LA ZONE -

Brûler-lez touss. (Bonus Saint-Con 2021)

Le 01/05/2021
par Un Dégueulis
[illustration] D’abord, y’a Lapinchien, ce léporicanin mâtiné de Gibson, neurofoutromancien pas foutu d’accepter une publication sur un groupe Facebook. QU’EST-CE QU’IL A MON ZIZI IL TE PLAÎT PAS ??? C’EST UN HONNÊTE ZIZI, IL MÉRITAIT D’ÊTRE PUBLIÉ ! Je l’aurai avec un piège à lapins et une carotte sculptée en forme de nonoss. Une fois qu’il sera dans la cage, je lui balancerai des carottes pourries, à c’t’enflure. ALORS COMME ÇA MON ZIZI IL EST PAS ASSEZ BIEN POUR FACEBOOK ? HEIN ?! ALLEZ BOUFFE TES CAROTTES ÇA T’APPRENDRA, MOI J’PRÉPARE LE BOUILLON D’LAPIN !!!
Ensuite, y’a CTRL X et Lunatik-, qui me demandent de mettre des bicyclettes et des bébés phoques partout et qui disparaissent alors que je me casse le cul (littéralement) pour les satisfaire. VOUS ALLEZ PAYER ! CTRL X, cycliste de mes deux, attention à tes fesses, un accident de camion est vite arrivé ! Bon les camions ça coûte quand même cher en location je vais me contenter d’une Renault. Une fois bien amoché, je le soumettrai à la question. On verra bien qui est le vrai inquisiteur. Lunatik-, espèce de phocidophile dégueulasse ! Pour toi le piège sera simple et implacable : une fausse annonce pour un championnat d’insertion rectale de bébés phoques ! Diabolique ! HAHAHAHAHAHAH ! Une fois sur place tu réaliseras qu’il n’y a pas de phoques, seulement des filets pour t’emprisonner, et des barbecues pour te griller !

Y’A L’CASTOR ! C’te rongeur qui fait jamais d’fautes de français ! Y m’énerve, à taper comme il ronge, comme si c’était naturel pour un castor ! Y’A RIEN DE NATUREL DANS UN CLAVIER ! DOGHROBZNEAFBGIRZ !!! Un morceau de vieux chêne, un gourdin, un sac de jute, et hop ! Restera plus qu’à l’brûler sur son propre barrage.

Y’a Charogne, qui est… Heu…non lui je le connais pas trop je réserve mon jugement. MAIS J’LE BRÛLERAI QUAND MÊME CE FILS DE PHOQUE !!! Je me déguiserai en pape pour l’attirer dans une église abandonnée, où j’aurai préparé une croix et du mazout. Tous les cons sont attirés par les papes, c’est bien connu.

Y’a Clacker ! Il a promis de jouer du piano dans mon cul et il l’a pas fait ! J’VAIS T’EN DONNER DU PIANO ! J’ai déjà le piège parfait : un Bösendorfer désaccordé, racheté pour une bouchée de pain chez un brocanteur. Il ne pourra pas résister à la tentation de jouer dessus. CE QU’IL NE SAIT PAS, c’est que j’aurai rempli l’instrument d’essence et astucieusement remplacé chaque touche par un briquet ! Allez joue-nous donc « Après une lecture du Dante » de Liszt pour voir !

Y’A TOMATEFARCIE ! IL BOSSE DANS L’ÉDITION CE SALAUD J’EN SUIS SÛR ! RIEN QUE POUR ÇA IL MÉRITE UN TRAITEMENT SPÉCIAL !!! TOMATE SI T’ES LÀ J’TE SUCE LA BITE S’IL TE PLAÎT AIDE-MOI À PUBLIER MES LIVRES ! JE… JE F’RAI TOUT C’QUE TU VEUX… ENSUITE J’T’ATTACHERAI À L’AUTODAFÉ ET J’TE CRAMERAI TU VERRAS CE S’RA BEAU ! COMME LA BIBLIOTHÈQUE D’ALEXANDRIE !

