'ensemble, vaguement drôle.
Glop-glop


    le 21/11/2008 à 12:45:01
Ah ouais, treize, zut alors, faut dire que ça a été vite torché.
Par contre motte rime parfaitement avec hôte, comme lait avec pied, sauf chez les péquenots qui causent pointu.
Putsch


    le 21/11/2008 à 12:50:42
Ah bon? Lait (lè) ne rime pas avec pied (pié), pareil pour motte et hôte(le circonflexe); c'est justement les provinciaux qui font l'erreur. Péquenot.
Lembaumeur


    le 21/11/2008 à 14:04:21
http://www.cnrtl.fr/morphologie/motte
http://www.cnrtl.fr/morphologie/h%C3%B4te

http://www.cnrtl.fr/morphologie/lait
http://www.cnrtl.fr/morphologie/pied

Tête de nœud.
Putsch


    le 21/11/2008 à 14:40:00
Je n'ai pas besoin de ça.
Je répète: "pied" [pje], c'est pas la même chose que "lait" [lε]; idem pour "motte" [mɔt] et "hôte" [ot].
Après c'est mon avis; celui qui vient du dictionnaire. Peut être que le dico se trompe, c'est possible aussi.



Glaüx-le-Chouette


    le 21/11/2008 à 14:49:36
Espèce de patate, la référence que donne Lembaumeur va dans ton sens.
Lembaumeur


    le 21/11/2008 à 14:55:53
Pardon, "Tête de noeud" s'appliquait à glopglop. J'aurais du le préciser, patate.
Putsch


    le 21/11/2008 à 16:19:58
Ok ok, désolé.
Glaüx-le-Chouette


    le 22/11/2008 à 12:25:17
Sur la compréhension générale du poème, on a fortement l'impression d'un truc sympa, sur le fond, mais exprimé avec des circonvolution insupportables ; et vas-y que j'inverse mon sujet et mon verbe, et vas-y que je choisis les termes les plus rares, au risque de causer des non-sens (empreinte anachorétique ? Ah bon ? Et un mec drastique ? Ah bon ? On peut être drastique ? Le "continent" non plus n'a pas de sens dans ce contexte ; la digestion, qu'on bouffe des steaks ou des boulettes de crasse, ça se fait).

Dès lors moi ça m'énerve ; ça m'aurait sûrement plu, dans l'idée c'était un Maldoror qui se la pétait pas, mais dans la manière, si, il se la pète. Dommage.

Pour le reste, les rimes faussées, déjà dit.
Deux vers de 13 syllabes ; le "à l'écart, drastique" est fort moche, prononcé, et c'est le but, d'être élégant à prononcer voire à chanter ; tout sauf lyrique, à moins de le faire en death metal avec une voix d'ours atteint de bronchiolite (ce qui certes est une idée plaisante). Schéma des rimes des tercets non régulier mais on s'en branle au fond.

Commentaire édité par Glaüx-le-Chouette.
Glop-glop


    le 23/11/2008 à 17:03:18
Les tercets dont les rimes sont disposées en CDC DCD sont réguliers. C'est une forme admise.
L'empreinte anachorétique est une formule balourde, d'accord, par contre rien ne s'oppose à l'utilisation que j'ai faite de l'adjectif drastique, même si ce n'est pas courant, c'est éthymologiquement tout à fait cohérent. Et bouffer ses excréments c'est quand même faire montre d'une belle continence, à mon sens.
En tant que merde humaine, j'ai quand même quelques capacités d'en juger.
Glaüx-le-Chouette


    le 23/11/2008 à 17:20:23
Sur la forme, non ; pas envie de répéter mon topo. Y a deux canons, celui issu de Pétrarque et celui prôné par Ronsard, et un cdcdcd ne correspond à aucun des deux. Ce ne serait même pas un schéma de sizain, ou d'une faiblesse considérable. Une strophe se construit comme un bloc. Balance pas d'affirmation sans vérifier, ça donne l'air bête.
Ensuite, d'une part on écrit étymologie, d'autre part, non. Goto dictionnaire étymologique, Bailly, puis Grand Robert.
Glop-glop


    le 23/11/2008 à 19:46:13
Un lascar dont j'ai étudié naguère les oeuvrettes au collège utilise pourtant cette disposition.

TENGO MIEDO A PERDER LA MARAVILLA

Tengo miedo a perder la maravilla
De tus ojos de estatua, y el acento
Que de noche me pone en la mejilla
La solitaria rosa de tu aliento.

