LA ZONE -
Résumé : Il fallait bien que ça arrive un jour : LC se décide enfin à faire cramer le rappeur Booba, l'une de ses nombreuses obsessions qui n'avait pas encore eu l'honneur de terminer en barbecue. Bon, en l'état, c'est plus une excuse pour noyauter nos cerveaux et débuter une carrière dans le Rap-game, mais il semblerait bien qu'il s'agisse aussi du premier texte de Saint-con qui se place du côté débile de la force cette année. BAH BRAVO MORRAY§

ZERMI

Le 23/04/2014
par Lapinchien
[illustration] De l'eau a coulé sous les ponts et l'ancien rappeur Booba, la quarantaine grisonnante, a dû se résigner à la reconversion artistique. L'homme d'affaires a cependant connu gloire et fortune dans l'industrie textile et dans les cosmétiques grâce à sa marque Ünkut, et c'est sereinement, à l'abris de problèmes pécuniaires qui auraient pu le conduire à braquer de nouveau les taxis pour boucler ses fins de mois, qu'il se cloitre une fois l'année, deux semaines entières durant, dans son chalet des Carpates pour écrire un nouveau volet de sa comédie musicale à épisodes, ZERMI, qui remporte un franc succès mondial dans le neuf-deux.
"Wesh, la crack zic-mu,
C'est toute ma vie,
Sur mes punchlines, tu remues,
Lop-sa, tche-bi."

A force de chercher des rimes toute la journée, une terrible maladie neurodégénérative s'est abattue sur le rappeur. En effet, il ne peut s'empêcher de clamer, à voix haute et en vers, toutes les actions qu'il effectue en temps réel. C'est assez handicapant mais paradoxalement également d'une aide précieuse pour boucler rapidement chaque nouvel opus de sa comédie musicale romantique. Voilà qu'il achève le volet numéro 5 qu'il dicte à Siri sur son iPhone.

"Rlass, Laissons place au rituel,
Finie la comédie,
Jack Daniels sur grosses mamelles,
J'me fume un fe-spli..."

Et effectivement, chaque fois qu'il termine un de ses bouquins, B2O a pris pour habitude de s'adonner à un étrange cérémonial : il se descend une bouteille de whisky bon marché et fume un pétard comme pour marquer un jalon dans sa carrière, un nouveau saut dans l'inconnu artistique. Comme il n'est pas possible de se connecter à Internet depuis le sanctuaire reclus du monde dans lequel Booba compose dans l'ascèse et la chasteté, tout guilleret il se dirige vers sa Lamborghini dans le garage pour descendre au village le plus proche , capter le WIFI et envoyer son manuscrit à son éditeur.

"Putain comme il neige sa mère,
J'vais foutre du Guy Béart,
Nowel dans l'ghettoblaster.
Grosse lèvres d'Emmanuelle Béart,
Capote sur le siège arrière,
Botox contre beau tox',
Grosses chaînes sur mes Goodyear,
Grosse chienne j'viens dans ta love box"

La prudence est de mise. Un ouragan de neige s'abat sur la région des Carpates mais Booba, enthousiasmé à l'idée de recevoir les premières critiques de son éditeur, préfère affronter la furie des forces de la nature, en l'occurrence des tornades de glaçons, pour arriver le plus prestement au village roumain de la vallée et balancer son flow sur le cloud.

"Iziiii...
Ce feu rouge qu'est-ce qu'il fout iziiii ?
Passe au vert ou j'sors mon UZI§
Tu m'brises les burnes dans ce zar-bli... Iziiii..."

Fou de rage suite à cette incompréhensible attente au milieu de nulle part, Booba passe la 5eme puis la dixième vitesse en faisant brûler ses pneus sur place. Soudain le feu passe au vert et B2O lâche son frein à main et sa Lambo passe de zéro à Mach3 en 2 secondes. Bien sûr, il ne peut maîtriser son véhicule sur ces impitoyables routes sinueuses et escarpées des Carpates et sa voiture se retrouve propulsée en roulé-boulé dans une avalanche à fleur de falaise. Booba, miraculé, se retrouve 1000m plus bas mais il ne le sait pas encore car, à la frontière avec le coma, son imaginaire se met à vagabonder très loin de la réalité, et il revit des moments passés heureux ou des milliers de midinettes scandent hystériquement ses lyrics dans le public assistant dans tous les Zéniths de France aux représentations de ZERMI 1,2,3 et 4 dans un tonnerre de "Izziii§", de "Wesh wesh§" et de "Wallah§" qui brillent dans leurs grands yeux de zoulettes.