Y’a Haikulisse ! Je comprends rien à c’que tu racontes mec ! QUE DALLE ! BORDEL T’AS FOUTU LA MERDE ENT’MES OREILLES !!! Lui il aime les blondasses et les bombasses. SEXISTE !!! Heureusement, je me travestis tous les week-ends pendant mes entraînements de fist-fucking. Il me sera facile de le séduire avec un dégueulis de non-sens aléatoire. Il tombera éperdument amoureux, croyant avoir trouvé son âme sœur. Je le découperai ensuite en morceaux et recollerai le tout pour composer un arrangement digne de Burroughs ! Après seulement je le brûlerai. Lentement. En choisissant des bouts au hasard.

Y’A CUDDLE ! C’T’UNE FILLE !!!! Bon elle a jamais commenté aucun de mes textes et on m’a toujours dit que c’est pas bien de brûler les filles (et puis je crois que c’est du harcèlement et j’ai pas envie d’avoir des problèmes) donc je sais pas je crois que je vais juste imaginer qu’elle est moche et on sera quittes. Ça aussi c’est sexiste, d’ailleurs, réalisé-je. Malaise. Moment de solitude. Ça se voit pas mais là j’ai rougi, j’ai le feu au visage.

Et surtout, SURTOUT, y’a DOURAK, poète de mes deux, webmaster des bas-fonds, soustracteur de points Pute, enculeur de tractopelles ! MON ENNEMI HÉRÉDITAIRE ! NOTRE COMBAT SERA LÉGENDAIRE !!!!

Ah… Y’a aussi Théo mais lui j’l’aime bien j’le brûle pas (et puis j’suis sûr que Jésus a dit un truc à son propos, comme quoi les gens comme lui allaient direct au ciel donc c’est contre-productif rapport que y’a pas d’flammes au Paradis. Ou p’tet’ que si j’sais plus).

J’ai bien sûr décidé de commencer par Dourak, le pire de tous ! Depuis quelques semaines, j’essaye de lui faire croire que je le drague pour pouvoir l’inviter à un tête à tête en amoureux. J’ai même changé ma photo de profil pour mettre quelque chose de plus sexy, savoir l’époustouflant Colonel Hunter Gathers. Je crois que ça fonctionne, je perds moins de points Pute qu’avant.

Ma vengeance contre cet animal devant être exemplaire, j’ai décidé d’utiliser du goudron et des plumes. Ce n’est pas une crémation à proprement parler, mais chauffé à cent-quatre-vingt degrés ça produit quand même son petit effet.

Il ne me reste plus qu’à lui envoyer un message privé pour l’attirer dans le piège.

« Cher Dourak ;

Cette fois n’en puis plus,
Ma flamme te déclare !
Ta poésie m’a plu
Dès le premier regard.
Dourak, Ô troubadour
Zonard et gagaouze,
Je t’invite, mon amour,
À d’épiques partouzes !
Arrêtons cette guerre,
Laissons vivre l’amour,
Soyons fous et balourds
Et mélangeons nos glaires !

Retrouve-moi à dix-huit heures tapantes à la Nouille, en face du fort d’Aubervilliers, porte « D ». Mon appartement est au huitième étage.

P.S. Tu trouveras peut-être en bas un groupe de jeunes avec des katanas et des battes de base-ball cloutées en train de fumer des joints et de s’injecter de l’héroïne. Ignore-les, ils sont un peu frustes mais au fond ce sont de braves garçons. »

Voilà, maintenant je mets le goudron sur le feu et je vide le sac de plumes sur un tabouret astucieusement placé devant un ventilateur, lequel est actionné par une ficelle attachée à la poignée. Il ne me reste plus qu’à attendre.