Tengo pena de ser en esta orilla
Tronco sin ramas; y lo que màs siento
Es no tener la flor, pulpa o arcilla
Para el gusano de mi sufrimiento.

Si tu eres el tesoro oculto mio,
Si eres mi cruz y mi dolor mojado,
Si soy el perro de tu sen(i)orio,

No me dejes perder lo que he ganado
Y decora las aguas de tu rio
Con hojas de mi oton(i)o enajenado.

Federico Garcia Lorca. Un vulgaire espingouin ne saurait être un vrai poète, mais bon ...

Et puis stigmatiser les fotortografs accidentelles, c'est un truc de merde humaine ça, c'est pas digne de toi.
Il se trouve par ailleurs que ma langue maternelle est un dialecte hellénistique (je te rassure j'ai tout oublié), par contre ça m'a incité à rechercher le sens de Drastikos, et ça m'a tout l'air d'être compatible avec l'usage que j'en fais. Au demeurant, je ne pense pas être le premier à en user de la sorte, ce que je déplore parce que j'aime beaucoup la formule.
Glaüx-le-Chouette


    le 23/11/2008 à 19:53:33
T'as pas bien cherché, pour drastique ; faut y retourner. L'usage, et le sens face au sens de ton quatrain. Je compte pas t'aider, t'es censé être assez grand pour trouver seul.

Je rappelle, pour ce qui précède, qu'on parle de poésie française. Je vois pas bien l'intérêt de sortir du Garcia Lorca dans ces conditions, sans oublier l'anachronisme. Hors-sujet. Au revoir.
Glop-glop


    le 23/11/2008 à 20:22:43
Bof, il y en a des beaucoup plus anciens dans cette forme là, j'ai mis du Garcia Lorca parce que je l'aime bien. Et ton Petrarque, à ma connaissance il est pas françaoui, hein.
Quant à drastique, on le donne désormais pour synonyme de draconien, donc je ne vois vraiment pas où est le problème, même si ce mot est entré dans la langue française au sens de purgatif.

commentaire édité par Glop-glop le 2008-11-23 20:28:43
nihil


    le 23/11/2008 à 20:25:44
BOUNYOUR ICI C4EST L4ANIMATION MONGOLIENNE §

CHAPIII CHAPOOO CHAPIII CHAPOOO
BOUFFEZ TOUS VOS PANCREAS MOULIN2S PAR UNE EOLIENNE ROUILL2E EN SAUCE SPERME CONGEL2
CE MATIN UN LAPIN A SUC2 UN CHASSEUR
INJECTEZ VOUS DE LA POUDRE DE CARTILAGE DE STERNUM DANS L4HYPOPHYSE DROITE ET M2LANGEZ BIEN AVEC UN 2PLUCHE6L2GUMES MERCI

MERCI AU REVOIR VOUS POUVEZ POURSUIVRE VOTRE D2BAT Ö COMBIEN PASSIONNANT.
Glaüx-le-Chouette


    le 23/11/2008 à 20:30:29
http://littre.reverso.net/dictionnaire-francais/definition/drastique

Putain de benêt. Le terme ne s'emploie que pour des actions ou des objets ; jamais pour des êtres animés. Et encore, c'est un tic de langage journalistique, sans validité réelle.

Faut pas s'arrêter au premier résultat Google. C'est pas ça, chercher.
Dictionnaire étymologique, dictionnaire de la langue d'origine, dictionnaire de langue française sérieux. Ca, c'est chercher.

Par ailleurs sur le sens, justement, contresens : ton personnage évite toute autre action que celle de s'auto-bouffer les crottes. Aucune action, aucun acte allant au-delà de sa sphère propre. Contresens total.

T'as du mal à accepter les critiques toi, hein. Même avec les références, tu continues à chouiner. Putain de merde. Fatiguant.




[edit] PAS DU TOUT? CE D2BAT N4A RIEN DE PASSIONNANT? JE R2FUTE? VOTRE DONNEUR D4ORGANE §

Commentaire édité par Glaüx-le-Chouette.
Glop-glop


    le 23/11/2008 à 21:12:03
Bah oui, grand sachem, je l'avais déjà vu ton lien, t'inquiète pas. Je tolère très bien les critiques, moi, je les efface pas, je les envoie pas non plus à l'autre bout du forum parce que je suis colère.
J'ai bien conscience que l'emploi de drastique dans des sphères autres que pharmacologique est une dérive sémantique, puisque drastique est un néologisme médical récent d'importation anglaise ou allemande selon les sources(même sur internet on peut le lire), dérive que j'accentue A DESSEIN, ce qui me semblait suffisamment clair, à moins d'avoir la tête dans le cul.
Et je suis très content de l'effet que ça donne, ne t'en déplaise.

ps: tu lis le grec ancien ? Si oui, explique-toi sur Drastikos. Sinon, ta gueule.



