LA ZONE -
Résumé : Lourde Phalanges est un auteur à fort potentiel pour la Zone, un petit jeune qui a de l'avenir. J'ai adoré son dernier texte dont vous êtes le héro par sa drôlerie et sa clarté. Je serais cependant bien infoutu de vous dire s'il faut lire ce texte-ci ou pas, il est très psychotique, part dans tous les sens, c'est de l'anticipation en plus, (peut-être un courant littéraire NOISE émergeant dont TRACKS me révèlera un jour toutes les subtilités) enfin que des trucs bien mais LE PUTAIN DE PROBL7ME CE SONT LES CALEMBOURS DIGNES D4UN INVIT2 PERP2TUEL DE L4EMISSION DE MERDE 3LES GROSSES TËTES3 Oui, il y en a beaucoup trop dans ce qui aurait pu être une perle dans la description BennyBBennyHillesque d'une fichue réaction en chaîne aléatoire digne d'une compilation en TIME LAPSE des meilleurs moments de l'excellente émission nippone d'éveil à la SCHIZOPHR2NIE qu'est "Pythagoras Switch" Quand je ne comprends pas je dis que c'est poétique mais par pure charité chrétienne et parce que j'aime bien Lourdes Phalanges qui porte le même prénom que la fille de Madonna et un haut lieu du pèlerinage subaquatique français où des expériences sur les fauteuils roulants amphibie sont réalisés, je ne dirai pas que c'est poétique. J'ai d'ailleurs classé le texte dans la Catégorie "Débile-Disjoncte"

Les mains pleines

Le 07/05/2015
par Lourdes Phalanges
[illustration]
Lady Gaza et son clip au phosphore blanc, mais pas trop blanc, quand même. Clip débunké par Théo, 13 ans, sur son ordinateur tout neuf. Et dans l’unité centrale, un petit chinois faisant la sieste. Et dans le petit chinois, un minuscule robot nippon aimant jouer du katana. Et dans le micro-processeur du micro-robot, un puissant virus. Et stalkant à la fenêtre, un drone Amazon.

Le robot se réveilla et l’idée de s’évader le traversa. Maman Maman, mon Pc saigne ! Mais le vibro de Maman faisait trop de bruit et personne n’entendit les complaintes de Théo. Le petit chinois aussi voulait sortir, tout comme son foie, sa rate, et son poumon droit. Pièces détachées parmi les pièces détachées, son voyage prenait fin ici bas, sous ce vieux bureau ikea, sûrement fabriqué par papa, qui pour sa chimio patientera.

Et le virus prit le contrôle du vibro qui dans maman fora. Puis le drone décapita Théo, puis la tata qui filmait maman, puis ces tatas qui pour leurs droits manifestaient. Mais les devoirs, tintin. Un drone fou titrait on le lendemain, anti-tout. Il fallait les exterminer, un par un. On les traqua. Anti-drone dans la (Vidéo)Drôme, pro-drone dans l’hippodrome. Peaux Lisses partout, Juste Istres (Bouches-du-Rhône) nulle part.
Le champ de course. Le premier arrivé n’est pas abattu. Dans les gradins, les paris : et de 100 sur l’homme-tronc, et 200 sur le boiteux. L'a de bonnes dents l’homme-tronc, mais il ne laisse pas de belles traces quand il court sur la plage au ralenti.

Un sdf dévora la main de celui qui avait glissé une pièce dans son chapeau. Un tout petit chapeau en feutre sur lequel était inscrit au feutre : J’ai fai. J’ai fai car on avait mangé le feutre avant la fin. La faim sûrement.
C'est un pique-nique ou un charnier ? Un beau cas d'havre de paix. Charnière l’époque, Carminable Burinée, le doux pécule des enculés, la grande fresque des petites frasques.

Nouvelles catégories sur les sites porno : «Situation stable», «Marqueur social fort».

Nous partîmes cinq cents; mais par un prompt renfort - Nous nous vîmes trois mille en arrivant au porc.

Le petit Pierre décéda ce matin là. Un matin banal, un mardi ou un jeudi. Il donna ses billes pour passer le Styx et se décomposant déjà, se décomposa devant la pancarte «Enfers fermés». Charon lui tapota l’épaule et professa : t’en fait pas, on y retourne pas.

Un BernanOs à ronger, Boris Viande rance et emplie de pus.

César-hyènes, sédation de la sédition, rois du terrain vague. Au loin, les hordes sourdes courent se fracasser contre les récifs de l’Histoire, la Grande, avec sa grande hachure. Dans les tribunes, on ricane, la bedaine pleine de billets. L’Odyssée d’Amer, dix pesos pour Pessoa, longtemps,jemesuiscouchéparterrepourmieuxservirdepaillaissonàl’inhumanité.

