LA ZONE -
Résumé : Poster un texte de Hurlante Nova, le 7 Juillet 2017, c'est un peu comme faire un triple sept au casino. On crie "Jackpot ! Jackpot !" On court partout en faisant des bisous à tout le monde, on fait des roulades et on est tout content et tout excité, puis, une fois que l'hystérie est retombée, comme on n'a pas entendu la cloche et les grelots, la musique en 8 bit, que personne ne nous congratule, et qu'il n'y a pas la moindre trace du moindre jeton craché, on remarque sur la machine à sous, un 17 en lieu et place du dernier 7 puis, comme le nez au milieu de la figure, cet énorme U à la place du O dans le mot SLOT MACHINE. Il était là, devant nos yeux, depuis le début, bien caché. Alors, une révélation nous investit comme une évidence puis on se répète en boucle, qu'à bandit manchot, manchot et demi. On est roulé en boule, désespéré, dans le noir et on se console en se berçant doucement au coin de la pièce vide et capitonnée dans laquelle on se trouve. CEPENDANT il n'empêche que ceci est une excellente contribution au dossier #IndignezVous de Lourdes Phalanges ! Probablement le texte le plus féministe et engagé que j'aie pu lire de ma vie !

Guide de la romance, des bonnes manières et de la courtoisie en milieu mondain.

Le 07/07/2017
par hurlante nova
[illustration]
A la base j’avais décidé d’épouser la grosse salope millionnaire de 320 kilos, j’avais passé tout l’été à l’enculer au fin fond du Vaucluse dans une sorte de maison de vieux bourge, ce genre de maison héritée ou tu as touts les outils neufs pour le jardinage et même un petit tracteur tondeuse à 50 000 euros, petit chef d’œuvre technologique de chez Toyota qui me servait bien, en effet, quand j’enculais la grosse parfois je la foutais sur le tracteur en faisant bien gaffe de poser lourdement sa grosse chatte sur la partie hyper vibrante de l’engin démoniaque, déjà j’avais commandé une fuck machine boosté à 440 volt, soit le double du voltage classique mais le coup du tracteur, j’avoue, bien trouvé surtout pour la salope car si l’on pouvait se fier à ses putains de hurlements de vicelarde, punaise, ça lui plaisait. Quand elle jouissait y’a pas à dire c’était sale ! Y’avait du vice dans le truc. Je l’avais chopé un soir, un pote m’invite, soirée merdique, tandis que je pars la grosse arrive, je lui dis, ce qui est faux que la soirée est finie et un peu dragueur festif je l’invite à venir chez Yves Saint Laurent, la soirée chez Yves Saint Laurent n’existait pas, je ne connais pas Yves mais comme j’étais tout heureux et rassurant, j’ai réussit avec ce bluff à foutre la grosse dans la bagnole, 4 minutes après au feu rouge, je lui ai glissé un doigt dans la chatte et c’est rentré tout seul, comme dans un gros pot gras de cellulite et de cyprine et là, tandis que je testais directement un gros fist pour bien la dilater là voilà qui fait un râle de grosse salope, un son de ouf, un bruit de pure chienne du cul, la nympho, celle qui encaisse, celle à qui tu fais tout, celle avec qui tu es sale et immoral, celle que tu abuses et putain c’est choquant, qui aime ça, une folle qui aime qu’on abuse d’elle ! C’est choquant non ? Moi ça m’a choqué son bruit barjot dans la bagnole du coup je me suis dis : « ce soir je fais tout les trucs les plus crades » et punaise, j’ai tout fait, c’est fou, je la manipulais comme un objet, j’hurlais des « à 4 pattes grosse salope, la chatte, la chatte, écarte cette grosse chatte comme une truie, allez dépêche toi grosse salope, obéis », crachat dans la gueule et sur le cul, gros coups de bite secs et violents dans tout les trous, double fist, sadomasochisme, vulgarité, insulte, perversité, dépravation, vice, j’y allais à fond et là, tandis que je lui suggérais un viol légal et simulé la salope me dit « Papa tu peux me la remettre dans le cul ? ». Elle avait bien dit Papa ? En pensé je me disais : « Je ne suis pas son père à cette grosse salope ! » Mais bon j’avais compris son vice et j’entrais dans son jeu, sans trop d’enthousiasme. C’est 15 minutes après cette simulation d’inceste que j’avais décidé de frapper fort, je veux dire que niveau physique sa donnait déjà grave, du 15 000 tour minute dans ses putains d’orifices goulues, mais niveau vice, j’ai up-gradé le truc, y’a pas à dire, tu ajoutes une idée tordue et là tout roule, à la fin, elle jouissait tellement devant l’idée nouvelle que moi j’en profitais pour sur-baiser ses orgasmes, accélérer à fond en niquant salement l’orgasme lui même, elle était aussi grosse que gueularde, tout chez elle était exagéré. Du coup, le mariage était inévitable, logique, évident. Le mariage, c’est très peu du Out-door, deux ou trois dîners, un resto, la mairie, le parc de temps en temps mais grosso modo, le mariage, c’est du In-door, du coup sur toute une vie, tu ne te tapes en réalité que très peu la honte avec le gros thon en public et le reste du temps tu la défonces à la maison en baisant 20 000 fois mieux que ceux qui se foutent de ta gueule, vous savez ces couples parfait qui même quand ils baisent à fond ont le même goût fade qu’une eau bénite. Vous allez me dire que non, le mariage c’est une histoire d’amour, c’est l’étape avant les enfants et moi de vous répondre que vous pensez trop avec votre cœur et pas assez avec votre bite dans une grosse chatte. Notez que c’est toujours mieux de penser avec son cœur qu’avec sa bite. Mais une bite dans une grosse chatte annule le truc, car la grosse chatte dégoulinante de mouille doit certainement avoir un effet exponentiel sur l’algorithme, en soit la grosse chatte c’est déjà de la physique quantique, quarks, trou noir, champ cosmique magnétique para-dimensionnel, tu peux pas comprendre si t’as jamais baisé de grosse chatte, quand à ceux qui on déjà bourré du thon haute mer, le toyota c’est le modèle Eden Park, 40 Chevaux.

