LA ZONE -

Comme un SCMaglev dans ton tunnel sombre et humide

Le 14/07/2021
par Zone Inc.
[illustration] Mon très cher CTRL,

Mon cher ex-co Inquisiteur,

         Désormais Grand Inquisiteur tout seul, six fois détenteur du titre honorifique le plus stylé de la Zone, responsable de tout un tas de textes cosmiquement drôles (tu la sens, la pommade, enculé ? Ramasse le savon, la suite va passer dans ton tunnel comme un SCMaglev), archétype de l'écrivain maudit avec les cheveux mouillés et des yeux comme des hachoirs à viande, à la physionomie intelligente comme celle de Rex chien flic, dont le cerveau finira sans doute par connaître le même sort que celui d'Einstein (c'est-à-dire qu'on va en faire des lamelles et les servir en plancha dans un restauroute d'Edimbourg, mais je confonds peut-être avec Dick Rivers), très cher ex-co Inquisiteur, donc, j'ai reccueilli pour tes inestimables mirettes de boucher des Yvelines les questions des zonards encore présents parmi les ruines.

Pour commencer, imagine-toi dans une salle d'interrogatoire de type polar américain dans un commissariat dont on a coupé les subventions gouvernementales. Bien entendu, le néon au-dessus de ta tête d'écrivain maudit clignote et grésille, comment peut-il en être autrement ? Ensuite, imagine-moi, Clacker, en porte-jarretelle et sempiternel gode-ceinture, le cul posé sur la table en aluminium, les jambes musculeuses croisées bien haut jusqu'au menton (j'ai des mollets en béton depuis que je fais de la marche à pied sur le GR34). Dans une main, des feuillets volants avec des tas de trucs griffonnés dessus (dont un Daffy Duck plutôt très bien croqué), dans l'autre un magnétophone.
CLACKER : Vous avez le droit de garder le silence, et tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous. Cependant, ce serait quand même sympa de répondre aux questions, sinon ça implique que je me suis sacrément fait chier pour rien, et t'imagines pas à quel point c'est compliqué de trouver des escarpins Gucci en 46 fillette. Je les ai eus sur Leboncoin par un type dont le pseudo était saucissedardèche07, et je ne veux plus jamais échanger de mails avec ce gars.
Maintenant que c'est dit, qu'on est entré en matière, que t'as ramassé le savon, passons aux questions de nos lecteurs, à commencer par ma gueule, puisque je te tiens, mon salaud.

CTRL, tu t'obstines à esquiver la confrontation depuis des mois, je comprends à quel point c'est difficile, moi-même j'ai beaucoup de mal à te regarder dans les yeux quand je te parle, et ce n'est pas seulement mon charmant strabisme qui est en cause, mais je me lance :

As-tu décidé, oui ou non, de ce que tu allais faire de mon lait d'amande douce ?

CTRL X : J’aimerais souligner, avant de commencer à répondre à vos questions tragiques, que je n’ai aucune idée de ce à quoi ressemble un SCMaglev. Alors, OK, je n’ai pas non plus de problème majeur avec le fait de me prendre dans le cul des trucs qui mériteraient une recherche Google, mais enfin, bon, ça va mieux en le disant. Et tant pis si ça scandalise. Maintenant que nous avons éclairci ce point, concernant ton lait d’amande douce, mon gars, j’avais des rêves. Je nourrissais encore quelques espoirs à ton sujet mais j’ai bien compris aujourd’hui qu’on pouvait à la fois avoir une peau sensible et un état d’esprit dégueulasse. Et toi, tu m’as brisée à jamais. Alors que j’étais une femme forte. Ceci étant, je t’accorde un goût certain pour les escarpins, ma belle.

CLACKER : Oui, être une femme libérée, tu sais c’est pas si facile. Quels sont tes projets pour la suite des événements (littérairement parlant ou non, tu fais comme tu veux), et pour ce soir ? J'ai deux places pour Calogero si ça t'intéresse.

