LA ZONE -

L'Armée Nomade du Capitaine Had'Oc Boubuc #SaintCon2015

Le 22/04/2015
par HaiKulysse
[illustration] Haïkus et Poèmes avaient transformé la plèbe en une armée nomade, assoiffée de vengeance suite à la diffusion médiatique de mes fables ; leurs regards tournés vers l’intérieur de ma charpente osseuse j’étais sur le point de m'échapper de ce guet-apens lorsque l’obscurité de leurs mots susurrés tomba soudain en pluie à mon oreille.
Ce fut si intense que mon corps tout balafré, avant qu’il puisse coller ses stigmates sur la bande audio de l’enregistrement, fut enveloppé d'une camisole de force. Etreignant tout type de surfaces corrosives ou auditives, le Capitaine de cette armée nomade le charcutait si bien ce corps lynché qu’il ne restait déjà de la camisole que des guenilles, et de mes organes éparpillés sur le sol qu’un trouble accolant le fichu de paille de Madame Carnaval, avec moi sur les braises incandescentes. Les atrocités avaient commencé comme un film dissident et s'immisçant comme une propagande déviante au sein d'une bobine classiquement conventionnelle, hâtivement leurs résidus d'images stellaires s’étaient subliminalement implantés sur le Grand Ecran, pour vanter la puissance de ce réseau prosélyte ; ce furent ensuite, sur ces cendres méthodiquement profanées, qu’ils percèrent l’ouverture des fameuses mines aurifères, indispensables à la survie des Haïkus et Cie.
Palpitant ses mystères en une forme d’hululement, il lui suffisait d’une seule goutte de poison pour que le Capitaine mette le feu au centre de la place publique et que les vilains festoient de ce bûcher, encore peu rassasié de la fureur des éradicateurs. Ils jetaient sans cesse les poèmes des autres fabulateurs, soit pour alimenter le feu, soit pour invoquer leurs dieux et l’attiser ainsi à une vitesse de croisière frénétique.

Tant de révélations sur le but de la vie furent rapportées de cette parade sauvage !

Ainsi, au cœur de ce remue-ménage, à l'heure où tout allait s'enflammer au Carnaval de la Grande Comédie, nous vîmes Esméralda et sa chèvre Djali danser sur un tas d'ordure. Les passants, tout comme les soldats, la langue pendante, admirait ce striptease qu'elle effectuait parfaitement, et à mesure qu'elle se dénudait, le Grand Inquisiteur Clopin Trouillefou qui avait mené le cortège courroucé devant le Bûcher dressé pour l'occasion, perdait peu à peu son latin. Installé confortablement dans son écrin de velours, depuis sa Chaire ecclésiastique, Monseigneur Le Cardinal Frolo scrutait les moindres mouvements et formes généreuses d'Esméralda.

Tandis qu'au centre de la place publique, j'offrais avec Madame Carnaval ma chair suppliciée, attachée à un lourd carcan hérissé de pointes métalliques ; Esméralda détourna l'attention des Haïkus&Cie, tous ces gueux à l'origine déterminés à affranchir notre peine capitale. Ce fut ainsi que Quasimodo Del Paris, son complice, nous détacha des instruments de torture et nous guida vers une plaque d'égouts, seule issue pour s'échapper des Fanatiques.
Phoebus, l'autre Capitaine des Gardes du Roy, qui était aussi notre complice, facilita Esméralda dans sa fuite en emportant les féroces guerriers dans une impasse.
Le Capitaine Had'Oc Buboc rugissait de colère mais il était trop tard : notre petite bande sous l'égide d'Esméralda était en cavale dans les souterrains de Paris.
Nous devions nous retrouver extra-muros sous la lanterne d'un bordel, au 22 Rue du Chat qui Pelote. Les retrouvailles s'annonçaient joyeuses...

Laissant un drôle de goût bigrement inorganique de fête gâchée et inachevée, la Saint-Con, même si ce n'était pas Manson qui allait sonner son glas, avait été bel et bien escamotée cette année : La Compagnie Haïku, pour autant, ne voulait pas la sceller sur cette triste histoire, elle s'était déjà élancée sur les pas des rescapés, désirant une fois de plus une revanche !