(...)

Pris dans un vortex de sérotonine, Booba est arraché à ses souvenirs si agréables et se retrouve soudain face au castor de Narnia.

-"Missiou, ch'ti connais toi, ti es B2ODA. J'suis grande fan, la Mongolie, tout ça...", dit le castor.

-"T'es un castor,
J'suis Pollux,
Tu me fais du tors,
J'installe Linux
Dans ton anus,
J'polis Popaul,
En crypté sur Canal+
Ton mac a pas le monopole.", répondit Booba.

-"Missiou Booda, t'inquiète. Jti trouve à coté de bagnole explosée, mais encore heureux, moi être infirmière alors je traine toi jusqu'à ma grotte pour te répare, mais t'inquiète, toi pas grand chose avoir, fracture ouverte de la bite et hernie testiculaire dans la glotte. Ça se répare bien. Toi avoir besoin de repos. Ah ! Et pis ji pu te récupérer ton iPhone qu'était dans ton rectum bien profond.", relança le castor.

-"Tu veux m'clasher ou koi ?
C'est une battle ou pas ?
Si c'est pour une entrevue,
Wesh, parle donc à mon cul.", s'étonna Booba qui n'avait pas l'habitude que des gens aient des conversations avec lui.

-"Missiou, j'diconne, moi grande fan, moi bien connaître toi.. J'ai bien suivre toute carrière, 92i, Maitre Yoda, Turfu, Caramel, Bakel City gang, Gloubiboulbi quand on rentre sur la piste, on prend 3,4, 06, on va t'péter coccyx à 3 parce que t'es trop balaise et plein d'autres trucs... oui j'écoute en boucle tout par-cœur, Garde la pioche... Mais surtout ZERMI 1,2,3 et 4, ça être le chef d'œuvre de la postérité de tout l'univers.;; D'ailleurs j'avoir hâte d'écouter ZERMI 5. Je peux te demande permission ? Moi savoir toi enregistrer tout sur ton iPhone en ermite dans chalet à toi. Moi va aller l'écouter, Je mouille ma race d'avance, koi. Tiens, Prendre Schmoulblouk pour bien dormir et reposer toi, ça être sperme de chauve-souris des Carpates, riche en gerbosine somnifère. Bien sieste toi faire. A+ lol", conclut le Castor avant de quitter la pièce iPhone en main en chantonnant.

-"Oh mon Dieu,
Le gentil castor m'a gué-dro,
Cloué comme une de-mer dans ce pieu,
J'crois que j'vais faire un gros dodo...", Bava Booba tout en plongeant dans le pays des rêves bleus.

(...)

-"Missiou B2Oda, réveille, réveille...", Le castor de Narnia secoue violement Booba qui reprend conscience dans un sursaut.

-"Missiou B2Oda, tiens prendre forces tu dois. Moi préparé toi goulasch de Cracoucasss des Carpates. Tribon. Tribon. Moi vais faire goûter toi dans ta gueule. Attention c'est chaud.", Le castor de Narnia balance de grandes pelletés de bouffe à la tronche du rappeur en pleurant à chaudes larmes.

-"Wesh grosse mais qu'est ce ki t'arrive ?
Ton petit cœur semble à la dérive.
Tu m'pètes les burnes à chialer.
Si tu la ferme pas, j'vais t'décalquer...", Chante tendrement Booba dans un style R'nB idoine et en esquivant les seaux de nourriture.

-"Booda, toi être méchant. J'ai commencé à écouter ZERMI 5 sur ton iPhone et au dibut ben c'itait bien mais après ben j'ai compris qu'il y avait plein de gros mots et moi ben j'kiffe pas trop les gros mots, Missiou.... J'ai gros trauma d'enfance toussa, cépourssa. En plus, ti traites pas bien les filles, on dirait qu'ti les zaimes pas ou koi que ti es un pidé à toujours les rabaisser ça comme, les te-pu, les biatches. Non § Nous les femmes ne pas être juste viande chaude et humide pour secouer pénis à toi pour jouir en dedans de nos orifices. Ty être misogyne ou k'est ce que ?"

