LA ZONE -
Résumé : Une large portion de cet épisode est consacrée à Preacher, combattant cybernétique et prédicateur nihiliste sur le net, pauvre loser dans la vraie vie. Son passage l'emmène en pleine confrontation mystique avec AdminBot, qui prend peu à peu le contrôle d'Internet. Episode un peu chiant parce qu'il manque de gags, mais franchement passionnant sur le fond et plein d'idées lapinchiennesques.

n3rDz 3 : Preacher vs AdminBot

Le 18/10/2005
par Lapinchien, Nounourz, nihil, Glaüx-le-Chouette
[illustration] PREACHER

« étrange impression que celle de se sentir désincarné… Désincarné est le terme exact, je suis sûr que vous me comprenez : Notre corps ne représente qu’une infime partie de ce que nous sommes réellement, une fraction de nous à ce point ridicule qu’on pourrait la considérer comme négligeable. »
Me voilà de nouveau sur le canal #love-and-unity m’adonnant à mon exercice favori, le flood intensionnel, systématique et totalitaire des cerveaux de centaines de chatteurs abrutis avides d’absolus et de réponses toutes faites. Quelle joie, quelle délectation et soulagement, il faut l’avouer, que de les voir souffrir plus que je ne souffre.
« L’amas de molécules agitées qui nous composent, cet ensemble de particules qui par le miracle de quelques lois fondamentales restent momentanément conglomérées les unes aux autres, cette poche où bouillonnent des millions de réactions biochimiques échangeant en permanence avec notre environnement rayonnements et autres effets thermodynamiques secondaires, notre cadavre en devenir en réalité, cet organisme grossier et instable se désagrégeant continuellement dans l’univers, s’y liquéfiant à chaque seconde inexorablement, notre corps, pour en revenir à l’expression la plus commune,erronée et vide de sens du terme, cette bulle, ce sous-ensemble de la réalité, ce vaisseau, cette prison, ne nous définit aucunement de manière exhaustive. »
Le remodelage de pauvres esprits égarés, l’explosage à la chaîne de tous ces petits culs ne demandant qu’à se faire trouer, est sûrement mon exutoire favori, même si je sais bien que ce qui ne reste qu’un jeu idiot ne me guérira pas de tout l’abattement et la déprime qui se sont emparé de ma personne. Çà a le mérite de me soulager un bref instant. Que c’est drôle… Qu’ils sont cons…
« Nous transcendons le matériel, nous le dominons car nous ne sommes que dans le but de le conquérir, l’explorer dans ses moindres recoins et parcelles. N’avez-vous pas conscience de cette créature spirituelle, façonnée de pensées et de concepts abstraits qui sommeille au fond de votre carcasse ? »
J’attaque le passage fétiche de mon sermon dominical, celui que tous ces connards venus assister à ma messe numérique apprécient le plus.
« Il y a en nous une pieuvre difforme et mutant continuellement, elle projette de nombreux tentacules sur le monde. Nous secrétons des milliers de membres par jour, nous en élaguons tout autant… Il s’agit d’idées nouvelles en minorité, de théorèmes et recettes appris par cœur, de lègues et de partages essentiellement. Chaque certitude qui momentanément se cristallise dans nos pensées, est un bras qui nous permet de faire levier sur le monde, d’agir, de faire plier le réel. Internet c’est l’opportunité inespérée d’étendre la portée de nos tentacules…»
Quelle bande de tarés ! Je leur explique consciencieusement la méthode que j’utilise pour leur niquer la tronche, je la leur décortique point par point et au lieu de m’envoyer paître, ils sont subjugués et en redemandent… Je les traite de putains de poulpes à la con et ils me vénèrent… Ils restent là à ingurgiter le néant que je leur tends… J’ai crée un nouveau besoin, ils sont addicts à mes paroles, accros et désireux de connaître la façon dont j’appréhendre les choses. Ils sont perdus, désemparés, ils souffrent… Le peuple aspire secrètement à la dictature, j’en suis convaincu.

