LA ZONE -
Résumé : "You're writing fucking break-up poetry." (Hot Tub Time Machine, 2010)

Soleil Scabreux

Le 12/03/2019
par HaiKulysse
[illustration] Nous sommes deux losers qui se déchirent le cœur au soleil scabreux
Nous regardons nos âmes atteindre l’éveil frénétique du Fleuve-Noir
Un fleuve interminable comme un déballage intestinal
Je la vois s’éloigner tandis que les os du Fleuve s’effritent
Je me tiens sur le rivage, incertain, et j’essaie en vain de comprendre
Au-delà de l’abstraction, des concepts et de mes pensées contradictoires.
Puisque le Fleuve se résume en un entonnoir immonde, je retourne à Doyen Gosse avec le vœu fébrile de ne plus jamais revenir ici.
En chemin, je réalise qu’elle n’a jamais existé, ainsi que ce Fleuve ou cette mélancolie qui veut m’étreindre sur le couchant de l’amertume.
Une lucidité aussi douloureuse qu'une absence d'alcool dans les veines.

Ensemble nous avons toujours été deux solitudes différentes ; mais depuis notre rupture, quelque chose s’est pourtant déformée, hypertrophiée ; telle la douleur qui semble délimiter, borner mon chemin, ondoyante d’impulsions morbides, sans pour autant y mettre fin.
Quelle dérision. Quelle nausée.

Mais, j’en reste convaincu, au gibet de la métempsycose ou tout simplement dans un troquet minable, on se retrouvera et ce jour-là, on saura.

= commentaires =

Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 12/03/2019 à 01:02:04
"La locution pronominale indéfinie quelque chose a une valeur de neutre, bien qu’elle soit formée à partir du nom féminin chose. Le neutre, en français, prend les formes du genre non marqué, c’est-à-dire du masculin." (http://www.academie-francaise.fr/quelque-chose-de-speciale)
Lapinchien


tw
    le 13/03/2019 à 21:54:49
C'est complètement glucose.
Lapinchien


tw
    le 16/03/2019 à 14:48:29
je pense qu'HaiKulysse est un horcrux de Francis Lalanne
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 16/03/2019 à 15:20:17
On dirait qu'il boude.
HaiKulysse


site blog
Non je ne boude pas : je médite    le 16/03/2019 à 16:15:11
Non je ne boude pas : je médite sur les horcrux de Francis Lalanne tout en me réveillant parfois d’un sommeil agité mais providentiel. La providence ayant fait le choix de m’écarter soigneusement d’une Playlist des Clash, toujours en tête du hit parade dans une cinquième dimension alimentée au cut-up du fondateur des hommes-rats.

Je suis trop riche pour bouder pour de bon ; il n’y a que les horcrux des pauvres qui se fâchent, privés de leur iPhone 8 nouvelle génération.

Amicalement
HaiKulysse.
LePouiIleux Tentative d'Haikulyssologie    le 19/03/2019 à 17:52:06
C'est étrange parce qu'à quelques kilomètres à peine du lieu où a été prise cette photo, Hector Berlioz a vécu un de ses plus pathétiques et douloureux moment de mélancolie amoureuse.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 19/03/2019 à 19:22:26
Notons que le "Doyen Gosse" du texte n'est peut-être pas le mausolée de l'illustration mais un site universitaire à Grenoble.

Mais être la réincarnation de Berlioz, pourquoi pas.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 19/03/2019 à 19:23:38
Par contre, la connexion Francis Lalanne - Berlioz...
HaiKulysse


site blog
Doyen Gosse    le 20/03/2019 à 17:34:11
Doyen gosse était un petit square où nous avions l’habitude de nous mettre à l’envers, du temps où je snifais du Risperdal et du Valium tout en descendant une bouteille de vodka ou de pastis et fumais du chanvre indien

= ajouter un commentaire =