LA ZONE -

Scopophile

Le 25/04/2009
par Josh
[illustration] J'ai un calepin que je me trimballe partout en soirée.
Ca et une demi-douzaine de capotes nervurées.
Ca me fascine les capotes nervurées.
Vous savez, ces costumes de Superman, avec les muscles en mousses intégrés à la combinaison.
Sans rire, c'est le même principe.
Je suis pas trop night-clubs.
Un espace définit, servant à des activités définies, dans un laps de temps définit.
Impersonnel à m'en frotter la langue au papier de verre.

En général, je vais chez machin-truc ou X ou Y ou Z ou le mec qui connais untel qui connait untel.
Un inconnu qui organise une soirée.
Machin-truc ou X ou Y ou Z ou le mec qui connais untel qui connait untel, que j'ai jamais vu et que je hais déjà avant de mettre les pieds chez lui.
Que je hais de mon sphincter à mes lèvres.
Comme empalé par mon propre mépris.

Dans sa jolie maison de banlieue.
Là où sa soeur cache ses gods, fiers et argenté, derrière les peluches sur l'étagère.
Mickey et Minnie empaillés, les gardiens muets des 3 piliers sacrés.
Là où son père collectionne des photos du siphon à merde de sa femme.
Là ou son frère planque sous son lit des bocaux remplis de sperme avec étiquette datée.
Je vous sort les cas les plus marrants.

Donc je rentre chez tout-un-chacun inconnu et sur qui je crache d'avance, je profite de la soirée, je suis l'invité sympathique et délirant, maître es cul-secs, dragueur invétéré.
Quand je peux, je tire mon coup, sans prétention.
L'intérêt des filles pompetes ou carrément bourrées, c'est que votre médiocrité sexuelle passera quasi-inapercue.

Bref je tue le temps, en attendant le stade de liquéfaction collectif.
Et quand tout le monde nage dans ses tripailles dégeulasses de rejets acidulés, je fais ma promenade, calepin en main.
La chambre de machin-truc ou X ou Y ou Z ou le mec qui connais untel qui connait untel, celle de ses parents, salle de bain, etc.

Chaque détail pourri de leur vie de merde, je le note.
- Le lit est fait impeccablement.
- Tableau, une vache orange.
- Oenobiol, "efface la masse graisseuse, redessine les muscles", sur la table.

Il semble que Mr et Mme lisent tous les deux les mêmes magasines de décoration intérieure.

Je glisse une photo de pute en chaleur, un sèche-cheveux dans la chatte, sous l'oreiller de monsieur, et une page de recette de cake a la banane, sous celui de madame.
Merde quoi, Monsieur, Madame, chacun ses hobbies.
Où sont passés les bonnes vieilles valeurs conjugales des 60's?

Dans leur lit, je fume ma clope, en essayant de visionner toutes leurs soirées "laisse moi lire mon livre", "pas ce soir chéri", "les notes de Marc commencent à baisser, tu crois qu'il se drogue?".
(Enfin ouais, je fais dans le stéréotype, je ne suis pas médium).

Dring dring!
Bonjour, je viens chez vous éponger votre merde quotidienne.

- Rideau de douche motif fleurs.
- Madame a pour hobby le tennis entre amies.
- Monsieur a 6 exemplaire du même costume dans son placard.

Effectivement, c'est souvent d'un banal à crever.
Dans ces cas là, je vous remake le tout à ma sauce.
Je pisse dans leurs chiottes et m'astique la teub avec la serviette à mains.


Important: ne rien voler.
Et jouer au Père Noel, mais ponctuellement.

Un dvd porno Gays-en-folie 2, dans les affaires de Marc, bien en évidence, de sorte à ce que maman le trouve.
Non, il ne se drogue pas, il s'enfile des queues à la sortie du lycée.
Salle de bain, direction les medocs sur les etagères, je remplace les pilulles contre les règles douloureuses par des excta.
C'est couteux mais c'est droooole quoi.

L'Etrange noel de Mr.Jack version hardcore.

Parfois je trouve des trésors dans ce ramassis d'ordures aseptisé et brillant des coups de torchons de madame.

- Madame a une culotte dont la partie qui est sensé lui coller a la chatte a été découpée au ciseau.
- Monsieur n'as pas éteint son ordinateur et "doctissimo impuissance" est toujours visible dans la barre de recherche.
- Soeurette écrit dans son journal intime qu'elle s'est encore fait vomir avant d'aller en cours, et que aujourd'hui elle ne mangerais qu'une unique pomme pink lady.
Trop choupinou.

