LA ZONE -
Résumé : Notre nouvel ami Jack est du genre inspiré et il a déjà un premier projet de home-made court-métrage à nous présenter, Organicratia. C'est de la Science-Fiction visionnaire et poisseuse et ce sera réalisé avec les moyens du bord, apparemment. On a hâte de télécharger ça.

Blogule rouge - 23 Janvier

Le 23/01/2006
par Lapinchien, Aka
[illustration] 23 janvier 2006

Organicratia

Internaute chanceux, bientôt tu pourras télécharger ici un épisode de mon premier chef-d’œuvre, et ce gratos ! Ça s’appelle Organicratia, et c’est grosso merdo comme ça que j’conçois le futur (enfin c’est une de mes visions parmi d’autres)…
J’te fais un descriptif avant de te parler de l’avancement : 2044, Bruxelles, capitale de l’Europe… Les lois bioéthiques sont vigoureusement remises en cause au parlement, jugées archaïques… D’autres pays comme la Chine ou l’Inde ne s’embarrassent pas de problèmes déontologiques et font de fabuleuses percées dans le domaine de l’armement en pratiquant des recherches intensives sur des embryons humains… Un fossé se creuse et les technocrates européens de la défense font le forcing sur les sages qui font passer des réformes dangereuses… C’est alors qu’en réaction, des néo-moralistes débarquent dans un laboratoire de biotechnologies et saccagent les lieux… (C’est le point de départ, hein ? T’imagines bien que c’est un commentaire dans le film, j’ai pas un budget Hollywoodien…) Une de leurs bombes va malencontreusement initier une réaction en chaîne incontrôlable qui va plonger le monde des hommes dans un chaos organique sans précédant (J’ai utilisé un texte que j’ai fait défilé à la façon des intros dans Star Wars… ça fait classe pour pas un rond !) Les villes mutent en de gigantesques organismes qui se répandent en se reproduisant frénétiquement… Toute une nouvelle faune apparaît…

Voila le cadre de mon histoire. Tout le reste est commenté comme un documentaire animalier. Et c’est là que réside tout l’intérêt du court-métrage. C’est déroutant de réalisme, s’en est limite dérangeant. Pour l’instant, j’ai construit tous mes décors à l’aide de bidoche que j’ai empruntée à la boucherie… Tout un bœuf y est passé et c’est une magnifique parabole en réalité sur la vie au-delà même du sujet du film : tout se transforme, rien ne se perd…
J’ai abattu un mur chez moi cette nuit, pour faire les ruines des anciennes mégalopoles (en gros plan on n’y voit que du feu…) J’ai balancé un seau de sang que je conservais au frais par-dessus les gravas. En se coagulant par endroits il a donné les teintes pourpres intéressantes que je recherchais, ailleurs j’ai exploité son apparente viscosité pour d’autres plans… C’était totale impro mais je suis pas peu fier du résultat. J’ai broyé le collier de l’animal en le mêlant dans mon mixeur à une bavette de flanchet… J’ai ajouté un peu de sang pour rendre le tout plus onctueux. Ensuite j’ai finement haché quelques côtes que j’ai incorporées dans le mélange. J’ai mixé le tout à nouveau avec de gros bouts de macreuse à pot-au-feu. Ça m’a donné une sorte de mortier dont je me suis servi pour solidariser d’autres pièces de viandes entre-elles… C’était aussi très utile pour colmater des interstices qui ne seraient pas trop crédibles pour les plans larges. J’ai pas trop touché à la carcasse osseuse de la bête que j’ai exploitée presque dans sa configuration d’origine. Je l’ai juste un peu esquintée avec un maillet, j’ai provoqué des fractures par endroits pour donner une histoire au décor, pour qu’il paraisse érodé par le temps, et non pas lisse et artificiel… Ensuite j’ai passé une heure à projeter violement des abats sur ma scène, comme s’il s’agissait d’improbables météorites vivants… J’ai pris un soin tout particulier à ce qu’à leur impact, il se déchirent et éclatent, qu’ils se répandent tout autour des cratères, séquelles de leurs collisions… Tous ces efforts m’ont procuré une jouissance sans commune mesure.

J’ai utilisé la lampe halogène de la chambre pour faire l’éclairage… Je voulais les images saturées, je n’aime pas le grain inexistant des images numériques. Mais après les premiers rushs, je n’étais pas satisfait… La chair ne brillait pas assez, elle s’était asséchée à l’air comme la phase de création m’avait pris un temps certain… L’idée m’est venue naturellement d’y pisser dessus… Je n’ai pas tenté de lutter contre mon intuition géniale, pas question de vexer les muses… Sans retenue je m’suis lâché pour parfaire le décor, le rendre plus organique que nature, suintant de vie…

= commentaires =

Imax


    le 24/01/2006 à 00:20:27
Ha ha. C'est bien sympa. J'imagine bien le maniaque agencer ses morceaux de boeuf pour construire son décor, le perfectionniste de la barbarque, le dégénéré qui se prend pour un artiste.

