LA ZONE -

Sodoman - Genèse d'un Héros.

Le 27/03/2021
par Un Dégueulis
[illustration] « Sodoman, le héros qui les encule ! »

Le slogan claquait bien. Pierre Banger parcourut une dernière fois la liste qu’il avait préparée pour la presse. Il avait rayé « Sodoman, votre trou l’aime bien ! » (trop bienveillant, les criminels risquaient de ne pas le prendre au sérieux), « Sodoman, sa bite, votre cul ! » (ressemblait trop au slogan d’Escortman), « Sodoman : le Sida ? Même pas peur ! » (contraire aux directives de l’OMS), et une dizaine d’autres. Il reposa son stylo et se leva. Après quelques étirements, il se regarda dans le miroir mural qu’il avait fait installer dans sa chambre, heureux de ne plus avoir besoin de chercher ses lunettes dès qu’il levait le nez, sa vision étant, comme tout le reste, devenue parfaite, voire surhumaine.
Depuis qu’il avait acquis ses superpouvoirs, lors d’une partouze où l’un des participants était en réalité le grand mage Jankull Tamaman, en voyage spirituel inter-dimensionnel, il ne pouvait pas s’empêcher d’admirer son anatomie. Son corps, à l’origine frêle et plutôt pâlichon, était soudain devenu musclé, bronzé et extrêmement poilu. Son pénis, un gringalet de sept centimètres au gland hypertrophié, s’était transformé en bête de concours et était désormais capable de se déplacer à la vitesse de l’éclair, en emportant le reste de son corps avec lui. Mais la plus grande transformation qu’il avait subie était la naissance d’un désir irrépressible pour les postérieurs hors-la-loi.

Au début, il avait essayé d’ignorer cette pulsion qui le faisait bander en lisant la rubrique « faits divers » ou en regardant les informations. Puis il avait été voir un psy. Plusieurs centaines d’euros plus tard, son désir d’enculer les malfrats n’avait toujours pas diminué, au contraire il grandissait chaque jour.

La révélation eut lieu lorsqu'il fut témoin d’un vol à main armée sur une jolie grand-mère de quatre-vingt-dix ans, une de ses voisines de palier sur laquelle il avait des vues, étant gérontophile depuis son adolescence. Le voleur avait sorti un couteau et en menaçait la pauvre dame, qui ne pouvait pas crier à cause de son emphysème. Ni une, ni deux, Pierre banda d’un coup sec et lui péta le fion avant qu’il ait le temps de comprendre ce qu’il lui arrivait. Puis, la bite encore fièrement dressée comme un étendard, il ramassa le sac à main tombé à terre et le tendit à sa propriétaire.

Malheureusement, elle décéda quelques secondes plus tard d’une crise cardiaque provoquée par le choc mais, en contemplant le derrière encore fumant du malfrat inconscient, Pierre comprit que sa destinée était de lutter contre le crime et de protéger la veuve et l’orphelin. Et accessoirement les grand-mères, une fois qu’il aurait trouvé un moyen pour qu’elles ne décèdent pas inopinément pendant qu’elles étaient secourues.

Il rentra chez-lui, fébrile, en se demandant ce qu’il devait faire. Jusque-là sa vie avait été rangée, réglée comme du papier à musique : Bac STG obtenu avec mention bien, diplôme d’expertise comptable, vie bourgeoise parsemée çà et là de partouzes pour tromper la monotonie. Il n’avait aucune expérience du métier de super-héros, à part quelques comics américains trouvés chez des bouquinistes quand il était encore au collège et quelques films vus au cinéma. Mais ce n’était pas vraiment son genre, il préférait les grands classiques romantiques : « Titanic », « In The Mood For Love », « Affreux, Sales et Méchants », « Orange Mécanique », « Salò ou les 120 journées de Sodome », etc. Il alluma donc son ordinateur et entra sur Google « héros encule malfrats ». Recherche infructueuse, les résultats se résumaient à une critique d’un livre de Jean Genet, à de la littérature érotique gay et à quelques sites pornographiques. Il cliqua sur un lien et se masturba sur une vidéo intitulée « j’encule ma tante ». Puis il tapa « Marvel Comics » et, dans un autre onglet, « DC Comics ». Il passa le restant de la journée à apprendre tout ce qu’il pouvait sur les super-héros.

Le lendemain, son pénis avait gonflé et lui faisait mal. « Merde, j’ai oublié de me laver après avoir sauté l’autre con ! » comprit-il, trop tard pour ne pas devoir aller chez le médecin, qui lui diagnostiqua une inflammation causée par la remontée de vers parasites dans son urètre. Les malfrats n’ont pas un régime alimentaire sain, c’est bien connu. Pierre dût passer la semaine suivante chez-lui, à s’injecter des vermifuges dans le pénis en souffrant le martyr et en se jurant de ne plus jamais combattre le crime sans préservatifs. Une fois guéri, il se rendit à la pharmacie du coin et fit une provision de capotes. Il avait hésité entre Durex, Skyn et Manix, mais avait fini par choisir Durex en raison de leur pub « All it takes for a safe future », qui résonnait bien avec l’idée de justicier. Et puis ils avaient la bonne taille aussi.

