LA ZONE -
Résumé : Dixième et dernier épisode d'un texte collectif écrit sur le forum de la Zone sous forme de jeu : en tour par tour, chacun peut insérer quelques phrases, un paragraphe, afin de faire avancer cette nouvelle en 10 chapitres élaborés simultanément. Empressons-nous d'enterrer cette initiative avant la Toussaint afin de pouvoir la célébrer. Un grand bravo à tous ceux qui auront joué le jeu. Au final, un texte plutôt cohérent pour l'ensemble de l'histoire totalement du coté absurde de la force. On tentera une prochaine fois d'expérimenter une nouvelle approche d'écriture collective, on risque d'entendre parler à nouveau de Jack donc, mais il faudra d'abord trouver une méthodologie qui fédère plus de zonards. N'hésitez pas vous aussi à lancer des initiatives et des dossiers sur le forum : http://forum.lazone.org/index.php?board=7.0

10/10 - Jack et la Nuit Debout : Plus on est de fous, plus on rit

Le 28/10/2016
par Zone Forum
[illustration] Tous les français libérés chantonnaient, festoyaient et forniquaient librement. Dans l'ombre du gouvernement provisoire constitué par les clones des Bee Gees, Joey Starr et Nabila, les confusionnistes survivalistes soraliens se frottaient les mains en ôtant leurs masques d'Etienne Chouard.
C'était un peu comme quand la poignée de rebelles, aidée par la tribu des Ewoks de la planète Endor, avait à elle seule réussi à détruire l'effroyable Empire Sith de Darth Sidious et Darth Vader dans l'épisode 6 de Star Wars. D'ailleurs, Jack pouvait très précisément entrevoir ce qu'avait ressenti un Ewok au moment de l'explosion de l'étoile noire. Il était alors Ewok et François Hollande, Palpatine. D'ailleurs il songea brièvement à nouveau à la planète "Endor" mais dans sa tête, ça sonna comme "Andorre", la principauté pyrénéenne, et tout d'un coup il y eu un décalage, une dissonance un peu malsaine, presque un début d'AVC. Son songe fut souillé par des envies compulsives d'évasion fiscale, d'achat massif de cartouches de cigarettes détaxées et de baisouille mollassonne de prostituées low cost certifiées sans MST.

Jack sombra dans un flashback extatique où il se remémorait les prémices de cette insurrection, la campagne électorale de Ségolène Royal en 2007 (presque dix ans déjà) et sa volonté de placer la démocratie participative au cœur de nos institutions, puis il se souvint des années 80 au détour d'une faille spatio-temporelle, tu te souviens des soirées, et très clairement des nuées de sombres connards, qui dansaient le MIA, tenir les mêmes discours en parlant du Minitel comme l'outil de libération du citoyen asservi à la sombre dictature en sous-texte de la constitution de la Veme République, et il suffit à Jack d'une remontée de LSD, pour qu'il se retrouve propulsé de nouveau, via l'hyperespace plié en accordéon, quelques heures plus tôt, juste avant qu'ait eu lieu la seconde révolution française, place de la République. Il mangea alors un cachou, mû par une fringale printanière hérité de sa grand-mère paternelle. Au loin, des rasta blancs jouaient du jdembe, jammant comme jamais, en attendant le Grand Soir, et accessoirement la soupe aux légumes frais préparée par Svan, le frère de Sven, lui même rasta, roux, rasé et rasant les murs pour ne pas que la maréchaussée ne l'appréhende. Un clochard qui voulait un peu de soupe fut tancé par un animateur culturel : il n'était pas membre d'une assemblée constituante tirée au sort et participative. Près des toilettes sèches et vegan, le Parti de la Souveraineté Misandre organisait des réunions non-mixtes. "Le mâle, c'est la mal" cria fort Pétunia, un personnage secondaire qui joua un rôle essentiel dans le 5ème chapitre de notre aventure.

