LA ZONE -
Résumé : Texte en compétition dans le cadre de la #SaintCon2016. Une nouvelle avec une crémation symbolique. C'est tout à fait autorisé. Je ne sais plus à qui je disais que les brûlures au Nième degré sont bien plus dommageables qu'au premier. L'auteur de ce texte concède : "Un texte court, pas sombre et pas violent, mais j'y brûle un con ou tout au moins je le fous à la porte. Désolée messieurs, pour mon manque de virilité..." Et là je ne comprends pas. Pourquoi l'auteur du texte présuppose-t-il que les zonards sont des messieurs ? Je rappelle à tout nouveau venant que la Zone est un site littéraire, autant dire l'antichambre d'un salon de thé, qu'on ne se connait pas les uns les autres. Les hommes d'ailleurs n'ont pas le monopole de la littérature sombre, absurde, débile, et puis s'il devait y avoir un a priori premier ce serait de se dire que les femmes s'intéressent plus à la littérature et donc de fait que la plupart des zonards sont des femmes. Désolé mais quand on brandit l'argument d'une Zone sexuée, je préfère répondre par la confusion mentale. Les anges n'ont pas de sexe, les avatars zonards pas plus. Sur ce, bonne lecture. Cette année, l'auteur des textes demeure anonyme jusqu'au verdict des votes pour ne pas les influencer. Tant qu'il reste des textes à publier, il vous est toujours possible de poster une ou plusieurs contributions pour briguer le titre de Grand Inquisiteur de l'Ordre de Saint-Con.

03. Usée jusqu'à la couenne #SaintCon2016

Le 10/04/2016
par Alesie
[illustration]
Je me lève de bien mauvais poil ce matin là, ces cadavres dans mon salon, ma cuisine sans place assise et mon café qu'ils ont tout bu...
Y-a un grand hiéroglyphe ébouriffé parisien qui fait obstacle entre moi et mon placard.
_Salut, c'est toi la patronne ici ?
_Y a pas de patron ici. Ta cendre, pas par terre, s'il te plaît, prends un cendrier.
_c'est ton squat quoi !
_Tu trouves que mon appart ressemble à un squat ? Prends un cendrier je t'ai dit.
Et les deux andouilles là-bas,pourquoi vous riez comme deux cons ? Putain toi ta cendre merde ! Pfouuu ! J'ai même pas bu un café encore !
_Ouais c'était manière de parler.
_Pourquoi appart, c'est trop compliqué pour toi ? Ta cendre !
_T'es de mauvais poil toi !
_T'es en train de boire mon café dans ma tasse, personne ne prend ma tasse.
_Ah je ne savais pas, t'es vachement matérialiste toi.
_Oui, surtout avec mon café du matin. Mais qu'est-ce que vous avez à rire comme deux glands vous deux ? C'est pas possible deviennent de plus en plus cons ces deux-là.
_Lui, c'est ton cousin ?
_Mon cousin ? Tu nous as bien regardé ? Tu trouves qu'on a des têtes de cousins ? Ta cendre bordel !
_Non mais c'est manière de parler, à Paris ça veut dire, que vous êtes ensemble quoi !
_Ici, t'es à Toulouse, alors tu me fais pas chier avec tes expressions à la con . Bon ! Tu te bouges du milieu que je fasse du café et puis rends-moi ma tasse. Ta cendre ! Oh et puis merde ! Attends, viens avec moi toi, deux minutes, prends ton blouson, bien, voilà, tu vois cette porte ? Vas-y dégages !
_Vlan !
_Qui a ramené ce con ? Pourquoi vous vous tapez dans les mains ? Vous me dîtes ce qui se passe ?
...
Cathy :
_Ils ont trouvé un nouveau jeu dernièrement, ils partent chacun de leur côté, chercher en ville, le plus con qu'ils peuvent trouver, ils les ramènent et ils chronomètrent le temps que tu mets à les virer, celui que tu vires le plus vite, fais gagner 5 francs à l'heureux rabatteur.
_Merci Cathy. Vous êtes en train de me ruiner la santé pour 5 francs !! C'est vous que je devrais virer. Vous m'usez jusqu'à la couenne.
_On t'aime maman
_Ouais ben maman, elle en a marre de nettoyer les chiottes, vue qu'apparemment vous avez du temps et de l'énergie à perdre...