-"Oh milles pardons, ma castorette,
Les meufs, j'les prends en levrette,
Dans ce monde ultra libéraliste,
J'encense les me-feu matérialistes.
Les plus puissants des frangins,
Elles te leur cruch les glawouis dans leurs vagins..."

-"Toi feras moins le malin quand mes copines FEMEN de Transylvanie viendront pour ti baiser des heures durant jusqu'à que ti éjacules ton cerveau..."

-"Tes copines, gal, je les invite,
Faire du pole dancing sur ma bite,
Femelle twerke sur mauvais garçon,
Féministe, dans ton string, j'fous des biftons..."

-"Toi pas les connaître, elle convertir machos en puputes do brazil di bois de Boulogne, mais c'est pas le pire, Booda, ton ZERMI 5, ci n'importe koi. Ci pas possible ! Pourquoi ti zigouilles l'héroïne ZERMI ? Hein ? Elle était gentille et tout dans ce milieu de baltringues du neuf deux. J'm'identifiais à elle, ça ressemble bien aux Carpates, les hauts2Seine.Ti tues la couille aux yeux d'or. Ti être un gros bâtard di Bordo. 'nculasse§"

-"Wesh mais bon là,
On rentre dans un débat littéraire.
Joue pas la scar-la,
Ou j'te la mets de travers,
A l'envers, contre l'réverbère,
Gros coucou à ta mémère,
Wesh grosse, enfin bon,
ZERMI, ça me gavait, bouffon,
J'né-tour en rond,
Dans mon slip, j'fais des rebonds.
En gros, grosse, c'était pas bon.
Faut qu'j'passe à autre chose,
Sinon c'est l'overdose..."

-"Ci pas possible§ Non ZERMI, elle peut pas clamser comme ça dans un accident de lave-vaisselle, ça existe pas, ci tout. C'est porte nawak§ D'ailleurs, vois gé apporte toi gros BBQ roumain pour incinérer nos morts et un bidon d'essence. JE TI PRIE DI BIEN foutre li feu à ton pitain d'iPhone de la merde pour détruire complètement ZERMI 5 qu'il est pas bien du tout Siouplé Siouplé Siouplé ou je te viole spice de baltringue..."

-"Wesh te-pu pour qui tu t'prends,
Calme toi ou j'te rentre dedans,
Ce sera pas amoureusement,
La chatte à Jeanne Calment..."

-"Booda, ti peux pas bouge alors ti fais ce que je ti dis sinon ji jouer à docteur Maboule avec un tractopelle dans tes organes de lascar en bois..."

-"Va donc construire un barrage,
Rien que j'te matte tu m'fous la rage,
Les keufs y vont m'retrouver,
En zonzon, ton diamètre anal va tripler..."

Immobilisé par ses nombreuses fractures aux organes génitaux, coupé du monde dans la grotte isolée, le rappeur comprend qu'il est séquestré par sa fan et que personne ne viendra à son aide. Découvrant la mort du personnage de ZERMI dans la dernière publication de B2O, la castorette devient furieuse, brûle au BBQ le détestable iPhone que transportait son auteur favori, détruisant la seule copie de l'œuvre, et l'oblige à ressusciter son héroïne dans une nouvelle version de l'opus 5 de sa comédie musicale romantique. N'ayant d'autre ressource, le blessé se plie à la volonté de son instable soignante.

-"Wallah, t'es trop un boloss,
Sans iPhone comment k'tu veux qu'j'bosse,
Il m'faut un minimum de matos,
Vocoder, autotune et d'la sauce,
Sample de fête foraine, coca, mentos.
Larchoum t'es trop gravos,
Ben Laden dans sa grotte, grosse.
L'inspiration truc de beau-gosse."

-"Missiou Booda, ta gueule, ok. Moi vais chercher toi matériel pour enregistrement de nouvelle version de ZERMI 5 dans village de moldaves pas loin. Et puis j'vais te faire une surprise aussi. Tiens Prendre Schmoulblouk pour bien dormir et reposer toi en attente sagement que je revenir de mon voyage en luge."

