LA ZONE -
Résumé : Voici le journal d'enfance d'un gosse surdoué. Les gosses surdoués, d'autorité, ça s'élève à coups de treuils dans la figure. Quand ils portent un prénom composé, on leur range le treuil au cul. S'ils écrivent par dessus le marché, on leur fait manger le treuil. Afin de sauver son protégé, Yog lui a collé une grand-mère en forme de jukebox à insultes. Super. Le journal ? On a du mal à y croire et c'est insignifiamment drôle. CTB.

Mémoires d'enfance - Petite Section

Le 06/01/2010
par Yog
[illustration] 06 septembre 2008:
Papa
07 septembre 2008 :
Georgy Dentressangle
08 septembre 2008 :
Georges-Vianney d'Entressangles
09 septembre 2008 :
Bon, ça ne fonctionne pas. Mémé Tine m'a offert ce cahier « Death Note » pour mon cinquième anniversaire le 06 mais ça ne doit être que du packaging de merde.
De plus je me suis fait engueuler car je ne suis « pas foutu d'orthographier correctement le nom de [mon] père », ni de penser à lire l'étiquette de notre boîte aux lettres ni même, de fait, de connaître mon nom précisément (pour info, Georges-Edouard d'Entressangles)
Le 06 j'ai appris que si les poulets de Mémé donnaient un vrai bien-être c'est parce qu'elle les nourrit aux grains de maïs et aux benzodiazépines. Que j'allais être scolarisé l'année prochaine et « en chier des ronds de galure à roter du sang » à l'école.
Le 07 j'ai appris que mon père, le propre fils unique de Mémé Tine est « un réel connard avec sa tronche de raie » (je cite Mémé), du coup l'initiative de tester le cahier sur lui était bonne mais que son nom n'est pas et ne sera jamais « Papa ».
Le 08 j'ai appris qu'on était particulés dans la famille et que ce prénom curieux, Vianney était celui de mon grand-père que je n'ai pas connu et autres anacoluthes (je dois placer de longs mots parfois, c'est une Règle)
Pépé Vianney a reconnu son fils bourré, comme il était à son habitude mais peut être un peu plus, d'où « ce nom complètement con, et crois moi ton père était à jeûn quand il est allé à l'état civil pour toi, te dire s'il est débile à bouffer du foin en botte »
06 septembre 2009 :
J'ai fêté mes six ans aujourd'hui. J'ai appris (de Mémé Tine) que Lewis Carol et Tolkien c'était plus de mon âge. J'ai reçu « Les Chants de Maldoror » de Lautréamont et « Confessions d'un Fumeur d'Opium » de Quincey.
La Règle est de les garder introuvables à la maison.
Je crains l'entrée au CP car j'ai également appris que les professeurs des écoles « avec leur gueule d'emplâtre à traumatiser Méduse » étaient des Ennemis avec du Pouvoir. Méfiance donc...
18 septembre 2009 :
Merde, j'ai été repéré. Le prof a constaté que je sais écrire, lire et compter, que je connais des mots comme « anacoluthe » et «proctologue » Moi et ma petite gueule qui s'ouvre sans cesse...
J'ai passé rapidement des tas de tests débiles, je dois voir la psychologue scolaire.
20 septembre 2009 :
Mémé Tine m'a appris que les psychologues « ces radasses frigides à la culotte blanche amidonnée » étaient aussi des Ennemies avec du Pouvoir. La Règle est de convaincre que je ne souffre pas de dysharmonie évolutive en employant des mots simples uniquement.

08 octobre 2009 :
Tout s'est déroulé impeccablement.
J'ai fait des dessins niais de maisons à perspective incorrecte, fenetres et portes sans barreaux, fleurs et soleil souriant, papa, maman et moi souriant devant en se tenant la main.
J'ai été très fier de mon arbre naïf de toute beauté.
Je suis officiellement EIP.
D'où je vais aller directement en CE2 parce que dans cette école ils n'ont pas de classe spéciale et que Montessori est « une vaste fumisterie de hippies marxistes » (je cite mon père)
J'ai eu droit au blanc et au solilès du poulet, c'était fabuleux.

