LA ZONE -
Résumé : Hurlante Nova utilise la rubrique du courrier des lecteurs du site et invoque son droit de réponse pour clarifier les rumeurs circulant à son encontre. En effet, qualifié de manière un peu simpliste, de lobbyiste pro-sioniste et de trader de la haute finance par Lapinchien en commentaire de son précédent texte, Hurlante Nova met ici les points sur les i et prend le temps dans ce texte d'affiner son positionnement en tant que contemporain de son époque mais aussi, tant par son oeuvre que dans ses actions quotidiennes, en se projetant déjà dans la peau de ce qui sera l'Homme du futur. Sera ou ne sera pas, d'ailleurs, puisque a priori notre date de péremption arrive à échéance dans un millénaire dixit l'auteur. C'est assez inspiré et on en découvre un peu plus sur cet artiste et militant hors norme. On pourrait cependant reprocher à Hurlante Nova de flirter contreproductivement avec le point godwin par endroits. Je sens déjà poindre de nombreuses polémiques en commentaires, ce qui n'est pas une mauvaise chose.

A quoi pensent les hommes ?

Le 12/05/2017
par hurlante nova
[illustration]
J'ai 41 ans, et quelque part je n'ai pas d'age. Parfois je poste mes textes sur le forum lazone qui est le seul cyber mouvement littéraire originel et indépendant ayant continué d'exister, cette longévité est due à un homme passionné et honnête que je félicite. Puisque des rumeurs courent sur moi, je suis en effet Noahide du courant Juif et j'étudie la Torah avec un rabbin tout en étant un activiste sioniste très engagé dans la survie du peuple juif et l'établissement d'une paix durable au moyen orient. Je suis aussi journaliste pour la presse Israélienne et j'ai fondé le think tank Aliotfund ayant contribué à l'obtention de 600 millions de shekels à la Knesset afin d'aider les Juifs de France à fuir l'islamismo-nazisme. Je suis aussi un financier de haut niveau spécialisé dans la défiscalisation, les fonds d'investissement et je donne des conférences sur les mécaniques modernes du blanchiment d'argent. Soufrant de schizophrénie, d'autisme et d'une maladie mentale orpheline, je suis hélas sous tutelle depuis quelques années et bien que j'exerce une activité je suis bénévole et non rémunéré car je suis incapable d'assurer de lourdes responsabilités. Je suis aussi cinéaste, artiste contemporain, musicien et, hélas, écrivain. J'ai aussi fondé un think tank atlantiste regroupant les plus grands maîtres des obédiences régulières et irrégulières afin d'établir un dialogue interloge orienté sur un plan de survie de l'espèce humaine compte tenu des incidents et dégradations écologiques manifestement graves qui nous menacent. Ainsi mes pensés et mes travaux progressent. A cette étape de ma vie 7 choses composent mes préoccupations ultimes.

1 - 50% des espèces terrestres vivantes vont disparaître prochainement ou ont déjà disparu. Le couguar est déjà de l'histoire ancienne, concernant en tout cas les félins et non pas les femmes de plus de 40 ans qui elles se portent bien et une fois qu'on les porte c'est incroyable ce que l'on peut faire ensemble, en terme d'encastrement et de gestes mécaniques, profonds, rapides et répétitifs.

2 - Les saccages industriels sur l'écosystème semblent irréversibles et les scientifiques sérieux, tel Steven Hawkins, lui conscient des effets néfastes et ridicules que génèrent les prédicateurs d'apocalypses analysés par Nietzsche dans son Zarathoustra, disent, très accablés, tout simplement que l'humanité va disparaître dans environ 1 000 ans, soit encore 50 générations humaines. Ainsi, ce ne sont pas les virus, les cataclysmes, l'arme nucléaire, les monstres démoniaques des abîmes, les dragons noirs de l'enfer, qui ont tué l'humain, l'humain c'est tué tout seul avec cette chose : l'industrialisation aveugle. Je pense que c'est l'auto-génocide le plus stupide de l'histoire de l’univers éternel et infini. Il semble même évident, que la fourmi, le vers de terre, le koala, le chaton, le moineau, sans nous, auraient la chance de vivre des milliards et des milliards d'années en plus, ce qui nous invite à, depuis notre spécifique intelligence humaine, accepter aussi le bilan franc de notre spectaculaire débilité.

