LA ZONE -

Ici nous appartient

Le 21/04/2021
par Lapinchien
[illustration] Dans les épisodes précédents :

Jacques travaille sur son projet. Arthur aimerait en savoir plus mais Jacques veut garder le secret. La sœur d'Arthur, Anne, n'est pas mise dans la confidence, pas plus que Charles l'ami d'enfance de Jacques. Et voila que Gertrude s'intéresse à la question tout en commençant son stage d'immersion en chirurgie. Elle n'y prend pas garde mais elle se met Jean-Ernest, son demi beau-frère, à dos.

Générique mettant en avant les beaux paysages de l'Occitanie :

"Bordel, j'y comprends rien.
Ici nous appartient.
J'regarde au quotidien.
C'est biiiiiien.

Je suis moins productif.
Mais c'est trop addictif.
Je me came au fictif.
Je kiiiiiiffe."
Scène 1 : Gwendoline et Sylvie font du jogging sur la plage.

- Gwen, tu savais que Jacques travaille sur un nouveau projet ?
- Non, tu me l'apprends et je trouve ça étrange parce que je suis quand même la fille de la voisine de sa tante.
- Effectivement il aurait pu t'en parler surtout qu'il te côtoie tous les jours à la machine à café de l’hôpital.
- Et tu n'en sais pas plus que ça ?
- Non, hélas ! C'est Bastien le gérant du Spoof qui en parlait à Mathilde, sa serveuse. Mais c'est tout ce que j'ai entendu.
- Quoi qu'il en soit c'est bien mystérieux. Surement un plan bienveillant tel que je connais Jacques...
- Au fait, je suis bien contente de courir avec toi le long de ce beau littoral occitan.
- Merci surtout que je me suis bien remise de ma triple fracture ouverte de ma jambe droite de la semaine dernière.
- Hahaha, oui effectivement mais ne ressassons pas le passé.

Scène 2 : Stéphane et Kévin jouent aux cartes devant la piscine de leur magnifique villa au bord de l'étang de Thau.

- Bataille !
- Mais bon sang, Kévin... Je te rappelle qu'on joue aux sept familles.
- On ferait mieux d'actualiser en ligne notre demande mensuelle du RSA.
- Ah mais ça me rappelle que Jacques est à nouveau sur un projet secret.
- Comment ça un projet secret ? Et nouveau en plus ? J'étais même pas au courant de ses anciens plans secrets.
- Oh tu sais les villes de Sète et Montpellier sont des petit villages. Tout le monde se connait. Tout le monde sait tout sur tout le monde.
- Comme le chantait l'enfant du pays, Brassens : "J'ai perdu ma couille au fond du ravin." ou peut-être est-ce du Yann Moix ?
- Kévin ! Et surtout tient ta langue. Ne parle pas de ce que je viens de te confier à Gertrude.
- Arrête de me taquiner et faisons quelques longueurs de piscine.

Scène 3 : Gertrude et Jean-Ernest sont au bloc opératoire et pratiquent une double greffe cœur-poumons.

- Jean-Ernest ne t'avise plus jamais de me menacer avec un scalpel ! Écarteurs !
- Je suis ton demi-beau frère et tu me caches que Jacques a des plans secrets. Comment se fait-ce ? Bistouri !
- Ce n'est ni le lieu ni l'endroit pour en deviser. Éponge !
- Ah parce que tu m'en aurais touché mot si on pratiquait une appendicectomie plutôt ? Tractopelle !
- Appendice iléo-cæcal ou non, c'est du pareil au même ! Toboggan endoscopique !

Scène 4 : Il est midi. Anne et Charles boivent des shots de vodka au Spoof.

- Je suuuuis quand mêmmmme l'amiiii d'enfance deeee Jacques et illll ne m'aaaa paaaas diiit un mooot sur son plan seeeeecret. Mathiiiilde, son peeeetit frère, s'te plaiiiiit !
- Et moi qui suiiis laa soeur d'AAArrthur, penses-tu qu'iiill m'enn auraiit touchéééé mooott ? Nooon. Naaada, Waaaalou, Que'tchiiii, Peau de baaaalle, Peanuuuuts, niiiihil ! Maaathilde, un autre shot, pleaaase !
- Suuurtout que toi, tu lui a aavoué, à ce con de Jaaacques que t'avais eu une vaginoplaaastie. Alloo quoiii , Houstooon, on aaa un prrooblème là !
- HEY BAAASTIEN § APPELLE6MOI UN TAXXIII POUUR QU4IL M4AMM7NE BOSSER 0 L42COLE§ J4AI QUAND MËME UNE CONSCIENCEEE PROOFESSIONNELLE MOI§§
- Ouaais ben faiiiis gaaaffe, Aaaanne, les peeetits chiiiards, c'essst quee des enculéééés. LES PIRES DE TOUS?MËME§

Coupure publicitaire :

"Qui ? Qui peut garantir des prix moins chers ? C'est nous ! Nous ! Abricot point com.
Qui ? Qui propose de vrais conseils d'experts ? C'est nous ! Nous ! Abricot point com.
Qui livre en 24 heures quincaillerie, outillages, des milliers de références ? Abricot point com.
Mais aussi la plomberie, outils pros, petits prix, confiance et garantie ? Abricot point com."

