LA ZONE -
Résumé : Voici l'interview de Lapinchien par nihil, complètement disjonctée, comme on pouvait s'y attendre. Très instructive quand à la vie sociale des personnages de bande dessinée, également...

Interview de Lapinchien

Le 28/02/2003
par Lapinchien, nihil
[illustration] M. Jean-Pierre Lapinchien est un spécialiste internationalement reconnu dans le domaine de l’histoire des communautés de bande-dessinée. Cette matière, peu reconnue des hautes instances scientifiques, lui vaut d’être le seul expert connu à ce jour dans ce domaine. Après des études supérieures en schtroumpfologie à l’Université de Schtroumpville II, puis un doctorat consacré à la « véritable orthographe originelle du mot Schtroumpf », il entreprend des recherches sur un site archéologique sous-marin attribué à une antique civilisation de Snorkies et démontre de par ses découvertes que les véritables Snorkies étaient bien différents des gentils petits personnages que nous dépeint le dessin animé de notre enfance. Meurtres, conspirations, exactions, dictature et putschs à répétitions, les vrais Snorkies étaient un peuple de guerriers sanguinaires qui détruisirent des milliers de poissons sans défenses et s’entredéchirèrent jusqu’à la fin de leur civilisation.
Cette étude frappante qui détruisit le séduisant mythe de notre enfance fut de près suivi par la découverte de plusieurs charniers de Schtroumpfs dissidents, vraisemblablement exécutés sommairement par la volonté suprême du dictateur des Schtroumpfs, le Grand Schtroumpf, qui a fortement accru son influence sur son peuple depuis la tentative avortée de coup d’état du Schtroumpfissime (porté disparu depuis).
S’en sont suivis plusieurs remarquables essais sur les communautés d’animation (on peut retrouver l’un de ces essais ici). Mais laissons Jean-Pierre Lapinchien parler de son travail méconnu.
nihil : Bonjour M/ Lapinchien. Tout d’abord nous voudrions savoir ce qui vous attire depuis toujours dans les communautés de bande-dessinée et de séries d’animation.

LC : Bonjour ben en fait c’est l’aspect érotisant des bulles pour la BD, les voix d’adultes débiles ultra sexy pour les animations et en ce qui concerne les communautés, étant moi même King of the German Headfucking entres amis après une bonne raclette, cela va donc de soit…

nihil : Ca ne vous ennuie pas de devoir ainsi briser des mythes, des légendes pour les enfants, simplement pour rétablir une vérité dont personne n’a rien à foutre ? Hein trou du cul ?

LC : Si mais après une bonne raclette çà repart !

nihil : Bien. Revenons sur vos études passées avant d’aborder vos travaux en cours. Serait-il tout d’abord possible que vous nous parliez un peu plus du véritable système politique des Schtroumpfs, que vous avez étudié en détails tout au long de votre carrière. Qu’est-ce que le dessinateur Peyo nous a caché ?

LC :J’ai ici un document terrible… Je l’ai découvert en faisant une fouille archéologique dans un dépotoir géant à ciel ouvert près d’une favela de Rio de Janeiro. Mais je vous laisse vous faire un avis sur la question…


L’hiver avait été terrible pour les Schtroumpfs. Le barrage des castors avait cédé emportant leur pont de bois en aval et maintenant que les beaux jours étaient de retour, il fallait se remettre à l’ouvrage pour permettre à toute la communauté de traverser la rivière.