Et puis un jour, 4 semaines avant le mariage, je sais pas comment elle a fait, mais je suis tombé amoureux d’elle, je veux dire que ses 300 kilos de cellulite toute dégueulasse me filait encore la gerbe, sa vielle grosse gueule toute chelou et profondément laide me faisait grimacer à chaque « petit bisous mignon » qu’elle me quémandait entre deux scènes de baise-viol-soumision-fracassage-de-cul, sa connerie de vielle bourge milliardaire inculte et puante me dressait encore les cheveux sur la tête, mais je sais pas, comment dire, oui, je suis tombé amoureux de la grosse salope, c’est clair, je l’aimais ! Alors du coup ça n’allait plus, parce que tant qu’à aimer autant que la femme soit chouette et là le truc ressemblait à rien, une boule de pue géante qui dit que d’la merde, fuck off, ok pour l’épouser, baiser comme un porc et faire un peu de thune, mais tomber amoureux, scandale ! Moi j’ai de la dignité, le mariage c’est de la merde mais l’amour, oh, oh eh, on touche pas à l’amour, c’est sacré. Du coup j’ai annulé le mariage et comme elle chialait à mort je lui ai piqué 3 millions d’euros en faisant un transfert sur un fond non nominatif, par gentillesse, pour lui changer les idées et je me suis barré et le truc a marché, elle est passé d’une ambiance de grosse pouf larguée comme une merde juste avant le mariage, à, pauvre femme escroquée. Elle a pris un pote à moi comme avocat et le type me racontait qu’elle a pas arrêté d’essayer de le sucer, chose non incluse dans le service lié au honoraire d’avocat, rien à foutre je savais que la salope ne déprimait plus trop. 4 jours avant la procédure, j’envoie à la grosse salope une vidéo porno de moi et elle et ou elle dit des « papa » à tire-larigot, un truc sale, je peux pas raconter, mais bon avec la vidéo je lui soumets une facture de 3 millions d’euro pour « service audiovisuel et garantie de discrétion » en lui disant bien qu’elle n’a pas à payer puisque cela sera déduit de la somme que je lui dois, enfin que je lui ai volé. Vous savez quoi ? 2 jours après je reçois une lettre d’elle, me remerciant et me demandant s’il est possible de refaire d’autres films. Je ne l’ai jamais revu, sauf une fois et pas en vrais mais en vidéo, sur youporn, la salope avait trouvé un autre salop et il aimait exhiber sa « chienne soumise » comme il disait. Bon le truc c’est que c’est elle qui lui taffait l’anus au gode ceinture et connaissant cette grosse salope je peux affirmer qu’elle s’éclatait moyen, dommage, elle méritait un homme mieux que ce type tout bidon, une sorte de baltringue maigrelette et blanche comme de la craie qui sur son profil youporn se faisait appeler Lord-SM. Moi je suis pas trop monarchie. Mais je devais peut être au fond de moi être jaloux. J’étais tombé amoureux d’elle parce que c’était un être fantastique et d’une puissante gentillesse, mais aussi parce que ses putains de gènes en avait fait une grosse et que dans cette civilisation infernale et violente, elle avait beaucoup souffert et cela, c’est inacceptable, il faut prendre soin les uns des autres.

