LA ZONE -
Résumé : Texte en compétition dans le cadre de la #SaintCon2016. Nouvelle crémation symbolique avec son lot de calembours par un de nos fameux envoyés spécial à Groland qui cette fois-ci se paye le luxe de publier un article de tabloïd anglais avec des allégations aléatoires dont lui seul assumera l'origine des sources. Bien sûr tout cela s'inscrit dans de la pure provocation gratuite, ou peut être cherche-t-il à se cramer lui-même dans un exercice de troll littérature ? A vous de juger si tout ceci est bien dans l'esprit de l'évènement ou pas. Cette année, l'auteur des textes demeure anonyme jusqu'au verdict des votes pour ne pas les influencer. Rappelons qu'il vous est toujours possible de poster une ou plusieurs contributions pour briguer le titre de Grand Inquisiteur de l'Ordre de Saint-Con, avant le 17 Avril.

17. Saint Con #SaintCon2016

Le 17/04/2016
par pascal dandois
[illustration]
Lieu commun n°spécial SAINT CON : Toutes ressemblances avec des…

Mais bien sur que c’est un con, ce type, y’a qu’à regarder le journal télé qu’il présente (car attention hein !, c’est un « présentateur télé », pas un journaliste, je le précise, même si je n’ai pas d’affection particulière pour cette caste professionnelle, (je parle des journalistes)) sur « TFfin des temps », oui, là où on se coltine les reportages sur les psychopathes du dimanche avec leurs flingues à sangliers.
Ça se passe dans la Charente-Poitouille, dans le Languedaïoli ou la Meurtre et Moiselle… (Sais pas, ces conneries de noms géographiques, ça change tout le temps)… entre deux turpitudes débiles du président Hollandois France. Y’a eu par exemple, ce reportage sur un bout de forêt isolé entre trois sections d’autoroute et dont il avait fallu massacrer toute la faune qui y était devenue prisonnière, pour pas qu’elle ne dégénère, qu’elle ne pourrisse de maladies causées par la promiscuité animale, dans ce contexte clos, où les bêtes étaient enfermées. Les chasseurs bénévoles (pourquoi payer des mecs, même chômeurs, alors que y’en a qui sont prêts à tuer gratos ?) s’étaient bien marré, un vrai ball-trap, et tout ça ensuite, ça à fait un beau paquet de charcutaille pour pas un rond, à refourguer à la foire à la bidoche de Sainte Pucelle du Quc, dans la Noise, de bien belles images… Mais, je disais: «c’est un con… », Mais, quand même, faut le lui accorder, il est fort dans sa profession d’enculé, il sait bien les dire, entre deux reportages à la con, ses petites remarques démagos, ses petites vannes bien pourries (et démagos), la raclure, ça plait.
Et dans les émissions spéciales attentats, il est encore plus fort, le salopard, il sait bien se laisser gagner juste ce qu’il faut par l’émotion de l’énumération des victimes, assez pour que sa voix s’éraille, s'enraye un petit peu, pour juste ce qu’il faut de pathos de merde, avec «dignité », l’ordure… vous pourriez me dire comme des cons : « il est peut-être sincère… » Et après ? Vaudrait-il mieux qu’il soit un « pauvre con », plutôt qu’un « sale con cynique » ? La vérité doit sans doute se rapprocher d’un genre d’entre deux, de type : « pauvre con cynique ».
Mais un jour ça un peu déconné, avec ce « scandale », bon, chacun voit le scandale où il veut. Mais, quel con de foutre enceinte cette petite salopiote louche, la mignonne blondasse politicarde (avec un léger strabisme) qui se la joue, « gare à l’avortement, on abuse, et faut pas abuser. » (Mais qui du coup, a bien été obligée d’aller se le faire passer le « bâtard », faut quand même pas déconner, quand bien même n’était-ce pas du foutre oriental...)
Tout ça, en quelque sorte, parce qu’il a un nom qui porte a l’amalgame le Jean-Pierre Ricard…ou Pastis… sais plus… La petit blonde, toute de droite, qu’il avait reçue dans son émission de merde, il avait sympathisé avec. Bien sûr, n’avaient-ils pas, tout deux, des points communs nationalo-franchouillards ? Pis, avec l’anisette, ensuite, le Jean Pierre, la Maréchale Popotin, il l’a confondue, dans son ivresse apéritive, avec sa Miss Francia 200@ d’épouse, il a con-fondu Miss Francia avec Miss Nation Frontale, (ça se comprend un peu). Bon d’accord, il l’a un peu obligée, il l’avait extrêmement droite lui aussi, mais, ce n’était pas complètement sa faute, le Pernod y était pour quelque chose. L’a fait le con le Jean-Pierre Pastis de la Cannebière, et comme l’autre crétine, elle s’est faite gaulée plus tard par des journaleux, en train de se faire aspirateurer l’embryon gênant issu des gamètes du Jean Pierre Pernod-Ricard, c’est vrai qu’ elle a un peu perdu de la crédibilité niveau « critique du truc qui s’appelle « planning familial » »,( des fois, vaut mieux fermer sa pétain de gueule), mais tout cela, ce ne sont que des péripéties, bien sûr, on va pas s’éterniser la dessus, pas sur de telles conneries.