« Mes bien chers Schtroumpfs », entonna le Grand Schtroumpf, « ne schtroumpfons pas courage ! Reschtroumpfons nos manches et reschtroumpfons nous, la joie au cœur, à la tâche ! »

Tous les petits hommes bleus, écoutant leur leader, s’emparèrent de pioches, pelles et marteaux, amassèrent brindilles, lianes et petit bois dans la forêt et se mirent à reconstruire le pont… Enfin presque tous… Non loin du chantier, Schtroumpf paresseux piquait un roupillon sous une marguerite. Schtroumpf à lunettes qui s’en aperçu alla de suite lui faire la morale :
« Debout, Schtroumpf Paresseux !», gronda-t-il pompeusement, « Il faut schtroumpfer le pont de bois comme nous l’a demandé le grand Schtroumpf ! » Pourtant Schtroumpf paresseux continuait à roupiller…

Schtroumpf Grognon qui passait par là, lâcha un « Moi j’aime pas schtroumpfer les ponts de bois ! » mais poursuivit pourtant son chemin vers le chantier où il amenait des brindilles. Schtroumpf à lunettes secouant alors le schtroumpf Paresseux repris son laïus : « Schtroumpfe donc exemple sur Schtroumpf Grognon ! Lui aussi ne supporte pas de schtroumpfer des ponts de bois… mais il schtroumpfe sa nature profonde de coté dans l’intérêt de la communauté Schtroumpf ! » « Laisse moi donc schtroumpfer en paix, Schtroumpf à lunettes », répondit presque imperceptiblement le Schtroumpf Paresseux dans un long bâillement…

Le Grand Schtroumpf fit alors son apparition et sermonna ardemment le Schtroumpf Paresseux : « Schtroumpf Paresseux ! Je suis très en colère contre toi ! Si ce pont n’est pas schtroumpfé avant la fin de semaine, Gargamel qui va profiter du redoux pour s’aventurer dans les bois à notre recherche va schtroumpfer notre cachette d’hiver ! Il faut schtroumpfer le pont à temps pour que schtroumpfe la migration vers nos champignons d’été ! »

Mais le Grand Schtroumpf n’eut pas plus de succès et le Schtroumpf paresseux tomba dans un profond sommeil… Il fit alors un cauchemar horrible… il vit le Grand Schtroumpf et Schtroumpf à lunettes se transformer en Schtroumpfs noirs comme s’ils avaient été piqués par des mouches Tsé-tsé ! « GNARF ! GNARF ! GNARF ! », Mugissaient-ils en s’approchant l’air belliqueux, « Si tu n’aides pas les Schtroumpfs, c’est que tu n’es pas avec les Schtroumpfs ! Et si tu n’es pas avec les Schtroumpfs, c’est que tu es contre les Schtroumpfs ! GNARF ! GNARF !». Ils se jetèrent alors sur lui et le mordirent violemment au cou.

Schtroumpf Paresseux se réveille alors en sueur. La nuit est tombée et il se trouve dans son champignon, allongé sur son lit… Il sent quant même une douleur au cou, mais en regardant dans son miroir, il ne constate pas de morsure… Il jette un coup d’œil à l’extérieur apercevant qu’il y a encore de la lumière dans le champignon du Grand Schtroumpf, et comme étonnement il n’a pas sommeil, il se décide à aller le voir pour lui raconter son cauchemar.

Il s’apprête à toquer à la porte, quand soudain une voix l’en empêche : « Ne fait pas çà Schtroumpf Paresseux !» Schtroumpf Paresseux sursaute et se retourne, le Schtroumpf Grognon sort du pissenlits derrière lequel il s’était caché et se rapprochant de lui, lui murmure : « Si tu veux vivre suis moi ! »
- Tu Schtroumpfes ou quoi, Schtroumpf Grognon ?
- Regarde par la fenêtre du champignon du Grand Schtroumpf si tu ne me crois pas !

Le Schtroumpf Paresseux qui prend peur, regarde précautionneusement par la lucarne, en prenant bien soin de ne pas se faire remarquer… la pupille de l’œil qu’il laisse à peine dépasser se dilate quand il aperçoit l’impensable : Un minuscule Gargamel se trouve chez le Grand Schtroumpf et semble discuter avec lui.