Ainsi fut-il convenu, mais Booba qui n'avait vraiment pas envie de rester sous l'emprise de la psychopathe des Carpates recracha ses Schmoulblouk somnifères et attendit que celle-ci soit partie pour tenter de s'évader. Il chuta lourdement du lit se tordant de douleur et comme bien sûr il ne pouvait pas marcher du fait de ses blessures, il eut l'idée ingénieuse de se déplacer en rampant comme une limace non pas en bavant mais en éjaculant puis en glissant sur son foutre. Cela lui pris un certain temps pour explorer la grotte mais sans le moindre mal, il réussit à trouver puis cacher dans son cul, le bidon d'essence qui avait servi à brûler son iPhone et qui était à peine entamé, ainsi que toute une boîte de Schmoulblouk qui lui servirait plus tard pour empoisonner cette grosse truie de castorette.

Une étrange machine claquait au loin dans un grand vrombissement semblant approcher alors B2O se hâta de ramper vers son lit. Soudain sa main butta contre quelque chose de gluant. C'était une sorte de journal intime sur lequel il avait lâché la purée dans sa progression dans l'obscurité et qu'il n'avait pas remarqué à l'aller. En l'ouvrant, il découvrit de nombreuses coupures de presse :
    -Leonarda, âgée de quinze ans est interpellée alors qu'elle participait à une sortie scolaire,     mise aux arrêts devant ses camarades de classe
    -le papa de Leonarda est Kosovar mais ses enfants sont nés dans un boat people dans les         eaux internationnales
    -Les ROMs en France et toussi toussa
    -Leonarda di Caprio
    -Elle séchait les cours pour aller pointer au chômage à la place de son papa
    -Manuel Valls n'en n'a rien à carrer de la « sanctuarisation de l'école »
    -Une député « Moi qui pensais que la France n'avait pas perdu la mémoire de sa sombre     histoire, j'étais loin d'imaginer qu'en 2013, en tant que parlementaire, élue du peuple, je     serais témoin d'une rafle. »
    -Monosourcils et cyclopes
    -Leonarda : "Ma vie être en France moi pas parle Roumain et j'icoute Booda, mon nidle"
    -François Hollande :« Si elle le demande, un accueil lui sera réservé, à elle seule. ».
    -Leonarda envoit chier François Hollande
    -Manuel Valls: "Les ROMs ont vocation à aller se faire foutre ailleurs"
    -La proposition du président français de n'autoriser le retour en France que de la jeune fille     sans sa famille viole la Convention internationale des droits de l’enfant
    -La pilosité est un droit inaliénable
    -François Hollande est un couillon
    -Leonarda menace de se suicider
    -Leonarda fait la grève de l'épilation
    -Leonarda fugue pour la Transylvanie à ses 18 ans

B2O est horrifié... Le castor de Narnia serait en fait Leonarda ? Mais il n'a pas le temps de terminer sa réflexion : un chasse-neige défonce l'entrée de la grotte. B2O n'en croit pas ses yeux, François Hollande descend de la machine et se dirige vers lui.

-"Je viens te sauver Booba ! Ne t'inquiète pas ! Je suis un ultra libéraliste en vrai comme toi et j'ai entendu tes suppliques. Saches que nous partageons un même pouvoir télépathique : Le bling bling Shining..."

C'est alors qu'un bruit puissant et sec fait écho dans toute la grotte. François Hollande s'effondre comme une merde avec un gros trou sanguinolent dans son ventre. B2O aperçoit Leonarda par le trou béant, elle pointe un fusil à pompe fumant, elle vient de faire mouche en tirant dans le dos du président.

-"Missiou Bouda, va te couche. Toi être hors de danger maintenant. Gros connard va pas t'expulse, morray. Moi faire ménage. Ti vas pouvoir réécrire ZERMI 5 pour moi, j'y apporte toi le matos moldave nexgen music : ça être perroquet autiste asperger, tout enregistre, moultifonctionnel, répétition, vocoder, beatbox..."

(...)

Des journées laborieuses s'égrainent pour Booba. Sa collaboration avec le perroquet moldave autiste asperger s'avère fructueuse. Leonarda est ravie de la nouvelle version de ZERMI 5. La scène finale vient d'être enregistrée aussi B2O appelle sa fan pour qu'elle la valide.