"Allez ! On y va et pop ! pop ! popop ! pop ! popopopop !
pope ! there is a new pope ! popopopop !
à base de popopopop et pour le hip-hop je développe !
Fruitbox pop, fibre ultra rapide, répéteur WIFI, TV Replay, Fruit league 1 Upper Eats. Merci Fruit."

Scène 5 : Entre deux cours, les ados discutent dans les couloirs de l'établissement scolaire.

- Charlize, tu l'as déjà fait ?
- Quoi ? L'amour ? Mais on met même pas la langue avec Théo quand on s'embrasse.
- Andouille, je sais que t'as déjà fait l'amour comme je t'ai vue au club échangiste il y a 4 ans.
- Tu me rassures. J'pensais que tu me prenais pour une niaise. Tu parlais de quoi alors ?
- Ben d'un moignon fucking comme ton mec Théo a été amputé de son bras gauche. C'est intriguant, quoi.
- Bien sûr qu'est ce que tu crois il m'enfonce son bras jusqu'à l'épaule.
- Ton épaule ? Oh putain ! ça doit faire mal.
- Non la sienne. Ça passe crème. Mais t'inquiètes on se protège, on prend tous les deux du GHB, avant, pour oublier.
- C'est plus une schnek que t'as, c'est une tente Quechua.
- Tiens ! Voilà justement Théo.
- Salut Théo, ça va ?
- Ouais et toi, ça cicatrise ?
- Wesh, grosse.
- Alors, Charlize, il parait que ton père est sur un nouveau projet ?
- Il veut pas trop en parler mais il se fait livrer pas mal de matos.
- Abricot point com ? lol.

Scène 6 : Arthur est convoqué au commissariat de Sète.

- Bordel, qu'est ce que je fous ici ?
- Je suis le commandant Jules. Je vous ai convoqué au sujet d'une rumeur que vous colportez et qui est venue jusqu'à mes oreilles.
- Ah bon ? Et quoi donc est-ce ?
- Il paraîtrait que Jacques travaille sur un projet ?
- Je n'en sais rien.
- ...un projet nouveau qui plus est ?
- Je ne parlerai qu'en présence de mon avocat.
- ...un projet secret par ailleurs ?
- Je ne suis pas une balance.
- Je me souviens qu'à une époque vous étiez un dangereux serial killer mais vous vous êtes repenti. C'est bien ça ?
- J'ai payé ma dette à la société. J'ai fait 3 heures éprouvantes de travaux d’intérêt général et...
- Bon très bien. Je vous crois. Vous ne savez rien. Merci pour votre coopération.

Scène 7 : Jacques sort de son garage où il a longtemps travaillé sur son projet. Il porte une armure pare-balle et fireproof qu'il semble avoir bricolée. Armé d'un lance-flammes de fortune, il se dirige d'un pas déterminé vers la plage où il retrouve Gwendoline et Sylvie qui viennent de finir leur jogging.