CTRL X : J’ai très peu de suite d’évènements, et encore moins de projets. Je sais que j’ai un peu cette image de trader implacable, sans cesse à l’affut du moindre bon coup sur le marché des devises étrangères alors qu’en fait non, j’aime la vie. Disons, pour résumer mes ambitions, que je dois encore 220 euros aux services périscolaires de la Ville de Schiltigheim sauf que je n’ai aucune idée de comment je vais bien pouvoir m’y prendre pour solder cette dette. Peut-être que si on envisageait de me rémunérer un peu sur la Zone, plutôt que de me refiler des titres honorifiques à la chaîne, dont je ne fais pas grand-chose et qui ne dégagent aucun bénéfices… Sinon, la semaine texte de merde fait partie de mes objectifs mais c’est un exercice difficile pour un auteur de ma trempe. L’année dernière, j’ai pu compenser mon talent naturel en m’associant avec Tomatefarcie, qui est relativement mauvais, mais cette fois, je pense que je vais simplement baiser sa sœur pour la deux millième fois, et voir comment les chosent évoluent à partir de là. Je ne suis pas du genre à me prendre la tête. Encore une fois, je vis au jour le jour, selon mes envies, mes passions et l’agenda culturel de ma petite commune alsacienne. D’ailleurs, si Calogero donne un concert dans le coin, je serais évidemment aux premières loges. J’ai fabriqué une sorte de sarbacane qui tire des fléchettes empoisonnées au Sida. Par conséquent, ce devrait être un tour de chant mémorable et nous devrions donc bien nous divertir. Car, oui, j’aime aussi beaucoup l’humour.

CLACKER : C’est fou ça, moi aussi j’aime beaucoup l’humour. Les deux questions suivantes nous viennent de Charogne, notre meilleur employé du mois pendant trois mois (avant que tu ne lui voles son titre. Ça te rappelle quelqu'un, espèce de petite vérole ?), un individu impeccable à tout point de vue si vous voulez mon avis. Voici donc :

CHAROGNE : Sa Très Sainte Éminence a-t-elle des projets concernant La Zone lors de ce 6ème mandat ? De nouveaux évènements, de nouvelles rubriques ou séries par exemple ?

CTRL X : Ahah. Sacré Charogne. Charogne… C’est quelqu’un que j’aime énormément et avec qui je passe du temps dans les Alpes françaises, dès que l’occasion se présente. Je ne connais pas encore sa sœur, cela dit. Mon sixième mandat se placera, je crois, sous le signe de l’innovation et de l’impertinence. C'est-à-dire que je compte disparaître assez rapidement des radars, sans doute dès l’issue de la semaine texte de merde, ensuite je vais tomber en dépression nerveuse, comme tous les étés, je vais donc me gaver de Xanax, attraper de vilains coups de soleil en déambulant sans but dans les rues au petit matin, en pleine descente d’ecsta, et puis ma meuf va me quitter pour la 52ème fois, ce qui devrait m’inspirer un texte rempli de haine, complètement inutilisable. Je vais ensuite m’en prendre à mon fils, Masturbin, qui n’arrive pas à intégrer la table de 7, et puis la suite, on la connaît : une courte hospitalisation, des prolongations d’arrêt de travail, encore un CDD non reconduit, la taxe audiovisuelle qui me fout dedans pour deux ans de plus, CQFD, dix de der et dans ton cul les rêves de gloire.

CHAROGNE : On se retrouve quand au Spoof ?

CTRL X : Ecoute, je crois qu’il y a un Doodle qui tourne et qu’on s’est plus ou moins mis d’accord sur le huit. Le caveau nous sera réservé et on pourra danser jusqu’au bout de la nuit.

CLACKER : Alors, moi le huit j’ai un barbecue du côté de Besançon, alors... Enfin, on en reparle. Cerumen, qui souhaite rester anonyme (on comprend pourquoi à la vue de son humour), demande :

CERUMEN (anonyme) : Que penses-tu de la conjoncture ?

CTRL X : Je ne suis pas certain qu’on dise « à la vue de son humour ». Il y a quelque chose d’abominable, à l’oreille. C’est regrettable car nous avions jusqu’ici un échange d’un assez bon niveau, il me semble. En tout cas, j’aimais beaucoup ce que je disais. Enfin bon, que pouvions-nous attendre au juste d’un grand co-inquisiteur déchu ? Personne ne sera trop surpris. Quant à la conjoncture, tous les observateurs sont d’accord pour dire je lui pisse radicalement au cul.