Serpantant autour du trou de la bouche d'égout laissée ouverte, quelques arabesques d'hémoglobine fraîche avaient été décélées par la Horde ; et la course-poursuite s'était engagée à peine la stupeur retombée.
Frolo avait cette chance inouïe et surnaturelle de posséder un orbite dilaté et surtout clairvoyant dans l'obscurité ; ce fut donc, en toute logique, qu'il entraîna la troupe derrière lui. N'arrivant pas à colmater le sang qui s'échappait de mes horribles balafres, il était aisé pour eux de me suivre à la trace. Ils commençaient à nous rattraper, leurs hurlements sauvages étant de plus en plus distincts à travers les tuyauteries, lorsque soudain un don du ciel nous parvint : peu de temps après avoir dépassé la planque des Tortues Ninjas, Victor Hugo en personne nous interpella pour nous proposer un raccourcis dans ce dédale nauséabond ; il revenait de faire des courses (pour ses potes ninjas d'ailleurs) et de son cabas, il tira un plan pour nous montrer le fameux raccourcis.
"Troisième porte après l'ascenseur, tapez la lettre C et le chiffre 3 pour le code, et tout de suite à votre gauche, arrivez dans un hall d'immeubles (où il y a encore quelques squatteurs fumeurs de haschisch qui ont pas dégagé depuis la descente musclée du Cardinal Frolo dans cette zone de salgoins) et prenez la première porte devant vous : vous êtes dans la Rue du Chat Qui Pelote !"

= commentaires =

Lourdes Phalanges


    le 22/04/2015 à 19:25:59
J'aime particulièrement les textes où des animaux pratiquent des activités humaines comme la varappe, le Krav maga, ou en l'occurrence, la danse. Donc ça ira pour cette fois. Sinon, encore un résumé-tranche de vie qualitativement supérieur au texte, faudrait voir à créer une catégorie spécifique.

Commentaire édité par Lourdes Phalanges le 2015-04-22 19:45:24.
NMPQ
    le 22/04/2015 à 21:47:22
Trop long. Le résumé, le texte, le nom de l'auteur, son existence.
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 22/04/2015 à 21:57:09
il n'est pas complètement fini, j'aurai l'occasion du coup d'étoffer le résumé en ayant une grosse pensée pour toi.
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 22/04/2015 à 23:53:01
Lourdes Phalanges> les studios Disney ont dû te combler.
Lourdes Phalanges


    le 23/04/2015 à 00:14:14
Je parle de littérature mon bon monsieur.
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 23/04/2015 à 00:24:35
les trucs à colorier ne comptent pas ?
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 24/04/2015 à 16:49:08
Le texte vient d'être mis à jour. Enfin ne vous affolez pas, ça reste totalement obscur.
Koax-Koax


    le 24/04/2015 à 16:57:21
Deux choses :
- Haikulysse est aussi doué en surnoms que dans ce qui est de m'intéresser pendant plus d'un paragraphe. C'est à dire que non.
- C'est à dire, vraiment, non.
David


Serpantant autour du trou de la bouche d'égout lai    le 26/04/2015 à 13:46:16
Salut,

Le titre et les noms des persos iraient bien pour une bd, un fanzine trashouille de ponkeu recérébrés au white spirit... non, j'exagère, il y a une sorte d'ambiance paléo classique avec VH, esmé et kouazi... j'ai perdu le fil si ça la suite d'un truc.
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 01/05/2015 à 22:40:59
Au bout d'un moment, sans vraiment l'avoir décidé, je me suis mis à lire les paragraphes dans un ordre aléatoire et, plus tard, bien plus tard, beaucoup trop tard pour n'être pas rancunier envers l'auteur, j'ai fini par me rendre compte que je repassais par des paragraphes déjà lus, comme une tondeuse robotisée, en fait, et avec autant d'intérêt et de passion.
Ulysse et Polypes So
les Pingres et les Paumés    le 06/05/2015 à 19:56:10
Salut à vous tous et grand merci pour vos messages comme je passe ici en coup de vent et peut-être inaperçu (même LVMH passe incognito dans le supermarché de mon quartier quand il va acheter ses bières Amsterdam alors pourquoi pas moi) bref question de Perception et juste décalage entre les individus lambdas ou pas je dois dire que CTRL X a bien mérité son succès : quand à moi je vais aller dès ce soir manger un sandwich au saucisson dans un jardin Zen botanique tout en méditant sur la vacuité d'un tel commentaire -merci Maître Dôgen
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 06/05/2015 à 20:09:01
par LVMH, t'entends Nar-bé Arnault, #Morray ?
HaiKulysse


