LA ZONE -
Résumé : Pour changer un peu voici un bon texte de Caligula, qui sous ses traits de nevropathe ultraviolent est en fait un être fragile et sensible, ici meurtri par l'indifférence de sa nana. Plein de bonne rage un peu confuse mais assez amusante. Et au moins c'est pas un putain de poème.

La cave aux bonheurs

Le 07/06/2005
par Caligula
Quand l'empereur donne un ordre on s'exécute! Quelque soit l'état de pourriture avancée dans lequel on se trouve,bordel!!! Profite de mes paroles, elles sont sanglantes et puent l'urine, soit, mais elles sont miennes, donc divines!!

Oh!? Je te parle....
Et tu ne réponds pas salope ! Alors, que je tuerais… Je violerais… Je mutilerais pour toi ! Mais rien à foutre… Rien à faire, tu restes silencieuse. Ma rage te laisse de marbre, comme mes phéromones te laissent de glace.
Es-tu aveugle pour ne pas réaliser les sacrifices faits ? Non, non, toi tu te nourris de mon humiliation ! Avide salope que tu es, tu ne cilles même plus à mes coups de poings, comme à mes coups de reins. Tu me regardes avec cet air vide, impassible, comme clouée à ta chaise.
Mais, bordel, que dois-je faire pour provoquer un sentiment en toi, faire battre un soupçon la carcasse de fiente qui enveloppe ton cœur ? Répond salope ! Au lieu de me fixer bêtement… Livide… Blanche !

En fait, ça t’excite de me faire éclater, salope, me voir pleurer... Crier !
Plus je t’injure et plus mon fantasme prend forme, mais toi… Même éconduite, bafouée, tu ne t’éveilles pas, aucun spasmes, rien putain. Comme absente face à ma haine, morte face à mon stupre ! J’exulte, c’est ça qui me plait… Je bande même….AAAAAAh merde je joui…. Tient, salope, je me répand sur ta tête…
Enfin je peux profiter du spectacle de mon sperme se mélangeant avec ton sang … Coulant le long de ton cou… Donnant cette couleur si spéciale à la rouille du coupe papier planté dans ta jugulaire de salope !

A présent… Je respire… La plénitude me vient… Les endorphines se diffusent dans mes veines… Je suis calme… Je m’excuse chérie.
Regarde, je nettoie avec mon mouchoir les dégâts causés sur ta peau translucide. Te voila toute propre, belle enfant, alors que moi j’ai les doigts qui collent. Tu veux rire ? Attend, je vais te faire sourire… Mais MERDE… Tes putains de lèvres ne tiennent pas en place. Ah ! Tu me défies salope ! Attend : Je viens à nouveau…

« Jamais tu réponds »     22/05/05 21 :49

= commentaires =

le bouffon     le 07/06/2005 à 21:09:44
yeah! c'est d'la bonne! toi aussi tu aimes le cône?
Aka


    le 07/06/2005 à 22:11:11
Il faudrait lire un peu plus la zone histoire d'améliorer le vocabulaire niveau insulte.
Kirunaa


    le 08/06/2005 à 14:31:12
Et ben voilà !
Enfin un truc que j'arrive à lire en une seule fois sans bailler, ça faisait longtemps.
Narak


    le 08/06/2005 à 14:40:19
Profite de mes paroles, elles sont sanglantes et puent l'urine ? mes phéromones te laissent de glace ?

Mais de quelle planète tu viens Caligula ?
Anthrax


    le 08/06/2005 à 14:56:45
planète misère sexuelle faut croire ? juste à côté de l'étoile éjaculator précosus
le bouffon     le 08/06/2005 à 20:54:07
c'était pas une insulte, mais une constatation 47.
Aka


    le 08/06/2005 à 21:13:24
Alors moi c'est pas 47 mais sha, et ce n'est pas à toi que je parlais mais à l'auteur. Se sentir le centre du monde c'est mal.
Caligula


    le 09/06/2005 à 01:40:28
J'avou niveau insulte c'est faible. Promis je vais travailler dans ce sens!!!
Nounourz


    le 09/06/2005 à 11:45:04
c'est trop tard caligula, la lettre de licenciement est déjà partie. Au plaisir de ne plus te revoir.

putain, comme j'aimerais, comme je souhaite, comme je rêve d'être un jour DRH, niark !
Glaüx-le-Chouette


    le 11/06/2005 à 00:21:36
Faut faire du sport, Caligula.
Caligula


    le 11/06/2005 à 02:02:07
Oui je suis d'accord, il me faut plus d'exercice.

Que penses-tu d'un laché de jeunes pucelles et moi visant avec ma fronde en direction de leur jolie tête blonde?
Narak


    le 11/06/2005 à 09:41:11
En fait caligula c'est Jean Marie Bigard.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]