LA ZONE -

L'histoire du type qui est grand

Le 05/02/2006
par Malax
[illustration] Pour cette semaine textes de merde et afin de remporter ce concours, j’ai décidé de rester nature, égal à moi-même et de vous raconter une petite histoire vraie.
C’est l’histoire d’un garçon qui était tellement grand que, à chaque fois qu’il changeait de pièce dans sa maison il se cognait la tête contre l’encadrement des portes.
Il désespérait et son crane ressemblait de plus en plus à… heu… à un truc avec plein de bosses et tout déformé ; il n’en pouvait plus de ressentir le contact brut du mur contre sa gueule et d’entendre ce bruit mate à chaque heurt.
Alors sa mère, une femme adorable, décida de l’aider. Elle lui coupa donc la tête pour qu’il ne se blesse plus. Puis il est mort.

= commentaires =

Abbé Pierre

Pute : 1
    le 05/02/2006 à 17:02:32
Excellent. A foutre dans le guide.

Ah, c'était pas le but de ce texte, c'est ça?

Malax, pauvre con.
nihil

Pute : 1
void
    le 05/02/2006 à 17:07:41
Je suis d'accord avec l'Abbé, c'est tout à fait excellent. Monumental fou-rire pour ce qui me concerne. Je suis prêt à soutenir la candidature de Malax pour l'Acédmie Française.

Commentaire édité par nihil.
Abbé Pierre

Pute : 1
    le 05/02/2006 à 17:10:01
Merde, à chaque fois que je relis la dernière phrase, j'explose de rire.
    le 05/02/2006 à 17:31:33
Pareil ! Excellent.
Malax

Pute : 0
    le 05/02/2006 à 18:30:15
Putain, mon but était bien de faire un texte de merde; mais en plus d'être merdique il vous fait rire.

Bande de cons.
Womble

Pute : 0
    le 05/02/2006 à 19:43:32
La dernière phrase est fantastique.

J'appelle ça un coup de maître, pas un texte de merde.
Aka

Pute : 2
    le 05/02/2006 à 19:59:39
On dirait les critiques de France Soir.
Aka

Pute : 2
    le 05/02/2006 à 20:00:03
Mais certes c'est quand même assez bon.
nihil

Pute : 1
void
    le 05/02/2006 à 20:00:14
Miracle ! Miracle ! Notre Seigneur est de retour parmi nous, il est revenu pour nous sauver de la paurteté littéraire ! Alleluïah ! Oh Grand Malax, enseigne-nous la Vérité sainte.
Ce texte est la nouvelle Bible !
Abbé Pierre

Pute : 1
    le 05/02/2006 à 20:01:50
Ouais! La porc te tait littéraire, à mort.
nihil

Pute : 1
void
    le 05/02/2006 à 20:13:46
?
nihil

Pute : 1
void
    le 05/02/2006 à 20:14:12
C'était probablement la pauvreté, mais c'est bien aussi comme ça.
Malax

Pute : 0
    le 05/02/2006 à 20:31:43
Et là, des raies de lumières bienfaisantes percent les nuages et on entend les trompettes de tout les saints; et je dis: "Chantez mes louanges ! bénnissez moi et je vous chérirais comme mes enfants."
nihil

Pute : 1
void
    le 05/02/2006 à 20:36:05
Ouais nan finalement, dégage.
Malax

Pute : 0
    le 05/02/2006 à 20:50:52
"Et merde" dit-il finalement résigné.
Abbé Pierre

Pute : 1
    le 05/02/2006 à 21:28:16
C'est là qu'on le crucifie l'abruti donc?
LH
    le 05/02/2006 à 23:27:41
Ouais, on le crucifia. Puis il est mort.
nourz
    le 05/02/2006 à 23:44:07
Et a l'aube du troisième jour, il est ressuscité.
mais, comble de la malchance, des corbeaux lui ont mangé les yeux et des carnivores sauvage l'ont dévoré en plusieurs endroit dont une jambe en quasi totalité.

Si on se rend compte que la vie après la mort c'est trop de la merde, est-ce qu'on peut se sursuicider ?
Malax

Pute : 0
    le 06/02/2006 à 11:14:55
Nan, tu l'as dans l'cul.
Lapinchien

tw
Pute : 7
à mort
    le 07/02/2006 à 00:39:39
je connaissais la même histoire avec un nain et une chatière
Lapinchien

tw
Pute : 7
à mort
    le 07/02/2006 à 00:40:29
O.T.A.N. pour moi, c'est pas la semaine commentaires de merde
Mill

site lien fb
Pute : 1
    le 22/06/2007 à 12:22:32
Sympa, mais Boby Lapointe nous a sorti la même vanne - ou presque - dans Y a bobo, Léon.

= ajouter un commentaire =