LA ZONE -
Résumé : C'est plutôt léger (malgré la masse de saloperies graisseuses que le narrateur décide d'ingurgiter), et le style évite les embardées. Bref, ça prend pas trop de risques, c'est amusant sans plus. Anodin, quoi.

Le goinfre

Le 20/11/2008
par nihil
[illustration] Penser à prendre du pain, du vin italien,
Six kilos de patates et de la gelée.
Penser à engloutir un demi-porc salé,
Sans oublier de disputer le reste aux chiens.
Penser à me farcir le bide en bon chrétien,
Laper l’huile qui coule sur ma panse enflée,
Me goinfrer, boire à en crever, tout dégueuler,
Ne pas oublier de ne plus penser à rien.

Je m’y verrais presque, à mon heure dernière,
Tout bien me remplir par l’avant et par l’arrière,
Baffrer et me faire enculer, et tout renier.

Mais pour la grande orgie, il me faudra attendre,
J’ai dit mes vœux, je me suis recouvert de cendre,
Je n’ai rien à bouffer que mes ongles de pieds.

= commentaires =

Gallia     le 20/11/2008 à 18:18:16
C'est totalement à chier d'un point de vue littéraire ; rythme plus que bancal, ruptures de style et de registres beaucoup trop fréquentes, recours à des clichés 'ne pas oublier de ne plus penser à rien' (Trouvé dans 'bonnes résolutions' de Jeune et Jolie, ou le dernier Marc levy ?) ça suinte l'amateurisme.

Comme nous en avertit gentiment le résumé, c'est 'amusant sans plus'. Jolie chute tout de même, le dernier vers est plutôt sympa, musical.



Putsch


    le 20/11/2008 à 19:25:00
L'énumération de tout ce qu'il bouffe me gêne un peu, je trouve que ça rend le sonnet plat. Sinon l'idée est marrante, mais bon. Voila, sans plus.
Omega-17


    le 21/11/2008 à 03:09:26
C'est positivement pitoyable.
En outre et au demeurant, il m'est apparu récemment que CMB ne signifiait pas du tout connard de merde belliqueux comme je le supputais depuis deux ans et demi.
Et je n'ai pas été averti de cette erreur, ce qui est désobligeant DMC.
Lembaumeur


    le 21/11/2008 à 09:13:28
Moi, j'ai trouvé ce poème plutôt sympa. Bon, formellement, c'est pas terrible, soit.
Mais y'a de l'idée, pas de complexe, pas de prétention, et au final, ça passe comme de l'huile de paraffine chez un diarrhéique.
octoblah bien résumé !    le 21/11/2008 à 21:29:41
...mais qui résume ?
Glaüx-le-Chouette


    le 22/11/2008 à 12:48:20
Sur la forme : problème de rime aux vers 10 et 11, car diérèse obligée au 10 (pour avoir 12 syllabes, sinon y en a que 11) et interdite au 11 (même raison, sinon y en a 13) ; du coup ça rime plus, selon les règles canoniques.

Mais faut noter que face à la très immense et solennelle majorité des autres tentatives, ce sonnet-ci respecte l'essentiel des règles, à part ce détail. Pas de défauts à la rime, rythme correct face au sens du poème.


Les critiques comme celle de Gallia m'amusent beaucoup ; c'est moi en pire, à savoir que ça crache, ça déblatère, mais ça fonde sa critique sur du vent. A ce compte-là autant dire GNAGNAGNACÉNUL et se barrer. Je te propose ça comme prochain commentaire systématique, amie conne. Tu peux c/c, c'est libre de droits.

Le rythme prosaïque me semble tout à fait justifié, si on veut le justifier, par le fait que putain, le début, c'est une liste de courses ; ça vous a échappé, ça ? Le cliché relevé par je sais plus qui, il marche dans ce cadre, le relever comme une faute relève de la débilité littéraire la plus magnifique et d'un a priori latent.
Dans le topo j'avais bien précisé que le choix des vers devait, du moins pouvait être volontaire et sensé ; on n'est pas obligé de prendre l'alexandrin, vaste et pompeux, et si on le prend, vaut mieux que ce soit dans une intention particulière. Et une intention qui peut volontiers être sarcastique : comme ici. C'est un pied de nez à la forme et au sonnet en général.