Plus loin encore, partout, un vent nouveau soufflait, il murmurait aux oreilles de chacun le nouveau mode d'emploi ; dans les campagnes, les forêts, au fond des laboratoires de dissections, les animaux participaient plaintivement à l'euphorie ambiante, aboiements, beuglements, miaulements et hululements faisaient vibrer l'air jusqu'à en faire frémir les feuilles de canopées, et même les pendus qui se balançaient déjà, partout, aux vieilles branches des arbres, semblaient, dans leur mutisme, chantonner la nouvelle ritournelle.

Jack se réveilla sanglé dans une petite pièce capitonnée et il avait fort mal à son fondement.

= commentaires =

Cuddle


fb
    le 28/10/2016 à 19:58:47
Totalement psyché, j'aime les failles temporelles et le mélange des genres.On n'a pas du tout l'impression que c'est un texte écrit à plusieurs, l'ensemble reste assez cohérent. Bravo.
(clap.clap.clap)
Lapinchien


tw
    le 28/10/2016 à 20:27:50
Dans le premier chapitre, on était parti sur l'insertion d'une phrase par personne et par tour, c'était un peu chiant et pas très efficace. Même si on avait été plus nombreux ça n'aurait pas fonctionné. Lorsqu'on est passé à l'insertion de quelques phrases, voire un paragraphe par tour, c'est devenu plus marrant.

Je voulais offrir une vision globale du texte, en donnant la possibilité de jouer sur les 10 chapitres simultanément depuis le début. Au début, ça à bien fonctionné et on était rarement bloqué parce qu'il y avait toujours un chapitre où on avait l'autorisation de délirer (on avait penser attendre deux tours avant de rejouer par chapitre mais à la fin pour conclure comme tout était figé j'ai dû un peu contourner les règles)

Quoi qu'il en soit, au début c'était bien marrant puis on a atteint un seuil où c'est devenu ingérable. Je pense que ce qui a coincé c'est le fait que 6,7 joueurs se soient investi dès le départ, que certains s'en soient lassé (ça c'est normal) mais le problème je pense c'est que ça a rendu difficile l'intégration de nouveaux joueurs. En fait en débarquant, un nouveau joueur se retrouvait avec plusieurs textes qu'il n'avait pas lu déjà publiés, et plusieurs textes encore jouables mais déjà assez longs, donc difficile de prendre le train en marche.

Je pense que s'il fallait renouveler l'expérience, il serait intéressant que les joueurs émargent tous au début, qu'ils indiquent leur intention de jouer et de s'engager à le faire sur une durée plus courte.

Ce serait intéressant de tenter l'expérience avec un style et des propos plus sérieux. Cependant ça risque d'être moins marrant à jouer.

Ce serait bien que les participants, fassent un petit retour d'expérience pour savoir ce qui les a bloqué à un moment. Ce serait intéressant aussi de savoir ce qu'il faudrait revoir, améliorer et/ou jeter dans la méthodologie, savoir si ça intéresse du monde de se lancer sur un nouveau texte.
Lapinchien


tw
    le 28/10/2016 à 20:30:07
il y a eu globalement assez peu de commentaires aussi lors de la publication des différents chapitres alors est ce que ça veut dire que c'était trop chiant à lire ? est ce que c'était rébarbatif de prendre le train en marche aussi en tant que lecteur ? est ce que je devrais à présent fermer ma gueule ?
Cuddle


fb
    le 28/10/2016 à 20:35:16
Après c'est vrai que j'ai pris le bordel en cours de marche, donc j'ai pas vraiment tout suivi
Lapinchien


tw
    le 28/10/2016 à 20:39:57
l'intégrale de cette nouvelle aventure de Jack est accessible ici : http://www.lazone.org/articles/rubriques/70.html
Lapinchien


tw
    le 30/10/2016 à 20:53:55
une des raisons pour lesquelles peut-être ça n'a pas autant marché que "Jack et le Pot au feu" c'est peut être parce que ça parlait de sujets de société, de politique à la con, d'actualité... Je veux vous cerner, n'hésitez pas à en parler ici. Vous êtes flics IRL, ou koi ? devoir de réserve ?

= ajouter un commentaire =