LA ZONE -
Résumé : J'aime la capacité de LePouilleux a en avoir rien à battre, du coup dans ce petit billet, LePouilleux nous extorque, entre deux "j'm'en bas les couilles", de voter Macron, l'homme qui dans une interview à La Croix ce dimanche évoque dans le détail son patrimoine. Et oui parce qu'en changeant de poste, le pauvre pépère a vu sa rémunération divisée par 15. "Comme banquier d'affaires, j'avais le statut d'indépendant. J'ai donc payé, sur le montant brut de ma rémunération, des cotisations sociales patronales, salariales, puis l'impôt sur le revenu. Ces cotisations ont augmenté et frappé mon dernier revenu de référence, au point que je ne gagnais plus assez pour payer mes impôts!". Nous sommes vraiment dans un monde de brutes.

Le courrier des lecteurs - Grand appel à programmes électoraux

Le 13/03/2017
par Lapinchien, LePouilleux
[illustration] @ LePouilleux

Très cher maître du jeu, très cher décisionnaire du résultat du grand lancé de dés,
ton texte en réponse au grand appel de Cthulhu était de loin meilleur que le miens et pourtant nous avons été élus ex aequo probablement par l'influence hideuse sur le libre arbitre des électeurs de la monstruosité lovecraftienne en personne. Je suis admiratif face à tes connaissances videoludiques et ta propension à devenir un grand game designer par le biais d'un storytelling disruptif écrasant la morne médiocrité des recettes grossières usuellement utilisées par les géants du mainstream de cette puissante industrie de l'entertainment. J'ai cependant quelques doutes sur ta capacité à inventer des gameplays originaux au delà de la narration. Cependant j'aimerais bien que tu me cloues le bec sur ce point. Il y a une grande échéance électorale prochainement pour la France et les français. Dans ce cadre et en pleine crise, on assiste à une improbable guerre totale des 4 pouvoirs présupposés indépendants (à savoir législatif, exécutif, judiciaire et la presse). Il serait grand temps d'apaiser le powergame dans l’intérêt général. Si pour ce faire il te fallait inventer un grand serious game afin de distiller envers les inscrits sur les listes électorales, un puissant message endoctrinatoire propagandiste impliquant les 4 pouvoirs avec un gameplay original incluant des fonctionnalités sociales et de réalité augmentée (un peu dans le genre de Pokemon Go), quel serait-il et pourquoi ? Bien amicalement, tope là copain, Lapinchien
Cher Lapinchien,

Je trouve dommage que tu te sois focalisé sur mon texte lovecraftien alors que mes autres textes parlent d'anomie généralisée, d'effet cathartique de la violence collective, de dépendance à la technologie, de persistance des superstitions et de branlette. En vrai Dark Terrelya ressemble grave à Y.O.L.O, que j'ai lu récemment, le storytelling vidéoludique en plus, les descriptions technico-littéraires en moins. J'ai un peu la flemme de relever ton défi (capacité d'attention digne d'une espèce aviaire oblige) et j'suis pas sûr d'avoir bien comprit. Il faudrait un truc pour restaurer le consensus général autour d'un super-état paré de ses quatre super-pouvoirs classiques ? Ben une guerre lointaine à coup de drones ou de squelettes anthropoïdes. On pourrait imaginer une sorte de conscription générale robotisée avec des points groupon numérique en guise de lots acquis selon les objectifs atteints. Chaque citoyen se verrait ainsi attribué sa machine pour faire la guerre par procuration avec possibilité d'up-grade. Wallah ça me rappelle le Yémen, frère. Ou alors sinon on peut tous voter pour Macron, c'est bien aussi.

Pour rester dans le champs politique j'ajouterai que le programme civilisationnel présenté par Lourdes Phalange ressemble grave à un accouplement bizarre entre le rigidisme de façade d'un François Fillon et la religion naturopathe d'un Pierre Rabhi. Je suis par conséquent partant pour qu'on organise une grande parade électorale digne d'une bonne vieille république bananière sur la Zone dans laquelle chacun frottera sa Weltanschauung contre celle des autres.

= commentaires =

Lourdes Phalanges


    le 13/03/2017 à 13:12:22
N'étant pas démocrate et donc très éloigné de la Grande Comédie Politicienne qui te fait croire que tu as le choix et que du haut de tes 66 abonnés twitter, tu luttes vaillamment contre la propagande d'untel ou untel, mon programme virtuel est un réel coup de boutoir contre cette droite libérale aux ordres, vaguement chrétienne, qui pense avant tout à son patrimoine; mais également contre cette gauche mollassonne et béate, vaguement progresso-écolo-bio, parce que là aussi y'a un petit billet à se faire.
Bref, la Gauche et la Droite (l'alliance libérale-libertaire), malgré leurs micro-divergences sociétales et clientélistes, travaillent pour la même maison-mère : la finance mondialiste.