28 octobre 2009 :
Nicolas Perrier
Brandon Maraud
Cynthia Lapierre
Djmael Mahammedi

29 octobre 2009 :
Je savais bien que ce cahier ne marchait pas. Ces trous du cul à la tronche enfarinée me cassent la gueule à chaque récré en m'agonisant d'insultes puériles type « bébé Cadum », « Chouchou du maître » ou « intello à lunettes ». Je ne porte pas même de lunettes, ma vision est parfaite, 11 dyoptries à chaque oeil, pas d'amblyopie.
Raclures de bidet incultes, je retiens leurs noms quand même.

25 décembre 2009 :
J'ai été puni. Motif : je n'ai pas offert de cadeaux à mes parents. J'avais pourtant un motif pertinent « les colliers de nouilles sont has been, les cendriers en glaise moches comme un cul de vieille bigote, pour le reste je suis pas solvable »
Privé de repas de Noël et au lit !
J'ai fini Maldoror sous la couette à la lampe de poche, ce matin « Papa Noël n'est pas passé » (tu m'étonnes !) ; je me fous de leurs cadeaux pouris Jeux et Eveil et si je n'ai pas été sage, eux non plus à voir la collection de DVD et le matos de contention en cuir et chaines sous leur matelas Epeda.

31 décembre 2009 :
J'ai coincé un rat à la cave et tenté une vivissection « belle comme la rencontre d'une planche à repasser [etc.] » mais ça m'a filé un gros malaise. Je n'ai même pas pu achever la bestioles qui couinait horriblement.
Mes parents se pétaient la ruche au salon au champagne Veuve Cliquot et me croyaient endormi.

1er janvier 2010 :
Mémé Tine m'a appris que mon problème avec la vivissection est que ma « morale innée entrave [mon] sens esthétique ».
La morale donne du malaise.
Bon à savoir.

06 sepetembre 2011 :
J'ai fêté mes sept ans chez Mémé Tine aujourd'hui. Elle m'a ménagé car ça a été moche avec mes vieux.
Le gâteau était gerbant, il s ont voulu inviter mes « copains » à se gaver au MacDo avec des débiles d'animateurs smicards en plein burn out. J'ai dit que je voulais retourner à Millau et j'ai été puni (tant mieux)
Comme c'était prépayé de ma classe qui me tabassent soint allés se goinfrer de graisse hydrogénée quand même. Qu'ils crèvent.
En cadeau chez Mémé Tine j'ai eu le blanc et le solilès du poulet, une banane au sucre et au Temgesic et un Coca avec de la vraie cocaïne dedans.
J'ai appris que Pépé Vianney était mort d'une cuite gargantuesque. Aussi que mon père à la naissance était passé « comme une lettre à la Poste, aussi gluant violet et frippé que maintenant, avec sa face de pékinois constipé » Depuis, entre nous, on l'appelle le Glaviot.
J'ai demandé si mes parents étaient des Ennemis avec du Pouvoir ou des gens sympa du Réseau, Mémé m'a informé : « Ne sois pas si manichéen, Dide, ce sont juste deux cons qui se sont bien trouvés »

Il y a aussi eu cette histoire où je suis allée fouiller sous les jupes de Léa et dans la braguette de Thomas, j'ai été aux arrêts à l'infirmerie et expédié en chronopost chez un pédo-psy quand j'ai affirmé avec candeur que mes petits camarades avaient été demandeurs et ravis. Fait chier.
Je dois me méfier de « ce salopard probablement pédophile réducteur de chou » (je cite Mémé)