- Hey, salut Jacques ! ça va ? Toute la ville de Sète ne parle que de toi.
- T'as pas chaud sous ton costume ?
- Non je suis frileux.
- Il y a un bal masqué et personne ne m'a prévenue ?
- Regardez moi ce bel envol de flamants roses !
- Je vais vous cramer, bande de grosses connes !
- Grosses ? ça m'étonnerait, on entretient notre corps.
- Mais ça fait 12 heures que vous courrez sur la plage et vous faites ça tous les jours ! Vous n'êtes même pas essoufflées.
- C'est parce qu'on aime bien le littoral du golfe du lion.
- Ben voilà c'est exactement ça. On est dans une énorme pub pour l'Occitanie, une pub pour attirer des touristes, de nouveaux habitants...
- Ah mais tu vois des complots partout !
- Ce matin je me suis réveillé et j'ai compris que j'étais le seul avec un libre arbitre dans le coin.
- Laisse moi rire, la semaine dernière quand j'ai eu ma triple fracture ouverte de la jambe, j'ai décidé d'aller à l’hôpital et...
- Tu vois c'est totalement anormal, guérir d'une triple fracture ouverte de la jambe en une semaine. On est les personnages d'une très mauvaise série TV.
- Je comprends ton délire, Jacques, mais regarde bien personne ne filme, personne ne nous file des dialogues à apprendre par cœur.
- Je ne me l'explique pas mais c'est insupportable de vivre ça. Tenez par exemple, vous trouvez ça normal que chaque habitant de Sète ait un prénom unique ?
- Allez viens, copain, on va aller boire quelques shots de vodka au Spoof et tout ira mieux.
- Ben voilà, encore un truc qui cloche. Il n'y a qu'un seul restaurant à Sète, c'est le Spoof. C'est encore une trouvaille de scénaristes médiocres et probablement sous-payés avec de petits budgets.
- Tiens ! Y'a Stéphane qui m'a envoyé un SMS, il propose qu'on se retrouve tous au Spoof pour fêter un truc.
- Parlons-en de Stéphane et Kévin. Bordel ! Ils sont aux RSA tous les deux et ils ont une villa avec piscine et vue sur l'étang de Thau. Y'a toujours rien qui cloche ?
- Rappelle toi, c'est un héritage de la vieille tante de la mère de leur ancienne colloc.
- MAIS COMMENT DIABLE R2USSISSEZ6VOUS 0 RETENIR CETTE MASSE INCOMMENSURABLE D4INFORMATION FUTILE ? TOUS CES LIENS DE CAUSE 0 EFFET ENTRE TOUT ET N4IMPORTE QUOI §
- Allez viens, Jacques, il y aura tout le monde.

Scène 8 : Jacques se retrouve au Spoof devant toute une assemblée d'habitants de Sète. Ils réclament tous qu'il révèle son projet secret. Jacques enclenche son lance-flammes et il balaie tous les recoins de la salle en s'assurant que toute personne présente prend feu. On peut entendre de grands cris. Tous les sètois se consument en cœur dans une éblouissante danse macabre.

Fin de l'épisode

Dans le prochain épisode :

Le commandant Jules passe les menottes à Jacques.
Gertrude et Jean-Ernest sont au bloc opératoire et pratiquent brillamment une greffe intégrale de peau à plus de 100 personnes.
Jacques est condamné à 3 jours de travaux d'intérêt général.






= commentaires =

Charogne


    le 21/04/2021 à 17:28:10
Petite crémation, mais c'est dans le format, et le teaser du prochain épisode promet du sensationnel. Excellent texte, évidemment on ne va pas apprendre au vieux lagomorphe à écrire des parodies.
(Et un plus pour le style glaüquesque qui fait particulièrement mouche ici.)
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 21/04/2021 à 18:29:15
écrire au présent (tiens ça ferait un bon titre de série) ça handicape quand même.
Un Dégueulis


Pute : -11
Foisonnant    le 21/04/2021 à 18:38:09
Le nombre de références que tu as réussi à caser dans ce texte est phénoménal.

C'est vrai que la crémation aurait mérité un peu plus de temps d'antenne.

Sinon c'est très drôle j'aime beaucoup.
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 21/04/2021 à 18:51:46
J'ai l'impression que l'une ou l'autre des références en question m'échappe. Notamment, je ne comprends pas trop ce que abricot.com vient faire là-dedans (ni à quoi ce site peut bien servir, mais ça, ça m'en rappelle au moins un autre...).
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 21/04/2021 à 19:47:48
abricot point com c'est juste une idée pour une start up qui vendrait des outils de bricolage. Je ne voulais pas utiliser la vraie marque de cette pub. Puis ensuite j'ai fait l'impasse avec Queshua.
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 21/04/2021 à 19:57:56
c'est ça la vraie pub https://www.youtube.com/watch?v=cY8Xho-6E68
David


C'est plus une schnek que t'as, c'est une tente Qu    le 22/04/2021 à 16:05:46
Y'a un prix spécial de la saint-con quand il y a un max de personnages ?

Ou un prix spécial kilométrique anti-poujadisme régional pour celui qui brûle sa victime le plus loin du lieu du début de l'histoire ?

Fire Bruno Pesquet, quoi !!!

ou au moins un koala, un ours/tigre/rhinocéros blanc
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 22/04/2021 à 17:00:35
Toute ressemblance avec des séries existantes (Demain nous appartient, Ici tout commence, Un si grand soleil, Plus belle la vie) ne serait que pure coïncidence.
tomatefarcie


    le 28/04/2021 à 11:05:00
Moralité : la connerie c'est comme la beauté, elle est dans l'oeil de celui qui regarde.