L’étude des super-héros le convainquit qu’il avait besoin d’un costume et d’équipements. Il ne pouvait pas enculer du gangster en costume cravate, ça ne faisait pas sérieux. Il dessina lui-même une tenue adaptée en se basant sur les accessoires BDSM qu’il utilisait pour ses parties fines : masque, cape et string, bottes en cuir et ceinture pour accrocher les bouteilles de lubrifiant Fist Hot de Mr B. Ses revenus conséquents d’expert-comptable et son réseau lui permirent également de commissionner un ingénieur pour lui préparer des armes adaptées.
Quelques semaines plus tard, il reçut les objets suivants :

-    Un carton de missiles Cherchecul™, spécialement conçus pour rechercher et détruire les anus scélérats,
-    Une baguette électrique modifiée à douze-mille volts,
-    Des menottes,
-    Un fouet,
-    Des oreilles de lapin.

Il était plutôt satisfait de lui-même, et maintenant qu'il avait fini de rédiger son slogan, tout était enfin prêt. Il fit distraitement l'hélicoptère avec sa bite. Dans le miroir, son reflet lui renvoyait une image plaisante et même assez amusante. Il ne manquait plus qu’un dernier élément, essentiel. Tout super-héros avait besoin d’un super-vilain. En effet, enculer des voleurs et des braqueurs de banque, c’était bien, mais ça ne suffisait pas à construire une légende. Heureusement, la lecture des pages Wikipedia des principaux comics lui avait appris qu’il ne fallait en général pas longtemps après qu’une personne se découvre des capacités hors du commun pour qu’un super-vilain idoine apparaisse. Il passa donc dans le salon, alluma la télé et attendit.

Au bout d’une heure trente environ, les programmes furent interrompus par un flash-info et une présentatrice surexcitée commença : « le siège de la chaîne de sex-toys Passage du Désir a été attaqué par un groupe d’hommes armés dont le chef se fait appeler Trouduman, et qui semble être un déséquilibré. L’homme a fait parvenir un message à la rédaction de notre chaîne en menaçant d’exécuter les employés retenus en otage si nous ne le diffusions pas en intégralité. En concertation avec la police, nous avons décidé de le retransmettre. S’ensuivit une vidéo amateur où l’on voyait un homme en combinaison de latex et ceinture de chasteté vociférer sur fond de sex-toys :

« Je suis Trouduman, l’homme inenculable ! Celui qui m’enculera n’est pas né ! Je ne suis pas pédé, et je le prouve en faisant cette vidéo dans l’antre même de Sodome, un sex-shop ! J’exige une rançon d’un million d’euros et l’interdiction de la vente de godemichets pour libérer les otages ! »

Pierre Banger sourit, un flot d’adrénaline inondant son système nerveux. Il éteignit la télé, enfila son costume, s’assura qu’il avait bien ses Durex avec lui, et ouvrit la fenêtre. Puis il sortit son pénis et se laissa emporter en direction du siège de Passage du Désir.

= commentaires =

Un Dégueulis


Pute : -11
    le 27/03/2021 à 20:58:42
Obsédé, moi ? Je me demande ce qui te fait dire ça.
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 27/03/2021 à 21:07:51
Il y a un de tes textes qui ne traite pas de sodomie ?
Un Dégueulis


Pute : -11
    le 27/03/2021 à 21:10:19
Oui, il y'a...heu...

Bon, là n'est pas la question ! On peut penser tout le temps à la sodomie sans être obsédé par la sodomie !

SODOMIIIIIIIIEEE !!!!!

Pardon.
Un Dégueulis


Pute : -11
    le 27/03/2021 à 21:11:06
Je te prépare une jolie surprise, elle sera prête ce week-end. Ça va te changer.
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 27/03/2021 à 21:23:29
oh, plus rien ne me surprend ici-bas.
Un Dégueulis


Pute : -11
    le 27/03/2021 à 21:30:11
J'ai relu mes textes. AUCUNE MENTION DE SODOMIE DANS ZIZI MAGNÉTIQUE ! HA ! CHECKMATE MOTHERFUCKERS !
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 27/03/2021 à 22:16:50
un schéma se dessine quand même
Un Dégueulis


Pute : -11
    le 28/03/2021 à 01:25:19
Je me suis demandé pendant assez longtemps si je devais publier ce texte ou pas.

Je voulais écrire quelque chose de plus sombre que ce que je fais d'habitude pour que ça ne devienne pas monotone, mais je n'y arrivais pas (voir mes posts sur la poubelle, l'histoire du bébé secoué par sa mère et l'histoire du type qui se racle les nerfs au scalpel), mais j'y arrivais pas c'était vraiment naze, et puis l'inspiration m'est venue pour ça et j'ai soumis sa publication au vote sur le forum avec un extrait. Le vote s'est soldé par un "pour" et un appel à l'exécution sur la place publique. Du coup je l'ai terminé et posté, parce que j'aime être exécuté sur la place publique devant mes fans en délire.