-"Leonarda, Wallah,
Tu crois pas qu't'oublies kekchose là ?
La te-véri, tu m'connais pas ? Izzzi...
Kesk'arrive quand j'finis un vre-li ?"

Folle de joie, la castorette saute sur place et fait des pirouettes : "Oh oui ! Oh oui ! Missiou B2Oda § Wesh § Ci trop bien § J'vi connaître la fin de ZERMI 5 § K'est ce ki li arrive donc ? Zermi fi une pub pour L'Oréal ? Zermi si marie avic Justin Bieber ? Zermi fi un lavement à Manuel Valls avic des chardons ardents ? Zermi elle divient la reine des Roms et installe son royaume dans li mitro parisien ? Dis-moi § Zyva fi pas ta te-pu, Booda§ Fi parler li perroquet § Rewind... Rewind..."

-"Rlass, Laissons place au rituel,
Finie la comédie,
Jack Daniels sur grosses mamelles,
J'me fume un fe-spli..."

-"Oh oui ! Oh oui ! Missiou B2Oda § Wesh § Li rituel de quand ti finis d'écrire un B2OK1, IZIiii§ Ji vais apporter li Jack Daniels et le gros tarpé... Ti pourras boire sur mi grosses mamelles poilues si ti veux, je vi twerker pour toi comme une grosse bibitche à moquette..."

Mais en fait B2O amadoue sa tortionnaire et au lieu de vouloir fêter avec elle la fin de son nouvel opus, il manigance un plan machiavélique. En son absence, il sort de son cul le bidon d'essence ainsi que la boîte de Schmoulblouk qu'il y avait planqué. Le perroquet piaille, caquette et ne se laisse pas faire. Mais Booba réussi à lui faire boire la totalité de l'essence qu'il restait dans le bidon après l'avoir mélangé avec le Schmoulblouk pour que la bestiole cesse de se débattre . Très vite le volatile perd connaissance et Booba le cache dans son dos. C'est alors que Leonarda déboule toute nue s'arrosant intégralement de Jack Daniels en frétillant du cul. Mais alors qu'elle offre sa vertu à Booba, ce dernier lui demande qu'elle lui tende le pétard allumé. Irradiée de bonheur, elle s'exécute et le fourbe B2O en profite pour plonger la clope allumée dans le perroquet, le projetant violement contre Leonarda pour s'en servir de cocktail Molotov improvisé. L'oiseau s'embrase tel un phœnix dans un long "Wesh Bâtard COCo..." et, alors qu'inexorablement il est sur le point d'exploser sur le torse imbibé d'alcool de Leonarda, le temps semble s'arrêter. Booba savoure déjà sa vengeance dans un long rictus crétin.

(...)

La grotte est en feu. En cette fin de journée, le frétillement des flammes dévoile toute une beauté indiscernable en temps ordinaire de cette vallée des Carpates. De grandes ombres tziganes dansent sur les falaises abruptes. On devine un chasse-neige qui s'éloigne du foyer en direction du village moldavotransylvanien. Un écho transperce le silence de la vallée : "J'li avais pas dit à ce boloss de Booda qui quand j'avais eu mi primières règles j'avais développé des dons di télékinésie... Dans sa ce-fa, le cocktail Molotov... Dans sa ce-fa, baltringue... J'i compris quelle était ma mission maintenant... FRANCE, mi voilà, j'arrive... Avec mi superpouvoirs , ji va ti foutre la ZERMI, grosse püte §"

= commentaires =

Koax-Koax


    le 23/04/2014 à 16:42:37
Maintenant, il ne manque plus que la réponse de Baboo sur Instagram pour que la Zone fasse parler d'elle et le tour sera joué.
Sinon, à part les moments de parole du castor de Narnia qui s'avèrent rudement nocifs à la lecture, j'ai trouvé ça drôle, ça manque d'une crémation à gros budget une fois de plus mais en somme, c'est IZY READING.