Les répliques et l'absurde font mouche, les cons sont cons ce qu'il faut (pas trop caricaturaux, et pas de démagogie dans la dénonciation du con), j'aime beaucoup la débilité de la coupure publicitaire, sur le fond comme sur la forme.
Ouais, j'ai tout aimé, y a rien à jeter.

("Tous les sètois se consument en COEUR". T'es sérieuse, sale petite pute ?)
Lunatik-


Pute : -0.5
    le 30/04/2021 à 16:21:03
Parodie + TF1 = tout ce qui me gave et que je n'ai aucune envie de lire. J'ai donc entamé ma lecture (obligatoire, en ces temps de St Con, pas question de voter au flan) avec autant d'entrain qu'une génisse en route pour l'abattoir.

Et le miracle fût, mes yeux éclosirent sur cette sensationnelle révélation : ce foutu texte est bon et drôle et fuck TF1.

Les moments de bravoure qui m'ont particulièrement plu :
- la scène 3 et son tractopelle et toboggan endoscopique
- la dernière phrase en caps locks, d'une rare pertinence

Jacques est un grand homme et Lapinchien président !

Commentaire édité par Lunatik-.
Lunatik-


Pute : -0.5
Note à benêt    le 30/04/2021 à 16:22:10
Et globalement, c'est vachement bien foutu et bien mené.
Clacker


Pute : -1
Je me nomme Constructif et Laconique    le 04/05/2021 à 16:16:46
Drôle, dialogues percutants, bal masqué ohé ohé, "Mathiiiilde est rrrevenue", "j'ai perdu ma couille au fond du ravin" un décasyllabe qui fait plutôt penser à du Pierre Perret ou peut-être Aron Ralston, et il faut absolument qu'on se retrouve tous au Spoof de Montpellier, ou de Sète, un jour, pour que je vous éclate dans un concours du plus gros mangeur de mayonnaise. Et puis on prendra une photo sur la tombe de Jacques Brel.
CTRL X


    le 10/05/2021 à 21:07:00
Je sais même plus quoi dire...

Peut-être parce que je n'ai pas dormi depuis deux jours et que je commence à serrer, mais quand même...
Le niveau est incroyable, cette année.
Je n'ai jamais été aussi fier d'être ici, parmi vous.
Putain, j'aimerais tellement qu'on se retrouve tous au Spoof et qu'on se bourre la gueule innocemment, avec le chéquier de la boite.

Je suis maintenant à peu près certain de ne pas conserver mon titre mais j'en chialerais presque de bonheur.

Lapinchien, sache que je te considère comme une sorte de génie.

Je ne vais pas voter cette année, je crois.
En revanche, je vais violer l'un ou l'autre d'entre vous, à l'improviste, pendant un épisode de Koh Lanta.
Un Dégueulis


Pute : -11
    le 12/05/2021 à 00:10:35
Lapinchien EST un génie, c'est certifié, j'ai trouvé sa lampe.
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 12/05/2021 à 19:45:05
Il y a du frottage de lampe dans l'air, c'est parfaitement répugnant.
CTRL X


    le 12/05/2021 à 20:34:08
C'est bon, viens, fais pas frigide, tu ne dupes personne.
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 12/05/2021 à 20:58:43
je vois que la campagne électorale est lancée. Serrez des mains et tout ce qui dépasse, signez des autographes et faites des selfies avec n'importe qui.
CTRL X


    le 12/05/2021 à 21:07:56
Vous avez encore quelque heures pour y croire, faites en bon usage
Castor tillon


    le 15/05/2021 à 02:20:41
"Fruitbox pop, fibre ultra rapide", ça, c'est grand. C'est autre chose que cette connerie de pub brico point com.
Je n'ai jamais regardé les séries référencées, mais j'ai immédiatement compris à quoi l'ensemble faisait allusion. Jean-Ernest, huhuhu.
Ce sacré texte est vraiment bien.
Un Dégueulis


Pute : -11
    le 01/06/2021 à 02:13:03
Les dialogues me rappellent les réunions de famille de mon enfance, au château de la Meynardie.

"Tu savais qu'Augustin-Marie-Claude, mais si, Augustin-Marie-Claude, le cousin au second degré de la tante par alliance de la marraine de la fille du second mari de Joséphine, avait divorcé ? Remarque je n'ai jamais aimé sa femme, surtout depuis qu'elle a osé critiquer la robe de Sévérine lors des noces d'argent des parents de Mouloud."

Bon ok je sors.

CHUIS TOUT SEUUUUUUUL ET J'GRIFFE LES MUUUUURS...

= ajouter un commentaire =