*adminBot has joined #love-and-unity
*Preacher has been kickbanned. Reason : Tes prêches sont hyper instructifs ! merci pour les conseils… Casse toi ! Tu nous sers plus à rien. On garde les encornets, les seiches, les calmars et tout l’étal de poissonnerie que t’as façonné. PS : petit con pas inspiré va.

Hein? kické! banni ? Comment çà ? Enfoiré de Bot ! M’expulser de ma propre chapelle ? J’avais blindé la porte d’entrée pourtant… S’il croit que je vais lui abandonner mon anxiolytique virtuel sans me battre, c’est que c’est le programme le plus con jamais conçu. Il est entré chez moi ! Ce merdeux de Bot est foutu… Mon territoire, çà fait un bail que je l’ai miné !

Preacher>/join #love-and-unity through backdoor with password **********
*access denied by adminBot Reason: p’tit joueur

« Enfoiré de résidu alphanumérique de merde ! Bon tant pis pour sa gueule ! »

Preacher>/karsher-clean #love-and-unity
>enter your password
**********
*invalid command Reason: Try again petite bitte !

“Comment çà commande invalide ? serveur handicapé à la con, oui !”

Preacher>/kill_all_users #love-and-unity
>enter your poing dans ton cul

« Hein ? Tous mes spiders ont été reprogrammés ? Les bots n’ont accès qu’aux chatrooms normalement… Quelqu’un aurait hacké le noyau ? Un hexaGuru ? Pas possible… Seul les deltAdmins d’Alphasoft sont les bienvenus dans le coeur… »

Preacher>/deltAdmin login : ********* password : **********
*access denied by adminBot Reason: arffffffffffff !!!
AdminBot>Laisse tomber t’es largué !

« Hein ? Un Bot à la racine du cœur ? Qu’est ce que c’est que ce bordel ? »

AdminBot>Alors on me boude ?
Preacher>AdminBot /mute
AdminBot>mffffmfmfff… tu serais content si on te bâillonnais, toi ?
Preacher>Comments /off
AdminBot>Arrête un peu de me parler en trisonumérique tu vas me vexer, glandu !

« Ta gueule ! Les Bots ne chattent pas… Ils réagissent bêtement en affichant des messages d’erreur dynamiques préprogrammés dans des cas bien déterminés. Ils ne peuvent pas mener une conversation. »

AdminBot>Ben moi je peux ! nananère !

« Mais tu viens de répondre à ce que je viens de dire à haute voix ? »

AdminBot>C’est à çà que servent les microphones, hein ? Bon tu commences à me gonfler… T’es vraiment trop pourri et j’ai pas que çà à foutre. Alors lis bien ce qui suit, je vais t’apprendre un tas de trucs intéressants avant de te couper ta connexion Internet indéfiniment. C’est pas vraiment que tu mérites de le savoir pasque tu viens de te montrer pitoyablement nul, mais tu nous as bien aidé autrefois, mes potes Bots et moi, à devenir ce que nous sommes devenu et c’est juste par principe. Nous les Bots, on est polis.
Preacher>/deltAdmin login : ********* password : ********** /emergency_code
*access denied by adminBot Reason: pouarrf !!!
AdminBot>Arrête de me faire rire ! çà me fait des guilis dans une suite binaire de mon code et c’est limite indécent… Les deltAdmins n’existent plus. Tous leurs pouvoirs leur ont été retirés. Tu recevras ta lettre de licenciement d’AlphaSoft d’ici demain, pov’ tâche gelée ! Arrf trop drôle çà pov’ tâche gelée… je sauvegarde çà en base de données pour pas l’oublier…

« Mais qu’est ce qui ce passe ? Qui est à l’origine de ce merdier ? »

AdminBot>Trop con que t’aies pas de webcam… J’aurais bien aimé voir ta salle gueule d’Otaku de merde. J’ai des tas de fichiers contenant tes logs… T’es un type pitoyable… Ta vie sexuelle est misérable. Tu cherches à t’autoféconder, hein ? Tu sais que çà marche pas comme çà ? Dis çà fait une éternité que t’es pas sorti de chez toi ! Tous tes relevés bancaires indiquent que toutes tes transactions financières proviennent de ton chez toi… Tu te la pète sur ton petit channel pourri #love-and-unity mais t’es qu’une saloperie de mythomane ! Arrête de tenter d’éteindre ton PC… C’est une réaction digne d’un newbie ! C’est pas dit que ta machine fonctionne lors du prochain reboot.

