LA ZONE -
Résumé : Nous sommes le 02/02/2020, date palindrome et potentiellement apocalyptique. Curieux texte que celui-ci, où s'entremêlent les influences d'Hésiode, Jean de Patmos, Charlie Hebdo, Willy Vandersteen, Léon Tolstoï et Daniel Balavoine, voire James Lovelock et Lynn Margulis, de même que les thèmes eschatologique et sexuel, la pulsion suicidaire, éros et thanatos, tout ça, et voire encore la panspermie. Je ne sais qu'en penser, alors faites-le vous même. Parapluie froidement recommandé.

Palindromes

Le 02/02/2020
par Lapinchien
[illustration]
00h00

Anna

alla vers le portillon du hangar de la piaule puis

axa la manivelle au mécanisme qui s'actionna quand elle se mit à faire des tours.

01h10

Bob tenait la planque dans sa bagnole au coin de la rue. Il vit un

coloc sortir et s'engouffrer dans le métro "On vit vraiment une

ère sordide", Pensa Bob, "Vivre à plus de deux dans le même appart !", Il eut vraiment fallu qu'il

essayasse pour se mettre à la page. "J'ai

été élevé avec d'autres valeurs. Mais je n'ai pas à me plaindre de l'éducation que j'ai

eue."

02h20

Bob sortit de sa caisse juste au moment où il se mit à pleuvoir, un stupide running

gag. ça lui arrivait tout le temps. De véritables trombes d'eau

ici.

03h30

Bob songea, comme il pleuvait toujours, à sortir un

kayak de son coffre.

"Non", Se ravisa-t-il, "Si elle s'enfuit je la poursuivrai à la nage."

04h40

Anna lovée sur son sofa écoutait de la

pop des années 80 tout en gardant un œil sur le

radar qui lui indiquait la position de Bob.

05h50

Bob n'en pouvait plus d'attendre devant le portillon. Il se mit à

ressasser de vieux souvenirs d'enfance où

Anna et lui gambadaient nus dans les champs, puis sur le point de s'endormir, à

rêver qu'ils tournicotaient en faisant la ronde tout en sautillant.

10h01

Anna devait vraiment sortir même si

Bob était toujours dans le coin. Elle descendit et actionna le

rotor du portillon. Elle démarra son scooter à toute vitesse un peu comme dans ces

sagas télévisuelles qu'elle adorait durant toute son adolescence.

11h11

Bob était furax. "Tu me

sèmes ou je te suis comme une débutante ?", pare-chocs

serrés contre le scooter d'

Anna.

12h21

Elle gara son scooter près de grandes

serres, puis se mit à courir de toutes

ses forces à travers les bois attenants.

Bob parqua sa voiture et la poursuivit à pied.

13h31

Anna exténuée prit un temps d'arrêt pour invoquer les

sèves de tous les arbres centenaires alentours. La terre trembla et d'énormes

sexes jaillirent du sol. Une pluie grumeleuse de sperme se mit alors à tomber du ciel.

14h41

Bob incanta Gaïa à son tour pour que la prophétie s'accomplisse :

"Snobons la vie inutile telle que nous la connaissons !" De grands

solos de trompettes semblaient provenir du ciel. Le sol se mit à trembler.

Ses roches s'écartèrent laissant apparaître de monumentaux vagins béants où le sperme s'écoulait.

15h51

Bob et Anna avaient accompli leur tâche. Des

sonos infernales accompagnaient la croissance d'un arbre organique gigantesque qui dépassa rapidement l'atmosphère.


20h02

Bob fut emporté dans un des vagins et mourut noyé.

Anna eut plus de chance. Tous

ses cris et

SOS la motivèrent pour rester accrochée au monumental arbre organique. Elle s'élevait. Cependant les

stats ne lui pronostiquaient pas une issue favorable comme elle était elle aussi propulsée vers le haut de l'atmosphère.


21h12

"Sus à l'ennemi !",Criait Anna, "La vie telle qu'on l'a connue."

22h22

Anna était à la limite de l'asphyxie mais elle put contempler un magnifique spectacle : La Terre se rabougrir telle une vieille pomme.

Tôt ou tard les branches de l'arbre organique allaient donner de beaux fruits : De belles planètes projetées chacune vers une nouvelle orbite.

23h32

Natan était bien le seul à croire en cette prophétie du calendrier mongol qu'il scanda toute la journée. Comme personne n'en n'avait rien à foutre, il se

tut puis il rentra chez lui où il s'enfila toute une boîte de

Xanax avant d'aller se pieuter.






= commentaires =

Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 02/02/2020 à 00:44:56
La vignette est sans rapport avec l'illustration, et en rapport très distancié avec le texte. Il s'agit de rendre hommage à Anna Karina, tragiquement et récemment claquée, et de d'attirer mes yeux sur autre chose que la tronche du premier ministre ou d'un journaliste vedette quand j'ouvre la page de la Zone.
Lapinchien


tw
    le 02/02/2020 à 10:11:21
je n'ai bien sûr pas les connaissances liées à toutes les références que tu indiques dans le résumé. En fait je me suis imposé d'écrire un texte en y insérant au début de chaque paragraphe un palindrome.C'est ce qui donne ce caractère aléatoire à l'évolution de l'intrigue.
LePouiIleux     le 02/02/2020 à 11:38:00
Je ne vois pas du tout en quoi ce texte à quelque chose à voir avec Daniel Balavoine, mais bon.
Lapinchien


tw
    le 02/02/2020 à 12:06:58
"Tous ses cris et SOS" ça je vois bien.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 02/02/2020 à 13:01:51
Bah, Jean de Patmos pour les trompettes de l'Apocalypse, Tolstoï pour Anna, Vandersteen pour Bob sans Bobette, Charlie Hebdo pour foutre des bites et des vagins partout, Hésiode pour Gaïa fécondée par le ciel, et Lovelock et Margulis (avec l'aide de wikipédia) pour l'hypothèse Gaïa, pseudoscience New Age et changement d'ère. Je ne vois pas trop ce que signifie cette histoire d'"arbre organique", si ça vient d'une théorie du genre, ou si c'est une allégorie de l'ensemble de la vie sur terre s'élançant dans l'espace.
Lapinchien


tw
    le 02/02/2020 à 16:03:00
l'arbre organique c'est l'apocalypse mongole, il se nourrit de l'ancienne vie et par ses fruits qui sont de nouvelles planètes, la recrée.

au début je voulais écrire un texte qui se lit dans les deux sens mais j'ai vite abandonné. trop de bordel avec la causalité. Je me suis rabattu sur un texte utilisant tous les palindromes français dans l'ordre alphabétique et forcément ça allait parler de sexes.

= ajouter un commentaire =