LA ZONE -
Résumé : Les cibles les plus vieilles sont toujours les meilleures. Le temps passe mais les Djeun'Z de 'Chirac is a F.' ne changent pas d'un poil !

La vie des djeunz

Le 08/10/2002
par Scorbut
[illustration] Une mise en bouche avec un vieil article chopé dans "Chirac is a fucking Bastard"

« Chirac is a fucking bastard » le bien nommé puisqu’il conjugue fausse rébellion contre le système avec un nom suffisamment attractif pour créer du trafic le zine.

Bon deux choix s’offrent à moi : Version courte ou version longue ?
Non vraiment, il n’y a aucune raison pour que la bonne humeur que procure la lecture de ces nombreuses lignes soient gardée pour mon seul plaisir … Aller hop version longue !
« EN CES TEMPS LA

En ces temps là les aspirations des ménagères émerveillées par les nouveaux objets ménagers commençaient à prendre le dessus sur les rêves fous d’une génération de rêveurs devenus réalistes et dont les envolées oniriques avaient cédé le pas à des lendemains désenchanteurs où chacun finalement se contente d’essayer de trouver une place, la meilleure possible, dans un monde cynique, prémisse d’une méritocratie détestable entièrement basée sur un système éducatif aride, un système d’enseignement qui se résume en définitive en un enseignement du système .
Desproges nous rappelle avec ironie qu’ils avaient « au moins eu le mérite de croire en des lendemains cheguevaresques sur d’irrésistibles chevaux sauvages… » Les cons !
Mais on ne peut certes qu’être affligé par la bassesse intellectuelle d’une génération fraîchement sortie des universités hexagonales et dont le seul rêve, à l’aube de ce nouveau millénaire, est de devenir un jour aussi riche que JMM. Joue au Loto mon ami …
Il faut plus que jamais chier sur Guillaume Durand et Thierry Ardisson, plus qu'une évidence, c'est une nécessité…
Tu as mal. Sache que tout pourrait aller mieux. VOUS POURRIEZ ETRE TELLEMENT MIEUX. La société dans laquelle nous vivons est une merde, un système détestable et aliénant : Seuls les vrais fous l’ont compris.
Nos vieux dogmes occidentaux ont cédé la places à des religions, finalement toutes aussi connes, mais qui se disent, plus que nos croyances surannées, une avancée vers une pseudo-reconquête du Moi, une investigation intérieure salvatrice, une vision tolérante et « naturelle » de « l’être » et de sa place dans ce monde. Mange bio et rase-toi le crâne, déambule dans une tunique orange et ferme ta gueule.
Les moins stupides se tournent, quémandant une croyance salvatrice, vers les nouveaux concepts des différentes idéologies thérapeutiques, toutes teintées d’orientalisme et de religiosité : bioénergie, cri primal, rebirth, gestalt, végétothérapie, co-conseil, analyse transactionnelle et j’en passe, et des meilleures… Le psychologique fait alors irruption dans les loisirs, dans l’art. Toute expression, fût-elle musicale, picturale, corporelle, cinématographique, chorégraphique, plastique… est de plus en plus sujette à prétexte thérapeutique, à analyse. Faut-il rappeler que la psychanalyse , à laquelle toutes ces béquilles existentielles se réfèrent, n’affirme ni modèle, ni projet, ni idéal.
Haïr Thierry Ehrmann et ceux se gargarisent avec Houellebecq est une nécessité.
Alors ? Hein ? Que faire ?
Rien. Les amis, rien si ce n’est se contempler nu dans une glace et arriver à prendre pleinement conscience du dégoût que nous inspire forcement se corps abjecte et cet esprit vil qui fait de nous des êtres humains, ou des sujets, ou des individus, ou des êtres, c’est selon notre religion. »


Commentaires du Scorbut :
(faut pas déconner non plus, qui c’est le patron ici !)
Les citations, surtout quand on a rien à dire, c’est génial, ça évite de penser, ça donne du crédit aux conneries qu’on raconte tout de suite après et en plus ça te donne un rien de prestance, on te croirait même cultivé …

Remarques faites à l’auteur par le Scorbut :
(c’est mon site et je fais ce que je veux !)
Dégonfle un peu gamin, faudrait pas oublier que t’as pas lu le livre et que toutes les citations merveilleuses que tu manies avec brio, c’est des trucs que t’as pompés dans le cours de philo de ta petite sœur et dans ton « Que sais je » spéciale sociologie.

Réflexion profonde du Scorbut :
(Y a de l’écho ou c’est moi ?)
Cette nouvelle race d’anars qui disent conchier le système mais qui traînent dans les bars In de la Capitale, qui boivent de la Leffe à 4 euros, roulent leurs clopes pour se donner un genre et qui ont la peau du cul tellement douce d’avoir été torchée pendant plus de 27 ans par leurs salopards de parents capitalistes, moi ça me débecte !
« Bosser pourquoi faire ? »
« Pour nourrir ce système pourri ? »

Conclusion avisée du Scorbut :
(oui, oui, « avisée » ce n’est pas une erreur de frappe)
T’as raison jeune pleutre, laisse donc tes cons de parents t’abreuver de pognon, de toute façon ils sont déjà pervertis par le système eux, autant dire qu’ils sont presque morts, enfin faudrait pas qu’ils cannent trop tôt non plus les viocs, sinon tu vas être obligé de bosser !

= commentaires =

Herpès


    le 04/04/2004 à 12:04:58
trop complique pour moi

= ajouter un commentaire =



[Accueil]