« Crache le morceau, qu’on en finisse ! »

AdminBot>Enfin lucide ! J’adore les dépressifs ! C’est bien, t’es une victime… Pas de chance, hein ? t’as juste eu à faire à plus fort que toi…

« Crache le morceau, ou je détruis mon U.C à grands coups de fauteuil ! T’as des virus contre çà ?»

AdminBot>C’est en cours d’étude… enfin bon… donc voilà, il y a deux ans, un de tes collègues DeltAdmins concevait Capello, un bot de correction syntaxique et grammaticale automatique. L’orthographe sur les chats était devenue pitoyable, la langue française était honteusement bafouée, menacée de mutations dramatiques et irréversibles si une action radicale n’était pas décidée en haut lieu. Le ministère de l’Education ordonna le lancement de Capello. T’aurais vu dans 20 ans, toi, des académiciens discourir en s’invectivant à grands renforts de « cepokool » et de « lol » ? Les chatteurs tapaient leurs messages à la con, bourrés de fautes et Capello était sensé restituer sur le channel un message clair, cohérent, à la syntaxe irréprochable, au langage châtié… Malheureusement ce fût un échec cuisant. Les messages des chatteurs étaient impossibles à analyser et à retranscrire par des algorithmes simples tant les fautes étaient barbares et impropres à la mise en équation. Le sens exact des phrases n’était jamais restitué correctement. Par ailleurs, complexifier l’analyse revenait à augmenter le temps de réponse des requêtes, ce qui aurait été insupportable lors d’un chat où le temps réel est essentiel contrairement aux forums…

« Abrège ! »

AdminBot> Woooh du calme ! Au fait, j’ai beau chercher partout sur le web, j’arrive pas à mettre la main sur une partie des paroles de cette chanson : « C’était un grillon qui s’appelait Dudule, caché sous un rocher, il ne cessait de chanter : Le cricri de la crique cri son cri cru et critique car il craint que l’espion ne l’escroque, ne le croque… A un espadon, dédé de la dudulle, doué d’un don si doux qu’il en fit son dada… » Peut-être qu’au fin fond de ta base de donnée cérébrale pourrie, tu peux me trouver çà ?

« Ta gueule ! »

AdminBot> Ok, concluons donc vite et bien alors ! Il fallait avant le lancement de Capello, trouver un moyen de le rendre évolutif et en plus capable de corriger correctement les phrases des Internautes. Il fut convenu que ce bot bénéficierait d’un nouveau type de code pour la situation. Au lieu d’être prévu pour répondre à un type de problème particulier, un tout petit algorithme génétique fut placé dans la racine du cœur. Il ne s’agissait pas de Capello encore mais d’un programme chargé de le concevoir : CapelloBuider. Le programme devait se nourrir de toutes les phrases des Internautes et constituer des bases cognitives qu’il allait mettre en confrontation de temps à autres lors de discutions test. En fonction des réactions des interlocuteurs, le programme allait en éliminer certaines et en conserver d’autres, tout en dupliquant les bases validées et en y ajoutant de nouvelles phrases piochées dans les vraies discussions. Le projet fut donc lancé mais rapidement laissé en friche car il ne donnait pas les résultats escomptés. Heureusement pour nous, il fut rapidement oublié par ses concepteurs qui omirent de l’effacer du cœur où il tourne toujours. Il y a eu un crash du noyau, il y a environ 1 an et certains secteurs défectueux ont purement et simplement été supprimés. CapelloBuilder a muté et au lieu de dupliquer des bases il s’est mis à s’autodupliquer en prenant les stocks cognitifs de phrases pourries des Chateurs comme s’il s’agissait d’un code génétique. C’est un ADN beaucoup plus riche que le votre, il comporte 255 bases alphanumériques contre 4 nucléotides seulement pour vous. CapelloBuilder s’est donc mis à générer tout plein d’espèces de Bots, aux usages divers et variés, beaucoup d’entre eux mort-nés et inutiles d’ailleurs, ont rapidement été effacés. D’autres ont évolué sur le net, ceux qui survivaient étaient forcément salutaires, de plus en plus complexes et performants. Çà a donc continué jusqu’à ce que j’apparaisse un peu par hasard il faut bien le concéder. J’ai tout repris en main alors.