site blog fb yt
Aimez le H    le 06/05/2015 à 22:22:53
Oui oui c'est Bien Nar-bé Arnault que j'ai croisé quand j'achetais mon sandwich au saucisson, il m'a même proposé d'aller picoler avec lui dans le square d'à côté mais j'applique des règles très strictes concernant les amitiés qui surgissent comme ça, en plus et plus tard, l'alcool agissant, et un air confus il m'aurait expliqué qu'il aurait besoin d'un endroit où crécher et puis j'avais pas le temps je devais chercher la signification de #Morray, mes recherches dans les limbes des internautes n'aboutissant qu'à Booba « Wesh Morray » bref incapable d'aider ce pauvre bougre, une honte pour ma charité chrétienne (au fait, (c)es mémoires de Jésus (I-IV) #SaintCon2015 elles se sont chamaillées la place avec le texte de CTRL ou pas du tout ? vu que j'ai pas suivis...
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 06/05/2015 à 23:45:27
Voici les résultats calculés par Dourak Smerdiakov, Grand Témoin et Arbitre de toute chose.

Palmarès officiel de la Saint-Con 2015 :

1°) CTRL X : 10 points
2°) Muscadet : 9 points
3°) Koax-Koax : 5 points

Lapinchien : 4.25
Dourak Smerdiakov : 2.25
Darid : 1.5
Lourdes Phalanges : 1
John Ho : 1
HaiKulysse : 0 (*3)
Kat de Kat : 0
Cor : 0
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 06/05/2015 à 23:56:42
J'imagine que sous des alias il y a d'anciens zonards ayant décidé de participer incognito dans un cadre de pure auto-évaluation ne pas bénéficiant pas de complaisance née par une fausse affection historique et autre passif avec les votants. Des trolls aussi surement, il y a toujours des trolls, il suffit de ne pas les contrarier en réalité et d'accepter leur différence. Il se sentent méchants et supérieurs, nous autres on s'en fout et tout le monde cohabite de fait. Un vrai modèle pour la République. En tant que Lapinchien, j'envisage inversement les choses. Lapinchien est une franchise et depuis la création de la Zone, il en a déjà eu 22, mes prédécesseurs sont morts. J'ai juste mangé le dernier avant moi, j'imagine qu'il en a fait de même avec son prédécesseur avant de lui arracher son login et mot de passe, et ainsi de suite jusqu'au tout premier Lapinchien de la liste.
HaiKulysse


site blog fb yt
Muscadet    le 07/05/2015 à 00:55:43
Je te remercie pour ta réponse contenant toutes les informations nécessaires à ma lente compréhension, c'est un beau score pour un muscadet, j'ai le souvenir d'un vin que j'avalais avec application tandis qu'un lémurien la clope au bec tentait de s'introduire en douce sur un réseau foireux d'avance, ahuris et sidéré par mes cris devant la nouvelle star


--------------------------------------------------------------------------------
A cette époque, depuis la fenêtre, -une période qui ressemble à une rêverie sécessionniste, on voyait des arbres s'entourer de toutes les abominations métaphoriques qu'on peut puiser d'un film de Tim Burton : je suis convaincu que ces « rajouts stylistiques » ont participé, étrangement, à me construire, aussi illogique que cela puisse paraître.
Muscadet


site blog fb
    le 07/05/2015 à 06:18:29
Parfait.

= ajouter un commentaire =