« Tends l’oreille, Schtroumpf Paresseux ! », chuchote Schtroumpf Grognon et ce dernier bien plus intrigué qu’apeuré s’exécute. Il ne loupe pas un morceau du curieux dialogue qui s’engage alors entre Gargamel et le Grand Schtroumpf :

- Demain nous allons finir le pont et commencer notre migration, et c’est au moment où nous nous apprêterons à partir que tu feras ton apparition…
- Mais çà tient pas debout cette histoire, çà veut dire que je vais découvrir votre village d’hivers alors ? On a prévu un épisode l’an prochain dans ce village d’hivers je te rappelle ! Celui avec Mère Nature qui décongèle un bébé Cracoucass !
- Ah ouais c’est vrai ! T’as raison ! Mais faut que cet épisode se corse, trouver un tournant moraliste à l’histoire… Parce que là j’ai Schtroumpf Paresseux qui veut pas aider les autres Schtroumpfs… Donc çà nous fait prendre du retard sur le chantier du pont et du coup tu vas débarquer de sa faute et nous capturer tous sauf lui qui se sera endormi quelque part en dehors du village et qui pour se rattraper va tous venir nous délivrer par la suite… Tada ! C’est bon çà non ? Et hop, fin de l’épisode, Happy end !ok ?
- Non çà colle pas ! Je te dis que je peux pas découvrir le village d’hivers car on s’en sert dans l’épisode numéro 2454, Bordel ! T’es plus gateux que ton perso ?
- Ok ! Ok ! Calme toi ! Je crois que j’ai enfin trouvé une suite logique : On a qu’a dire que Tout le monde part sauf Schtroumpf Paresseux qui a oublié que c’était le jour de la migration et qui est resté pionser cher lui… Du coup, il se réveille en retard, tu le choppes, et pis nous, on vient le délivrer dans ton château et on te botte le cul ! Génial non ?
- Tu m’exaspères, j’ai jamais eu un co-auteur aussi con ! S’il reste endormi au village d’hivers et que je le choppe çà veut dire que je découvre le village d’hivers non ? ET JE T’AI DIS QUE C’ETAIT PAS POSSIBLE ! T’ECOUTES ?

Schtroumpf Paresseux s’éloigne de la fenêtre perplexe… Schtroumpf Grognon le prend alors par l’épaule et lui glisse : « Je crois qu’il vaut mieux que tu me suives ! » Mais à ce moment Schtroumpf à lunettes, surprenant les deux compères, lance : « C’est pas très beau d’espionner les gens ! Je vais vous apprendre à vous mêler de ce qui ne vous regarde pas ! »

« Cours et ne te retourne pas, Schtroumpf Paresseux ! », crie le Schtroumpf Grognon…
« Tu cachais bien ton jeu Grognon ! Alors le jour on fait le consensuel et le soir on complote ? », Lance Schtroumpf à lunettes alors que le Grand Schtroumpf alerté par le boucan sort de son champignon…
« Mais que se schtroumpfe t- il ici, nom d’un petit Bonhomme ? », demande l’air de rien ce dernier…
« Laisse tomber les conneries de bons sentiments et arrêtes de nous les briser en remplaçant un verbe sur deux par schtroumpfer ! Ces deux là sont au courrant de tout ! Ils t’ont surpris avec Gargamel en train de tout manigancer ! », Rétorque Schtroumpf Bigleux…
« Cours Schtroumpf Paresseux ! Mais Cours je te dis ! », Répète Schtroumpf Grognon.
« Ah oui ? », Reprends Grand Schtroumpf en durcissant son intonation, « Mais mes petits Schtroumpfs, comment pourriez-vous courir si vous preniez racine ? »
A peine a t’il fini de prononcer ces mots que les jambes des deux infortunés se convertissent en troncs d’arbres s’enracinant profondément dans le sol…

« Que diriez-vous de mettre un terme à cet horrible cauchemar ? », Lance Grand Schtroumpf qui se transforme en même temps que Schtroumpf à lunettes en Schtroumpf noir…Gargamel sort alors du champignon ayant également revêtu l’apparence d’un Schtroumpf Tsé-tsé… « GNARF ! GNARF ! GNARF ! », Lancent-ils en cœur…