Le Père Nöel ne viendra pas, il a volley.

= commentaires =

Koax-Koax


    le 07/05/2015 à 12:11:27
J'ai lu la dernière phrase avec la voix de Swaggman dans la tête. Je ne sais pas si c'est rassurant pour le texte, pour moi, ou pour l'Humanité.
Lourdes Phalanges


Portrait de l'auteur en jambon.    le 07/05/2015 à 19:43:26
Liste de tweets aléatoires rongée par des mondes parallèles déserts ? Piètre tentative d'épuiser le sens ? Auto-parodie ou #parodie du #cynisme ambiant et du Tout-Dérision mot-dièse SecondDegré permanent, coupant l'homme de son être profond et de la plénitude, et se muant inexorablement en vaine #ricanerie proto-post-moderne ?

L'"auteur" fait montre de ses limites créatives et n'aurait certainement pas dû poster ce ramassis de post-it (et il continue le bougre !).
Il devait être bien fatigué/déprimé (bah choupinette…) pour une fois de plus sprinter fièrement vers la catégorie "Débile", sirène Odyséenne contre laquelle il ne peut décidément rien.

Le prochain, qui est déjà dans la salle d'attente 7.0, est mieux (je suppute).
Lapinchien


tw
    le 07/05/2015 à 20:14:11
non mais lolilol, te vexe pas, on va faire un poutou et ça ira mieux. Toi, combattre le cynisme ambiant ? Mais on ne combat pas le cynisme ambiant en produisant le mortier du cynisme ambiant : le calembour à deux balles qui suppure des pores des abrutis qu'on croise toute la journée. Tu es talentueux mais ça n'excuse pas tout. Et j'ai le droit d'avoir un avis, et prendre la mouche face à un avis sincère est ridicule car c'est précieux et rare. Les commentaires sont faits pour y débattre d'ailleurs et y défendre son texte, devrait être un devoir pour tout ceux qui en postent un sur la Zone. TU VEUX DIRE QUE TU RENIES TON gAMIN ? HEIN ? Mais rentre moi dans le lard, dépèce-moi pour l'avoir giffloté.
Lourdes Phalanges


    le 07/05/2015 à 20:38:10
non non, aucune mouche de prise, rien contre toi : je trouve d'ailleurs ta présentation très indulgente. Je tirai juste sur mon Moi-d'il-y-a-6-mois. Pour le plaisir.

Et je ne renie rien (mes premiers textes…), j'assume pleinement de participer à engraisser la masse médiatique, processus rendu possible grâce à la démocratisation de la micro-informatique.
Et cocasse comme un texte, même faible, à l'air plus engageant quand il se trouve encore dans l'arrière-boutique virtuelle du site. Mais quand il accède à la vitrine…

A vrai dire, l'idée de base était bien BennyHillesque comme tu l'as pertinemment souligné et puis, je ne me suis dis, merde, encore un truc débile, gratuit, tu t'auto-parodies. Alors j'ai laissé tourné le compteur et vagabondé mon esprit…Et au final, on revient à la case départ.

Faut voir ça comme la documentation d'une tentative ratée de s'échapper à soi-même, de fuir ses automatismes d'écriture.
Lapinchien


tw
    le 07/05/2015 à 23:18:37
Koax-Koax, merci pour cette formidable découverte de la chaine Youtube de Swagg Man. Je fais de grosses impasses des fois. J'ai du mal à voir le lien avec le texte si ce n'est qu'il se l'ait peut être tatoué sur la gueule ?
Swagg man     le 08/05/2015 à 12:27:22
Le Père Nöel ne viendra pas, il a volley

Billey. envie d'baisey, elle a le froc baissey, je suis posey, sans dantiey, toute la journayyyy, an-antillay.....
Lapinchien


tw
    le 08/05/2015 à 15:48:42
quelle qualitay ! Je suis bifley.
David


Macédoine Express    le 10/05/2015 à 15:13:40
Salut,

C'est marrant d'écrire avec le mot d'à côté, gaza pour gaga, et même le titre, le vrai titre à mon avis, c'est "aux innocents" par un autre genre de glissement, ça donnerait un air de poème, du temps où ils étaient fréquemment dédicacé ainsi, par des "Aux ... " et des "À ... "
Lourdes Phalanges


    le 11/05/2015 à 23:17:02
Oui, sûrement mon hémisphère droit qui a pris le contrôle pendant que je remplissais ma feuille d'imposition.

= ajouter un commentaire =