CLACKER : Espèce de grossier personnage.

CERUMEN (au top de l’humour) : As-tu déjà mis du pipi dans ton caca ? Réponds sans prononcer le mot "popo".

CTRL X : Eh bien, pour être tout à fait frannc, j’ai souvent pop…
Ahah. J’ai bien failli tomber dans le popo.
Et merde.
Elle était coton, celle-là. Bien joué, Cerumen. Tu m’as bien eu.

CLACKER : Pas évident, en effet. Et voici les questions pertinentes et fondamentales de Lunatik, qui a chaussé ses plus belles bottes en caoutchouc pour l'occasion (voir photo jointe) :

LUNATIK : A quel âge as-tu appris à lacer correctement tes chaussures ? (les scratchs comptent pour du beurre)

CTRL X : J’ai longtemps essayé de remplacer les scratchs par du beurre et effectivement, ce n’est pas l’idéal pour les longues randonnées en montagne, et cela peut même causer des entorses. Néanmoins, je peux aujourd’hui me vanter de savoir faire mes lacets seul, suite à un stage en entreprise financé par mon compte CPF et la région Grand-Est. Mon fils Masturbin (je ne sais pas si je vous en ai déjà parlé) est capable de son côté d’employer des mots tels que « avec parcimonie » ou « éclaté au sous sol » mais semble condamné à une vie en claquettes à piquots, tellement il joue au con avec cette histoire de lacets. Nous sommes, au final, une famille marquée par une très mauvaise coordination œil-main. Mais au moins, nous sommes heureux. Enfin, pas vraiment, mais nous sommes libres. Enfin, si on oublie ces histoires de taxes audiovisuelles et de dépressions nerveuses généralisées.

LUNATIK : Quelle est, pour toi, la configuration idéale pour écrire un chef d'oeuvre ? (état d'esprit, lieu, entourage, matériel, etc)

CTRL X : Je suis heureux de pouvoir citer ici, et en réponse à cette question fondamentale, une artiste que j’apprécie beaucoup, La Grande Sophie. Et puis ça nous changera des rondels de merde ou du cut up.

J'en connais qui tournent en rond ou qui longent les murs en comptant les saisons
J'en ai vus des dépourvus, des nouveaux départs qui nous mènent nulle part
Des guerriers à la télé, des héros dans ma salle à manger
J'en ai lu des histoires vraies mais la question que j'me pose sans cesse, où j'pourrais trouver
Du courage, du courage, du courage

« Du courage, du courage, du courage », voilà tout ce dont n’importe quel artiste a besoin afin de composer son chef d’œuvre.

CLACKER : C’est vraiment beau ce que tu dis. Tiens, sacré veinard, Dourak Smerdiakov s'est abstenu de te poser ses questions sous forme de sonnets de merde (attention cependant, elle contiennent des phrases complexes et un vocabulaire varié) :

DOURAK SMERDIAKOV : N'aurais-tu pas un lien vers un compte, un site, un blog, un je ne sais quoi qui tiendrait informé sur ta vie, ton œuvre ? Parce que personnellement je me suis demandé ce qu'il pouvait y avoir de vrai dans cette sombre histoire de collaboration radiophonique avec Charline au nom trop long dans ton dernier texte au titre pas assez court, d'autant que j'avais écouté "Le chien qui ne savait pas être triste" sur le site de France Culture peu de temps auparavant.

CTRL X : Je suis présent sur Copain d’Avant et je sais que j’ai déjà fait cette pauvre vanne au moins mille fois mais c’est la vérité, et je n’ai pas à en rougir. Je n’ai jamais cru aux blogs, ni à la promotion du Soi, de manière générale. Je pense que mes œuvres parlent d’elles-mêmes et sont assez puissantes pour se disséminer de manière autonome. Je l’affirme d’ailleurs sans aucune arrogance. Je suis simplement au-dessus du lot, depuis un certain nombre d’années déjà, sur la scène littéraire de ce pays. Simplement, cela dérange, je le conçois, et nombreux sont ceux qui ont intérêt à ce que mes livres restent confidentiels.
Par ailleurs, mes liens avec la création radiophonique sont tout à fait fortuits et épisodiques. Je n’ai aucun contact qui tienne véritablement la route. J’ai participé l’été dernier à un appel à texte autour du thème assez idiot « Le Monde de demain » et, bien entendu, ma plume a été remarquée au milieu du millier de propositions envoyées par des semi-mongoliens et des lesbiennes en fin de vie.