Grognon et Paresseux ont beau essayer de se dépêtrer, il sont cloués au sol et ne peuvent déguerpir…. Mais c’est alors que tout semble perdu pour eux que 3 vives explosions se font entendre… 3 colis venus de l’obscurité du nulle part s’abattent sur les 3 schtroumpfs Tsé-tsé qui explosent en de milliers de petits morceaux…

Schtroumpf Farceur, sort de l’ombre alors que les troncs de Grognon et Paresseux redeviennent des pattes… « Suivez- moi vite ! », ils ne vont pas tarder à se rematérialiser…
Les trois Schtroumpfs se lancent alors à corps perdu dans une folle course dans la forêt… « Vers le pont ! », Lance Farceur, « Il y a un arbuste à baies schtroumpfantes de l’autre coté de la rivière ! Plus vite, ils sont à nos trousses !»

Paresseux perd soudain ses camarades de vue mais ne faibli pas l’allure de sa course. Il glisse sur les mousses, il est écorché par les ronces et les petits branchages mais finit quant même par sortir des bois et se retrouver face au pont de bois. Il n’en croit pas ses yeux. Grognon et Farceur effectuent un sprint improbable qui les projette en un éclair de l’autre coté de la rive… « Grouilles toi », lancent-il, « ils sont juste derrière toi ! »

Paresseux se retourne, il est essoufflé, tétanisé, il s’effondre juste au milieu du pont et voit les schtroumpfs noirs s’approcher impressionnament vite… Deux autres explosions retentissent dès que les Tsé-tsé sont à sa hauteur, le pont chancelle, Farceur avait placé des cadeaux piégés à retardement près des piliers sur les deux rives… Tout s’écroule par morceaux. Comme une gigantesque construction de sucre, le pont se dissout dans la rivière petit à petit… 2 des Tsé-tsé sont happés dans les tumultes et remous des eaux en furie alors que le dernier s’approche lentement s’agrippant à la rambarde… « Viens moi en aide, Schtroumpf Paresseux ! », tousse le Tsé-tsé qui a repris l’apparence du Grand Schtroumpf…

« Ils obéissent à certaines lois de ce monde ! Tu as l’avantage ! », S’époumone Farceur, « C’est toi qui me l’a enseigné ! N’oublie pas qu’il n’y a pas de pont et que la gravité de ce monde n’est qu’un feedback dans ta pensée… »

« Il n’y a pas de pont… Il n’y a pas de pont… Mais oui c’est vrai… », Entonne doucement Schtroumpf Paresseux alors que deux rondins gigantesques concassent le Grand Schtroumpf et que toute la construction s’effondre bruyamment dans les flots…
Puis au moment où l’immense nuage de gouttes se dissipe, on aperçoit Paresseux flotter dans les airs… Il regagne en marchant lentement l’autre falaise…

Les 3 Schtroumpfs mangent alors 3 baies schtroumpfantes et se volatilisent…

Au même instant sur le Neb :
-« Merci d’être venue à notre secours, Trinity ! Pas commodes ces 3 agents !», s’exclame Néo alors qu’on l’unplugue de la tronche.
-« Y a pas de quoi ! La prochaine fois çà sera toi… C’est toujours pareil ! », Lui répond-t-elle.
-« Et si on allait se goinfrer de krill monocellulaire pour fêter çà ? », improvise Néo…
-« T’es toujours aussi con ! Pourtant çà fait bien 3 ans qu’on t’a démoulé de la Matrice non ? Faut encore qu’on aille libérer réellement Morphéus de la prison ou les Pieuvres retiennent son corps… Il doit commencer à se sentir un peu claustro, et peut être même parano s’il n’a pas retrouvé la mémoire… Après t’auras autant de branlomane végétatif et de chiasse d’amphibien que tu voudras !», conclue-t-elle en hochant la tête de dépit et en se cassant du pont central du Neb.
-« C’est quand même cool d’être le sauveur de l’humanité ! », se félicite alors Néo en se curant le nez.

