LA ZONE -
Résumé : HaiKulysse tient absolument à remporter la 11ème édition de la semaine TDM puisqu'il poste une seconde contribution que voici. Au programme du cut up burroughsien comme d'habitude, de la littérature surréaliste et de grandes envolées d'écriture automatique. Notons une belle trouvaille dans le doublement du premier paragraphe, intentionnel ou pas, ce n'est pas le problème. TDM écrit sous l'emprise de substances bizarres, probablement de la colle d'écolier.

THC SOUS TDM !

Le 06/06/2020
par HaiKulysse
[illustration] HaiKulysse
À Brisbane, j'étais lycéen avec ses outrages comprenant la jeunesse de son pays et suivais toujours mieux pour plaire aux grandes compagnies ferroviaires l'actualité pour décrire la basicité de ce marsupial mollusque ; l'actualité des médias de ce chien-lézard ou de cette Océanie, des quotidiens outillés sous THC.
C'était, d'une belle application jusqu'aux matrices informatiques les plus féroces, sauvages. Et sauvage était aussi le corps de collabo qui gisait qui voyait, de lourdes désunions virtuelles ainsi que tout le tsointsoin.
Il leur faudrait d'abord une grande guerre impératrice par sa génétique à moitié française à moitié anglaise.... pour comprendre ou l'inverse il y avait en toile négative de fond sans fond, ouais il leur faudrait, ouvrir ce prodigieux précis de..
À Brisbane, j'étais lycéen avec ses outrages comprenant la jeunesse de son pays et suivais toujours mieux pour plaire aux grandes compagnies ferroviaires l'actualité pour décrire la basicité de ce marsupial mollusque ; l'actualité des médias de ce chien-lézard ou de cette Océanie, des quotidiens outillés sous THC.
C'était, d'une belle application jusqu'aux matrices informatiques les plus féroces, sauvages. Et sauvage était aussi le corps de collabo qui gisait qui voyait, de lourdes désunions virtuelles ainsi que tout le tsointsoin.
Il leur faudrait d'abord une grande guerre impératrice par sa génétique à moitié française à moitié anglaise.... pour comprendre ou l'inverse il y avait en toile négative de fond sans fond, ouais il leur faudrait, ouvrir ce prodigieux précis de médecine aux pages collantes et gluantes et ainsi tenter de (mé)comprendre ce qui agite tant Brisbane en ce moment.

Les prémices de ces étranges phénomènes à Brisbane, entrevus à Moscou où le corps en question gisait et finissait par des finitions annoncées il y a quelques jours et différées à peine une heure avant, avant surtout mais après beaucoup résiduelle ment et que l'on éteint en mordant le bikini des autoroutes et des anges, qui s'incarnaient réellement par ces célestes volutes de chien-lézard se liquéfiant sur la cuisse blanche d’Angela tout en fumant la majorité mahométane et sous éthanol plus connu sous le nouveau terme d'alcool de bois. Et, de bois Poursuivis toute la nuit à travers les rues de Brisbane, parvenues comme ce chien-lézard, jusqu'aux impasses et leurs radicales matricielles...
On laotien jusqu'à cueillir le jambon parfumé d'une gousse d'aileron de requin sous phosphate ou sur le lieu serein et pacifique de cette libido où toutes les juvéniles majorettes trébuchent, hâté au point noir d'implants et d'implémentation comme une guapa te quiero : seul lien de parenté les espèces disparues de l’Océanie qui se risque à jaillir à rire et à éclairer leurs secrets, leur rêve de conquête de cette Océanie que j'ai exploré, en me méfiant de ses marais maléfiques et en rôdant exclusivement dans les coins et les recoins de Brisbane, cette ville qui se rapproche par son plan architectural des songeries floues de ce chien-lézard, dont l'ADN est en grande partie fumée, orient est et orientalisme sécrétée en secret.
Celui-ci, ce dernier secret avançant dans sa cachette, cette genèse de la fosse noire, par les couloirs d’aération des grands buildings elle s'évanouissait parmi eux, et pères par le pouvoir Edson que repère... repère où accouchent les nouveaux mondes sibyllins de Brisbane, ces deux abrutis à la recherche des passerelles de pythons noirs méditant leur vengeance en langage python tout en alternant les pensées négatives et positives. Négatives et positives, comme tant d'autres représentations, sur les murs où se projettent les belles poésies des échiquiers matriciels jusqu'au mur de la Syrienne blessure ou jusqu'aux hauteurs pharaoniques de Brisbane, où une sorte de jet set mi bourgeoise mi ouvrière soit découverte au large des Alaska soit À partir du Sanskrit virtuel jusqu'aux calligraphies insolubles à l'encre chancelante, la noirceur quand ça tangue...

= commentaires =

Clacker


    le 07/06/2020 à 00:16:31
Je l'ai vu ton clin d'oeil, HaiKu. Et ça fait chaud au coeur.

Et le coup de l'incipit doublé, c'est du génie.
Lapinchien


tw
    le 07/06/2020 à 00:22:20
C'est comme si HK avait ingurgité puis régurgité tous les autres TDM de cette année

= ajouter un commentaire =