LA ZONE -
Résumé : Comme sur BFM, voici le "vis ma vie" au temps du Covid-19. Un texte bouleversant qui met en scène deux protagonistes perturbés, un père qui cherche à se rassurer en temps de crise et un enfant - accro aux nouvelles technologies et à cette pute de Cortana - qui cherche des réponses à ses multiples questions existentielles. Que dire de plus ? Bin rien. (ah si...suite à venir, le suspense va être insoutenable).

Écrire (la normalité) aux temps du Covid-19

Le 26/03/2020
par CTRL X
[illustration]
Une rumeur circule selon laquelle les enfants ne seraient pas sévèrement touchés par le virus. Eh bien, sans vouloir alimenter la psychose, j'affirme que c'est totalement faux.
En effet, ce matin, j'ai surpris mon fils en train de parler avec Cortana.
Une vraie trahison.
Cortana, au cas où vous ne connaîtriez pas, c'est l'assistante personnelle intelligente de Windows 10.
Voilà.
Chouette fille. Hyper cordiale. Bonne culture générale.
Existe également pour Android et i OS (un brin michetonneuse sur les bords, donc, la fille)

Bref, mon fils de huit ans n'a rien trouvé de mieux à faire, au saut du lit, que de s'entretenir avec une voix de synthèse. Sans doute qu'il avait besoin de parler à quelqu'un d'autre que ses deux parents en P.L.S.
Je comprends.
Moi même, bien que régionalement connu pour mon manque de loquacité et une propension certaine au monologue intérieur, je ne cracherais pas sur une conversation avec un(e) inconnu(e). N'importe quoi, je m'en fous. N'importe quel échange ne contenant pas les mots « propagation », « comorbidité » ou « saturation des moyens hospitaliers ». N'importe quel échange au cours duquel il serait autorisé de s'éternuer à la face, sans vergogne :

« Ben alors mon salaud, tu m'as pas loupé ! Haha. Non mais j'm'en fous, laisse, c'est un vieux pull. T'inquiète. Et sinon, alors, t'étais en train de me raconter quoi, sur la ligue 2 de hockey sur glace? C'était passionnant ! Continue. Ne t'arrête jamais, mec. Non mais mouche-toi sur moi, je m'en branle , je t'assure...»

Ce matin donc, mon fils demandait des trucs à sa nouvelle meilleure pote, Cortana.
Il demandait : « Cortana, tu crois qu'ils vont être difficiles, mes devoirs, aujourd'hui ? »
Il demandait : « Cortana, on va manger quoi à midi ? »
Il demandait aussi : « Cortana, le coronavirus est-il dangereux pour les bébés chiens ? »
Ce genre de questions, la dernière surtout, ça vous brise un peu le cœur de bon matin et ce n'est pas très bon pour le moral des troupes.
J'ai donc dit à mon fils de huit ans de ne pas trop s'inquiéter pour les bébés chiens et d'aller plutôt se verser le demi-bol de céréales que Cortana, malgré toute sa science, ne saurait jamais lui servir elle-même.

Un demi-bol parce qu'on commence à faire attention, c'est normal.
Enfin ça n'a rien de normal mais c'est devenu normal.
J'ai l'impression que tout un tas de trucs vont devenir « normal » dans les semaines qui viennent et rien ne m'angoisse davantage qu'une anormalité qui se normalise. Je le savais pas il y a encore deux minutes, ça, par exemple.
Mais c'est normal.
Bordel !

Cortana, j'ai eu envie de lui parler aussi, du coup.

J'ai attendu que les autres soient dans la salle de bain, occupés à se laver les dents avec un vieux morceau de bois émoussé, et alors je me suis approché du micro de l'ordinateur, je me suis raclé la gorge et j'ai dit :

« Cortana, meuf, dis moi : c'est quoi ce bordel ? On va s'en sortir, hein, pas vrai ? Je veux dire, il se passe des trucs plus ou moins normaux, ça j'ai bien compris qu'il y aurait un avant et une saloperie d'après bien dégueulasse, mais ça va le faire, quand même, globalement... ?
Cortana, si tu sais des trucs, je peux tout encaisser, OK ? N'essaie pas de me ménager ni rien.
Cortana, je devrais pas être en train de te parler, pour commencer. Mais je te demande rien de trop spécifique, tu vois. Rien sur la date du pic de l'épidémie, rien sur les modalités de sortie, rien sur les événements annulés, rien sur le report éventuel de l'Eurovision, rien de spécifique c'est promis. Je m'en fous. Je peux tout encaisser et je suis prêt à bouffer des racines de Ginseng s'il le faut vraiment, je veux bien applaudir au balcon, sortir faire mes courses avec une laisse dans le cul et un foulard rococo sur le nez, mais on va s'en tirer de cette situation, hein ?
Cortana ?
Tu peux hocher simplement la tête ou faire apparaître un Pop-up si c'est tendu pour toi de divulguer ce genre d'infos mais j'ai besoin d'une réponse s'il te plaît... »