06 septembre 2012 :
Un an que je n'ai pas écrit. La pédo-flicaille me surveille via les matons de la PJJ; cet emplumé de pédo-psy slave de merde est trop futé, il n'a rien gobé sur mon harmonie évolutive et me taxe de pervers polymorphe narcissique.
Le Glaviot me tape sur la tête avec un botin pour me calmer et maman est encore plus bourrée de lexomil que les poulets de Mémé.
Ils ne m'appellent plus « Doudou » mais « Georges-Edouard » ou « l'autre » (je cite : « Où est l'autre encore? » « J'en sais rien et tant mieux »)
Je ne vais plus à l'école d'état. C'est aussi et surtout parce que j'ai appris que la bouche humaine est fourrée aux micro organismes virulents et que je mords les petits fils de pute qui me pincent les tétons et les couilles à la récré. Ca me rappelle cette salope à chatte malpropre d'infirmière scolaire qui me les tâtait pour les vérifier.
A moi non plus l'épidémie d'abcès n'a pas réussi.
J'ai pas eu le droit d'avoir un chien parce que « [je] suis trop méchant »
J'ai trouvé fin de rétorquer « Je voudrais être le fils de la femelle du requin et du tigre féroce, je serais moins méchant alors »
Je suis allé au lit sans diner.
J'y ai lu « Justine ou les Infortunes de la Vertu », jusque 04h23, prisé ma Ritaline et essayé de me branler avec quelque succès.
J'ai eu huit ans aujourd'hui.

= commentaires =

Kwizera


    le 06/01/2010 à 22:49:13
Un mot inventé s'est glissé dans le résumé. Sauras-tu le retrouver Georges-Edouard ?


Bon, en fait ce n'est ni nul, ni bien, c'est à venir. Oui, parce qu'il y a une suite à venir. C'est la mode des textes à suite, en ce moment. La Zone, sponsor officiel du suspens en 2010
Hag


    le 06/01/2010 à 23:02:01
C'est frais. C'est pas hilarant (même si j'ai ri une fois), mais ça passe bien, c'est fort divertissant, et à vrai dire une suite ne me dérangerait aucunement.
MFktOOr     le 07/01/2010 à 01:03:23
Ce texte ce ne serait pas plutôt une métaphore de l'équilibre instable et explosif névrose/ritaline que produisent / suscitent/ nécessitent certaines éducations?... L'histoire s'arrête à huit ans. On ose a peine imaginer l'adolescence.

PS: pour ta gouverne Yog, la branlette à huit ans n'a aucun intérêt, même quand tu sais à quoi cela peut servir, tu bandes comme un âne avec ton "doigt" par moments, mais tu ne sens rien et aucun succès n'en découle. Après, si tu te veux porte-parole de fantasmes relevant de la pédophilie des femmes (statistiquement plus fréquente que chez les hommes d'ailleurs)......
Mental     le 07/01/2010 à 01:04:45
Mais bordel mais ma gueule mais putain mais ma gueule bordel mais c'est pas sérieux bordel mais c'est de la merde bordel mais on s'en fout bordel mais putain mais ta gueule mais que je vais te la deepthroater la bouteille de GewutztraAAAAAAAAAAAAh *
Yog


    le 07/01/2010 à 08:51:27
Fox trot
Ezna


    le 07/01/2010 à 11:51:31
Ca passe tout seul, on ne s'ennuie pas. Un peu court, mais c'est peut-être idéal; qui sait si on ne finirait pas par se lasser du style journal.

Sinon j'aime bien Mémé Tine. Mais impossible de la voir autrement qu'avec la gueule de Lino Ventura.
Stan


    le 07/01/2010 à 20:14:22
J'aime beaucoup. C'est sympa, drôle, ça passe comme un supo*.