Si j’avais piqué 3 million d’euro pour la divertir et la sortir d’une possible déprime liée à la rupture, j’avais aussi intégré cette somme dans ma reconversion, car en effet, j’avais décidé de me marier avec une belle femme cette fois ci et pire, j’avais décidé de dépenser 3 millions pour mener à bien cette mission. Vous allez me dire que l’argent n’achète pas l’amour et moi de vous répondre que les meufs que je me tire grâce à l’argent sont si puissamment belles, vraiment prodigieusement magnifiques, élégantes et sauvages, qu’en comparaison il est absolument indécent de parler d’amour en voyant les sales tronches de vos boudins gratos, ces laiderons que vous tirez à l’œil tout en subissant leur caractère de merde. Dominez une moche idiote, ou faite vous dominer par une demi-belle casse couille ? Ni l’un ni l’autre, il existe un troisième type, la pute ! La pute, très belle, super futée, qui fait ce que tu lui demandes, et qui rentre chez elle après pour casser les couilles de son mari qui la prend pour une casse couille moche et idiote, voilà, mes amis, la vie !
Avec 3 millions j’avais le choix et les experts savent que c’est en Russie que ça se passe. C’est là qu’il y a les plus belles, seulement voilà, la Russe top ten est top ten, mais dans tout l’éventail de sa toptenité il y a à un moment donné une mimique étrange, c’est comme une princesse qui tout d’un coup, même une seule seconde, se transforme en vielle sorcière. La russe, même après l’actor studio, elle ne réussit pas a te faire croire qu’elle t’aime totalement, sa haine est trop grande, trop profonde, elle sait te bluffer un vieux porc de 60 ans et lui révéler pendant et après le divorce coûteux la vrais nature de ses sentiments pour toi, mais pas avec moi, la Russe, je le vois dans sa grimace sévère et malade qu’elle t’encule quelque part. Et ce truc, tu ne l’a pas avec les asiatiques, elles, elles ne font même pas semblant de t’aimer, du coup, j’ai décidé de m’acheter une gamine de 16 ans Thaïlandaise. Je me suis donné 4 mois et j’en ai vu 4 000. J’en prenais une avec moi et j’allais comparer sa tronche avec les autres. Touts les jours le niveau montait. Déjà en deux semaines j’avais une bombe entre les mains, et une plus belle, et une plus belle et plus gracieuse, et une foudroyante, et apparaît celle qui foudroie la foudroyante, et enfin un chef d’œuvre, une merveille, tout le monde aurait arrêté là, j’ai continué en me baladant avec la nouvelle trouvaille et là, un soir, tandis que toute la ville était tombé amoureux de ma pute, je la regarde et je lui dis : « désolé ma belle, tu viens de perde » car en effet, une jeune femme de 16 ans était apparue devant moi et c’était le plus bel être que j’avais jamais vu de ma vie, elle avait un regard plein de force, un peu sévère et malade, chaque ligne, chaque courbe, dessinaient un visage parfait et foudroyant de beauté et cette beauté créait une énergie inimaginable qui, c’est certain, déclenchait l’amour, cette femme est à mes cotés en ce moment même et c’est incroyable qu’à chaque fois que je la regarde, quelque soit l’angle, le coup de foudre se reproduit, un coup de foudre normalement, à un moment donné, ça s’arrête, avec elle non, ça augmente. Je dois le dire, je l’ai acheté, comme un objet, pas comme un humain, je l’ai acheté comme un vulgaire objet.