https://www.franceculture.fr/emissions/fiction-imagine-2020/fiction-imagine-2020-le-chien-qui-ne-savait-pas-etre-triste-de-arnaud-modat

CLACKER : Je précise à nos lecteurs que c’est bien CTRL X qui a décidé de poser ce lien hypertexte ici, s’adonnant ainsi une forme d’onanisme en pire, et oui je veux dire par là que ceci est une tentative d’autopromotion.

LE PUBLIC : BOOOOOOOOUUUUUUUUUUUH ! HUUUUUUUUE CHEVAL ! LE CHEVAL C’EST GENIAL !

CLACKER fait un geste de la main exactement comme Thierry Ardisson et tout le monde se tait brutalement.

DOURAK SMERDIAKOV : Si effectivement tu fréquentes des milieux interlopes, tu n'aurais pas un tuyau pour une solution efficace et à long terme concernant Un Dégueulis et Cérumen ?

CTRL X : Il conviendrait, selon moi, de se tourner vers les pratiques du Moyen Age. Nous avons beaucoup à apprendre de cette époque, en ce qui concerne le traitement des trublions.

CLACKER : Je sais qu’ils avaient de drôles de petites poires à lavement, en ces temps jadis. Notre lecteur suivant souhaite rester anonyme, et c'est son droit le plus strict :

ANONYME : Votre Inquisitoriale Grandeur, est-ce que les points pute du Sextuple Grand Inquisiteur comptent pour six ?

CTRL X : Je ne maitrise malheureusement pas les arcanes de la programmation. Mais c’est une excellente idée. Et cela te propulserait par la même occasion vers l’Infini qui t’a toujours été promis.

ANONYME : Votre Sainteté Inquisitoriale, que doit faire Jean-Baptiste, le Sidéen, pour que votre Grâce lui accorde un point pute ?

CTRL X : Se révéler drôle au moins une fois dans ta carrière ne me paraissait pas constituer un objectif déraisonnable. Et pourtant…

CLACKER : Tu exagères. Il est drôle malgré lui. Les questions qui suivent nous viennent de Petit Ours Brun, l'ursidé le plus cultivé qu'il m'ait été donné de rencontrer :

P.O.B. : Comment expliquer qu'il n'y ait toujours pas eu le moindre connard pour souligner l'incommensurabilité de la dernière phrase de ton texte vainqueur de la Saint-Con 2021 (« Rien n'est plus important, dans la vie, que les tickets restaurant») ?

CTRL X : Permettez qu’après avoir cité La Grande Sophie, j’emprunte à une autre chanteuse à succès, Friedrich Nietzche, cette phrase qui illustre assez bien cette interrogation, en y répondant par une autre : « Le fond de ma mer est calme : qui donc devinerait qu'il abrite des monstres désopilants ? »

CLACKER : Non mais vraiment, c’est beau ce que tu dis.

P.O.B. : À quel âge as-tu découvert le jokari ? Comment, avec qui ? Révélation ou déception ?

CTRL X : Révélation, évidemment. J’avais neuf ans. Je croyais jouer au tennis en club depuis la rentrée de septembre lorsque j’ai découvert, le 17 juin 1988, que j’étais en fait seul sur un parking depuis tout ce temps et que mes parents n’avaient jamais finalisé mon adhésion à la Fédération Française de Tennis.

CLACKER : C’est tragique d’avoir eu 9 ans en 1988. Et pour terminer, les questions de notre inestimable animal hybride de compagnie qui lit les énoncés en diagonale à cause de ses yeux kaléïdoscopiques, j'ai nommé Lapinchien :

LAPINCHIEN : Est-ce que pigeon ?

CTRL X : Au fond, je ne crois pas.

LAPINCHIEN : Quelle est la différence entre un vieux pneu ?