Des enregistrements sur dvd.
Il ne me connaissent pas, mais moi j'ai vécu leur mariage, les premiers pas de bébé, les vacances a cuba, l'enterrement de l'oncle Victor, l'anniversaire de fifille et la barmitzva de fiston.

-Brochure des Alcooliques Anonymes.


Ils n'ont plus aucuns secrets pour moi, moi, et moi, le parfait inconnu, comme si j'avais violé, cagoulé, la famille entière avant de la balancer au caniveau.

Et là, nageant dans le sordide des naperons-dentelles et des revues "marie-claire", je suis vivant.
Parce que je suis le corps étranger à tête chercheuse qui farfouille dans vos entrailles poisseuses de nullité et extirpe chaque boursouflure de boyaux puant et salvateur.

Mon calepin, c'est potentiellement 5 divorces, 15 inculpations pour possession de drogues (famille comptant au moins 1 adolescent de plus de 15 ans), 2 pour possession illégale d'arme a feu, 6 renvoi de boulots, et en général, simplement le ridicule éternel devant tout votre voisinage aussi hypocrite et factice que vous.
23 déménagements potentiels.

Scopohilie.
Voyeurisme asexué.
Ou pas, justement.
Tringler le trou de pandore avec sa grosse boite sertie de saphirs tranchants.

Je suis le corps étranger à tête-chercheuse qui farfouille dans vos entrailles poisseuses de nullité et extirpe chaque boursouflure de boyaux puant et salvateur.
Je viens éponger votre merde quotidienne, service a domicile, gardez la monnaie.

= commentaires =

Contre-paix


    le 25/04/2009 à 20:34:10
Ce machin pourrait être utilisé dans Wikipédia, pour illustrer "style naze" ou encore "je m'en foutisme littéraire DTCS". Des phrases lâchées ici et là, ça veut faire laconique et posé, mais ça manque de structure. Pas le temps de développer de vraies idées, sans compter les retours à la ligne incessants "qui font vraiment lycéen" pour reprendre un commentaire de Das.
"Trop choupinou" mais AAAH, meurs.

Il y a des vérités étonnantes et bouleversantes qui sont énoncées, exemple : "L'intérêt des filles pompetes ou carrément bourrées, c'est que votre médiocrité sexuelle passera quasi-inapercue.". Tel quel, ça apporte pas grand chose ; l'auteur aurait pu développer plus sa propre médiocrité et la mettre en regard de celle des autres.

Et puis, quelques perles, quelques pépites de chocolat dans ce Pitch bas de gamme : "Bonjour, je viens chez vous éponger votre merde quotidienne, ça donne des visions une phrase comme ça. Même si ces visions sont décrites pourrîment, elles sont intéressantes : Prévert sous Xanax, c'est savoureux. Il ne manque plus à notre auteur que de se sortir les doigts pour avoir un style, et pousser les idées plus loin.


carque     le 26/04/2009 à 20:24:25
Chiant. Débile. Ca me rappelle des poèmes goths. des mauvais en plus.
nihil


    le 27/04/2009 à 02:30:17
Je suis pas totalement hostile. En fait, j'ai trouvé que la plupart des points soulevés étaient valables. Manque juste un peu de développement. Ce qui me gêne plus, c'est que le style (qui moi me plait beaucoup) est repompé de Palahniuk. Et aussi que ce putain de narrateur se la pète beaucoup trop.
Josh


    le 27/04/2009 à 03:17:56
oh oui jsuis intoxiqué au palahniuk, j'ai lu que ca cette année, et j'arrive pas a le gerber.
Quelque part, le texte est a la fois inspiré part le coup du sabotage de séances de cinema par tyler, et part l'immersion de jack dans les seances de therapie de groupe pour malades en phase final.
l'indiscretion.
ouais le texte reste tres superficiel, et je reconnais l'execrabilité du ton arrogant du narrateur. J'essayais de montrer un petit coté obcessionel megalo, j'ai du me planter dans la manoeuvre.
ca releve en effet plus du "regardez moi bien comme j'ecris comme un true rebel" que d'un truc interessant à lire.
jfrais mieux la prochaine fois
lemon     le 27/04/2009 à 10:18:27
Non je trouve ca pas mal. Evidemment on sent trop Palanhiuk et cette espèce de précipitation sur son style; ca sert a rien de recracher un auteur en ciblant sur ses poncifs. Le coté trashy, l'obsessionnel.