= commentaires =

Gwen


Pitin...    le 28/02/2003 à 21:30:18
... ça fait des mois que j'étais persuadée que les schtroumpfs noirs faisaient "Gnap Gnap"...
Mossieur_Yo pas mal    le 28/02/2003 à 21:40:37
je le connaissai deja celui la.. ça fais froid dans le dos, et renouer avec les articles sombres et serieux sur la zone, ça ne fais pas de mal...
je voulai savoir , LC, si tu etait au courant de l'embrouille de la maison de production des minikeums... une histoire de chantage, de rapt, et de menaces envers pascal obispo pour composer les musique et chantal goya pr les paroles... surtout le black la... kel salaud :/
yo² gnap ou gnarf ?    le 28/02/2003 à 21:43:33
gwen : n'importe quoi franchement... faut remettre les choses à leurs place : LC est un professionnel sur ce sujet, il sais quand meme probablement mieux que toi de quoi il parle... s'il te dit que le schtroumpf noir a fais GNARF c'est k'il a fais GNARF, je trouve ta tentative de ridiculisation totalement PITOYABLE... je suis choqué.. voila
Yo² gnap ou gnarf ? (complement)    le 28/02/2003 à 21:47:05
bien evidemment, ça n'aura pas echappé aux lecteurs avertis, le schtroumpfs noir peut tres bien dire "GNARF" a certains moment et "GNAP" à d'autres...

REVENONS AU MOMENT T DU JOUR J QUI NOUS INTERESSE !!!

je cite :
"[...]il vit le Grand Schtroumpf et Schtroumpf à lunettes se transformer en Schtroumpfs noirs comme s’ils avaient été piqués par des mouches Tsé-tsé ! « GNARF ! GNARF ! GNARF ! », Mugissaient-ils en s’approchant l’air belliqueux, « Si tu n’aides pas les Schtroumpfs, c’est que tu n’es pas avec les Schtroumpfs ! Et si tu n’es pas avec les Schtroumpfs, c’est que tu es contre les Schtroumpfs ! GNARF ! GNARF !».[...]"
bien evidemment, ici, le schtroumpf noir n'etait pas en mode "agressif" mais "rethorique"... il va de soit qu'un schtroumpf noire dans un tel état ne va pas GNAPER mais bel et bien MOUARFER... c'est n'est QU APRES cette rethorique que les schtroumpfs ont mordus leur victime (et sont donc passés en mode AGRESSIFS)... l'ont ils fait silencieusement ou en GNAPANT, ça, l'histoire de le precise pas !
Yo² gnap ou gnarf ? (complement)²    le 28/02/2003 à 21:50:48
Gwen, qui essai ici vainement de nous faire croire que LC ne maitrise pas son sujet, evite et met sous silence ici un aspect ESSENTIEL de la narration ci-dessus présente...

JE RE-CITE !!!!!!!

"[...]Mais le Grand Schtroumpf n’eut pas plus de succès et le Schtroumpf paresseux tomba dans un profond sommeil… Il [NDLR : lequel ? le paresseux ? le grand ? le grand paresseux ? ceci n'est pas précisé...] fit alors un cauchemar horrible… [...]"

c'etait donc bel et bien d'un R E V E , qu'il sagissai, et non d'une veritable agression physique de schtroumpfs noires (qui comme chacun sait est tres rare... 4 épisodes sur un total de 9365...)

