LA ZONE -
Résumé : Dixième contribution au dossier Palimpseste Daeshienne : Lors des attentats du 13/11/15 à Paris, Daesh a posté un pitoyable texte de revendication que nous avons décidé d'éditer chacun notre tour parce qu'il est du devoir des zonards de lancer des fatwa littéraires sur les TDM assumés : après hein, c'est vraiment du blasphème pour le blasphème. Et puis ça fait plaisir de lire bite couille chatte et roubignole et suce ta mère ton imam ou ton curé. Stylistiquement parlant, c'est supérieur à l'original et c'est toujours ça de pris.

Communiqué

Le 23/01/2016
par pascal dandois
Communiqué sur l'attaque bénie Paris contre la France croisée.

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
Allah le Très-Haut a dit : et ils pensaient qu'en vérité leurs forteresses les défendraient contre Allah. (À moi, il a plutôt dit : sort ta queue que je la suce !) Mais Allah est venu à eux par où, ils ne s'attendaient point (exacte, vous allez comprendre « par où » un peu plus loin), et a lancé la terreur dans leurs cœurs. (Là, si je puis me permettre, il faut dire la vérité, en effet il est venu, mais bien pour autre chose, il est venu pour me sucer la bite, bordel ! En vérité je vous le dis Allah se délecte de mon foutre cependant que Mahomet, il est venu aussi, lui asticote le trou de balle. Car Allah raffole à jouir du cul, et c’est étonnant à voir lorsque il orgasme du fion, ça fait comme une femme fontaine, il éjacule du trou de balle le Allah ! Ou comme un manchot (l’oiseau) qui chie au loin, pour pas saloper son œuf.) Ils démolissaient leurs maisons de leurs propres mains, autant que des mains des croyants (oui, car ses mains à lui, Allah, elles sont occupées ailleurs ; quand il ne fistfucke pas Mahomet, tout aussi sodomite que lui, voire d’avantage, il se les met dans son propre cul, les deux ensembles, car Allah a le cul aussi large que la porte des Enfers (où il va de temps à autre violer Satan), large, tant il aime prendre du rond). Tirez-en une leçon, ô vous qui êtes doués de clairvoyance. Soûrat 59 verset 2, (sourat, qui à été écrit, en vérité je vous le dis, par un rat saoul)

Dans une attaque bénie dont Allah a facilité les causes,(tu parle, il était bien trop occupé à baiser des « vierges » même si en général il fait plutôt dans la pédérastie, mais bon, ces pucelles il les baise quand même, tout en leur concervant le pucelage, c’est vrai, car il se contente de les enculer. Evidemment qu’ of course) un groupe de croyants des soldats du Califat (autant d’âmes désincarnées auxquels Allah confectionnera des fions à n’en plus finir, histoire de les leurs éclater, un peu comme on s’amuse à éclater des bulles en plastique de papier-bulle sans pouvoir s’arrêter) , qu'Allah lui donne puissance et victoire, a pris pour cible la capitale des abominations et de la perversion, celle qui porte la bannière de la croix ( là, je dois dire, qu’ Allah, a un gros regret avec cette histoire de croix, de crucifixion, « pourquoi y’a pas eut empalement par l’anus christique bordel ! Pourquoi, merde ! » L’entends-je d’ici vitupérer) en Europe, Paris.

Un groupe ayant divorcé la vie d'ici-bas s'est avancé (au paradis faudra qu’il avance à reculons, qu’ils rasent les murs, car Allah va leur en mettre plein le cul, dès qu’il voit des fesses, c’est plus fort que lui à Allah) vers leur ennemi, cherchant la mort dans le sentier d'Allah (oui, et le sentier d’Allah, c’est ton rectum, entre autres voies anales), secourant sa religion, son Prophète (pro-fesses) et ses alliés, et voulant humilier (« humilier », humilier, c’est un bien grand mot, tu t’en prends plein le derche, voila tout, vas pas en chier une pendule ! de toute façon t’y arriveras pas, Allah te la enfoncée bien trop profond) ses ennemis. Ils ont été véridiques avec Allah, nous les considérons comme tels (« Tels ? » Guillaume ? A propos de flèches tiens, Allah a trouvé un nouveau jeu, à la place des flèches pour son arc, (comme arc il utilise sa bite en la courbant avec une ficelle, of course), il à mis au point des godes projectiles, et, les culs terroristes, ou les autres d’ailleurs, puisque Allah s’en bat les couilles de ces conneries. Car il fait une fixation sur les fions, vous dis-je !, tous les culs donc, lui serviront de cibles, et il est habile au tir le salaud). Allah a conquis par leur main et à jeter la crainte dans le cœur (c’est plutôt le cul que le cœur qui l’intéresse je vous dis, vous êtes bouché ou quoi ? Auquel cas, pas d’inquiétude, le Allah, y vous débouchera comme il faut, encore mieux qu’une poire à lavement remplie de destop) des croisés dans leur propre terre.