Et cette phrase m'a bien fait rire : ''Tout un bœuf y est passé et c’est une magnifique parabole en réalité sur la vie au-delà même du sujet du film : tout se transforme, rien ne se perd… ''

J'espère qu'il y aura des acteurs ''extérieurs'' dans la suite... A moins que ce psychopathe ne joue tous les rôles.
Tyler D


c'est nul à chier    le 24/01/2006 à 09:21:17
suivant
Lapinchien


tw
    le 24/01/2006 à 11:02:34
La foule scatophile clame la suite ! la suite ! la suite !
Qu'on la leur donne pour éviter une révolution par pitié...
Kirunaa


    le 24/01/2006 à 15:19:52
C'est marrant, le film me rappelle vaguement un truc que j'ai lu quelque part...

Ca y est ! Je sais !

JACK !!!! Sale plagieur !!!! Ton film, c'est un résidu de digression !
nihil


    le 24/01/2006 à 15:29:39
Tu accuses Jack de plagier Lapinchien ? C'est une lourde accusation de poupée-russite que tu soulèves là...
Lapinchien


tw
    le 24/01/2006 à 15:41:48
Je proteste, dans DF1, y avait que de la viande Hallal, alors que la y a comme un franchissement volontariste et déterminé dans le sacrilège alimentaire
Lapinchien


tw
    le 24/01/2006 à 15:45:37
En même temps, c'est évident, Jack s'est une parodie de moi-même en partie, en ce qui conserne ce que je raconte, apres je me retrouve pas dans la partie de Jack construite par Aka... Par exemple, je ne suis pas boucher mais charcutier ébéniste et je ne me branle pas, je fais des concours d'erection contre des arbres, voila, voila...
nihil


    le 24/01/2006 à 19:23:39
Grand gros lourd projet que cet Organicratia. Où sont ces putains d'extraits téléchargeables ? Je veux savoir ce que ça fait de faire un voyage à l'intérieur de sa vésicule bilière.
Aka


    le 24/01/2006 à 19:45:55
Toi tu n'es pas Jack alors ta gueule.
Jack     le 24/01/2006 à 20:08:10
mince j'ai effacé le mail du faux Jack, avec un lien vers un virus... du coup le message precedent d'Aka semble s'adresser à nihil... en même temps çà change pas grand chose vu que nihil n'est effectivement pas Jack
Aka


    le 24/01/2006 à 20:10:49
En même temps la video était pas mal.
Jack     le 24/01/2006 à 20:14:54
oui mais c'etait un virus
Glaüx-le-Chouette


    le 24/01/2006 à 20:17:58
Un ver n'est pas un virus, gros con. Et la vidéo était grandiose. Et comme j'ai encore le lien, le voici.

http://tinyurl.com/d4hre
Jack     le 24/01/2006 à 20:21:25
Moi je n'suis pas Jack alors ma gueule.
Narak


    le 24/01/2006 à 22:17:59
Je m'insurge ! Ce mec n'est pas dégénéré, c'est un authentique artiste.
Vive fight club     le 24/01/2006 à 22:18:59
Je suis le pyjama bleu rayé de jack
D.V     le 24/01/2006 à 22:58:52
Je suis ton père.

Mais je peux aussi fermer ma gueule.
Maïté ma recette minceur    le 24/01/2006 à 23:03:30
"J’ai broyé le collier de l’animal en le mêlant dans mon mixeur à une bavette de flanchet… J’ai ajouté un peu de sang pour rendre le tout plus onctueux. Ensuite j’ai finement haché quelques côtes que j’ai incorporées dans le mélange. J’ai mixé le tout à nouveau avec de gros bouts de macreuse à pot-au-feu. Ça m’a donné une sorte de mortier dont je me suis servi pour solidariser d’autres pièces de viandes entre-elles…"
Mortimer     le 24/01/2006 à 23:13:12
Bloody hell !
Black     le 24/01/2006 à 23:14:36
Connard, normalement c'est moi devant.
Mortimer     le 24/01/2006 à 23:15:39
Gosh, tu as raison, old pal.

Tu veux une pipe ?
Decker     le 25/01/2006 à 01:00:31
Et moi, je vais me faire enculer, c'est ça ?
Colonel Olrik     le 25/01/2006 à 07:31:21
Hahaha, vous ne m'attraperez jamais !
Glaüx-le-Chouette


Un Colonel avec un doigt d'Old Nick en plus    le 25/01/2006 à 08:17:08
Olrik Hunter, le frère du chauve qui dit "ça marche pour moi" ?

Commentaire édité par Glaüx-le-Chouette.

= ajouter un commentaire =