Après y a quand même de la matière, des idées et des formulations qui passent bien. Ca se lit plutot agréablement, aussi parce que le texte est assez court.
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
    le 27/04/2009 à 23:08:33
Pas lu Palaniuk, donc l'éventuel repompage ne me dérange pas. Mais le fait est que même à la deuxième tentative, les premiers paragraphes ne m'encouragent pas à lire la suite autrement qu'en diagonale. Langage oral ('je ne suis pas trop...'), grosse faute réitérée ('définit')...

Au lieu d'une espèce de prétention à un déballage de descriptions pseudo-sociologiques, il aurait peut-être mieux valu raconter une soirée bien précise du narrateur. Là, le portrait du maniaque du calepin ne me passionne pas.
Narak


    le 28/04/2009 à 22:06:07
C'est maladroit dans le repompage, et tout le monde sait à quel point toute forme de pompage mal faite est douloureuse :

Bon pour commencer, c'est anecdotique. Beaucoup trop. Chaque paragraphe du début aurait pu être developpé vingt fois plus sans être chiant. Là c'est torché en 3/4 lignes, donc pas bon. En admettant que le texte contienne autre chose pourquoi pas, mais là il y a rien derrière et ça fait chier.

J'accroche à mort sur Palahniuk, donc je gueulerai pas contre le style et le ton, même si les arguments de Contre-Paix se tiennent. Je reste client.

Par contre :
" Chaque détail pourri de leur vie de merde, je le note.
- Le lit est fait impeccablement.
- Tableau, une vache orange.
- Oenobiol, "efface la masse graisseuse, redessine les muscles", sur la table. "

...et tout ce qui est du listing et des pseudo-révélations, alors là c'est chiant et décevant. Wah ! Les gens ont une vie trop HaRdKorE derrière leur déco de chiotte de couvent ? Tu parles d'un scoop...

Autre problème, t'as voulu te coller dans le style désabusé subversif, pourquoi pas, mais avec des :

" C'est couteux mais c'est droooole quoi. "
ou des
" Enfin ouais, je fais dans le stéréotype, je ne suis pas médium) " ( Là je vise le " Enfin ouais ")

Avec ça donc, tu te plante d'après moi, c'est plus homogène du tout avec le style choisi, là ça fait trop " vanne "
Quitte à prendre un modèle stylistique tiens-toi s'y.

Narak


    le 28/04/2009 à 22:07:50
" Quitte à prendre un modèle stylistique tiens-toi s'y "

Euh, non, ça c'est une remarque de connard. Oublie.
Lolo     le 29/04/2009 à 13:45:04
"Je suis le corps étranger à tête-chercheuse qui farfouille dans vos entrailles poisseuses de nullité et extirpe chaque boursouflure de boyaux puant et salvateur."

Fight Club ?
nihil


    le 29/04/2009 à 21:59:57
Bon en tous cas, pour un ado qui dessine des personnages de mangas en marge de ses cahiers de cours, c'est plus que bien. Reste plus qu'à lui inventer une personnalité et on pourra en faire quelque chose. Narak a tracé la voie à suivre dans ce rayon.

Je propose qu'on assemble quelques steaks, des os à moelle pour l'armature, un chapelet de saucisses pour les intestins, et qu'on s'en serve en tant que nouvelle personnalité de Josh.
Josh


    le 30/04/2009 à 01:21:25
faut voir, entre ranger ma chambre et faire mes devoirs j'ai ptetre un peu de temps libre
j'demanderais à mes parents.
et jsuis pas encore majeur, alors toute tentative de viol en groupe sera durement punie par la loi

sinon amen

commentaire édité par Josh le 2009-4-30 1:22:26
LH     le 01/05/2009 à 00:30:26
Sinon ta gueule.
Josh


    le 01/05/2009 à 02:07:09
reste poli connard de merde
banana splif     le 03/07/2009 à 20:00:49
ya de l'idée mais c'est un peu de la merde

sinon je suis d'accord avec narak, quoi qu'il ait pu dire
Narak


    le 03/07/2009 à 20:54:42
Moi aussi.
Zowere     le 07/08/2009 à 11:07:07
J'aime pas, mais alors pas du tout. On dirait un amas de slogans. Le "ou pas", à la fin, ça, c'est le genre de truc inutile qu'on voit partout et à outrance, c'est laid, c'est fashion, c'est de la merde.
Sinon mouais, le style Palaniuk, bon, c'est pas ce qu'il y a de plus dur à pomper (cmb), ça se laisse lire, et c'est bien tout.
Kolokoltchiki


site blog fb
    le 10/02/2010 à 00:48:38
Je lis le premier texte de Josh que maintenant. Pour redire ce qui a été dit, trop "Palahniuk", l'idée et le style, des bonnes idées et des erreurs.

On ne filme pas un enterrement.

= ajouter un commentaire =