Glaüx-le-Chouette


    le 23/11/2008 à 21:16:43
Le "-toi" dans explique-toi est débile. C'est pas de moi qu'il s'agit, mais de faits vérifiables. Si t'as envie de savoir tu vas chercher tout seul. La réponse est oui et osef à la fois. Drâmai.
Glaüx-le-Chouette


    le 23/11/2008 à 21:18:31
Et d'ailleurs, pourquoi je réponds. Je m'interroge. Ah oui, parce que je suis assez con pour croire que t'as un cerveau. Mais manifestement pas. Bah.
Glop-glop


    le 23/11/2008 à 21:26:01
Glô sur son piédestal.
T'as fait Lettres Classiques et tu enseignes en BTS ?
Glaüx-le-Chouette


    le 23/11/2008 à 21:35:54
D'ailleurs non, pas drâmai, ça s'emploie plutôt à l'actif.
Outre ce, ta question est à classer dans le tiroir des osef, ainsi que la réponse potentielle.
Glop-glop


    le 26/11/2008 à 18:34:08
Il ne faut jamais accorder de crédit aux petits profs de merde quand ils usent d'arguments d'autorité, la plupart du temps c'est qu'ils se trompent. Le Dictionnaire de l'Académie Française (9 ème édition) donne pour synonyme de "drastique" : draconien, rigoureux, sévère. Il ne s'agit donc pas d'une prétendue "dérive" journalistique comme allégué.

ps : Littré, cité d'abondance par machin, se trompe d'ailleurs sur la provenance du mot (Allemagne), quand Google tombe juste(Angleterre).
Glaüx-le-Chouette


    le 26/11/2008 à 18:45:44
L'origine du mot c'est le grec ; le reste n'est que littérature et usages plus ou moins fréquents. Les deux ont raison, dans des proportions aussi inintéressantes qu'invérifiables. Tu dis de la merde.

La dérive au reste est bel et bien journalistique et non littéraire ; je rappelle que le dico de l'Académie, c'est pas le dico du Jean d'Ormesson Way Of Speach, c'est juste la fixation d'un état de la langue à un instant donné. Pas forcément de la langue littéraire, ni de ce qui regarde le registre soutenu. Juste de la langue française. Si l'usage, commun, répugnant comme tel, admet drastique comme normal, alors drastique sera dans le dico de l'Académie. C'est pas pour autant que ce sera moins un tic de langage. Et comme tel, un truc inepte qui fait con. Va me trouver un "drastique" chez des gens qui savent écrire la langue française littéraire (dont tu prétends te revendiquer). Tu dis de la merde.

D'autre part tu sombres un peu, là. "Petits profs de merde". Dans cinq minutes tu me traiteras de petite bite.
Branlos.
Comme d'hab'.
Glaüx-le-Chouette


    le 26/11/2008 à 19:37:39
Auto-critique : j'avais même pas besoin de répondre sur la dérive ou non du terme, étant donné que la question, c'était : peut-on employer "drastique" pour un mec ? Toutes les sources disent non, merci de l'avoir souligné toi-même une douzième fois. Tu disais donc de la merde depuis le début.

J'aime les suicides argumentatifs.
Contre-paix


    le 27/11/2008 à 00:35:12
Bah, ça a le mérite d'être instructif pour les non-lettreux, qui suivons béatement. Ou pas.

Sympa, cette série de commentaires à suivre avec du pop-corn, c'est toujours l'Érudit qui gagne à la fin mais c'est un autre niveau que TF1. Les interventions de nihil sont notamment délicieuses, à ceci près qu'elles usurpent le style Glaüxien breveté du caps-lock enflammé (tendance au pastiche rarement talentueux trop fréquente ces derniers temps).

