LA ZONE -

«Tu t’indigneras.»

Le 01/06/2017
par Lourdes Phalanges
[illustration] Ton cadavre, j’y enfonce mon poing et me voici ventriloque. Maintenant tu connais leur méthode, poupée.
Que feras-tu ? Tu t’indigneras.

Les athées n’existent pas : l’argent, l’amour, le pouvoir, le sang. Plus personne n’a de Foi mais tout le monde a son Dieu. Le tien contre celui des autres. Une morale sans doctrine. L’indignation est ta nouvelle prière. Le Clergé, c’est Eux. L’inquisition et le supplicié : c’est toi.

Les races n’existent pas ? Pourquoi défendent-ils la leur dans ce cas ?
Une femme est un homme ? Et inversement ?
La violence ne résout rien ?
Tout se vaut ?
Tout est possible ?

Soit libre, c'est un ordre. Libre de t'indigner.

Les ancêtres, les savants, ceux qui ont vu et vécu, les ouvrages que je consulte s’empilent, les slogans qu’on te vend s’empilent. Je répète ce que j’ai lu et toi aussi. "Same Day, Different Shit", tu en as fait un tee-shirt, et tu en es fier. Pourtant, c’est la même merde que tu englouties chaque jour.

Tu vis entouré de cadavres mais une blague t’oppresses. La partie de toi la plus ouverte n’est certainement pas ton esprit. Ta lettre ouverte est virale, ta sainte-parole câline. Tu accuses, mais jamais le véritable coupable. Je suis sous toi, le sous-singe de la cage adjacente, je te croise, te frôle; j’hésite- seule la loi, les sanctions, t'éviteront de sentir mes mains t’agripper. Qu’as-tu fait ? T’indigner, et puis plus rien. Eux agissent. Ils lisent, écoutent, puis obéissent : aux maximes, aux injonctions, aux solutions. Marionnettes, puis marionnettistes. Ils ne tirent plus tes fils, ils tirent, dans la foule, trop pressés qu’ils sont. Tes mots à toi s’éparpillent, restent lettres mortes.

La Vie est sacrée mais toutes les vies ne le sont pas. Tiens, je te l’offre celle là, tu la copieras la prochaine fois.



Tu sors de ta torpeur uniquement pour crier, taper toujours à côté. Eux ne font pas de concessions, tu en fait, et continues, encore et toujours, à chaque fois que le réel frappe à la porte de ta mansarde, tu t’indignes, puis te rendors. Des rêves tout secs, indolores et qui se logent sans effort dans l’emplacement prévu à cet effet.

Je résonne en toi et retire mon poing, mais qu’ai-je fait au final, si ce n’est m’indigner.

= commentaires =

Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 01/06/2017 à 18:19:44
et si LP avait parié que j'allais mettre Jean Marc et Jeff Panacloc en illustration et qu'il s'est fait un paquet de blé sur ce pari, ce serait sympa de me refiler la moitié des gains.
Lourdes Phalanges


    le 03/06/2017 à 11:47:00
J'ai parié que La Zone serait le dernier bunker numérique d'expression presque libre d'ici 2042, et qu'on aura repoussé les hordes de bots extra-internationaux d'ici là.

A noter que cet appel à textes peut être pris dans les deux sens (CTM) :

- Soit un texte indignant, qui dépassera les (1000) bornes, forçant les indignés professionnels à chier mou dans les commentaires.

- Soit un texte d'indignation, type pavé Facebook sur l'oppression patriarcale ou les blagues d'hanouna.
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 03/06/2017 à 17:37:22
très bien mené niveau style, ce texte. très plaisant à lire et puis le sujet de l'appel à texte est passionnant. Je vais faire un événement Facebook pour prévenir tous les zonards refroidis par l'appel à TDM dev personnel.
Cuddle


fb
    le 05/06/2017 à 11:48:00
Très intéressant ce texte et effectivement très agréable à lire. Une bonne entrée en matière.
LePouiIleux
    le 05/06/2017 à 12:27:40
Un texte trop vrai pour être drôle.
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 05/06/2017 à 13:08:14
ah oui, effectivement, la présentation et l'illustration aguicheuses sont bien trompeuses ; elles promettent un texte débile mais in fine on est agréablement surpris : c'est un essai philosophique avec un super style.
Lourdes Phalanges


    le 11/06/2017 à 19:33:31
#Indignez-vous avant la fin de l'espèce :

http://www.lechorepublicain.fr/loisirs/voyages/2017/06/06/risque-grandissant-d-une-collision-avec-un-asteroide-selon-des-chercheurs-tcheques_12432554.html
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 12/06/2017 à 09:28:30
la fin de l'espèce j'ai l'impression qu'on la vit déjà avec l'avènement de l'Homo Sapiens Boboïcus Pétainicus ! INDIGNATION §

Commentaire édité par Lapinchien.
Muscadet


site blog fb
    le 13/09/2017 à 20:30:34
J'étais passé à côté de ce billet d'humeur virulent de Juin.
Le dernier à parler ouvertement de races en France, c'est Henry de Lesquen, il avait annoncé sa candidature en 2017 avant de se retirer pour soutenir Fillon.
Muscadet


site blog fb
    le 13/09/2017 à 21:01:38
Il est admis de dire origine ethnique maintenant, et en restant sage.
On n'arrivera jamais à le faire passer à la télévision, Lourdes.

= ajouter un commentaire =