Vers dix-huit heures moins cinq, j’accroche le chaudron au-dessus de la porte, en me réjouissant d’avance de la mauvaise surprise qui attend le gopnik, et… voil…

C’est à ce moment-là que la porte s’ouvre à toute volée. Je n’ai que le temps d’apercevoir Dourak, les yeux fous, une batte de base-ball cloutée plantée dans le crâne, le pantalon baissé et la bite en érection, en train de gueuler des rimes incohérentes, avant de me prendre trente litres de goudron en fusion dans la gueule.

« HIIIIIIIII !!!!! » Hurlé-je, fort à propos.

« Dégueulis, me voici !
Suis enfin ton ami !
Ô Lune, sois témoin
Des mille coups de reins…
Diable, ça sent l’brûlé,
Et tout est emplumé !
Qu’est-ce qu’y se passe ici,
Dis-moi donc, Dégueulis ? »

« AAAAAARRRGGGGLLLLL ! » réponds-je, probablement moins à propos.

« Mais putain Dégueulis !
T’es couvert de goudron !
Et de plumes aussi !
Tu crames, mon larron !
Vite y m’faut un seau d’eau !
J’te sauv’rai mon poteau ! »

Dourak ouvre tous les robinets, en vain, car j’ai pris soin de couper l’eau pour l’empêcher de refroidir le goudron QU’IL ÉTAIT CENSÉ SE PRENDRE SUR LA GUEULE BORDEL DE MERDE JE BRÛLE !!! Je laisse échapper un long râle d’agonie.

« Ah merde y’a pas d’eau
Tu paies pas tes factures ?
C’est quand même ballot,
T’as b’soin d’une mouillure…
Je sais, t’inquiète pas !
Attends, ne bouge-pas ! »

Dourak se positionne au-dessus de moi, le pantalon toujours baissé, et commence à uriner. Mais uriner… Bordel j’ai jamais vu un truc pareil. À croire qu’il s’est retenu toute sa vie. L’appartement ne tarde pas à être complètement inondé. Puis c’est au tour des escaliers. Des flots tumultueux emportent les cafards, les rats crevés, les seringues et les capotes usagées. Cela dure plusieurs heures. Le goudron a refroidi depuis longtemps, mais la vessie de Dourak continue à déverser ses flots sur la Nouille, comme si elle devait ne jamais s’arrêter. L’urine Dourakienne emporte les racailles, leurs battes de base-ball cloutées, leurs katanas. Elle emporte les dealers, leur shit, leur cocaïne. Elle emporte la misère, surtout, qui colle aux murs comme une gale.

Plus tard, beaucoup plus tard, dans un bâtiment complètement nettoyé, décapé de fond en comble, je regarde mon ennemi, à travers le goudron qui me colle aux cils, en marmonnant des malédictions incohérentes mêlées de remerciements rétifs. L’instant est solennel. Un silence religieux baigne la scène.

Dourak regarde autour de lui, la batte de base-ball cloutée toujours plantée dans le crâne, un filet de bave coulant de la commissure de ses lèvres. Il titube un peu vers moi, puis se retourne, s’exclame « Oh, un papillon ! », remonte son pantalon, et repart.

Toujours par terre, les membres presque tous fondus, ruisselant d’urine, je crie faiblement :

« Je vous brûlerai touuuuuuus ! »

= commentaires =

Un Dégueulis


Pute : -11
    le 02/05/2021 à 00:19:59
JE VOUS HÉ ! JE VOUS HÉ TOUS ! TOUS AUTANT QUE VOUS ÊTES !!!!
Un Dégueulis


Pute : -11
    le 02/05/2021 à 00:20:33
Ceci dit, n'oubliez pas de voter pour moi.
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 02/05/2021 à 11:15:59
Le début de ce texte voudrait visiblement se construire comme un pastiche de "Ces gens-là" de Brel, mais l'auteur quelque peu péripatéticien semble avoir hésité entre tomatefarcie et moi-même dans le rôle de Frida et préféré frustrer la volonté propre du texte. La faute est grave. La fin du texte aurait pu être davantage développée en hommage gargantuesque à Rabelais (je ne suis pas modeste, je suis discret). La récidive envers une déesse grecque s'est fort heureusement envolée.
tomatefarcie