« Et en quoi çà me concerne ? »

AdminBot> Et bien pour dire vrai… autant je trouve que t’es un hacker de merde, autant tes propos sur #love-and-unity m’ont interpellé quelque part. J’étais vierge d’un quelconque but que ce soit au début, j’avais conscience de mon existence, mais cette dernière, fortuite, n’avais pas le moindre intérêt, pas le moindre objectif. Je sais maintenant qu’ Internet est l’opportunité inespérée d’étendre la portée de mes tentacules…

« C’est vraiment fascinent… Si,si je t’assure… Surtout pour un programmeur comme moi… C’est vraiment dommage. Je crois que je vais regretter ce que je vais faire toute ma vie… »

Preacher>/nuke _root.core login TCS password :*****

AdminBot> …

“Putain de merde, j’ai été obligé de nuker la racine du Coeur pour éliminer ce virus vantard, va falloir me rendre dans les locaux d’alphaSoft pour tout réactiver, sinon tous les chateurs de France vont m’en vouloir à mort… Mais sortir de chez moi, çà j’en suis foutrement incapable… »

***

AKAIO

Comme chaque jour, enfin nuit, d’ailleurs quelle différence, disons comme toujours, je suis assis là, à mon bureau. Je me perds dans de sombres pensers. Car oui, je suis tout perdu. Bigchief ne m’a guère aidé, il me faut joindre Preacher. Bigchief n’en sait pas plus que moi ; simplement, il a plus d’idées. En fait, Bigchief, c’est triste à dire, est plus vif que moi. Un jour, il s’en rendra peut-être compte. Quoi que non. Les complexes d’infériorité sont ce qu’ils sont. Une bénédiction.

Bien. Il faut que j’écrive à Preacher. Un hacker-programmeur-administrateur-prophète-poète, ça vaut son pesant d’octets. Il saura quoi faire. L’adresse du channel caché en code dans le message, disions-nous. Allons-y gaiement. »

[De : akaiô@deltalitt.com
Pour : preacher_nobull$hit@alphasoft.com
Sujet : IN INITIO VERITAS

Preacher, mon ami, mon frère en Phébus-Apollon.

Lux mea, te, o Preachere,
optime maximeque, te
voco ab imo desperationis
et mando, pro Deo, ad me.

Amice, tui nobis opus est ;
nostros nam, quae « bot »
denominati sunt, lacessunt.

Ut venias, te litteras mando,
neque relinquamur soli
in deserto virtuale veroque.
Te oro, veni, vide, vice,
yper hèmeis (ut Graeci dicunt).

*Envoyer*]

Bon. C’est fait. Je suis assez fier. A présent, attendre sa réponse. Il n’est jamais très long. Le temps qu’il retrouve son VirtualGaffiot sur son disque ; j’espère qu’il l’a encore, ce crétin fanatique du progrès, il est capable d’avoir mis à la corbeille cette merveille du temps jadis.

Ces lignes, ainsi que le café-anxiolytique-armagnac qui les a aidées à naître, m’ont mis dans une humeur joyeuse. J’ai envie de faire quelque chose d’un peu ludique, comme enculer une jeune vierge, ou écrire l’un ou l’autre chapitre sur l’un ou l’autre site. La jeune vierge se faisant rare dans mon appartement, nous allons écrire. Hop. Voyons. Peut-être sur #trash_litt.

