LA ZONE -
Résumé : Ca tourne au sérieux du coté de Narak avec ce mini-article désespéré et rageur, aussi grandiloquent qu'une Bible du Néant. Le monde n'a plus le moindre avenir et l'apocalypse, moins brutale que prévu, se met déjà en place autour de nous. Crasseux, sombre et un peu surjoué, ça tape quand même bien dur. Puissant.

Héritage

Le 11/01/2005
par Narak
Bienvenue à toi, mon enfant.
Bienvenue dans cet immense monde agonisant aux teintes sépia.
Soit le bienvenu entre les merdes et les flaques d’urine, car là est ta place. En bas, à genou dans les gaz d’échappements aussi brûlants que les regards sont froids.
Regarde ton monde depuis le caniveau. De là ou nous sommes on pourrait le croire aussi vivant que le mendiant d’en face, fredonnant une chanson entre ses lèvres entrouvertes.
Mais regarde mieux.
Observe les mouches grouillantes derrière ses dents. Ce sont elles qui chantent pour son cadavre, la douce mélopée de notre fin.
Regarde nous !
Regarde nous crever le visage plaqué sur l’asphalte de nos autoroutes hurlantes.
Regarde les puissants évangéliser le monde à grands coups de croix vrombissantes dans les cieux noirs, pendant que les fous dansent L’Armaggedon sur les parvis en ruines. Regarde les enfants jouer dans d'immenses égouts à ciel ouvert. Regarde les chiens galeux aux côtes saillantes, qui rongent les carcasses de leur progéniture.
Ecoute les femmes hurler sous les coups et les hommes pleurer à l’écart. Ecoute les pourrir dans des draps de soie, sous leur tombeau de cellophane acheté moitié prix.
Respire les vents irradiés de tonnes de plutonium, déferlant sur toi, seul, au milieu de l’averse torrentielle et acide.
Les cendres grises d’un millier de soleils embrasant l’humanité, s’infiltrants entre tes paupières, dans ta gorge, dans tes poumons...

Sens les poings fermés, les larmes, la fumée acre et l’eau saumâtre ruisseler sur ton corps.
La vie sera dure et après tu crèveras, comme tu est né, pleurant dans toutes tes secrétions, recroquevillé sur le sol, dans une flaque de peur.
Le paradoxe du serpent qui se dévore tellement la queue qu'il mord sa propre tête. Encore un coup de machoire...Encore un.
Voici ton cadeau mon fils. Une existence éphémère et une agonie collective.

Ne ferme pas les yeux, tu es déjà mort.

Bienvenue...Et au revoir...

= commentaires =

Aka


    le 11/01/2005 à 22:18:39
C'est sympa comme tout. Je trouve pas ça pompeux et c'est assez carré pour laisser entrevoir un fil conducteur, du coup la lecteure est presque aisée. Il s'améliore le petit.
Maintenant tu nous fais le même mais sans faute et ça sera presque parfait.
idea     le 11/01/2005 à 22:35:48
Pourquoi ne pas offrir ce texte à un chanteur du genre que je nommerais pas. Et pourquoi je le nomme pas ? parceque beaucoup de gens dans ce domaine de la chanson sont sur la même longueur "d'onde".
Nounourz


    le 11/01/2005 à 23:34:13
J'aime beaucoup.
Déraisonnable     le 12/01/2005 à 09:26:43
c'est fort c'est noir (et pourtant c'est pas du café bip bip bip commentaire inutile)
ça plombe mais pas tant que ça justement c'est fait en finesse belle écriture et du coup l'impact en est renforcé
j'aime bien
Déraisonnable     le 12/01/2005 à 09:27:00
beaucoup même
M. Yo


    le 12/01/2005 à 12:08:28
Ca fait un peu 'intro' d'un roman, ça donne vachement envie de lire la suite
Kirunaa


    le 12/01/2005 à 14:56:03
Ah ! Ça ça me plait.
Le thème, le style, le rythme... bravo.
Narak


    le 12/01/2005 à 14:58:28
Mouais, il n'y a pas autant de fautes que ça...
Kirunaa


    le 12/01/2005 à 15:05:22
Putain, pour une fois que les commentaires sont globalemt positifs, il faut quand même qu'il pleure !
nihil


    le 12/01/2005 à 15:10:21
Ce type à seize ans et il progresse tous les jours. Ca ça me débecte. Moi à seize ans j'écrivais à peu près comme El Defoncer et son Epopée Galactique (les fautes en moins). Il va tous nous pourir dans pas longtemps, ce con. Sinon j'ai pas vu de fautes, mais j'ai pas non plus cherché.

