LA ZONE -
Résumé : Ce texte n'est aucun cas destiné à être commenté ni même à être lu. Vous voici prévenus. Je le poste ici parce que c'est une annexe de la série Néo-Inquisition, déjà parue sur le site. C'est une procédure scientifique rédigée dans une langue adaptée du français médiéval, relativement illisible donc, et ça n'a de valeur que dans le contexte de la série.

Procedvre 10 5548-6001 99

Le 17/02/2006
par nihil
[illustration] Procedvre 10 5548-6001 99 : des dispositions regardant la mise a mort de nostre Seignevr le Christ 0691-01 & ce qu’il convient de faire de sa depouille mortelle.
Implant A712 - A l’adresse de Frere XVIII-CVXII, inquisitevr & chirvrgien de grand renom.
Avertissemët : en verite frere, entends bien la gravite de nostre propos. La procedvre qui suit n’eft point fvneraille ordinaire non plvs que mise en fosse d’esclave, c’eft la ouurage sacre qu’il t’eft requis ; avssi sache l’accomplir auec promptitvde & hvmilite, & fort religievsemët encor.

Il conuient par bonne raison que l’operation soit tenve en la chapelle de plomb qui abrite la lethargie dv Christ & que sitot tes moines-incisevrs entres en ladicte chapelle, icelle en soit close, a fin qu’elle en conserve a iamais souuenance de ces actes inouis.

Adonc, fais accompagner le sacrifice de nostre Seignevr le Christ 0691-01 par la priere avx mortz, & qu’elle soit reprise auec empressemët & grande fervevr par l’assistance.
La mise a mort eft precedee d’vne iniection en la veine ivgvlaire de morphine sanctifiée, povr ce qu’elle attenve grandemët les conuulsions occasionnees par l’exsanguination. Puis tovtes perfvsions sont retirees & les electrodes convenablemët desactivées.

Avx moines-incisevrs levr donne ample consigne, & qu’ils se placent d’vne part & de l’avtre dv banc d’operation. A chacvn lvi octroye les ovtils de chirvrgie necessaires à l’ouurage, & s’asseure qu’en eft fait selon bon vsage etabli par nous. Represente levr bien distinctemët l’importance de levr tache.

Prends le corps de nostre Seignevr le Christ 0691-01 & de biais le dispose, & du covteau a ampvtation le col luy tranche bien & de l’artere en pratique la saignee de maniere a ce que tovt le sang en soit extrait. Commande qu’en soit deverse la prime partie en vn receptacle de plomb par le premier moine-incisevr.

Vne foys le corps roide, d’vne main bien asseurée ouure la peau de l’abdomen, ce dv pvbis av sternvm. Les pans de la playe les ecarte largemët & les bords d’icelle en fais maintenir & tranche le mvscle abdominal d’vne meme longvevr. Derovle l’intestin & le taille. Chaque organe le separe de son reseau d’arteres & de nerfs & qu’il en soit retire de sa cavite pvis le confie avx bons soins de tes assistätz.
Dispose pareillemët de la cage thoracique, laquelle etant ouuerte en grand d’vn trait de scie. Place vn coin de bois povr maintenir la playe beante par moyen de force. Il eft tovtefoys convenv de n’en point trop vser et de ne point saccager l’ossatvre ; dont l’integrite en eft tenve povr garantie. Taille les tissvs et veines en le liev qu’ils maintiennent cœvr, povmons & tovs avtres visceres maieurs, lesquels visceres fais extraire comme cite plvs havt.
La teste l’ouure av trepane sans trop en abimer l’os ; pour ce faire svis bien le trace cicatriciel de l’operation messianique, qui a confere sa sainctete av Christ. Le cerveav en fait retirer, auec les organes sensoriels qui y sont accoles.
Les membres sont detaches dv tronc par les moines-incisevrs ; & qu’ils les dissequent franchemët, povr conserver individvellemët chair & ossemëtz.
De la carcasse dispose auec grande rigvevr : ayes soin de ce que chacvne des costes, brisée ov intacte, soye separee de la chair & conseruee ; & encor que tovtes pieces dv mvscle & dv squelette en soyent separées par les moines-incisevrs, car il n’en eft point partie qui ne soit noble & tres saincte. Les veines les isole soignevsemët sans les entailler ni les deteriorer en avcvne façon, & qu’il en soye fait selon meme pratique des nerfs & diverses glandes et condvitz.
Demonte les articvlations piece apres piece, separant bien chaque os des tendons avx iointvres qui le maintiennent en place.
Nettoye bien la carcasse & separe les vertebres dv coccyx & des grands troncz veinevx.

Dispose l’os d’vne part & les organes d’vne avtre, & encor les vaisseavx & les nerfs ; puis tovtes pieces perissables les fais placer en vne serie de coffretz de plomb hermetiquemët clos & contenant vne liquevr composee de neuf mesures de formaline povr vne mesvre de camphre & d’iode.
Veille a conserver tovt ce qui le doit eftre & fais reieter le restant en vn bac de dechetz organiques povr qu’ils soyent evacvés selon bonne procedvre 10 5548-1004 54.

Les coffretz scelles contenant les ossemëtz & les divers organes de nostre Seignevr le Christ 0691-01 seront ainsi deposes sovs l’avtel de la chapelle povr y eftre obietz de veneration, comme il eft dv a relique de la plvs havte sainctete.

