LA ZONE -
Résumé : Curare-, inconnu au bataillon, débarque sur la zone en cette fin d'année et de civilisation avec un sonnet débilo-philosophique et des signes typographiques superfétatoires, voire surnuméraires. On ne résume pas un sonnet, on le torche, alors je n'en dis pas plus.

____Inuk____

Le 31/12/2013
par Curare-
[illustration] « Il me faut maintenant expliquer par quels moyens extraordinaires
les philosophes se reproduisent.
Voici : ils ne pénètrent pas, ils se retirent.
Ce retrait porte un nom : la mélancolie. »_____Jean-Baptiste Botul











Je ne sais plus pourquoi la folie me rassure
L'homme le moins fêlé existe-il en soi ?
Son esprit flamboyant hors la torve censure
Ses normes dérivant entre le quant-à-soi ?

Fuir la réalité n'est pas 1 morsure
Vivre dans l'abstraction sans toi et aux abois ?
Occulter mes valeurs pour guérir ma blessure
Briser enfin l'éthos du temps de l'autrefois

D'1 dessein infécond ne voulant plus rien dire
J'exalte notre amour à surgir et sans nuire
Au passé résigné figé d'éternité ____

Je garderais en moi l'essence de ta vie
Je veillerais sans fin et pour notre survie
Sceller notre ADN en toute impunité -

= commentaires =

Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 31/12/2013 à 15:42:42
Ca me rappelle Paul Valery et sa justification de la strophe sur Zénon d'Elée, "pour faire philosophique". Sauf que c'est un peu moins bien. On a l'impression que des rimes riches ont d'abords été disposées en bout de vers et puis qu'on a rempli les trous avec des termes qui "font philosophique".

Comme c'est fumeux sans être vraiment débile, et que par moment ça ressemble à l'habituelle poésie merdique involontaire ("J'exalte notre amour" ? ... est-ce bien raisonnable ? surtout qu'on a l'impression qu'on voulait dire exhorte et pas exalte), on se demande si ça ne se voulait pas sérieux et si l'auteur n'a pas choisi sa citation en exergue pour se ménager une porte de sortie avec l'excuse du "second degré", mais après coup.

En même temps, ça se laisse lire sans trop de douleur (à part "dessein infécond"), au niveau du rythme on se dit que ça pourrait déboucher un jour sur quelque chose mais là, ça reste du gloubi-boulga.
Lapinchien


tw
    le 01/01/2014 à 08:12:35
un extrait du journal de Bridget Jones 3 ?
Curare-


Inuk -    le 04/01/2014 à 21:32:15
@Dourak Smerdiakov :

ça m'apprendra à réclamer 1 mèche de cheveux à 1 chercheur de lumière -
Chercher l'erreur, chercher Inuk -
Allez je vous aide un peu :


http://www.planet-techno-science.com/sciences-humaines/ladn-dinuk-vieux-de-4000-ans-se-devoile/

J'ai cru que la princesse allait s'étouffer derrière son écran,
quant à X'File elle poussa de grands & gros maux :

-'m'enfin, pourquoi pas des poils de cul aussi ? '

Cette histoire est réelle -
Toute coïncidence ne serait que pure virtualité -

Le génie a bien voulu corriger le dernier alexandrin -

Si 1 modo pouvait s'exécuter ________ :

je lui lance 1 bras d'honneur au goût de queue n'hell !


''Sceller notre ADN en toute impunité -''

Dans le mille la Zone !
J'ai erré comme 1 braise de forums poétiques en forums philosophiques,

La Zone, c'est 1 coup d'foutre (euh de foudre) dans le mille méga-bit -

Je sens que je vais m'y attarder -

@Lapinchien / Te leurre pas, nous avons les mêmes dessous avec Bridget et y a les soldes bientôt - tu veux mon adresse ?
Lapinchien


tw
    le 05/01/2014 à 00:39:54
non merci.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 05/01/2014 à 16:10:25
On est gentil, c'est dimanche.


Pour mémoire :
"Sceller notre ADN en toute impunité -"

= ajouter un commentaire =