LA ZONE -

Le précepte

Le 21/07/2007
par Massime
[illustration] La vulgarité, acouplée à la gratiuté, est une drogue dure.
Tels des grosses putains unijambistes, les humains réclament leur doses. Comparables à de tristes chiennes en chaleur, les sombres connards que nous sommes en veulent toujours plus. À la manière de petites têtes de bite à l'affût d'une vilaine vulvasse plus grasse que du pue de furoncle périmé, nous guettons. À l'instar de sinistres déficiences rectales aboutissant à un véritable son et lumière de déjections aussi fétides que coulantes et cadavériques, nous escaladons l'arbre de la vie.
Ne t'écarte pas trop du chemin, petite pourriture macabre résultant d'une amputation testiculaire bâclée. Tel est la condition pour que, comme une traînée indélébile de pourriture anale humant les toilettes turques un lendemain de beaujolais nouveau, tu aperçoives la lumière.
Amen

= commentaires =

Asa
    le 21/07/2007 à 12:26:41
On saute d'insulte en insulte et on oublie le fil qui de toute façon n'existe pas. C'est pas forcément une idée pourrie à la base, c'est pas forcément une idée et c'est un peu naze.
Hag


    le 21/07/2007 à 14:07:07
C'est nul.
B52


Supermarket!    le 23/07/2007 à 00:59:04
C'est comme au supermarché, un acheté, deux gratuits, au final, y'en a trop et c'est merdique.
Mill


site lien fb
    le 16/08/2007 à 15:37:11
C'est très joli. J'aime beaucoup. Sauf "amen" à la fin. Ca fait vulgaire.
Putsch


    le 08/02/2009 à 01:33:48
Raaaah mais raaaah!

Sinon l'illustration, si elle représente bien un type qui suinte de la merde par la tête -ce dont je suis assuré-, est très bien choisie.

= ajouter un commentaire =