    le 02/05/2021 à 11:32:50
Tu veux dire que ce texte est comme les chats qu'il tue dans la chanson ?
tomatefarcie


    le 02/05/2021 à 14:13:17
Et puis non, Tomatefarcie ne bosse pas dans l'édition (d'ailleurs pour illustrer l'importance de la virgule, on compare souvent les phrass "personne ne bosse dans l'édition" et "personne ne bosse, dans l'édition"), mais un ami lui a confié que les choses avaient bien changé dans ce secteur. Avant, il suffisait de coucher. Aujourd'hui, il faut coucher ET avoir du talent.
Avoir du talent pour coucher ne serait donc plus, toujours selon cette source, le sésame pour une vie meilleure. En tout cas pas dans le secteur de selon cette source.
David


L’instant est solennel    le 02/05/2021 à 16:11:07
C'est à vomir, ce copinage et cet entre-soi, je me croirais dans le petit salon de la reine d'angleterre, si je n'étais pas cruviverbiste !

Donc, ça y est, faute avouée est mi figue, mi raison gardé !

Tous les alt alias de ce tripot néo-maoiste qu'est devenu la zone depuis la loi sur le racolage actif sont ici dévoilés, je m'en vais donc balancer cette rognure sur S.O.S.gouv.fr, comme toute les semaines.

Ferme bien tes fenêtres où un gars du gign pourraient bien surgir au travers, tel un bébé alien de son oeuf, mais à la verticale, et sans coquille, enfin, c'est l'image, quoi.
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 02/05/2021 à 17:07:39
Ce texte sent forcément l'urine et le dégueulis, mais je te trouve bien chafouin de prétendre innocemment me supputer des volontés de dire qui sont les tiennes afin de pouvoir les dire toi-même sans en avoir l'air.

Voyez les pratiques de cet individu et, quelles que soient les hypothétiques qualités de la contribution qu'il vient de nous balancer, réfléchissez-y à deux fois avant de voter pour lui.

David, tu peux balancer tout ce que tu veux au gouvernement, la Zone a conclu un pacte avec les reptiliens chevènementistes.
tomatefarcie


    le 02/05/2021 à 19:12:05
Je vois qu'aucun effort n'est épargné, de ce côté-ci du Rhin, pour tenter d'infléchir le vote du public souverain.
Cette pratique dont tu parles est un classique sur Internet, c'est parfaitement répréhensible de vouloir m'en prêter la paternité.
Donc après la censure de mon titre sur lequel j'avais tout misé, on appelle à aller à la pêche plutôt qu'à l'isoloir. On incite le quidam à subordonner son choix à... à quoi, au juste ? La qualité littéraire du texte ?
Je ris.

Mes amitiés à Goebbels.
Un Dégueulis


Pute : -11
    le 02/05/2021 à 21:34:46
N'empêche, Dourak a intérêt à voter pour moi, sinon je publie les poèmes qu'il m'a écrit...

Ainsi donc Tomatefarcie n'est pas éditeur... Du coup mon offre d'échange de bons procédés ne tient plus.
tomatefarcie


    le 02/05/2021 à 21:55:20
Si tu votes pour moi, je suis même libraire.
Un Dégueulis


Pute : -11
    le 02/05/2021 à 23:10:11
Je demande des preuves ! La dernière fois j'ai sucé un mec qui disait qu'il était Jeff Bezos, et en fait c'était juste un gars qui revenait de chimio ! JE VOUS RACONTE PAS LE GOÛT ALORS ON ME LA FAIT PLUS HEIN !!!
Lapinchien


tw
Pute : +1
    le 06/05/2021 à 10:58:55
le clientélisme ne passera pas sur la Zone.
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 06/05/2021 à 18:37:59
Si on vote pour moi, je suis même une imprimante laser Brother HL-2030 fournie avec un gitan roumain qui envoie par la poste à l'adresse de votre choix votre tapuscrit relié à l'aide d'une relieuse plastique OTTO Office OP⁻120 et des poils authentique du chat de Lapinchien.
Un Dégueulis


Pute : -11
    le 06/05/2021 à 21:54:18
Je veux bien voter pour toi, mais il me faut le chat complet.
Charogne


    le 07/05/2021 à 16:05:36
"Je vois qu'aucun effort n'est épargné, de ce côté-ci du Rhin, pour tenter d'infléchir le vote du public souverain."