Bref, à la première lecture, fort marrant, et sur la forme, ben non, les cocos, c'est bien écrit, et si c'était léché comme du Hérédia, ce serait absurde.
Au revoir merci bonne continuation me amitiés à vos mères.
nihil


    le 22/11/2008 à 12:55:16
J'avoue, j'ai du payer ce commentaire positif ci-dessus 400 euros hors-taxes. C'est pas vraiment donné le redorage d'estime de nos jours.
Glaüx-le-Chouette


    le 22/11/2008 à 12:57:52
400 euros et le libre usage de l'individu Gallia aux fins de décoration de mon appartement bourgeois. C'est classe, d'avoir un streum empaillé dans son appartement bourgeois.
Gallia     le 22/11/2008 à 14:24:37
GNAGNAGNACÉNUL

*se barre*

Sinon, ma critique sur le rythme se base sur le fait que, si on lit ce poème comme on parlerait de n'importe quoi d'autre, ça passe, l'ennui étant qu'une fois je devrais le lire 'sans utiliser les règles de phonétiques poétiques', et un peu après, avec, ou la sonorité m'arracherait des grimaces.

Pour l'avant dernier vers, par exemple, le deuxième 'je' est tout à fait inutile et l'ôter aurait rendu la phrase plus fluide. Idem pour 'par l'avant et par l'arrière : par l'avant, par l'arrière' serait passé, avec le bon nombre de syllabes :)

Allez, Glaux ne sois pas si rancunier, ce même sonnet écrit par quelqu'un d'autre t'aurait inspiré plus de remarques acerbes :)

Cela dit ça reste agréable à lire ... à tout vitesse.

Sinon, où comptes-tu me mettre dans ton appartement bourgeois ?
Glaüx-le-Chouette


    le 22/11/2008 à 14:28:19
Dans ton cul, essentiellement.
Et vire ces smileys de mongolienne.
Et va lire mes commentaires de textes de nihil avant de sortir des énormités comme celle que tu viens de proférer. Idiote.

Maintenant ta gueule, un streum empaillé ça ferme sa tronche.
Gallia     le 22/11/2008 à 14:39:02
J'ai bien essayé de rentrer dans mon cul, empaillée qui plus est, mais ça me parait tout à fait impossible, trop dommage.

Ne t'inquiète pas, j'ai lu.
nihil


    le 22/11/2008 à 14:53:09
"Pour l'avant dernier vers, par exemple, le deuxième 'je' est tout à fait inutile et l'ôter aurait rendu la phrase plus fluide. Idem pour 'par l'avant et par l'arrière : par l'avant, par l'arrière' serait passé, avec le bon nombre de syllabes"

Je conteste. Ca c'est une question de goût, et autant le rythme, c'était total pifométrique, autant sur les tournures, je fais ce que je veux et je t'encule. Là, ça me parait bien comme ça, dans les deux cas. T'acceptes ta part de subjectivité, chose ?
Gallia     le 22/11/2008 à 15:09:30
Certes, je ne fais après tout qu'exprimer un avis personnel.

Navrée que tu le prennes si mal.
nihil


    le 22/11/2008 à 16:07:39
Non ça va. Juste échaudé par la critique purement formelle, alors qu finalement c'était un truc pour déconner. Non seulement ça fait rire personne, mais en plus on me cherche des miettes dans la moquette.
Glaüx-le-Chouette


    le 22/11/2008 à 16:16:28
SI MOI 9A M4A FAIT RIRE? COUCOU? J4EXISTE? POURQUOI ËTES8VOUS SI M2CHANTS AVEC MOI? OUIIIN §§
Gallia     le 22/11/2008 à 18:39:24
'kay.

C'était pas méchant anyway.
Bonsoir.
Lembaumeur


    le 24/11/2008 à 13:41:02
Moi aussi, il m'a fait rire, ton poème, pauvre chou.
Bon, soit, je ne suis qu'une misérable chose insignifiante recouverte d'excréments, mais tout de même.
Contre-paix


    le 25/11/2008 à 05:44:46
C'est bien ici le championnat ouzbek de commentaires utiles ?
Eh bien, voilà une contribution :
















Point final.

Mention spéciale à Lembaumeur : T'avales ?
Lembaumeur


    le 25/11/2008 à 09:47:09
Oui.

= ajouter un commentaire =