LA ZONE -
Résumé : LePouilleux nous gratifie d'une chanson pour célébrer les fêtes de fin d'année. Chanson à boire, à manger et à éructer par tous les orifices. Une question reste ouverte cela dit : Est ce un méchant tacle contre la société de surconsommation ? Une critique sans pitié contre le capitalisme, le libéralisme et la haute finance triomphants ? Un trip bling bling genre wesh wesh Gros, KOI § Un foutage de gueule de type bullying des cours de récréation contre les petits enfants boulimiques compulsifs ? Une polémique zemmourienne contre les invasions de sauterelles réfugiées ? Peut-être tout simplement une proposition de lyrics pour le prochain tube de Patrick Sébastien ? Chacun se fera sa propre idée. Je propose qu'on lance un grand Band Aid contre la famine en Érythrée pour récolter des fonds en crowdfunding et détourner les fonds pour se faire un petit resto sympa entre zonards.

Chanson du Gros

Le 27/12/2016
par LePouilleux
[illustration]
L'a des dents
Qui prennent le vent,
Et dessous, un ventru
Bien tendu, bien pansu,
Rond comme la terre
Car sans fin faim l'enserre
La bouche ouverte,
À perte de vue,
Pour tout prendre
Sans rien rendre,
Sauf pets et rots
En guise de mots.

L'est gros.

Au village, I' disent :
« I' pue, I' sue, I' nous tue. »
En fait, I' médisent :
« Mettons fin à ses abus
Avant qu'I' happe le monde
Sous ses joues rondes,
Qu'I' prenne nos récoltes
Ne sera pas sans révolte ! »
Ça aiguise : fourchettes,
baïonnettes, hachettes,
Pour le courage, ça bois
Mais la gueule aux abois

I' finissent par rien faire.

Au village, ça dort.
Le Gros chante fort :
« Du choux, du grain,
Du pain, du vin,
Lardon, saucisson,
Lait, viande, poisson. »
Repère, attrape, tord
Mâche, croque, mord
I' dit en s'endormant,
Le goitre dégoulinant :
« Une lune et demie
L'autre moitié engloutie ! »

I' rit. I' dort.

Hum. Hum. Ça pique.
C'est mon bout au bout du pique,
Et plein de bouts de moi,
Qui s'agitent autour de moi.
Tranche, taille, déchiquette
Épluche, dépèce, émiette
Tout ces cons de mon graillon,
Font un gras réveillon.
Ma carne cuite en grand cru
Dans leurs ventres confondue,
Et ces portions qui s'en vont
Se noyer dans le bouillon,


Putain c'est trop bon !

= commentaires =

Cuddle


fb
    le 27/12/2016 à 19:44:14
Moui pourquoi pas. Et sinon pour l'illustration c'est fait exprès ?
Lapinchien


tw
    le 27/12/2016 à 19:45:52
Grouik ! Grouik !
Quoi donc l'illustration ?
Cuddle


fb
    le 27/12/2016 à 20:00:30
Ah c'est un effet de style. J'avais pas compris
Lapinchien


tw
    le 27/12/2016 à 20:05:39
je ne vois pas de quoi tu parles.
Cuddle


fb
    le 27/12/2016 à 20:11:54
Bin sur mon écran elle est aplatie. Mais c'est peut-être parce que j'ai abusé du rouge à midi ou que mes lunettes font peines. Ou peut-être que finalement osef après tout.

Commentaire édité par Cuddle.
Lapinchien


tw
    le 27/12/2016 à 20:15:45
ah oui. J'ai fait un recadrage de bourrin pour que Ronald ait l'air plus gros. (et accessoirement que ce soit moins chiant à resizer)
Lapinchien


tw
    le 28/12/2016 à 15:24:50
Sinon LePouilleux, tu pourrais pas un peu contextualiser ta chanson ? C'est du ch'ti ? Il faut imaginer Dany Boun sur une scène ?
LePouiIleux     le 28/12/2016 à 20:46:41
J'me souviens plus. J'étais bourré.
Lapinchien


tw
    le 29/12/2016 à 07:26:33
de qualités ?
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 29/12/2016 à 21:12:40
Putain c'est trop con.

Mais je me dis que j'ai fait pire. Et je m'en repens.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 29/12/2016 à 21:42:40
Chanson du Gros : fait.
Muscadet


site blog fb
    le 29/12/2016 à 22:25:45
Les gens gros méritaient bien une chanson. Pas simple, surtout en été. Ça suinte.

= ajouter un commentaire =