Ça c’est passé comme ça, je baladais ma pute update dans le luxe, bon resto, bon hôtel et belle voiture. Avec une pute si c’est plus que le temps d’une passe, tu dois raquer, mais si elle est très belle, tu raques fois dix, ça faut pas être radin, une pute ça s’entretient, c’est comme un cheval ou un âne ou un bourricot, si tu lui donnes pas de foin, il ne te suit plus, avec une pute c’est pareil sauf que tu dois remplacer le foin par le blé, et oublie le blé végétal, c’est plutôt du blé Master Card. De là, la vie est simple, les règles du jeu sont posées, ces règles sont : Marylin Monroe utilise le talent de Rimbaud pour que l’Art optimise le Show Business qui à terme augmente son prix de pute afin qu’elle entre dans la sphère haute non pas de Rimbaud, mais de Kennedy ou Onassis pour Callas. Dans les deux cas de salope de luxe Rimbaud il peut se branler la nouille. Elles en ont rien à foutre de sa tronche parce qu’au dessus du chef d’œuvre artistique rare et l’être prodigieux qui le produit, elles, elles font pas de la philo ou du Français mais des mathématiques de base, elles pensent 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 et les seuls lettres permises sont, « centaines, milliers, millions, milliards » et enfin « dollars ». C’est vrais, c’est merdique, mais bon, ce sont des femmes, elles aussi ont le droit de s’éclater et de jouer un rôle dans le pourrissement du monde. Elles n’allaient quand même pas laisser des millions de crétins en kaki et flingue au poing faire tout le bouleau, elles aussi, elles souillent le truc et j’avoue, y’a du style, va comparer un Chuck Norris et une Claudia Cardinale toi ! Une femme en mini jupe prend plus vite le pouvoir d’un pays que toute une armée d’abrutis qui crapahutent dans la boue en gueulant comme des cons ! Elle, une robe rouge courte, 100 000 techniques de séduction et voilà le président qui diminue son flux sanguin cérébral tellement sa bite en érection aspire le sang. Et ma pute, elle faisait ça quand j’ai rencontré mon épouse, moi j’avais eu le coup de foudre, et la petite s’est de suite fait la malle, au lieu de la faire flipper en la suivant, je me suis dis qu’avec une gonz je serais rassurant, genre pas le mec crevard et en chien, du coup, je fonce pour chercher ma pute et l’exhiber à ma futur femme, genre Visa, j’apporte une chatte puis je communiquer avec d‘autres chattes ? Le truc du garant vaginal marche bien, seulement voilà, y’a 20 types autours de ma pute qui la drague, moi, je lui dis « raboule punaise, raboule » et elle, la pute, fait la pute, alors du doigt je lui montre les gars autour d’elle et je fais un signe pour dire que c’est moi qui ai du fric. Elle comprend, vient à mon niveau genre pour me demander un super cadeau, et moi, je lui prend la main et je fonce avec elle pour rattraper ma future femme. On arrive devant elle, voyant ma pute elle prend moins peur et semble intriguée, et là, je dis à ma pute qu’elle a perdu, que c’est cette femme en face de nous qui sera ma femme. Ma pute ne sais pas pour les 3 millions, alors elle rigole. Je la renvoi à la piscine et je ne l’ai jamais revu, une chouette fille, très belle et pas conne.