= commentaires =

Lapinchien


tw
    le 17/04/2016 à 20:31:14
en fait c'est le cerveau des lecteurs qui crame à la lecture d'un tel bombardement de calembours.
Lapinchien


tw
    le 17/04/2016 à 20:58:20
https://www.youtube.com/watch?v=V64M6HZRwD4
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 17/04/2016 à 21:02:31
Cet admirable texte admirable tombe admirablement dans une certaine admirable facilité : l'admirable détestation d'une France rurale ou populaire admirablement supposée profonde, admirable et franchouillarde. Je n'en conserve que plus d'admiration admirative pour nos vaches et nos buveurs de pastis et de picon, que le monde nous envie, admiratif.

Rien à redire sur le choix des cibles, mais gros doute sur l'angle d'attaque. Sans parler de l'absence de crémation, scandaleuse etc.
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 17/04/2016 à 21:09:05
Un texte qui m'a permis d'apprendre que JPP est marié à une ex-miss France peut-il être un mauvais texte ? C'est toujours bien d'apprendre des trucs, comme disent sûrement les sergents instructeurs de Daesh.
Lourdes Phalanges


    le 17/04/2016 à 21:57:54
https://www.youtube.com/watch?v=duILKCZsPtc
Valstar Karamzin


    le 18/04/2016 à 14:16:31
Il est où le cliquetis du briquet? J'ai froid. J'ai besoin de ma petite flamme pour survivre au printemps et je ne sais pas si je serai encore là pour la Saint Jean.
Bon, le Pernod, j'imagine, a déjà dû être brûlé plus qu'a son tour... Une question : existe-t-il une liste énumérant tous les cons connus carbonisés pour la Saint Con ? ça éviterait les doublons.
Lapinchien


tw
    le 18/04/2016 à 22:50:40
Je rappelle que la Zone ne cautionne ni le premier degré douteux ni les fantasmes douteux de ses auteurs douteux.
Mill


site lien fb
    le 19/04/2016 à 14:47:09
Le seul point positif, à mes yeux, de ce texte, c'est qu'il cite nommément sa cible. C'est suffisamment rare pour qu'on applaudisse en toute sérénité.

Pour le reste, je propose de pallier l'absence de crémation en brûlant le texte et l'auteur dans le même élan.
David


    le 20/04/2016 à 00:25:48
ça ne doit pas être vrai parce qu'ils n'en disent rien dans Closer...

Ou alors c'est juste un vrai ragot.

Et donc, saint connement, c'est MMLP qui se ferait politiquement griller pour avortement.
Lapinchien


tw
    le 29/04/2016 à 23:05:48
audio https://soundcloud.com/lazone-org/17-saint-con-saintcon2016

= ajouter un commentaire =



[Accueil]