LA ZONE -
Résumé : Apparemment le thème imposé par Lapinchien pour ce texte était : 'Je suis stérile mais j'ai trouvé un moyen de me reproduire'. Visiblement c'est un truc pondu sur l'instant, à l'arrache, et sous l'influence érotique de Glaüx. Quelques semaines plus tard, plus personne comprends rien. Drogue ? Alcool ? Qui peut le dire. Mais peut-être faut-il simplement chercher l'explication dans le cerveau nécrosé de notre hyenasse. Burp.

La méthode Coué

Le 27/08/2007
par Lahyenne
[illustration] L'autosuggestion consciente
La pensée positive
Bonjour,

Aujourd'hui nous allons traiter du problème de stérilité et de sa résolution non conventionnelle. Etant donné que le Professeur Glaüx va déjà nous fournir une explication complète de double excision des parties génitales d'un homme et d'un femme (avec un scalpel n°4 préalablement désinfecté) suivi de la technique ambitieuse mais oh combien classique de la pénétration et de la fécondation "in vie, trop pas", nous allons de notre côté nous pencher sur quelques techniques bien plus originales, mais également très efficaces.

Je suis stérile mais j'ai décidé de me reproduire. Je suis un homme, je dévoilerai donc des techniques d'homme. Une femme arriverait au même résultat avec des méthodes différentes, mais nous ne les aborderons pas ici. Elles n'avaient qu'à participer, Coubertinchien en eût été ravi. Je postule que la stérilité provient d'un souci d'éjaculation, et non d'un défaut de spermatozoïde. Je postule également que j'arrive à bander comme un taureau et que j'en suis tout fier, alors que ça vient du coup forcément d'elle hein monsieur le docteur. Mais en fait non, le docteur a dit que c'était moi le problème. Putain moi le problème, je vais lui en coller une. Quand on bande comme ça, on est pas un problème. Et d'abord qu'est-ce qu'elle nous chiale la gonzesse ? Depuis quand je veux un gosse moi, hein ? Je postule donc enfin que je veux un gosse, sinon on s'en sortira pas.

Technique 1 : L'incision

Comme expliqué ci dessus, le professeur Glaüx vous fera la démonstration de cette technique. Suivez bien ses conseils et désignez une personne exempte de TP capable de conduire une voiture jusqu'au centre de soins. Ceux qui pratiqueront cette méthode seront étonnés par son absence de douleur malgré le sang qui s'écoule de ses couilles. Cela aura lieu dans la salle 304.

Technique 2 : L'ablation.

Si vous ne voulez qu'un enfant , vous pouvez utiliser une méthode radicale consistant à couper totalement les bourses (au lieu de les recoudre avec les dents comme le professeur Glaüx vous l'apprendra dans le cours suivant). Une fois cette ablation réussie, vous aurez un réservoir de spermatozoïdes à injecter dans le vagin de votre partenaire. Je vous conseille l'usage de sex toy adapté car la douleur sera tout de même assez forte au niveau de vos ex organes.

Technique 3 : Le pompage direct par seringue

Cette technique extrêmement simple consiste en un prélèvement de sperme directement à l'intérieur du testicule. Privilégiez la couille la plus haute afin de réduire le risque d'irritations.
Commencez par prendre une grosse seringue d'infirmier. Après désinfection, posez la contre la peau de votre scrotum, sur l'avant de la couille visée. Attention, il vaut mieux éviter le haut et l'arrière de la couille pour ne pas percer l'épididyme. privilégiez donc une insertion sur le bas de votre testicule. Pressez fortement puis extrayez 2ml maximum de fluide. Si vous ne récupérez que du sang, réitérez sur la deuxième couille mais attention, vous n'aurez plus de deuxième essai.

Technique 4 : Le pompage par méat urétral

Similaire à la technique 3, on passe ici par le canal du pénis une fois en érection. Il vous faudra une seringue rigide. Attention, cela nécessite un peu de doigté, car il vous faudra éviter la glande de Cowper en soulevant un peu la seringue. Ensuite, le canal conduisant aux testicules est juste au dessus, tout devrait très bien se passer. Dès le moindre soucis, rabattez-vous sur l'incision, technique numéro 1.

= commentaires =

nihil


    le 27/08/2007 à 21:58:23
J'ai choisi de rester dans la grande tradition de l'illustration dourakienne.
MantaalF4ct0re


    le 27/08/2007 à 22:21:37
***ébahi devant tant d'ingéniosité macgyvérienne****
on prendrait presque ça au sérieux, même...
Osiris


    le 29/08/2007 à 17:26:21
La technique 3 m'a fait mal rien qu'en la lisant.

Sinon je trouve ça con et inutile.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 30/08/2007 à 19:01:33
Par contre, moi, je n'aurais pas mis ma photo en illustration.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]