Quand à ma femme, c’est très simple, je l’ai raccompagné chez elle, j’ai dut beaucoup mentir pour y arriver, j’ai gagné sa confiance avec des mensonges, et avec la vérité je l’aurais perdu. Et j’ai rencontré son père, là, juste devant la maison et dés les premiers mots je lui ai dis que j’allais épouser sa fille. Je voulais faire cela avant de la kidnapper, au moins, dans les normes, rencontrer son père, un chouette type. Et j’ai kidnappé ma femme le lendemain matin. Je l’ai attrapé tandis qu’elle prenais une route de campagne pour aller au lycée, je l’ai mise à terre, je lui ai scotché les pieds, les mains et enfin la bouche, ensuite j’ai mis la belle dans le coffre et j’ai roulé vers le Laos. Pendant la route, quand il y avait un lieu un peu calme, je la sortais de la voiture pour l’hydrater et lui filer des chips et des casses dalles, putain, elle faisait grave la gueule et puis elle flippait pas mal aussi. Ça me faisait si mal de la voir triste, ce beau petit cœur adorée, cette mignonnette toute émouvante ! Au Laos, j’avais trouvé un coin désert, calme, on était seul tout le temps. Elle a fait la gueule 4 mois avec tout un tas de tentatives d’évasion et puis un jour, un matin comme ça, je ne l’avais même jamais embrassé sur la bouche, je me réveille et quoi, je sens une main qui me touche la bite, elle me branlait la gaule du matin punaise ! Un peu salop c’est vrais, je l’ai faite galérer 4 mois avant de la dépuceler, 4 mois de tendresse ultime, d’amour et de préliminaire, à la fin elle avait si chaud à la chatte qu’elle se serait dépucelé au bazooka. On a baisé 2 ans, dans une petite cabane trônant au sommet d’une belle petite montagne du Laos, j’étais Adam, elle était Eve, et d’ieu s’appelait 3 millions d’euros. En deux ans j’avais fait d’elle une parfaite Francophone et Anglophone et son niveau général était assez bon car ses progrès étaient foudroyant. Nous nous sommes installé au Japon mais les Yakuza voulaient grave son cul, j’ai testé les USA parce qu’elle le voulait mais j’ai compris qu’elle gagnerai et que je perdrais, surtout après la visite du premier Campus bourré de jeunes, alors j’ai dit, enfin j’ai dit, j’ai exigé la suisse et nous y avons 5 enfants. Ils sont beaux. Un garçon, Une fille, une autre fille, un garçon et enfin une fille et grosso modo ma vie se résume à bouffer du chocolat et éloigner mes enfants des tracteurs Toyota.

= commentaires =

Cuddle


fb
    le 07/07/2017 à 11:03:56
Alors oui, je dois dire que naïvement j'ai cru à un hommage à Jean Pierre Chevenement (excusez moi, humhum). Quelle surprise donc à la lecture des premières lignes, un vrai hommage à la beauté de la femme ! En tout cas, je n'avais pas lu un texte aussi sale depuis un long moment...A lire une fois car je suis déjà traumatisée et je me roule en boule dans un coin de l'appartement : "ne vous approchez pas d'Hurlante Nova, vous allez dégueuler du foutre !"

Commentaire édité par Lapinchien.
Lapinchien


tw
    le 07/07/2017 à 11:15:47
En fait, il y a une unité dans tous les textes d'Hurlante Nova, il pousse les trucs à l'extrême mais avec un gros coté super débile quand même, du coup, ça se voit tout de suite qu'il cherche à décrédibiliser les propos de ses personnages et narrateurs. C'est une sorte de démonstration par l'absurde.
Cuddle


fb
    le 07/07/2017 à 11:25:34
Moui, intéressant, d'ailleurs j'ai bien aimé le texte. Ça m'a fait pensé à un bon vieux film de série B. C'est bien de rendre la zone crade parfois. Parce que LA, c'était vraiment très très sale.
David


"il faut prendre soin les uns des autres."    le 07/07/2017 à 14:58:38
Terrible,

Elles auraient pu s'appeler Audrey, Bianca, Charline, Daisy, Elsa, Françoise, Ginette, Hélène, Indra, Jasmine, Katia, Liliane, Madeleine, Noémie, Océane, Pierrette, Quincy, Rachel, Solange, Thérèse, Ursuline, Viviane, Wanda, Xéna ou Zoé...

Mais non, pas un prénom ! Incroyable !

Pour faire plus fort faudrait les numéroter ou leur riveter un code-barre.
Lapinchien


tw
    le 07/07/2017 à 15:04:40
la fin ressemble à la biographie de Frédéric Mitterrand
Cuddle


fb
    le 07/07/2017 à 19:47:54
ah tiens, je veux bien la référence
Lapinchien


tw
    le 07/07/2017 à 22:23:04
https://www.youtube.com/watch?v=2cYlhxKvas4&t=28s
hurlante nova 1     le 09/07/2017 à 23:40:52
Merci les amis pour ces commentaires intelligents et encourageants.
A bientôt.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]