LA ZONE -
Résumé : PREVIOUSLY ON THE EXTENDED UNIVERSE : Chouette Furtive avait décidé d'envahir le multistoryverse afin de convertir tout le bestiaire du Grand Ecrivain au Buroughsianisme fanatique et cut-upiser aux ciseaux rouillés le moindre texte des Chronomondes et du continuum spindoctoresque. Son général en chef GABRIELOTRON XXIV avait été chargé de recruter des Lémuriens sur ses terres Aldébariennes pour les endoctriner puis les embrigader en tant que kamikazes à la solde des intérêts ultra libéraux de l’extrême centre. Afin de faire briller l'innovation andromédienne au CES de Las Vegas 2016, Chouette Furtive, qui n'était que ministre de l'économie à l'époque, avait passé un gros contrat avec l'agence de communication HAVAS sous contrôle capitalistique majoritaire des Atlantes et ce sans lancer le moindre appel d'offre. Les règles de la libre concurrence cosmique et du transfert technologique intergalactique avaient été bafouées, des perquisitions avaient été ordonnées par les Reptiliens qui se sentaient bien floués dans l'affaire et qui lorgnaient sur le monopole interbranaire du commerce du café. Cependant Chouette Furtive comptait bien s'en tirer à nouveau en plaçant le storytelling de Burroughs au dessus de toute autre vérité.

Jour 7 #UniversEtendu

Le 27/06/2017
par HaiKulysse
[illustration] Méditez vos péchés.
Les œufs du Monstre sommeillent patiemment en attendant la funeste Éclosion qui donnera naissance au morbide Jour 7. Comme une flaque d'huile prête à tout enflammer.

Au nom du Jour 7, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, payez pour tous vos péchés sans commune mesure. Toutes tentatives d'infiltration du Réseau, sont vouées, je vous le dis en vérité, à l'échec le plus cuisant.
Méditez vos péchés. Aucun retour en arrière possible.
Gourou VII de l'an de grâce 2017, loué soit ce Jour de Grande et Terrible Vengeance ! L'éternel Gourou a dit : et ils pensaient qu'en vérité leurs forteresses zonardes les défendraient contre le Jour 7. Mais le Jour 7 est venu à eux par où ils ne s'attendaient point et a lancé la terreur dans leurs cœurs.
Dans une attaque bénie dont le Jour 7 a facilité les causes, notre Corporation de mercenaires croyants, que William Burroughs lui donne puissance et victoire, a pris pour cible le saint des saints zonards ; elle porte à sa suite d'autres représailles en tous genres.
Au commencement la nuit avait ravivé cette Pansée singulière que notre grand gourou appelait plus communément le château. Cette Pansée ou ce château ? Tout droit sorti de l'imaginaire mais véridique univers zonard qui se rapiéçait à mesure que les textes étaient publiés par la Corporation, qui régénérait aussi toutes les enveloppes charnelles de nos animaux nocturnes.
Des animaux nocturnes kamikazes qu'on avait dressé secrètement pour le combat mais qu'on ne pouvait en réalité dompter.
Dans notre secte aussi, les séances de baise se poursuivaient jusqu'au petit matin. Émergeant de la flaque placentaire de Lapinchien qui avait étudié savamment toutes ses fonctionnalités pour donner l'illusion d'une débauche à la romaine, ces séances avaient parcouru les millénaires comme ces imperceptibles Arêtes de poisson - ces souterrains lyonnais qui brouillaient toutes les pistes sans que nul ne puisse cracker leur énigme.

Bref. Pour en revenir aux mystérieux animaux nocturnes, notre gourou avait envoyé par message holographique cette mission, aussi occulte que insidieuse, de détruire tout ce qui pouvait être un obstacle à notre progression.
Tous ces animaux nocturnes colonisant par la suite lazone.org, on allait bientôt assister à ce fameux et vengeur Jour 7 !

= commentaires =

Lourdes Phalanges


    le 30/06/2017 à 13:06:25
https://www.youtube.com/watch?v=bvtlU68rTc8

= ajouter un commentaire =