Donc la pique de Poupouille tombe à l'eau. Soit il a mal compris, soit c'est de la fainéantise intellectuelle ou de la mauvaise foi, ou pire du nihilisme-dandy. Mais vu qu'il appelle à voter pour Rothschild, ironiquement ou pas, on est carrément dans le domaine eschatologique.
Lapinchien


tw
    le 13/03/2017 à 18:47:25
et bien par gameplay se basant sur les 4 pouvoirs, j'entendais par exemple un truc éloigné d'un jeu 3d storytelisé, les règles d'un puzzlegame type candy crush ou d'un jeu de carte type mille bornes par exemple.
Muscadet


site blog fb
    le 13/03/2017 à 18:49:10
L'âge de la communication globalisée et instantanée qu'on nous annonçait comme la grande révolution du siècle n'aura pas enthousiasmé très longtemps, une fois passé l'effet de nouveauté.
Et malgré quelques succès électoraux ponctuels dus à une contestation populaire dos au mur, les communicants politiques 2.0 ne font déjà plus illusion : la clientèle est devenue trop cynique et sarcastique, même pour eux.
Il leur faudra donc repasser avec un autre concept pour tenter de récupérer la Réaction, vaccinée des programmes et des intentions, et qui considère désormais le politique et le journalistique comme deux classes parasitaires de la société.
Lapinchien


tw
    le 13/03/2017 à 19:04:59
imaginons un jeu de plateau sur la base de monopoly avec un parcours à réaliser en boucle. chaque pion représente un gars qui part en campagne électorale et il doit récolter 500 signatures de maires puis un maximum de promesses de votes. Au fur et à mesure de sa progression il peut gagner des adhérants hypnotisés, des groupes de militants zombifiés et autres colleurs d'affiches lobotomisés qui démultiplient ses actions à chaque tour sur le terrain. Cependant outre ses adversaires incarnés par d'autres joueurs, on peut imaginer des tas d'obstacles dans sa progression : du pognon qu'il faut récolter auprès de lobbies et d'entreprises pour financer une campagne dont les frais remboursés en cas de dépassement de 5% des votants sont totalement ridicules et ne permettent même pas d'envoyer par courrier postal une lettre à 1 centième du corps électoral donc du coup il faut que le joueur magouille pour engranger des tutunes réinjectées dans son parti en risquant à tout moment que ses électeurs croient qu'il y a enrichissement personnel alors qu'en réalité le pion à la con ben il roule pour sa mafia par le biais de caisses noires. Il faudrait inventer un truc plus innovant que des cases impliquant de piocher des cartes événement aléatoire du type "les média décident de fouiller ton passé d'il y a vingt ans quand les frais de campagne n'étaient même pas remboursés" ou bien "un juge décide d'accélérer la slow motion du temps judiciaire pour le passer en mode timelapse DTC,s" ou "des frondeurs dans ton parti font sécession et ne votent pas ta loi phare" ou encore "un de tes sénateur s'endort dans l'hémicycle, tu passes 10 tours", etc donc, à creuser, tout ça.
Lapinchien


tw
    le 13/03/2017 à 19:22:42
ou si on s'inspire de pierre, feuille, ciseau, "puits", (on sait que l'introduction du puits dérègle l'aléa mais bon spagrav' ça colle parfaitement avec les 4 pouvoirs... du coup on peut garder les mêmes règles et changer juste la nomenclature executif, legislatif, judiciaire, presse et d'aller piller le langage des sourds muets ou les jutsu de Naruto pour inventer des positions de mains (combinables par exemple des deux coté pour démultiplier les combinaisons et l'intérêt) Après on ajoute une couche de roleplay par dessus pour rendre le tout plus imaginatif et hop ! Tu fais fureur dans toutes les cours de récré : le jeu de 4 pouvoirs, tu poses une licence, tu vends une appli qui cartone, tu rachète ubisoft, tu rachète le groupe bolloré, tu rachètes goldman sachs. Putain c'est pas compliqu駧
Muscadet


site blog fb
    le 13/03/2017 à 19:41:41
8 millions remboursables au-delà de 5% des votes, sur 16 millions autorisés. C'est un rapport au double, si on joue dans les règles.
Lapinchien


tw
    le 13/03/2017 à 20:06:35
pour 44,6 millions d'électeurs inscrits, ça fait 35 centimes par électeur potentiel alors que la lettre verte est à 73 centimes. Cela dit en même temps on vit à l'ère du spamming et on est loin des campagnes américaines basées sur le harcèlement téléphonique, les shows de draxters, pompomgirls et confettis à la coke
Lourdes Phalanges


    le 16/03/2017 à 19:55:44
Propaganda level mongolios :

https://www.youtube.com/watch?v=54rzz74ikLI
Bill Gates     le 06/04/2017 à 19:16:19
Très bon idee Mr Lapinchien, le jeu politics monopoly, a developper peut être d'abord en version numerique en hot seat ? Puis boardgame une fois bien équilibre

envoyez moi la version alpha, je peux vous donnerez de l'argent : bill.gates55@caramail.us
Lapinchien


tw
    le 06/04/2017 à 20:42:43
laul Billy, si t'as besoins d'idées, j'en ai plein. En s'inspirant de l'Oculus Rift, on peut inventer l'anulus rift, un plug anal à retour de force permettant aux gens d'entrer dans des univers virtuels encore plus immersifs comme dans la vraie vie où ils se font enculer en permanence.
kolokoltchikii     le 07/04/2017 à 11:02:13
Salut LC, on a déjà le copyright et ça s'appelle l'enculus fist, ça te permet de t'immerger dans les colons des grands de ce monde, tu le saurais si tu te procurais notre dernier fanzine !

ceci dit bonne idée de modifier le monopoly qui est, de base, très chiant.
Lapinchien


tw
    le 07/04/2017 à 11:53:55
n'hésite pas à mettre des liens

= ajouter un commentaire =