LA ZONE -

15. Trash out the Ash #SaintCon2016

Le 17/04/2016
par HaiKulysse
[illustration] 1. Journal de Bord du scientifique Ash.

Qu'est-ce que c'était cette chose ? Un spécimen extraterrestre fossilisé ?
Depuis le début de notre mission à bord du vaisseau de commerce baptisé le Nostromo, j'avais vu une grande variété d'humanoïdes extraterrestres mais jamais je n'avais connu pareil cas. Etait-ce bien une sorte d'humanoïde ? Rien n'était moins sûr. Le Spécimen X était, à mon avis, caractérisé par un exosquelette qui n'avait pas survécu au temps ; étrangement les os de son thorax avaient éclatés, comme s'ils avaient explosé de l'intérieur. Et sa parenté avec notre espèce s'arrêtait là.
L'ordinateur de bord -appelé Maman- avait révélé qu'il avait vécu de longues années sur cette planète sinistre et déserte ; il avait survécu à son climat malsain, les températures avoisinant souvent les moins cent degrés.
En tant que successeur de Charles Darwin, je me dois moi-aussi de proposer une théorie : à l'origine, le cadavre fossilisé de ce gigantesque humanoïde était composé de deux corps joints étrangement par des fragments d'ossements, eux-mêmes commençant leur radical par des greffes de parties mécaniques. En cela, on pouvait qualifier le spécimen de cyborg.
Nous ne savions pas si les oeufs, qui avaient été découvert dans les soutes du vaisseau extraterrestre, lui appartenaient...
Lors de cette mission, Parker, en s'égarant dans des considérations poétiques, avait observé les oeufs de trop près : avait alors surgi de l'œuf une créature arachnéenne en transperçant la visière de son casque.
Elle s'était alors agrippé à son visage avec une violence inouïe, ce qui me permis de classer ce spécimen extraterrestre dans la catégorie 2, classification la répertoriant comme une créature agressive pour l'homme.

2. Ash, une sorte de Charles Darwin vraiment foireux.

Ripley voyait ces observations d'un regard davantage décalé :
En 2122, bien après les attentats du 13 novembre, Daesh avait gagné quelques points névralgiques, notamment dans le domaine de la science et Ripley soupçonnait le scientifique Ash d'en faire partie, même si elle n'avait aucune preuve pour le moment.
Ash était une sorte de croisement entre Hunter S Thompson et le Professeur Choron, se dévouant comme Charles Darwin en son temps, à l'étude des diverses espèces ; il était salement mêlé à des trafics d'organes pour le compte de Daesh, ce que l'équipage ignorait.
Et, comme Charles Darwin lorsqu'il lithographiait les côtes d'une Patagonie jadis pluvieuse, Ash était aussi chargé d'établir la cartographie interstellaire des planètes découvertes au fil des missions, ce qui lui donnait l'accès à Maman.
A sa manière anarchique de se passionner pour le spécimen trouvé sur la petite Planète, Ripley voyait bien que quelque chose clochait chez Ash : il s'agenouillait littéralement devant les pattes de la créature arachnéenne, il semblait vraiment perturbé ce pauvre type au crâne dégarni.
Maman, qui était censé exécuter tous les calculs inconcevables pour ne pas faire dévier de sa trajectoire le Nostromo, elle-aussi, semblait entraînée dans son délire : Ash passait des heures démoniaques face à l'écran qui n'offrait que de longues suites de chiffres binaires et se réjouissait secrètement de ce signal sonore inconnu, capté à mi-chemin, par Maman. Ils devaient être de mèches, ces deux là.

3. La Flambée !
Ash, ce salopard d'androïde qui les avait foutu dans la merde, avait péris définitivement lorsque Parker l'avait brûlé aux lances-flammes ; à présent, ses circuits fondaient sous l'effet de la chaleur et l'équipage était quasiment décimée : l'Alien avait muté en créature reptilienne redoutable et Ripley se souvenait des derniers mots de l'androïde avant de cramer : "Vous avez ma sympathie."
Par ces mots, ce connard lui rappelait quelqu'un de familier... Sûrement le con de l’année prochaine…

= commentaires =

Lapinchien


tw
    le 17/04/2016 à 10:43:33
Le titre du dernier paragraphe a provoqué une fausse joie, j'ai cru qu'il s'agissait de crème-brûlée, de flan caramélisé au lance-flammes, j'ai cru qu'on y cramerait François Hollande.
Valstar Karamzin


    le 18/04/2016 à 12:53:27
Je voulais me la jouer devin et je me disais avant l'évènement, "cette année va y avoir du con connu, va y avoir même de l'islamiste en brochette carbonisé-merguez, ça risque d'être soit pathétique soit hilarant...".
J'avais bien entendu tout faux, pas de con connu cette année, pas de choc de civilisation ; donc j'ai pas glissé mon prospectus dans les fentes des boîtes aux lettres : "Valstar Karamzin, liseur d'avenir". J'aimais bien : "liseur d'avenir", pourtant, difficile, oui difficile de renoncer à ce concept, à cette nouvelle vie qui s'offrait à moi...
Tout ça pour dire que ce texte se rapproche le plus de mes visions d'avenirs. Et ça fait mal. Si vous saviez...
Sinon sympa mais vite lu, vite oublié.
Mill


site lien fb
    le 19/04/2016 à 14:26:49
Le message subliminal de ce texte - réinventons l'ennui - me paraît atteindre son but.

J'hésite entre bâiller et regarder le treize heures en replay.
David


    le 19/04/2016 à 22:54:24
Je suis solidaire de tout ceux, même toi, qui plagie "Alien" pour pondre un texte sur lazone.
Lapinchien


tw
    le 29/04/2016 à 22:42:13
audio https://soundcloud.com/lazone-org/15-trash-out-the-ash-saintcon2016

= ajouter un commentaire =