H2OBA H2OBA
C4EST LE MARSUPILA
Lapinchien


tw
    le 23/04/2014 à 16:53:57
Speciale Kass-dédi à Stephen King, Wallah§
Pas de bras pas de chocolat    le 23/04/2014 à 17:11:44
Salut,

'tin, magnifique bullet time au perroquet piégé à l'avant dernier paragraphe, avant même un contre bullet time pour la chute où si j'ai bien compris, le perroquet-molotoff a été renvoyé à l'envoyeur, par télékinésie si tu veux, mais si les deux perdreaux sont bien sur un lit l'un de l'autre, un revers de main aurait pu faire le même effet. C'est peut-être pour ouvrir sur une fin à l'américaine qui laisse ouverte la perspective d'une suite aux terribles aventures de Leonarda-Zermi.

Un très beau texte de saint-con, ça brûle un rappeur, une roumaine, un président, le nouveau-premier-ministre-ex-ministre de l'intérieur, un Iphone et une zone forestière en Europe de l'est... que de beaux cons qui fument comme des Nouveaux Etna tout ça !

Ah non, en fait, y brule pas Manuel Vichy... dommage.
Lapinchien


tw
    le 23/04/2014 à 17:18:37
non, c'était pour fusionner Misery, Shining ,Carrie et Matrix
Kwizera


    le 23/04/2014 à 17:19:42
ça partait bien, même les premières rimes de Booba valaient le coup. Mais je n'ai pas pu continuer au-delà de quelques échanges avec le castor de Narnia. Dommage.
Lapinchien


tw
    le 23/04/2014 à 19:10:03
ce doit être le yaourt bulgare.
Hag


    le 23/04/2014 à 19:45:30
Ouais, trop de castor de Narnia.
Trop de dialogues en fait.
Trop en fait.

C'est con, avec un peu plus de variété je suis sur que ce serait passé tout seul.

Commentaire édité par Hag.

Commentaire édité par Hag.
Glaüx-le-Chouette


    le 23/04/2014 à 19:52:07
IL NE FAUT PAS TERMINER SUR UN FINAL TWIST, c'est une règle universelle, il ne faut pas. C'est comme de dire fontaine, sinon.


A part ça, moitié moins long, ça m'irait aussi. J'ai dû m'accrocher comme un cul de jatte à ses fers à repasser, pour avancer jusqu'au bout.
Grosse inventivité turgescente, pour le weshlangage. La parodie vaut l'original, qui en est déjà une d'ailleurs (reste à savoir de quoi). Le romanian staïle m'a moins convaincu.
Lapinchien


tw
    le 23/04/2014 à 20:23:08
J'avais prévenu que cette année, à titre personnel, je fusionnais St-Con et Semaine textes de merde.
Lapinchien


tw
    le 23/04/2014 à 20:25:57
Le final twist j'avoue avoir voulu l'éviter mais si j'avais suivi la trame du Misery de Stephen King, je n'aurais pas cramé la bonne personne.
Lapinchien


tw
    le 24/04/2014 à 10:24:31
"Chercher Booba à la boutique Ünkut c'est comme chercher Ronald chez McDonald"
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 25/04/2014 à 22:25:34
Arrivant à la fin d'une bouteille de "cremovo vino aromatizzato aux oeufs", une curiosité pas désagréable ("on le sert frais ou avec de la glace"), je suis sans doute dans l'état idéal pour apprécier ça, pas bourré, sinon de bonne volonté, mais déjà plein d'indulgence pour tout ce qui ne cherche pas à m'ennuyer.

J'ai donc bien apprécié ma lecture. Idée marrante, inventivité, politiquement honnête, hommage à la Moldavie (ou à un truc du genre).

C'est vrai que les passages narratifs sentent souvent le bâclé, y compris vers la fin et la crémation, mais c'est bien passé quand même.
Lapinchien


tw
    le 26/04/2014 à 01:20:01
c'est cela, oui. http://p9.storage.canalblog.com/97/83/659637/55571951.jpg
Valstar Karamzin


    le 26/04/2014 à 13:28:43
Cette phrase m'a fait rire : "Moi préparé toi goulasch de Cracoucasss des Carpates." Texte sympathique, régressif comme il faut, ou comment passer le temps lors d'une heure de colle.
C'est très très très décontracté de l'intelligence, mais il fallait bien ça pour rendre hommage à Booba.
Léonarda, du Jack, un perroquet je banderai presque...

= ajouter un commentaire =