= commentaires =

Lapinchien


tw
    le 10/04/2016 à 23:58:17
Y en a qui suivent les traces de Francis Veber et son dîner de con. Un reboot de licence de François Pignon en version fastfood ?
Mill


site lien fb
    le 11/04/2016 à 00:05:53
5 francs ?

Mais il a été rédigé quand, ce texte ?

Bon, sinon, bof. Ca tourne en rond et ça manque de crémation. En revanche, y a du con à revendre, c'est sûr.

Le concept de speed-dating pour les cons pourrait être ré-utilisé par ailleurs.
Lapinchien


tw
    le 11/04/2016 à 00:12:07
ben c'est le business model d'Elite Rencontre, non ?
Lapinchien


tw
    le 11/04/2016 à 00:13:34
Par ailleurs les propos de l'admin masqué en présentation de texte sont un petit peu culcul la praline.
Mill


site lien fb
    le 11/04/2016 à 00:31:33
Mouais, non, pas tant que ça. Il est bon de rappeler que la Zone n'est pas le dernier refuge des mâââles.
Lapinchien


tw
    le 11/04/2016 à 00:38:52
5 francs, effectivement. C'est un document archéologique. Peut-être le premier texte de Saint-Con identifié jamais écrit à ce jour. J'ordonne une datation au carbone 14. Cela dit ce serait probablement marrant de remonter dans le temps et de rechercher le tout premier texte dont l'auteur pourrait prétendre au titre de Grand Inquisiteur de l'Ordre de Saint-Con de manière honorifique.
Mill


site lien fb
    le 11/04/2016 à 00:45:45
Sûrement un texte de nihil. Ou Shirow, ou Nourz. Bref, un Grand Ancien.

Gloire à eux.

ïa ïa shub niggurath !
Lapinchien


tw
    le 11/04/2016 à 00:48:16
en fait je pensais à retrouver un texte de Platon ,Pline le jeune ou Sénèque ayant un ton zonard et parlant de près ou de loin du feu. Glaüx-le-chouette saura probablement.
Lapinchien


tw
    le 11/04/2016 à 00:49:41
On va faire un pot commun et engager Dean Corso pour qu'il fasse quelques recherches.
Mill


site lien fb
    le 11/04/2016 à 00:50:46
Je propose un financement participatif, type Kisskissbankbank.
Kolokoltchikki     le 11/04/2016 à 10:03:09
Il n'y a pas de bûcher, même pas de petites flammèches ou de braises encore chaudes, c'est décevant.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 11/04/2016 à 11:38:47
Pas décevant, scandaleux. Qu'on pende l'auteur au grand cacatois.

Pour les francs, on peut supposer que l'auteur est dans un institut depuis avant l'introduction de l'euro.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 11/04/2016 à 11:46:55
Pour revenir sur le débat à propos du descriptif, je m'inscris en faux : la plupart des femmes ne sont que des gonzesses, incapables d'écrire quoi que ce soit d'intéressant. C'est un peu exagéré comme affirmation, mais la subtilité, c'est à manier avec modération.
Lapinchien


tw
    le 11/04/2016 à 12:52:57
les femmes forment la très grande majorité du tissu actif dans les milieux littéraires. Associations, maison d'édition, salons et last but not least en tant qu'auteures, ghostwriters en particulier.

