LA ZONE -
Résumé : "Priceless est un hongre de compétition qui a remporté de nombreux concours avec sa dévouée cavalière Virginia Leng. Au bord de la crise de nerfs, ce poney célèbre décida de fuir le monde des lumières mais tomba sur sa route sur une bande de vilains qui l'enlevèrent pour en faire commerce. Le trafic de chevaux est dans ce monde un gagne pain sans précédent." Inspiré de véritables événements, ce drame a été adapté au cinéma par Ben Smallbone et produit par Steve Barnett...Critiquant sévèrement ce film, LP et LC, autour d'une bonne binouze, en viennent alors à se demander si la littérature zonarde serait oui ou non commerciale, si une croix, de l'ail et un peu d'eau bénite serait utile sur Amazon ou encore s'il faut mettre du sucre dans le café. Un débat s'annonçant haletant.

Le courrier des lecteurs - Priceless

Le 06/03/2017
par Lapinchien, Lourdes Phalanges
[illustration] Cher Lapinchien,

Une presque décennie que je rode dans la Zone, et bien que j’apprécie particulièrement votre littérature, je ne relève que maintenant votre passion pour les chiffres. Seriez-vous un mystique ? Pensez-vous que sous (ou derrière) la mathématique se cache le plus grand secret de l’univers ? Si oui, ceci expliquerait cela mais j’attends vos éclaircissement avec grande impatience.

Sinon, sentez-vous les temps qui viennent et qui feront bientôt vaciller dans le gluant nos vies ma foi trop molles ? Quelles solutions envisagez-vous pour sortir victorieux de cette situation et ainsi bien figurer dans les manuels d’histoire ? Que devons-nous penser d’une société qui diabolise le cannibalisme tout en élisant des pédophiles ? J’ai trouvé un sens à ma vie, et vous ?

Chaleureusement,

Lourdes Phalanges
@Lourdes Phalanges

C4EST SCANDALEUX § Je tiens en premier lieu à démentir vos allégations proches de la diffamation et la calomnie la plus vile : ma littérature n'est pas appréciable. Je n'écris pas pour être apprécié tout du moins. D'ailleurs aucun de mes textes à ce jour n'est packagé, enroulé dans du cellophane, avec une petite étiquette autocollante en dessus comprenant la moindre valeur ou traînant au fond d'un stock de je ne sais quelle librairie, croulant sous des piles d'invendus, maculé de toiles d'araignées, de moisissures, de traces de doigts et de fluides corporels aléatoires, avec une note au crayon à papier derrière la couverture, dix fois barrée et dégriffée. NON C4EST INCONCEVABLE § Vous ne trouverez pas non plus mes écrits soldés sur Amazon, affublés d'une référence grotesque ou d'un code barre obscène. Je souhaite que cela continue ainsi. Jamais je n'autoriserai personne à faire commerce de mes gribouillis. Cette déclaration sous serment solennel a valeur testamentaire, d'ailleurs, comme je l'adresse également en copie cachée à un huissier de justice. Je le répète : n'est pas né l'éditeur qui sur mes délires accolera un prix et DE FACTO JE VOUS INTERDIS D4APPR2CIER MA LITT2RATURE et encore PLUS DE L4APPR2CIER PARTICULI7REMENT PUISQUE C4EST UNE circonstance aggravante § Car comme vous êtes censé ne pas l'ignorer, apprécier ce qui n'a pas de prix est une atteinte sévère à la propriété privée, passible de 10.000€ d'amende et de 3 mois d'emprisonnement par le code pénal et je ne vous parlerai pas, par pudeur exclusivement, des préjudices moraux imputables à vos forfaits dont les pénalités seraient bien plus importantes si vous vous obstiniez à vous acharner sur moi de la sorte. Aussi, comme la loi m'y autorise, je vous rappelle à l'ordre : cessez d'apprécier mes textes sur le champ, de les apprécier particulièrement qui plus est, sinon je ne manquerai pas de répondre à votre question et vous comprendrez alors à quel point ma supposée passion pour les chiffres peut avoir de fâcheuses conséquences pour votre compte bancaire. Vous aurez alors tout le loisir de découvrir par vous même ce qu'il y a de mystique dans l’ascèse du chiffre et vos tiers détenteurs, sans cesse, vous susurreront à l'oreille tous les secrets de l'univers en boucle et à l'infini. Soyez-en convaincu, stoppez sur le champ ces agissements contre nature ou vous goûterez AUX TEMPS QUI VIENNENT ET QUI FERONT BIENTÖT VACILLER DANS LE GLUANT VOS VIE ET FOI TROP MOLLES derrières des barreaux DTC,s. Vous l'aurez compris, gardez les questions suivantes pour vos avocats crevettes. Votre bien dévoué, Lapinchien

= commentaires =

Lourdes Phalanges


    le 07/03/2017 à 09:54:53
Capslock litt' vs questions existentielles.

Commentaire édité par Lourdes Phalanges.
Lapinchien


tw
    le 07/03/2017 à 09:59:19
et puis de toutes façons j'avais déjà écrit depuis longtemps Digressions Fractales qui répond de manière toute aussi absurde à ta question
Lapinchien


tw
    le 07/03/2017 à 11:52:54
Bravo à Cuddle pour sa formidable description du texte et big up à la pub Amazon avec le poney.
Cuddle


fb
    le 07/03/2017 à 19:23:21
*_* j'aime ça

= ajouter un commentaire =