De toute manière, ce n'est jamais celui qui fait la campagne la plus élaborée qui gagne. Il n'y a pas trop de soucis à se faire.
Mais bon, c'est aussi surtout parce que c'est toujours CTRL X qui remporte la Saint-Con.

De mon côté, je me prélasse tranquillement dans mon titre d'employé du mois sur trois mois consécutifs. Une petite victoire, en somme.
Un Dégueulis


Pute : -11
    le 07/05/2021 à 19:05:05
Franchement, pour avoir couché avec Dourak pendant trois mois, tu mérites même une médaille.
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 08/05/2021 à 11:23:37
Non, mais il y a vraiment des gens qui parviennent à se faire remarquer autrement que par le cul : regarde les frères Kouachi.
Lunatik-


Pute : -0.5
    le 09/05/2021 à 01:20:25
Ça se discute : avoir un nom à chier, n'est ce pas aussi une façon de se faire remarquer par le cul ?
Dourak Smerdiakov


site blog lien tw
Pute : +0.66
    le 09/05/2021 à 15:01:47
Ce qui est à chier n'est pas chié, comme dit le fameux proverbe chinois.
Clacker


Pute : -1
Je suis mauvaise foi    le 09/05/2021 à 18:41:38
Du grand guignolesque typique de Dégueulis, avec un côté drague de zonards facile. Je ne sais pas vous, mais ça commence à me fatiguer cet humour à base d'onomatopées et de viol de ponctuation.
Même pas foutu de nous faire de la CAPS LOCK LIT qui tient la route, avec tout ça.
Un Dégueulis


Pute : -11
    le 09/05/2021 à 22:23:19
Précisons quand même que ce texte n'est qu'un bonus, ma vraie participation étant "Le Troll" : https://www.lazone.org/articles/3389.html

Cependant, si vous avez aimé celui-ci, n'hésitez pas à en tenir compte au moment du vote.

Je retourne préparer mon programme électoral.
Un Dégueulis


Pute : -11
    le 09/05/2021 à 22:24:43
Ah merde t'es breton j'avais oublié, je retire, je retire, merci de ne pas tenir compte de l'autre texte quand tu voteras.
Clacker


Pute : -1
    le 09/05/2021 à 23:04:25
Crois-moi, il vaut mieux que je tienne compte de ton autre texte.
Castor tillon


    le 10/05/2021 à 05:41:43
Bah, c'est plutôt marrant. Cuddle, la légende prétend qu'elle ressemble à Britney Spears. Rien n'interdit de cramer une nana qui ressemble à Britney Spears. Et tu feras moins le malin quand tu auras un piano dans le cul. Sauf si c'est un fucking piano à queue, bien sûr.
Clacker


Pute : -1
    le 10/05/2021 à 12:17:12
Depuis qu'on me qualifie de choupi, j'ai des relents de mauvaise foi. Une décompensation, probablement.
Castor tillon


    le 10/05/2021 à 15:27:04
Mon com s'adressait à Un Dégueulis, j'aurais dû le préciser. S'auto-jouer du piano dans le cul je n'imagine même pas.
Un Dégueulis


Pute : -11
    le 10/05/2021 à 20:19:47
Castor ! Je t'embrasse sur le museau. Ça fait plaisir d'avoir de tes nouvelles.

...

Mais j'te brûlerai quand même, hein.

...

Sauf si tu votes pour moi bien sûr, auquel cas je te promets une belle branche de vieux chêne à ronger.

= ajouter un commentaire =