LA ZONE -
Résumé : Normalement avec ce style pingouinesque, cette orthographe insupportable et ces vieilles tirades d'insultes dignes de la cour du collège, ça devrait nous donner un texte minable. Bah effectivement c'est un texte minable, mais c'est surtout fendard et disjoncté, et la jubilation insultoire est communicatif. On aurait aimé des insultes encore plus saignantes et moins infantiles.

Introspection publicitaire

Le 15/08/2007
par Massime
[illustration] Un homme obèse et puant l'acétone harcelait la femme de ménage rachitique et névrosé. Le directeur de bureau, impuissant et tocqué, accouru. Son chien, flasque et paranoïaque, le suivait. Le directeur se bouffa une droite vicieuse et appliquée. Il tomba sur le sol tiède et visqueux. Bienvenue dans mon univers littéraire et philosophique.
PUTAIN CA C'EST DE LA MISE EN BOUCHE DE BATARD FRANCHEMENT! UNE INTRODUCTION D'ENCULé FéTIDE QUI AURAIT DES VARICES JUSQU'AU NOMBRIL TOUT EN AYANT LES DENTS BAIGNéE DANS LE BOURBON ET CA EMBAUMERAIT LE PURAIN CROUPI ET LA MOISISSURE DE TA GUEULE HEIN LA MOISISSURE DE TA GUEULE

...pardon. Mes relants poétiques sont parfois incontrolables et ma sensibilité lyrique s'exprime sans crier gard. Subtile et sucrée, ma prose au parfum de jasmin est si délicate.

PUTAIN DE GROS FILS DE PUTE VA MANGER TES MORTS TU PUE LE CROTIN DE CHèVRE ESPECE DE SALE CHIEN D'INFIDèLE

Certains, jaloux de mes talents littéraires, me soupçonnent d'avoir une haine sous-jacente ou un mal-être caché. Messieurs excusez-moi du terme mais vous n'êtes que des cloportes.

BANDES DE CURéS MAL EMPALéS BOUFFE TA GRAISSE DE PORC SALE PERVERS C'EST COMME LES BOUFFEURS D'ANDOUILLETTES AU VOUVRAY A CE PROPOS LA VERMINE PUANTE DE BILE DE PUTE J'VAIS VOUS POURRIR T ENTEND VOUS POURRIR

Cher lecteur ne te sent pas cible d'une quelconque agression. Mon débit poétique est purement artistique et puise sa finesse dans la beauté des mots, dans leur essence originelle pour en distiller la grâce.

CACA CACA CACA CACA CACA CACA CACA CACA C'EST LA BOITE A CACA

Aussi cher ami éditeur, si mon style te plait et que mes écrits t'intéresses, n'hésite pas à me contacter afin que nous répendions ma bonne parole auprès des amoureux de la culture.

PUTE PUTE PUTE PUTE SALOPE SALOPE SALOPE CHIENNE CHIENNE CHIENNE VA FAIRE DU CAMPING DANS LA SARTHE EN PLUS T'AS UNE GUEULE DE MOUCLADE POURRIE

Merci et à bientôt
Signé: MASSIME

= commentaires =

Lapinchien


tw
    le 15/08/2007 à 16:41:44
c'est pas grave
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 15/08/2007 à 21:10:38
Après "Subtile et sucrée, ma prose au parfum de jasmin est si délicate", j'attendais franchement autre chose. C'est quand même un brin facile, tout ça. Il n'y a que le premier paragraphe qui m'a intéressé, en fait. Après, ça parlait de moi, c'est-à-dire d'un connard qui se regarde la bite et, ça, on s'en cogne.
Hag


    le 16/08/2007 à 01:17:25
Boarf.
Bof bof tout ça. L'idée est bonne mais boarf.
Mill


site lien fb
    le 16/08/2007 à 15:16:58
Note pour ma gueule : penser à acheter le pain. Celui avec les graines de pavot. Pour le transit, c'est idéal.
Asa.     le 17/08/2007 à 19:29:26
"sans crier gard." Ca m'a fait rire, ça, mais je crois que c'était involontaire.
saa     le 18/08/2007 à 00:04:02
Comme je te comprends
Asa     le 26/08/2007 à 02:43:18
PUTE PUTE PUTE PUTE SALOPE SALOPE SALOPE

C'est des bases sûres, ça.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]