CTRL X : Honnêtement, je ne sais pas.
Il faut parfois avoir le courage de dire qu’on ne sait pas.
Il me semble parfois que je ne sais plus rien.
Par exemple, je viens de taper « MCMaglev » dans ma barre de recherche, par acquis de conscience, et je doute même de pouvoir accueillir une telle beauté dans mon cul.
Sommes-nous réellement insignifiants ?
Même moi, après six titres inquisitoriaux ?
Eh bien, oui, je le crains.

CLACKER : Mesdames et messieurs, ceci était une interview de notre Grand Inquisiteur de la Saint-Con, nommé pour la sixième fois consécutive. Veuillez sécher vos larmes et retournez faire vos trucs débiles et dangereux dans vos trous fangeux respectifs.

= commentaires =

Connard


    le 14/07/2021 à 23:56:18
Wo putin, c kek chose cbordel là
ouai,
mmmmmmmmmmmmmm wo putin
kkkkkkkkkmmmmmmm
mouai
muiaooo
wo ptin c kekchoscbordeelklàptincvcccccc cc cc cccccv kelkcjuytdrt
wo
putin putin put1 putputputputin
c kekchose là cbordeeeeeelereeeeu YA
Un Dégueulis


Pute : -11
    le 15/07/2021 à 00:01:50
Le vote était truqué, bordel !

Clacker, t'es une fille ? Parce que si oui, je dis ça je dis rien... Ma messagerie perso est ouverte.

...

Votre Inquisitoriale Grandeur, vos chaussures...
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 15/07/2021 à 11:00:01
C'est le meilleur 14 juillet de ma vie. merci pour ces confessions.
Clacker


Pute : -1
    le 15/07/2021 à 18:21:51
"Clacker, t'es une fille ? Parce que si oui, je dis ça je dis rien... Ma messagerie perso est ouverte."

Quel suspense, hein ?

Nope, j'ai une grosse bite.
Clacker


Pute : -1
    le 15/07/2021 à 18:24:05
Mais aussi des mollets musclés, pour de vrai.
David


débiles et dangereux    le 15/07/2021 à 18:42:51
Je l'ai pas lu le texte de ctrl-x pour la saint-con, il est bien ?
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 15/07/2021 à 19:18:12
Il a une constance dans l'excellence.
Un Dégueulis


Pute : -11
    le 16/07/2021 à 16:29:37
Je pense que Lapinchien s'est rendormi. QU'ON EN FINISSE AVEC CETTE STDM QUI DURE DEPUIS TROIS SEMAINES PAR LA PUTE ULTIME !
Un Dégueulis


Pute : -11
    le 16/07/2021 à 16:31:16
Si quelqu'un sait si je peux trouver de vieilles chaussures ayant appartenu à CTRL X sur Vinted, je suis preneur.
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 16/07/2021 à 17:07:02
Je ne dors pas mais je ne sais plus quoi publier maintenant que la vox populi a demandé un durcissement CMB de la ligne éditoriale.
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 16/07/2021 à 17:08:47
Et puis Dourak est sous l'eau à Liège
Cerumen


    le 16/07/2021 à 21:02:04
Et si on écrivait à Schiltigheim pour un parrainage ?
Un Dégueulis


Pute : -11
    le 16/07/2021 à 23:04:01
Perso je suis pour l'idée de Dourak : regrouper tous les TDM restants et tout bazarder dans un giga-étron. Ensuite on passe à une rédaction plus soignée.
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 16/07/2021 à 23:33:16
Perso, je ne suis plus pour mon idée. Ces derniers jours, je me demandais plutôt si on ne devrait pas externaliser nos activités scatolittéraires sur Wattpad, qui est fait pour ça, tout en y faisant un peu de propagande plus ou moins discrète en espérant sauver quelques âmes au passage.

J'aime bien la Meuse, on ne me verra pas en dire du mal.
Connard


    le 17/07/2021 à 04:02:31
ce serait pas mal de déverser notre daube sur wattpad
Un Dégueulis


Pute : -11
    le 17/07/2021 à 12:23:42
C'en est trop ! Si aucun texte n'est publié aujourd'hui, je quitte la Zone ! Au moins pendant huit heures ! Parfaitement ! Je ne reviendrai que demain matin au réveil !
Cerumen


    le 17/07/2021 à 12:28:13
Un Dégueulis a raison, si y'en a pas avant minuit je change de crèmerie.

= ajouter un commentaire =