Commentaire édité par nihil.
Narak


    le 12/01/2005 à 15:15:56
Ouais, c'est vrai que j'ai rarement eu d'aussi bon commentaires et un aussi bon résumé, d'ailleur hier soir je m'en gargarisais de fierté tout seul devant mon pc...
Mais tout cela, ce n'est rien, on n'arrive pas à mon niveau tout seul.
J'aimerai remercier tout d'abord Dieu, sans qui le concept d'athéisme n'existerai pas, le roumain qui picole en bas de chez moi, qui m'a inspiré le truc des mouches, et en vrac : La fibromyalgie, les flics, Cousteau, mon dentiste, mon tapis, les laxatifs, les francs-maçons, et pour finir, la mescaline.

Je vous emmerde tous.
Déraisonnable     le 12/01/2005 à 15:18:09
ta gueule et écrit !
Narak


    le 12/01/2005 à 15:25:32
Je ne parle pas vraiment, en fait, actuellement je suis en train d'écrire.
Ton commentaire est donc, encore un fois, inutile mais c'est fois ci ya un non-sens en plus...

"C'est bien, tu commence à toucher le fond "
Tyler Durden in Fight Club
Déraisonnable     le 12/01/2005 à 15:45:22
désolé stop déraisonnable stop décédée de rire
Déraisonnable     le 12/01/2005 à 15:46:57
mais c vrai je devrais pas venir vous emmerder dans la cour de récré on serait même capable de me traiter de zonophile mais vous êtes trop mignons vraiment
Nagash


    le 12/01/2005 à 16:25:21
Bizarrement les plus grands zonophiles sont souvent zonoclastes. Même nihil souhaite meurtrir les règles de son propre site,la preuve en image avec le lapin jaune qui accompagne le collector de blagues de Mandrago,fantaisie Ô combien provocatrice en ces lieux se voulant être le zénith d'un soleil noir dépravé et désabusé.

Très bon ton texte Narak, manque peut être juste davantage d'approfondissement et plus d'images apocalyptiques . Si il y avait pas la Cathédrale de Chair j'aurais dit que c'était là ton chef d'oeuvre.
Ah la Cathédrale de Chair et son bassin rempli de viscères.. que de bon souvenirs.

Narak


    le 14/01/2005 à 18:52:58
C'est marrant quand même, je passe (un/une?) après midi la dessus et tout le monde trouve ça bien.

Mais La Cathédrale de Chairs sur laquelle je me suis cassé le cul, mais d'une force, vous n'imaginez pas...En réfléchissant 1h pour chaque mot...
Et ben il a été plutôt bien reçu dans l'ensemble, mais les critiques ne manquaient pas, et elle étaient complètement justifiées...

Faut que j'arrete de me faire chier moi...
munu     le 15/01/2005 à 11:30:13
pas mal ton text karan mai elle est ou la suite?
a oui tu manke un peu de modestie dans tes komantaire
Narak


    le 15/01/2005 à 11:33:23
Moi et ma modestie inexistante, on t'emmerde !
munu     le 15/01/2005 à 11:36:18
sa tombe bien je sui skato et la modesti n'est k'une forme iréeel de l'inteligence
munu     le 15/01/2005 à 11:36:18
sa tombe bien je sui skato et la modesti n'est k'une forme iréeel de l'inteligence
Narak


    le 15/01/2005 à 12:03:03
Putain de kolkoze kapitalist !
Herpès


    le 13/02/2005 à 12:45:38
j'aime bien
Aesatruc     le 28/04/2006 à 16:32:16
Bon, je toruve un arpège bien triste à la gratte, des effets à la pink floyd, un rythme morne et hop. J'ai déjà les paroles.

Je l'ai déjà dit, je n'hésiterai pas une seconde à te plagier (je peux même dire que les textes sont de Narak, c'est moi qui irait me taper des Marla).
Glaüx-le-Chouette


    le 28/04/2006 à 16:49:41
http://www.star-light-karaoke.com/image_sf/2-16%20Marla.JPG



Comme tu le sens, man.
Chacun sa vie.


[edit] Ah, pardon, c'était pas cette Marla-là.

http://www.biochem.wustl.edu/~lohman/pix/marla.jpg


[edit2] Rhôôô putain c'est pas bien de se moquer.

http://www.wyomingoutdoorsradio.com/marla%20lope%20ready.jpg

Commentaire édité par Glaüx-le-Chouette.
Mill


site lien fb
    le 12/02/2007 à 16:39:51
Sympa, puissant, poétique. Très joli. Je comprends ton choix, Nihil, concernant Mort-Monde. Foutrement bien écrit.

= ajouter un commentaire =



[Accueil]