Dans un reve, quoi d'etonnant a ce qu'on GNARF au lieu de GNAPER (et inversement)?? evidemment, RIEN, ceci ne vous aura pas echappés, mes chers lecteurs...
Yo² escuses    le 28/02/2003 à 21:53:39
je me suis chié dessus dans la 1ere phrase de ma tirade précédente, mais bien evidemment vous l'avez remarqués, j ecrit sous le coup de la colère que je nourrit actuellement contre cette immonde perfidie signée gwen, j'ai donc omis de me relire et je m'en escuse...
Yo² CHIE !!!!    le 28/02/2003 à 21:54:01
faut ke je me calme la..

pause cawa
Yo² bon...    le 28/02/2003 à 22:03:16
bon.. ça va mieux la... Gwen je t'en veux pas.. mais quand même tu exagères ! TU POUSSES LE BOUCHON UN PEU TROP LOIN MAURICE !
Yo² en relisant calmement...    le 28/02/2003 à 22:18:01
en relisant tout ceci au calme, un détail me fait m'interroger gravement.. voir gravement m'interroger.. (et non pas "mater Roger"... arretez avec vos blagues stupides s'il vous plait, je suis serieux pour une fois !!)

JE RE-RE-CITE !!!!

" [...] Les trois Schtroumpfs se lancent alors à corps perdu dans une folle course dans la forêt… « Vers le pont ! », Lance Farceur, « Il y a un arbuste à baies schtroumpfantes de l’autre coté de la rivière ! Plus vite, ils sont à nos trousses !» [...] "

ces schtroumpfs la , si j'ai bien compris, ne sont PAS dans la shctroumpftrice... il connaissent la schtroumpfalité...

alors POURQUOI CONTINUENT ILS A PARLER EN SCHTROUMPFS ??
LC s'il te plait sort de ton mutisme et aide moi !!!
Tulia


...    le 28/02/2003 à 22:43:08
Oui Yo, parle nous de ton enfance !!!
Yo² symbolique...    le 28/02/2003 à 22:45:09
Je relis calmement ce texte ancien... et je ne peux cacher mon emotion... mes larmes d'emotions, meme...

juste un mot...

BRAVO !!!!!!
Yo² hé who    le 28/02/2003 à 22:52:38
tulia commence pas toi... tu ne saisis donc pas l'aspect solanel (je cé pas comment ça s ecrit mais je vous merde profond bande de tarlouses) de ce qu'il se passe ici ?!?
Yo² A Propos De Mon Enfance...    le 28/02/2003 à 23:00:04
Tulia tu fais bien de m'en parler.. je trouve ici un parrallele intéressant !

"Les 3 Schtroumpfs mangent alors 3 baies schtroumpfantes et se volatilisent…"

ça me rapelle chez mamie... quand on mangeai des baies ... pas schtroumpfantes , normales.. et qu'on se volatilisai... (aux chiottes pdt trois jours).... le bon vieux temps :')
Gwen


Y en a un...    le 28/02/2003 à 23:02:53
... qu'a pas digéré que je répande partout l'atroce vérité de sa féminité...
En parlant de Maurice, y a la suite en pub...
Yo² alors la...    le 28/02/2003 à 23:05:16
ça c'etait petit et mesquin comme remarque, Gwen...

Moi qui t'avai pardonné.......... bien mal acquis ne schtroumpfite jamais, ça m'apprendra !!

sur ceux, bonne nuit tlm .. et ADIEU !
Yo² merde...    le 28/02/2003 à 23:09:17
re... merde il me reste une heure...
Yo² chié    le 28/02/2003 à 23:09:44
ça me schtroumpf les couilles grave tout ça !!!
Tulia


...    le 28/02/2003 à 23:11:05
Et tu connais toi la glace aux schtroumphs ?
Yo² ...    le 28/02/2003 à 23:21:50
nan
Yo² tulia...    le 28/02/2003 à 23:23:24
encore un truc de mauvais gout ça...

(ah ah ah... parallele "blague" et "aspect culinaire" --) "mauvais gout" ah ah ah je suis trop fort..huhuhihihihohohohohohoho !!!!!)
Tulia


...    le 28/02/2003 à 23:30:45
Nan tu sors !!!