3 - Le chantier de l'élévation de la condition humaine semble à l’arrêt, voir, régresse. Le FN montre que les idées malfaisantes du passé se reconstituent en structures organisés et offrent sans culot et pour toutes lignes de mire l’éternelle cassure universelle créant alors sur terre une accumulation d'enclos débiles d'humains racistes, ce qui scientifiquement revient à appauvrir l'ADN jusqu'à la trisomie. Macron montre quand à lui que la planète est une usine, un super marché et parfois un club-med de luxe et que l'humain est un travailleur et un consommateur, ou, plus rare, un semi dieu débile et névrosé de l'hyper classe et la chose m’étonne car en contemplant la voûte céleste et les vastes horizons sublimes des formes de vie, je nous sens lésés, je pense que les étiquettes réductrices qu'ils posent sur nous et sur la vie et le monde, sont en fait les colliers de nos asservissements, et qu'il faut combattre cette injustice et, soyons clair, gifler, dans le sens symbolique du terme. Car s'attaquer à la condition humaine, c'est s'attaquer à quelque chose d'universel et donc, commettre un outrage ultime à la vie devant les yeux fâchés de quelques titans héroïques et éternels, qui souvent voir toujours, répondent présents à ce type rendez vous avec l'histoire, car en effet, il s'avère que dans le cas des deux candidats on obtienne à terme pour l'un, un cataclysme de l'écosystème et une disparition certaine de la vie humaine afin de satisfaire le CAC40 et pour l'autre un univers d'hostilité raciale, suivit lui aussi d'un cataclysme écologique inévitable. Moi qui suis fait de vie, je n'ai pas la mort en ligne de mire, mais des toutes petites et jolies graines qui sont à l'origine des plus immenses forêts.

4 - L'hyper banalisation des crimes est peut être une des choses les plus effrayantes, les très grandes famines, les guerres sales, l'impunité faite aux barbares qui pillent et violent des centaines de milliers de victimes sans qu'aucune bonne âme ne viennent les aider, tout cet immense bain de sang qu'insensibles et le cœur sec nous n'entrevoyons qu'à travers la lorgnette du prémâchage médiatique dans lequel nous nous affalons, montre, l'hyper insensibilité de l'homme envers l'homme. Après s'être entre-tué pendant des siècles, à la hache, la lance, l'épée, la flèche, la bombe nucléaire, les gaz, demander un peu d'amour et de fraternité semble être une utopie trop prématurée. Il est pourtant évident devant l'exemple de l'alphabétisation mondiale, qu'avec quelques institutions on réussisse à obtenir une élévation sublime du niveau intellectuel humain et ce avec un taux de réussite impressionnant et prometteur. En sommes, je pense que nous avons touts les outils, aujourd'hui même, pour créer un paradis social terrestre, mais il semble que nous soyons agglutinés comme des enfants fous et des vieillards séniles, sur les outils maléfiques de notre auto-destruction, je pense qu'il n'y a pas plus triste et Nietzsche trouvait cela plutôt ridicule mais je pense que rire une dernière fois devant les portes de l'enfer serait mal utiliser les dents sauvages qui savaient jadis, en bon réflexe, mordre le serpent pour se défendre ou défendre les siens.

