LA ZONE -
Résumé : David TATOCHE est un puissant coach en développement personnel, personnage d'arrière plan de cette formidable aventure HaiKulyssienne ayant pour héros principal Muscadet en marche à Lanzarote sur les traces de matériel génétique de Michel Houellebecq pour le pister jusqu'à sa tanière d'écrivain. Ici en illustration, on voit le coach TATOCHE endoctriner avec son puissant baratin cosmique toutes ses hordes de zombies athées désespérées en quête de substituts de repères religieux traditionnels pour donner un sens à leurs misérables vies de larves grouillantes pro-innovation. Notre TeratoPoupon préféré balance le second paquet zippé du ransomware /!\WannaBurroughs/!\ dans cette interminable semaine plutonienne #TDM2017 et invente le feuilleton à parties Burroughsien (ou FAP à cut-up)

Casse-dalle grunge ! Deuxième partie. TdM2017

Le 07/06/2017
par HaiKulysse
[illustration] Des larves de nouveaux textes brûlants, malmenés, injectés par cut-up ; j'écrivais des larves de nouveaux textes pour rejoindre la droite lignée de William Burroughs, l'écrivain messianique ! J'étais toujours sur cette île déserte mais cette fois je disposais les merveilleux feuillets à noircir dans une vieille machine à écrire fantasmatique, troquée contre des œufs d'écureuil que les aborigènes faisaient cuire en mollet dans leur casserole pourrie, presque inodore.
Alors que se décantaient au fur et à mesure de ce laborieux travail, les formalités tout aussi esthétiques que spirituelles de mes précieux feuillets, de mes fictions émotionnelles, lors de ces nuits sans fin, les ombres menaçantes au dehors de la hutte rendaient une forte odeur d'huile de vidange mêlée au parfum, assez âcre, des pipes d'opium qui s'échappait de l'île voisine. J'étais un peu comme Tintin dans l'album du Lotus Bleu : il y avait, parmi cette tribu de cossards, d'innombrables fumeurs d'opium qui montaient aux cieux sans jamais redescendre.
En regardant inopinément une émission télévisée un samedi soir sur Canal, j'étais devenu la victime d'un sacré farceur (David Tatoche) qui incitait les gens à se plonger dans les délices, disait-il, de la créativité. Empêtré au contraire dans les méandres et les gouffres de cette créativité tant vantée dans le domaine du développement personnel, je m'étais pris au jeu et ce n'était qu'un doux euphémisme : des mois entiers, le pied (et surtout la main) à l'étrier pour partir sur les terres florissantes, d'après le coach, de l'imagination, des années sans un seul jour de repos pour se griser, selon lui, à l'ivresse frénétique des pages accumulées, ou peut-être même des siècles, des millénaires à savoir comment placer un putain d'adjectif ou un substantif rare qui d'ailleurs n'était plus d'usage quand je l'avais sciemment intégré dans le texte...

Un petit matin alors que je m'accordais enfin une pause cigarette bien méritée, je levais les yeux face à ma fenêtre et vis tout d'abord des chaînettes autour d'une cheville en suspension dans le vide. Les chaînettes d'aspect argenté appartenaient à un homme pendu à l'entrée de ma modeste demeure.
Je me souviens alors que j'avais décroché cet homme, m'étais plongé dans un livre de science occulte pour le ramener à la vie, avais collecté des cheveux noirs d'une femme zombie, momifiée après son séjour terrestre, avais cherché sur la plage des mollusques mazoutés, avais chargé à dos de mulet des organes d'enfants découpés à la tronçonneuse et avais, enfin, mixé le tout dans une grande marmite de sorcière style Blair Witch.
La décoction prête j'avais fait boire en utilisant un entonnoir le cadavre qui commençait déjà à se putréfier. Après tout, Frankenstein avec sa fermeture éclair sur la gueule, était proportionnellement un cobaye beaucoup moins attirant qui avait réussi à franchir les ténèbres.
Un cobaye qui, le front surchauffé d'excitation satanique et de ferveur sanglante après son retour à la vie, avait littéralement les crocs.

Ce fut ainsi que je servis, malgré mes efforts pour lui échapper, de casse-dalle pour son petit déjeuner. Le monstre anthropophage David Tatoche avait été recréé et la Prophétie des Cinq Lunes ne s'était malheureusement pas trompé...

À suivre !

= commentaires =

Lourdes Phalanges


    le 07/06/2017 à 20:36:29
https://www.youtube.com/watch?v=pnD76ZLWEz8
Lourdes Phalanges


    le 09/06/2017 à 15:32:43
https://www.youtube.com/watch?v=mNs8UKYGoeM
Lapinchien


tw
    le 09/06/2017 à 17:23:56
ton lien est insupportable, j'ai l'impression que deux gars enculent chacune de mes oreilles. Je vais vomir et prendre un rdv chez le psy4.
Lourdes Phalanges


    le 09/06/2017 à 22:55:32
Que veux tu, la Zone est si vide ces temps çi. J'essaye d'appâter le chaland avec des thématiques populaires : l'ésotérisme et les jeux à gratter.

= ajouter un commentaire =