EN PLUS C PAS UN CHAT ICI !!!!!!!
Yo² alors la...    le 28/02/2003 à 23:35:09
ça deviens vraiment du n'importe quoi, ici...

on dit "ouaiiiiiiiiis, nianianiaaaaaa, la zone c'est l'elite intellectuelle, machinnnnn !!".... etc etc... OK quand on voit ce genre d'articles ! (malheureusement de + en + rare.......)

mais des commentaires aussi stupides.. n'importe quoi.. Je ne vois pas le rapport entre les schtroumpfs et nos amis les chats...
Yo² bonjour    le 01/03/2003 à 18:23:37
vous avez bien dormi ?? oui ??
moi tout ça m as fais rever de schtroumpfs noirs, et (fait interessant), ils ne faisaient ni "NIAP" ni "NIARF" ni rien , mais "YOUPPI YOUPPI" !!!!
est ce frequent ?? merci de repondre a mes interrogations diverses et variées
lapinchien     le 02/03/2003 à 12:53:22
Yo c'est plus l'hiver et je vais de ce pas appeler une brigade de CRS pour qu'ils te delogent a grand coups de matraque de mon article que tu t'es décidé à squater !
Gwen


Mon petit Yo    le 03/03/2003 à 06:19:27
... la vie est dure je sais. Et bien souvent les atroces vérités ressortent quand on les croyait définitivement enterrées...
Mais ne t'inquiète pas, il y a d'autres personnages à la sexualité ambigü ici. Des qui, malgré leur ressemblance avec un schtroumph noir s'aime aussi en schtroumphette sexy...
Bon LC !!! Tu me sors le nom de l'étude sociologique d'où tu as péché que les schtroumpfs noirs gnarfait bordel ! Je veux une preuve !
Mossieur_Yo des schtroumpfs inconnus    le 03/03/2003 à 18:12:03
AH AH AH je les ai schtroumpfés en beauté les CRS !!! DANS SON SCHTROUMPF les crs !!!!! mwahahahah

je voudrai savoir quels sont les schtroumpfs dont la légende ne parle jamais mais qui (pourtant) existaient belle et bien...

En particulier, est ce vrai qu'il y avai un rocco schtroumpfreddy ? si oui, a t il tourné avec la schtroumpfette ? merci ^^
lapinchien gnarf gnarf    le 04/03/2003 à 18:27:27
vous venez d'ouvrir inutilement cet article... ce post n'a aucun interet et aucune subtilité..en gros je viens de sacrifier une partie de millieme de seconde de votre vie pour rien ... et en plus je suis fier de moi
krockog gnarf gnarf    le 20/10/2006 à 16:29:53
ni gnap gnap ni gnarf gnarf mais peut etre niac niac.Mon amie me dit que c'est plutot niap niap.Alors qu'en est-il?A-t-on interrogé la voix du schtroumpf noir?
Lapinchien


tw
    le 20/10/2006 à 17:45:17
j'ai honte d'avoir écrit ce texte. merci d'arreter de m'humilier publiquement en le faisant resurgir dans les derniers commentaires. vous voulez combien comme rançon ?
Bobopoint


    le 24/10/2006 à 07:26:24
Marklor.
M. Yo


    le 05/10/2008 à 20:37:19
J'ai toujours adoré ce texte, même s'il subsiste encore et toujours des zones d'ombres, des questions sans réponses.
Carcasse     le 02/04/2010 à 11:01:37
Alors comme ça Lapinchien s'est fait virer par la Kommandatoure !?
Lapinchien


tw
    le 02/04/2010 à 13:55:39
non j'ai démissionné car j'arrive pas à être con et administrateur en même temps. Mais ne pas aimer ma gueule est aussi un bon motif de licenciement pour faute grave.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 02/04/2010 à 14:49:37
Question de talent, je suppose. Moi, j'y arrive très bien.
Lapinchien


tw
    le 02/04/2010 à 15:35:31
d'ambidextrie peut être ?

= ajouter un commentaire =



[Accueil]