Vne foys ton ouurage accompli & l’espace de travail nettoye, fays don de ton sang & de celvi des moines-incisevrs & qu’a iamais soit confideree comme liev sainct la chapelle de plomb qui a vu la mise a mort & l’avtopsie de nostre Seignevr le Christ 0691-01. Vostre memoire sera honoree a tovt iamais.

Qu’il soit entendv de tovs que ladicte procedvre sera repetee a l’identique povr chacvn des 12 Christz que compte la lignee experimëtale 0691 ; & qu’ainsi elle s’extingue povr iamais.
Aye bonne conscience dv sacrifice vltime que nous cavse la destruction simvltanee de tovs les messies experimëtavx mais sache accomplir l’ouurage sans defaillance, car c’eft la noble tache de havte vue, & qu’elle eft exigee de toi par tes pairs av sein de l’ordre de la Saincte-Inquisition, & povr le bien commvn, & sauuegarder chacvn des debordemëtz qu’occasionne levr fainctete incontrolable.

Crains fort le covrrovx de Dieu, qui eft nostre Maistre, & qui ivge l’ouurage a l’avne dv soin que tv lvi pretes.
Ainsi en eft-il convenv de par l’ordonnance inquisitoriale delivree en nostre nom par Frere XXII-CLXIX. Qu’il en soit fait selon bonne consigne scellee par nous.

Archive - 10 5548-6001 99
Scelle et clos en l'hostellerie Saincte-Morphine

= commentaires =

Simili


    le 18/02/2006 à 12:43:16
La remarque intelligente du jour: "Mais! c'est couvert de fautes d'orthographes!"
Narak


    le 18/02/2006 à 12:51:25
Je trouve pas ça super passionnant, mais il y a un petit coté performance sympa.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 18/02/2006 à 13:33:36
Tu réarranges en quatrain, et c'est du Nostradamus. Ils t'étudieront dans 500 ans pour savoir exactement ce que tu voulais dire par là, et si tu étais plutôt gnostique ou pythagoricien.
Lapinchien


tw
    le 18/02/2006 à 15:42:05
çà c'est un beau pied de nez au langage SMS à la con de nos jeunes contemporains. çà m'a rappelé de bons souvenirs de Neo-inquisition et j'ai comme une soudaine envie de courrir nu dans la rue avec un scalpel et un burin et de rejouer toute la journee en boucle des episodes de Nip and Tuck dans la gueule de tous les gens que je croiserais...
Aka


    le 18/02/2006 à 16:08:33
J'ai trouvé ça vraiment sympa. Le petit bonus qui tape bien pour les fans de Neo Inquisition. Ca te replonge dans la rubrique pour rechercher tout un tas d'élément. puis du coup le mythe en lui même prends de la consistance. Faudrait le refaire ce genre de truc.

(J'adore fait la niaise qui n'est pas du tout au courant que, justement, c'est ce que t'es en train de faire)
Glaüx-le-Chouette


    le 18/02/2006 à 16:25:09
(spoiler, bravo)


J'aime beaucoup.
J'ai un pote qui a fait un récit ogresque médiéval en langue rabelaisienne super stricte tip top café crème bien fait. Faut qu'euj voie s'il le cède.

Mais ici, ce que j'aime, c'est l'ampleur que ça donne au texte, cette écriture. L'aspect mystique et hiératique.

Ca y est, j'ai casé mon mot du jour.
Aka


    le 18/02/2006 à 16:38:19
Faut toujours donner les définition avec par contre Gloups.
nihil


    le 18/02/2006 à 18:01:41
Nounourz a eu la même réaction que Simili en voyant ça, il m'a demandé si c'était une épreuve de crash-test pour le correcteur orthographique de Word... A vrai dire, vous avez un peu de chance, j'avais l'intention de publier une version hardcore en appliquant encore plus de règles orthographiques médiévales à la con. Là c'était à peu près illisible, et même moi je peinais à me relire, donc j'ai un peu allégé la sauce. Du coup mon texte n'a rien de réaliste et un cistercien lambda du 14ème n'y entraverait que dalle, contrairement, je suppose au texte de ton pote, Glaüx. Je me suis permis autant de liberté avec la langue que je le souhaitais. De toutes façons ça se passe dans le monde futuriste de Néo-Inqusition, je n'étais donc tenu à aucun réalisme.

Narak c'est pas une performance, je cherche pas à vous en foutre plein la vue, je suis tombé raide dingue des tournures médiévales et elles correspondent très bien à l'état de la civilisation de Néo-Inquisition. Ca c'est pour le style. Pour l'orthographe arrangée (les v à la place des u, tout ça), là je te l'accorde c'est de l'ornementation inutile juste pour faire couleur locale.

Quant au contenu, il est anecdotique pour un lecteur lambda, mais il apprends quelques trucs aux fans hardcore de Néo-Inquisition : on constatera par exemple que le numéro de série de la lignée des messies expérimentaux dans ce texte est ultérieur à celui de la lignée dans Néo-Inqusition...
Kirunaa


    le 19/02/2006 à 20:55:33
les v à la place des u c'est bien. Les u à la place des v c'est mal.

J'ai beaucoup aimé, pas eu vraiment de problème à lire.

Je vais aller relire NI, tiens, ça m'occupera.

= ajouter un commentaire =