Huit frères portant des ceintures d'explosifs (celle à Allah de ceinture, c’est un gode ceinture bien sur, dont il se sert pour un peu s’économiser la bite, et varier les plaisirs) quand sa b ( attention ! ça « sa b », c’est pas moi qui l’ai écrite, y’a quelqu’ un, quelque part, qui à fait un « lapsus ma b ») et des fusils d'assaut ont pris pour cibles (les vraies cibles à Allah, je viens de vous en causer) des endroits choisis minutieusement (OUI c’est bien ça, « minutieusement » dans ta toute petite rondelle bien close de puceau du cul, jusqu’à ce que Allah petit à petit certes, mais surement, l’élargisse, l’élargisse tant et tant, durant toute une éternité, jusqu’à ce que plus aucunes rides anales ne soient, définitivement et à jamais, possibles, pour toi l’enculé ultime, qui chiera ensuite des étrons aussi gros que les comètes de l’au-delà, des tréfonds du cosmos qui se situent au prochain carrefour sur la droite, après la pharmacie ) à l'avance au cœur de la capitale française, le stade de France lors du match des deux pays croisés la France et l'Allemagne auquel assistait l'imbécile de France François Hollande, le bataclan ou étaient rassemblés des centaines d'idolâtres dans une fête de perversité (ou bien, why not, « dans les fesses de dieu le Père… verse, si t’es…cap’ des déluges de foutre et de merde, putain de NON de Dieu ! ») ainsi que d'autres cibles dans les dixième, le onzième et le dix-huitième arrondissement et ce, simultanément. Paris a tremblé sous leurs pieds (ce tremblement vient en fait des vibrassions du gode électrique avec lequel Allah se branle l’anus en gueulant comme un goret) et ses rues sont devenues étroites (étroite, c’est un mot qui n’a pas lieu d’être pour Allah, et je déconseille à quiconque, de le prononcer devant lui, à moins que vous ne vouliez vous retrouver avec les champs Elysées entre les fesses, pardi !) pour eux. Le bilan de ses attaques est de minimum 200 croisés (Allez, t’inquiètes pas vas, on va tous se « croiser » pour en recauser, ici et au-delà, les deux sont pareils, on y est tous déjà, pauv’naze, le « truc » ça se situe partout, la mort c’est comme Allah ça existe et n’existe pas, et oui, Tout est Tout, mes petits trouducs ha ! ha ! ha ! tiens je me marre…) tués et encore plus de blessés, la louange et le mérite (« mérite » ouais, tout à fait, « ah ! Tu la mérite bien la bite incommensurable à Allah, ton Dieu, dans ton cul ! Et je te garantis que tu vas la sentir passer mon con, ah ! la la ! » des fois, Allah y me parle comme ça) appartiennent à Allah.

Allah a facilité (non, là, y’a grosse, énorme, erreur, rien pour faciliter le passage, Allah encule à sec ! De ce coté là, aucun espoir n’est permis) à nos frères et leur a accordé ce qu'ils espéraient (le martyr) (Et voilà, « martyr » tout de suite les grands mots de mes couilles, si t’y met un peu du tiens, ça peut très bien se passer, oui, finalement, y’a possibilité que tu l’apprécies, cette explosion de ta petite rondelle), ils ont déclenchés leurs ceintures d'explosifs au milieu de ces mécréants après avoir épuisé leurs munitions. Qu'Allah les accepte parmi les martyrs et nous permettent de les rejoindre. Et la France et ceux qui suivent doivent savoir qu'ils restent à les principales cibles de l'Etat islamique et qu'ils continueront à sentir l'odeur de la mort (ou celle de Allah qui lâche une caisse…) pour avoir pris la tête de la croisade, avoir osé insulter notre Prophète ( tu veut dire une insulte dans le genre, euh…voyons : « Pendant que Mahomet encule son père, sa maman lui suce les roubignoles en Enfer ? Ce genre de connerie ? ») s'être vantés de combattre l'Islâm en France et frapper les musulmans en terre du Califat avec leurs avions qui ne leur ont profité en rien dans les rues malodorantes de Paris. Cette attaque n'est que le début de la tempête et un avertissement pour ceux qui veulent méditer et tirer des leçons… (Dans ton cul)

Allah est le plus grand (des sodomites suprêmes).
Or c'est à Allah qu'est la puissance (oui ! c’est ça ! très puissamment dans ton cul, enfin tu commence à comprendre, heureusement car on arrive à la fin de ce texte à la con) ainsi qu'à Son messager et aux croyants. Mais les hypocrites ne le savent pas (il savent pas non plus, car j’ai oublié de l’évoquer jusqu’ici, que, Allah est très souple, et qu’il s’auto-suce la bite, après avoir enculer des mecs dont le cul est opportunément plein de merde ,et Allah vérifie bien le fait avant, car s’ il aime à se la sucer, il en prend d’autant plus de plaisir que sa bite est dégueulasse, oui, il apprécie tout particulièrement le suçage de toute cette bonne merde qui lui macule le vit). Soûrat 63 verset 8, (Hé ! faut penser à dire à ce rat saoul, d’arrêter d’écrire des conneries)

= commentaires =

Lapinchien


tw
    le 23/01/2016 à 23:30:45
je n'aime vraiment pas ce texte, tout du moins associé à cette thématique, parce qu'il nourrit un amalgame
Mill


site lien fb
    le 24/01/2016 à 01:42:15
Je ne crois pas qu'il nourrisse un amalgame, parce qu'il s'agit clairement de propos outranciers destinés à choquer le lecteur, et si possible l'intégriste, mais c'est vrai que dans le genre évolué, on a vu mieux. Aucune finesse, aucune construction, aucun intérêt à part justement la provocation gratuite et clairement offensante. BIEN ENTENDU C'EST DE L'HUMOUR mais l'humour n'excuse pas tout.

Je me suis quand même dit qu'il fallait le sortir parce que ça reste zonard dans l'intention et parce que ce palimpseste du communiqué de Daesh invitait très logiquement à verser dans de tels extrêmes. je m'étonne qu'on en ait pas eu davantage.

Pour bien faire, il faudrait d'autres réécritures, histoire de bien noyer le poisson.

= ajouter un commentaire =