LA ZONE -
Résumé : nihil s'en prend violemment aux magazines de vie quotidienne qui, par leurs conseils et encarts mode, beauté, loisirs, voyages, voudraient formater l'existence de leurs lecteurs.

La perfection c'est la mort

Le 15/01/2002
par nihil
[illustration] ...
On est dans une époque où l'on vous apprend à vivre dans les magazines féminins et les suppléments «vie quotidienne» des programmes télé. Des encarts de dix centimètres sur dix qui vous règlent en trois phrases le problème de l'adolescence ou de la jalousie dans le couple. Quelques questions-réponses pour la timidité excessive ou les chaleurs de la chienne.
Dix pages de catalogue de vente par correspondance ou de dossier spécial ventre plat suffisent à vous expliquer comment doit être votre existence (supplément animaux, vos droits, enfants), à quoi vous devez ressembler (beauté au quotidien, santé au quotidien, mode au quotidien ahah) ou comment oublier tous vos soucis (sexualité équilibrée, fiches cuisine, loisirs, tourisme et découverte). On attend encore les dossiers spéciaux «fabriquez vous-même vos explosifs artisanaux», les encarts «comment taillader les artères de vos poignets en dix leçons», les suppléments «antidépresseurs et autres psychotropes, comment planer avec des substances légales tout en évitant l'overdose ?».
Des pages d'horoscope ou de tests qui vous formatent vous abrutissent. Qui vous expliquent que vous êtes complexé, sûr de vous, ou bien un foutu séducteur simplement parce que vous avez répondu n'importe quoi à un questionnaire débile, qui vous expliquent que tous vos projets vont aboutir entre le 15 et le 21 novembre ou que vous devrez vous méfier des embarras gastriques, uniquement parce que vous avez fait la connerie de naître tel ou tel jour (et l'horoscope des mourants il ressemble à quoi ?).
Premier décan ma carrière est sur la bonne voie, deuxième décan je deviens fou, troisième décan je meurs.
Déprime ou renouveau d'amour dans votre couple à l'horizon parce que votre mois de naissance (de un à douze) ôté de votre jour de naissance (de un à trente-et-un) a le malheur de donner cinq ou huit ou on s'en fout. Et si ça donne un chiffre négatif c'est pas grave, y a qu'à faire l'opération dans l'autre sens, ça marche aussi bien en fait. La connerie, c'est plutôt quand ça donne zéro... Mais ne vous inquiétez pas, ça ne signifie aucunement que vous allez mourir ou sombrer dans la drogue ou la dépression nerveuse ni même que vous devrez tout recommencer à zéro. Non non surtout il ne faut pas que vous vous inquiétiez, tout est positif tout est positif tout est positif.
Le monde parfait des magazines, l'appartement idéal des catalogues de meubles, la sexualité équilibrée, tout ça, moi je chie dessus.
Voici ce que vous devez être.
Voici comment vous devez vivre.
Ouais ouais ouais. C'est ce qu'on va voir.

= commentaires =

cosette     le 24/01/2005 à 16:05:07
bon, bin, vous m'excuserez mais j'préfère ce texte-là, plus poilant que l'absurdité de l'existence suivi d'un suicide collectif prôné par Tyler.
ch'avais pas que Nihil lisait les magazines féminins et les horoscopes.

"On attend encore les dossiers spéciaux «fabriquez vous-même vos explosifs artisanaux», les encarts «comment taillader les artères de vos poignets en dix leçons», les suppléments «antidépresseurs et autres psychotropes, comment planer avec des substances légales tout en évitant l'overdose ?»."
y a la zone pour ça, non ?
Déraisonnable     le 25/01/2005 à 15:55:05
on n'est pas des victimes on n'est pas des victimes on n'est pas des victimes
on vit dans le monde qui nous ressemble on vit dans le monde qui nous ressemble on vit dans le monde qui nous resemble
"si vous ne trouvez pas, cherchez autre chose"
autre chose autre chose autre chose


= ajouter un commentaire =



[Accueil]