La vraie question qui se pose, et à laquelle mes chers collègues zonards répondront, je l'espère, avec sincérité, avec célérité, et avec tact, comme de vrais gentlemen, est : est-ce que c'est drôle ?
Lunatik-


Pute : -0.5
DTC    le 28/03/2021 à 04:16:01
Il est tout de même stupéfiant de constater qu’il ne soit nulle part fait mention, dans un texte traitant de sodomie chez DC Comics, du fameux DTC
C’était pourtant la blague moisie de base à ne pas louper.
Charogne


    le 28/03/2021 à 13:41:52
Non, je n'ai pas trouvé ça drôle.

C'est trop grossier, trop lourd, et je ne vois pas la blague. Tu sors des références qui peuvent être exploitées de manière plus intelligente, mais au final tu assommes juste le lecteur avec des images crades, le penchant humoristique ne se trouvant que dans la thématique sexuelle. La narration pourrait être plus soignée, la fin plus travaillée.
J'en rejoindrais d'autres sur les critiques qu'on t'a déjà fait sur d'autres de tes textes : C'est juste trop crade, et le trash pour le trash, c'est sans intérêt.
Un Dégueulis


Pute : -11
À propos de DTC...    le 28/03/2021 à 14:17:54
À Charogne :

Ben tu t'attendais à quoi avec un héros nommé "Sodoman" ?

Sinon j'apprécie tes critiques, je tâcherai de garder cela en tête pour mes prochains textes, même si mon petit doigt me dit que tu n'aimeras pas celui qui est actuellement en attente de publication.

Pour mes autres textes : je ne pense pas que ce soit trash pour le trash, comme je l'ai déjà dit. Les seuls qui soient comme ça sont Fist-Dating et le Salopard, car ce sont des farces, comme l'a très bien dit Lapinchien. Zizi magnétique et Ma Première Fois sont un peu plus ambitieux, notamment dans la psychologie des personnages qui est plus recherchée. Surtout Zizi, les réactions obtenues sont parfaites, même si moi, je me suis bien marré en l'écrivant (parce que j'ai vraiment imaginé le personnage, avec sa voix d'handicapé mental, son mètre quatre-vingt-quinze, son gros ventre de clinophile, et son comportement complètement inadapté alors qu'il ne s'en rend même pas compte).
Sinon, comme je l'ai déjà dit, j'ai le son et l'image quand je lis ou que j'écris donc automatiquement les gags visuels sont un peu mon mode "par défaut". Je vais voir si je peux faire mieux, mais pas maintenant, je suis en train de varier là.

Si je devais faire un top 3, je dirais : 1- Zizi Magnétique, 2- Ma Première Fois, 3-(mais de loin) Fist-Dating.

À Lunatik :

Pour le DTC, je n'y ai pas pensé, je le mettrai dans la suite. J'avais mis CMB mais je l'ai enlevé.

À Lapinchien :

MAIS À LA BASE CE TEXTE DEVAIT ÊTRE UNE PARTICIPATION AU DOSSIER PLACEMENTS DE PRODUITS ! Bon c'est pas grave.
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 28/03/2021 à 14:48:40
Le trash pour le trash ne me dérange pas, c'est un aspect de la Zone qu'on assume totalement, me semble-t-il. Cela dit, ici, je trouve ça beaucoup plus débile que violent, mais c'est aussi un aspect de la Zone qu'on assume totalement.

Par contre, non, je n'ai pas trouvé ça drôle, mais l'humour c'est un peu comme les goûts et les couleurs, et puis ça dépend aussi de l'humeur du moment.

Comme, moi aussi, il n'y a que moi qui m'intéresse, ça m'a fait penser à mon texte de Saint-Con 2014, "Universal Fucker", un bide au final, et pourtant mon dernier effort sérieux dans la compétition, je crois.

On en apprend des choses wikipedia : "Précédemment « allée du Puits », cette voie a été appelée « passage du Désir » par les habitants du quartier en 1789." [..] "impasse de la Fidélité qui débouchait à peu près au milieu du passage du Désir, sans le diviser"

Bravo au publicateur pour le masque SM avec des oreilles de lapins. Magnifique.
Un Dégueulis


Pute : -11
    le 31/03/2021 à 02:17:48
Bon voilà, la surprise est prête.

Cadeau.

Youpi !

Random pensée du jour : je me demande si Lapinchien pond des œufs en chocolat le jour de Pâques.
Un Dégueulis


Pute : -11
    le 01/04/2021 à 23:32:44
Putain j'en ai marre d'être obsédé.

Je vais me couper le zguègue, ça ira mieux après.
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 02/04/2021 à 00:08:53
Mes vastes connaissances médicales me poussent à te suggérer de plutôt t'arracher les testicules, afin de faire baisser le taux de testostérone et de pouvoir continuer à dessiner dans la neige.
Un Dégueulis


Pute : -11
    le 02/04/2021 à 00:11:28
Je...merde...
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 02/04/2021 à 00:49:59
J'ai toujours rêvé d'être admin sur doctissimo.
Un Dégueulis


Pute : -11
    le 11/04/2021 à 23:47:23
La suite is coming soon.

= ajouter un commentaire =