Ce débat ne m'intéresse vraiment pas cependant. D'ailleurs en veillissant, ce doit être l'andropause et l'indigence qui me rongent, hommes et femmes, ça devient la même chose, un tas de gros connards, partout, où qu'on tourne le regard, vers les miroirs en premier lieu.
Lapinchien


tw
    le 11/04/2016 à 13:00:43
l'uniformisation des genres par le capitalisme, le financiarisme forcené, le militantisme aussi d'ailleurs, et moi qui me retrouve tout en bas de l'échelle, à qui on fout des coups en permanence en ce moment, ça m’écœure de la chair, d'avoir même un jour été sexué. Les femmes, les hommes, ce sont de gros connards. certains ont des cheveux longs et se foutent du maquillage sur la gueule, se sapent en dévoilant un peu plus leur corps mais je ne vois plus la différence. Des connards, rien de plus. Tous, uniformes, certifiés ISO9001, sortis de la même usine à stéréotypes et cherchant à se stéréotyper d'avantage.
Mill


site lien fb
    le 11/04/2016 à 13:33:28
Je viens de réaliser avec stupéfaction que j'étais d'accord avec ça.

Bigre.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 11/04/2016 à 13:35:24
Comme prédécesseur à rajouter à titre honorifique à la liste des Inquisiteurs, je pense à la crémation dans l'incendie de son château de l'alchimiste d'Astarac dans la Rôtisserie de la Reine Pédauque, d'Anatole France, fin XIX. Pas très ancien, mais c'est clairement un brûlage de con.

Éventuellement Faust, dans les versions où il est damné et va brûler en enfer, ainsi que Don Juan et autres du genre, par exemple en la Divine Comédie. Mais seulement si on considère que c'est la connerie qui pousse à la damnation, vaseuse théologie. Idem pour les récits médiévaux de feu purgatoire.

Prométhée, si foudroyé par Zeus ?
Mill


site lien fb
    le 11/04/2016 à 13:47:06
Ca, c'est la classe. On est quand même sur le site qui publie des rondels arythmiques et les oeuvres complètes du Duc ou d'Arkai59. ET ON PEUT QUAND MEME LIRE DES TRUCS DE CE GENRE !

Dourak, tu relèves tellement le niveau que j'ose même plus écrire couille.

En tout cas, faut aller piocher dans les grands récits mythologiques, c'est sûr.
LePouiIleux     le 11/04/2016 à 16:44:30
Je suis d'accord avec Dourak et avec Mill aussi, qui est d'accord avec Lapinchien.

Sinon, le texte en lui-même ne dépasse pas la vacuité d'un article saut d'humeur sur Facebook.
Une fois l'anonymat tombé faudra aussi penser à faire un grand bûcher d'auteurs car pour l'instant C'EST DU FOUTAGE DE GUEULE §§§§
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 11/04/2016 à 18:30:12
Euh, restons calmes, Mill (ou un peu sobres, du moins à 13h47), j'ai juste pas mal lu Anatole France à une époque. Ce n'est pas comme si je venais de conseiller quelqu'un sur la meilleure édition à choisir pour lire Athanasius Kircher en latin.
Lapinchien


tw
    le 11/04/2016 à 19:01:54
Dourak, si je n'étais pas asexué, je suis sûr que tu me relèverais le niveau aussi.
David


    le 12/04/2016 à 14:23:56
Il y a une crémation avec cette histoire de clope, comme la mère à des enfants sans pornographie, con peut penser à une métaphore de Marie, faisant quand bien même dès lors Jésus de l'exclululu, qui se retrouverait donc tantôt dans un désert sous l'image de "vlan", "à la porte", et donc cramé, potentiellement, exclu de son paradis originel où il n'y a pas de café de prêt le matin tout de même, autant croire qu'en enfer, c'est tapas à volonté, sans vouloir être sexiste, mais c'est sans doute une énorme tapas qui a écrit ça.

Commentaire édité par David le 2016-04-12 14:24:31.
Valstar Karamzin


    le 15/04/2016 à 16:11:20
...Ce texte m'a donné envie de me couper le sexe comme à la fin d'un film avec Gérard Depardieu...
Lourdes Phalanges


    le 15/04/2016 à 17:25:58
La cendre en un personnage récurrent.

Cendre - feu - Saint-Con.

Le texte-pub Mercurochrome .
Lapinchien


tw
    le 29/04/2016 à 16:17:30
provocation N°3

https://soundcloud.com/lazone-org/03-usee-jusqua-la-couenne-saintcon2016

Des remarques ?

= ajouter un commentaire =