Bonbons, eskimos coupés à la tronçonneuse, chocolats...
Glaüx-le-Chouette


    le 27/11/2008 à 00:42:39
Nullement breveté, et j'ai hérité le capslockisme de l'individu Nikov, excellent entre tous, quoiqu'inconnu sous ces latitudes. Rien n'ai oncques inventé.
nihil


    le 27/11/2008 à 01:02:46
Moi j'ai appris ça sur les FPS online avec les abrutis qui oubliaient de désactiver leur caps lock, à mon avis c'est ça l'origine. On a tant à apprendre des abrutis.
evariste galeux     le 27/11/2008 à 09:43:55
CHEVAL=MOTO §§§
Contre-paix


    le 28/11/2008 à 01:14:37
Fichtre. Il n'en demeure pas moins que le caps-lock glaüxien surpasse les autres dont il troue le cul, et se fait copier.
Mais, mes amis, n'a pas un phallus interminable qui veut.
evariste galeux     le 28/11/2008 à 13:49:39
Dans le genre, tu serais pas un gros suceur de queues toi ? Un qui se met à quatre pattes et qui pratique la fellation en faisant la toupie sur la pointe de son cul anguleux ? Mais c'est pas permis ça. Putain de mâcheur de gland. Je ne comprends même pas comment on peut se mettre à jouer au ça va ça vient dans sa bouche, ouvertement en plus. Putain de petite merde soumise qui tente de se trouver une place sous l'égide du CAPtain gLOCKs (ouais, ça vient de me venir, d'un coup d'un seul), espérant s'en attirer les bonnes grâces.
Tu es une putain de baie vitrée(j'ignore ce que j'entends par là). Cesse avec le sexe oral, va te faire enculer.
Maintenant je suis obligé de lire ce texte...
Bon, primo, je comprends pour quelle raison s'est déclenchée la guerre quant au mot "drastique". Par contre, le fait qu'elle ait duré si longtemps et que les belligérants aient oublié la prime cause. En ce cas, Glop-merde est d'une mauvaise foi telle qu'il est impossible de la mesurer. Ou alors elle est très conne. Ca ne demande pas des années de réflexion de savoir si 'drastique' peut s'employer concernant un sujet.
'Motte', 'hôte'... Putain de pécore !
Dernier vers totalement pourrit. Sinon, dans l'idée ce sonnet n'est pas mal. Il y a du potentiel que la barrière de la langue et de mauvaise foi gâchent un peu.
Allez vous faire mettre, aussi.

evariste galeux     le 28/11/2008 à 13:50:45
Bon, primo, je comprends pour quelle raison s'est déclenchée la guerre quant au mot "drastique". Par contre, le fait qu'elle ait duré si longtemps et que les belligérants aient oublié la prime cause EDIT : me dépasse.
Glop-glop


    le 30/11/2008 à 14:10:26
Sac à foutre, la question n'était pas du tout, comme tu l'écris abusivement, de savoir si "drastique" pouvait s'appliquer à une personne, puisque je précise d'emblée que je sais bien que ce n'est guère conforme à l'usage, mais bien de savoir si, comme tu le radotes, de façon tout aussi abusive, je commets un contre-sens en employant cet adjectif.L'Académie dit : non. Ta gueule. Branlotin.


Glaüx-le-Chouette


    le 30/11/2008 à 14:19:14
Alors à l'attention de glop glop, notre ami mongolien, je copie-colle mon tout premier message :

"Et un mec drastique ? Ah bon ? On peut être drastique ?"


Un taggle s'impose.
Glop-glop


    le 01/12/2008 à 19:09:46
Bien, bien.
Tu reconnais donc de façon tacite avoir pu raconter strictement n'importe quoi par la suite.
J'en prends acte, et, magnanime, t'en donne quitus.
Glaüx-le-Chouette


    le 01/12/2008 à 19:37:18
...


Quelqu'un pour l'abattre ? Il souffre.
Putsch


    le 01/12/2008 à 19:39:46
Don't feed the truc.
nihil


    le 01/12/2008 à 19:43:43
Les dérange pas dans leur baisodrome, sale voyeur.
Copypasta


    le 02/12/2008 à 20:24:01
Baie vitrée de merde.
Contre-paix


    le 19/12/2008 à 18:41:27
Evariste : oui, le style glaüxien est plaisant. Tout le monde sait que sucer les boules de Glo, c'est bon juste pour le goût, mais que ça n'octroie aucune faveur. Au contraire.

J'apprécie également son effort pédagogique à l'encontre de Glop-Glop ; ton non-commentaire ne valant pas mieux que le mien, je te taggle zonardement.



= ajouter un commentaire =