*J'adore les supos.
Lapinchien


tw
    le 08/01/2010 à 02:50:29
Dense et prenant. (CMB) Me fait penser à l'enfant fou de Stupeflip même si ça n'a rien à voir. (CMB) Putain je sais même pas ce qu'est un cahier death note. (CMB) Ça part dans tous les sens (CMB) mais c'est super parceque ça créé des réserves (CMB) pour l'intrigue et les effets de surprise sont amusants (CMB)

en gros, (CMB) vivement la suite (CMB)
Le Duc


    le 08/01/2010 à 04:38:40
Bah normalement le carnet Death note vient d'un manga (du même nom) où le propriétaire du dis carnet peut tuer n'importe qui en y inscrivant le nom de sa victime et peut même choisir la façon de mourir. Le propriétaire du carnet peut aussi voir des sortes d'esprits démoniaques qui l'accompagnent continuellement.
C'est plutôt un bon manga.

commentaire édité par Le Duc le 2010-1-9 17:56:46
Néoprène @MFktOOr    le 08/01/2010 à 11:00:42
Faux - c'est pas paske t'as jamais réussi qu'il faut en tirer des généralités. C'est tout à fait possible, si si, orgasme inclus, même si rien ne sort (ce qui rend l'acte Bible-compliant d'ailleurs en l'absence de gâchis de semence - je ne me souviens pas avoir lu quelque chose de particulier à ce sujet dans les Chants de Maldoror). On s'en fout, je te le concède, mais après tout c'est pas moi qu'ai commencé à pinailler.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 08/01/2010 à 15:04:12
Faut pas confondre la Bible et le Yogasutra, son âme et son foutre. L'Ancien et le Nouveau n'en ont rien à battre du gaspillage de fluide vital, l'idée c'est plutôt d'éviter d'être le jouet de la chair. Arrière, satan.
nihil


    le 08/01/2010 à 15:28:29
"C'est plutôt un bon manga."

Plutôt de la grosse merde lamentable surtout.
Yog


    le 09/01/2010 à 23:25:38
Sigmoïde
M-woah     le 10/01/2010 à 05:19:36
Ouais. J'ai plutôt bien aimé. Reste à voir ce qu'en pensera Narak, et je me range à son opinion.

(Moi? une pute?)
.     le 10/01/2010 à 10:47:35
Oui, toi, une pute.
Winteria


    le 10/01/2010 à 10:56:55
Ce texte ressemble à tout ce qui se poste sur le forum de la Zone ces derniers temps, à savoir : "moi je [+ truc de dingue]". Ce qui fait sens, puisque Yog est responsable de la moitié de la production du forum. Hourra, le monde est logique.

Pas d'intrigue, à vue de nez, sinon la succession des dates dans le journal, qui fait plus prétexte qu'autre chose (d'ailleurs l'auteur ne sait pas compter : 6 ans en 2009, 8 ans en 2012, wtf ?) (ce qui renforce l'impression que les dates, en fait, personne n'en a rien à braire).
On dirait un gros fourre-tout de phrases écrites et brodées autour du thème "Enfance de surdoué dans une famille de merde" - au mieux. MAIS c'est un premier épisode, ouais, d'accord, à la rigueur, pourquoi pas, voyons la suite. Très loin d'être convaincant, quand même.

C'est surtout typique d'un mode d'écriture qu'on voit souvent sur la Zone, et qui s'imagine (je dis ça sans élitisme, hein, seulement ça me lourde un brin) qu'il suffit d'accumuler les anecdotes, les insultes et les noms de médicaments pour faire un texte. Si c'était très drôle, ça passerait. Mais même pas.

J'hésite à chier sur ce texte, en attendant la suite. Disons que mon caca est en suspens. C'est un caca de Damoclès HAHAHAHAHurhbts
Zf     le 12/01/2010 à 20:10:59
Non mes franchement ya des textes trop trop bizarres sur ce site . Ceux lui la il est vraiment trop con
.     le 20/01/2010 à 16:58:06
Franchement trop quoi t'as vu ?

= ajouter un commentaire =



[Accueil]