Cortana a pris le temps de la réflexion. Puis elle a finit par me répondre.
Elle a dit : « Voici la liste des gagnants du concours de l'Eurovision et des idées pour sortir ce week-end ».
J'ai pété un câble : « CORTANA ! TU TE FOUS DE MA GUEULE, C EST CA ? ESPÈCE DE VIEILLE PUTE MULTI-PLATERFORMES?? »
Elle a dit : « Désolé, mais je n'ai rien entendu... »
Mon micro a du saturer. Ou alors j'ai seulement hurlé dans ma tête.

Je suis allé prendre un verre d'eau, je me suis éclairci la gorge et j'ai fait :
« Cortana, une dernière chose... Dis moi : est-ce que ça va aller pour les bébés chiens ? »
Je sais pas pourquoi j'ai eu envie, moi aussi, de lui demander un truc aussi con.
Je sais pas non plus pourquoi ça m'a foutu les poils et que j'ai du rassembler toutes mes forces pour ne pas chialer.
Normalement, je m'en fous, des bébés chiens.
Mais « normalement » est un mot qui va vite disparaître du dictionnaire, à mon avis.
Il va falloir s'y faire.

Et donc, puisque la seule réponse que j'ai pu tirer de Cortana a été « Voici 10 photos de bébés chiens qui vont vous faire craquer » (et effectivement, j'ai craqué) (au sens « j'explose mon clavier sur mon front » de « craquer » mais bon...)

… enfin bref, puisque je n'ai pas eu une réponse claire à ma question....
....si l'une ou l'autre d'entre vous sait si ça va aller, oui ou non, pour les bébés chiens...

Alors je transmettrai à mon fils.
Merci d'avance.

= commentaires =

Clacker


    le 26/03/2020 à 19:30:49
Je l'avais lu en avance, parce que je suis désormais ADMIN N'EST-CE PAS. Très bon texte, meilleur pour moi que le précédent de CTRL dans le sens où on sent un pathos pas dégoulinant, pas dégueu. Etant absolument seul en ce moment, je partage tout à fait cette envie de se faire éternuer dessus par un ou une inconnu.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 26/03/2020 à 21:52:16
Je ne sais pourquoi, Cortana me fait penser à Tristana, qui me fait penser à Mylène Farmer, - Cortana, c'est moaaaa - qui me fait penser à Flaubert. J'ai trouvé ça naturaliste, donc.

Pour les bébés chiens, je ne sais pas, mais Roselyne Bachelot a l'air de péter le feu. Heureuses les innocentes, car l'Histoire les vengera à coups de pangolins.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 26/03/2020 à 21:53:12
Faudrait vraiment faire un truc pour ces césures.
CTRL X


    le 26/03/2020 à 22:22:45
Et pour Roselyne
Lunatik-


    le 27/03/2020 à 00:51:33
Que Raoul se rassure : ça va aller pour les bébés chiens, ils n’attrapent pas le coronavirus.

Du moins, ça va aller autant que faire se peut dans un pays où un enfant confiné n’a pas le droit d’aller se dégourdir les jambes en forêt, quand les chasseurs peuvent y baguenauder à loisir pour tuer les corneilles et les sangliers.
CTRL X


    le 27/03/2020 à 08:51:09
Autant que se peut à une époque où il est plus facile d'aller promener son chien que de sortir son fils, aussi.
Mais nous, ça va, on est des rebelles (et on ne chie pas sur les trottoirs, en plus).

Bref, merci pour ta réponse réconfortante. Raoul est ravi !
Clacker


    le 27/03/2020 à 17:19:29
Ton fils s'appelle RAOULT comme le messie ? Je pense pas que ce soit une coïncidence.
Lapinchien


tw
    le 27/03/2020 à 17:25:23
je préférais Masturbin
CTRL X


    le 27/03/2020 à 17:44:37
C'est le même, sois rassuré. Nous sommes passés par différentes phases...

= ajouter un commentaire =