5 - Si l'hyper classe mondiale vie mieux aujourd'hui que les pharaons d'hier, rois, empereurs et autres tordus souffrant d'un gros power-trip, il semble aussi que sa jouissance soit essentiellement lié à un colossal complexe de supériorité ainsi que d'un complexe d'infériorité transformé en névrose, le tout générant un individualisme et un égoïsme records. La maladie mentale du capitalisme est une certitude, depuis leurs puissances fourbes et leurs karmas ridicules en pompons, ils démontrent la bassesse et la vulgarité du mode de vie binaire des élites, on parle bien d'un cerveau étriqué et sous conditionné.
Mais si nous nous faisons dominer par ces fous, il semble que notre parade démontre aussi notre ultime débilité. Selon moi, 90% des acteurs de contre pouvoir, oscillent entre tartuferie, roublardise, impuissance, immaturité, niaiserie et parade de paons libidineux. Je veux dire par là que vos "nique la police", vos pavés, vos bandanas de rebelles, vos t-shirt Ché Guevarra cousus par des enfants du Bangladesh qui s'abîment nuit et jour les mains sur les satanés coutures, vos beaux logos design d'associations accablantes d'inutilité et éternellement adolescentes, votre absence totale de stratégie que vous compensez par des envolés révolutionnaires lyriques et de la radicalité frôlant le fascisme, tout cela, m'a terriblement lassé. Parce que je pense qu'il faut savoir entendre dans le silence la voix suppliante de celui qui souffre, qui meure et qui est assassiné et qu'il faut tout au long de sa vie, non pas s’enorgueillir d'essayer de l'aider à grand renfort de sticker et de soirées hype qui impressionnent les belles filles, mais qu'aux contraire il faut agir, gagner et à nouveau définir des standards de gestion. Oui, je dis, très clairement, que la faiblesse des stratégies générées par les acteurs des contres pouvoirs montre une évidente mauvaise foi.
J'ai pour ma part, découvert que la maîtrise du triptyque finance-politique-justice, nous assure la victoire INÉVITABLE sur le moyen terme, à travers un combat à armes égales et ou à terme nous gagnons grâce à une légitimité et une puissance collective horizontales, or le triptyque "foire à la saucisse"-"bandana"-"gangsta rap" est une fainéantise et un échec festif beaucoup plus simple et populaire, or, avons nous réellement besoin de cette simplicité et de cette permanente mécanique d'impuissance ? enfin, il est très étonnant de voir que l'adolescence mégalomane de l'hyper classe dirige le monde jusqu'à l'extinction de l'espèce humaine et que les grands chantiers humanistes soient confiés à des prolo-adolescents attardés qui comme à la messe gonflent un peu leurs bonnes consciences à grand renfort de trémolos, tandis que le supplicié hurle sa souffrance et sa solitude.

6 - Si la loi est relative en fonction des multiples pays qui l'écrivent indépendamment et l'appliquent, mais parfois même la contournent dans des programmes secrets, en quoi l'eugénisme n'est pas déjà expérimenté. Mais c'est un vaste sujet que je maîtrise à présent, grâce à mes voyages.

7 - La conquête spatiale avec l’option d’utiliser la propulsion du système solaire et de l’orienter vers d’autres systèmes solaires avec une mécanique d’abordage.

= commentaires =

Lapinchien


tw
    le 12/05/2017 à 17:47:45
Comme quoi, la lèche , ça ne fonctionne absolument pas ici.
Lourdes Phalanges


    le 12/05/2017 à 18:29:27
Nietzsche, nouvelle mascotte de la Zone, cité tous les trois textes environ.
Lapinchien


tw
    le 12/05/2017 à 18:34:01
je suis sûr qu'il y a matière à lancer une plus grande polémique à partir de ce texte.
Clacker


    le 12/05/2017 à 19:03:00
Pour ce qui est de la disparition des couguars, je ne suis pas d'accord. Y en a une demie douzaine qui me tournent autour régulièrement.

Edit : Au temps pour moi, je suis atteint d'héminégligence, l'auteur m'a devancé sur cette blague.

Commentaire édité par Clacker le 2017-05-12 19:07:28.
Cuddle


fb
    le 12/05/2017 à 19:31:44
Moi j'ai bien aimé. Je ne lance aucune polémique puisque je suis une merde.
Lourdes Phalanges


    le 12/05/2017 à 19:32:36
j'imagine que c'est un bingo gagnant en ce qui concerne le référencement de certains mots-clés.
Lourdes Phalanges


    le 12/05/2017 à 19:35:40
C'est Cheminade qui trolle discretos.
Lourdes Phalanges


    le 12/05/2017 à 19:38:48
L'analyse anti-NWO et anti-antifa a cependant déjà été faites une bonne cinq-centaine de fois.

On attend des solutions maintenant. Violentes de surcroit.

Commentaire édité par Lourdes Phalanges.
Lourdes Phalanges


    le 12/05/2017 à 19:40:38
Sympa l'illustration. L'artiste Ben t'as tout piqué LC.
Lapinchien


tw
    le 12/05/2017 à 19:56:31
l'artiste Ben devrait être piqué tout court.
sinon la polémique je la voyais sur le paradoxe, le métier d'Hurlante Nova, les conférences sur l'optimisation et l'évasion fiscale et sa critique très sévère du capitalisme.
Lapinchien


tw
    le 12/05/2017 à 19:58:00
d'ailleurs je confonds toujours Ben et le traiteur intraitable Pierre Martinet et in fine ils font tous les deux du taboulé industriel.
LePouiIleux     le 12/05/2017 à 20:07:38
L'introduction ressemble surtout à un gros foutage de gueule au regard de ce qui suit.
Lapinchien


tw
    le 12/05/2017 à 21:08:13
mais c'est assez raccord avec la schizophrénie

= ajouter un commentaire =