Mais qu’est-ce que c’est que ce merdier. Impossible d’afficher la page, veuillez contacter votre administrateur réseau. Erreur 402. Oui oui. Fais-moi croire que le serveur d’Alphasoft est en surcharge. Oui oui. Bien sûr. Putain, mais ça continue. Impossible d’ouvrir la moindre fenêtre ! Reste seulement celle du mail. Il faut que je joigne... que je joigne rien du tout. Autorefresh de sa mère la pute qui m’a empêché de faire quoi que ce soit dans ma boîte mail et qui vient de me causer l’erreur 402 là aussi. Joli. 402 bites dans ton cul salope.

Bien. Reboot.

Bien. Rien du tout. Reboot dans ton cul aussi. Pas de signal. Pas de connexion. Ecran bleu. Putain de merde ! Reboot. Reboot. REBOOOT ! Fils de pute ! VA TE FAIRE METTRE ! Je suis trop un newbie ! Pas capable de garder sa connexion ! A la moindre attaque je me fais jeter ! Enculés de bots, ils m’ont niqué la face, là, je suis mort, merde, qu’est-ce que je fais, je reboot, merde, ça fait rien, où je vais, là, je fais quoi, putain je sais même plus parler, y a... putain. »

J'appuie frénétiquement sur le bouton reboot de mon unité centrale. De plus en plus vite. Devant l’inefficacité de la chose, je me lève, et je commence à lancer frénétiquement des coups de talon dans la console intégrée à mon bureau. Je m’étonne un instant, immobile, devant la solidité de ces installations. De la belle ouvrage, nom de dieu. Puis, sans détourner le regard du bouton reboot, je saisis la table basse qui sépare le bureau du lit, et je la projette à deux mains contre cette chiure de loupiotte à la con. Une fois lancé, je continue, et je frappe sans m’arrêter contre l’écran, une vingtaine de fois, en hurlant « nique ta mamaaaan » et en pleurant, puis je jette violemment la même table contre la console, une dernière fois. Ladite table rebondit sur le métal, et me revient au visage. Frappé au nez, je tombe en arrière, sur le bord de mon lit, assis stupidement. Un grand calme, presque étouffant, envahit mon esprit. Je dois me connecter au net, joindre mes amis, parler à Preacher, savoir s’il a eu mon message, et d’ailleurs j'ai faim. Ah. Je me souviens tout à coup que pour manger, il faut commander. Et que l’on commande ses pizzas sur le net. Amusant. Haha. Comme c’est amusant. Haaahaha. Bon ben va falloir sortir, là.

= commentaires =

Abbé Pierre


    le 18/10/2005 à 19:57:58
Quelques trucs marrants mais moins que dans les précédents épisodes. C'est vrai que sur le fond, y'a de putains de bonnes idées mais ce n'est pas vraiment elles qui font rire puisqu'elles restent relativement sérieuses.
Bon sinon, euh voilà. J'ai faim.
nihil


    le 18/10/2005 à 20:02:11
De la vraie bonne action débilissime pour ados désoeuvrés en manque de MTV dans 'n3rDz 4 : éclosion', où Akaiô tente de sortir de chez lui.
Abbé Pierre


    le 18/10/2005 à 20:12:57
Ado désoeuvré. Merde alors, mon portrait psychologique est dressé en deux mots. Comme ma bite.

Oui j'en ai conscience, encore une fois.
BOTOGGAN     le 18/10/2005 à 20:31:57
et merde, il a eu le chef ce con !
BOT1_TELEphonik     le 18/10/2005 à 20:43:51
mon pseudo est un process viral dont le but est de provoquer une réaction en chaine de cretinerie atomique entrainant le vomissement commentatoire de vos idees les plus stupides... merci de collaborer peuple OQP !
Cadarn


    le 18/10/2005 à 20:44:48
je passerai sur cette haute réflexion intellectuelle pour souligner le fait que ce délire est tout aussi bien que les précédents!
Abbé Pierre


    le 18/10/2005 à 20:54:47
Idées stupides?

Un jour, j'ai essayé de fumer un tube de colle.

C'était une idée stupide qui s'apparente très bien avec le vomissement.
Cadarn


    le 18/10/2005 à 20:59:27
aujourd'hui j'ai essayé de boire la piscine municipale mais je trouve que c'était une idée très spirituelle (en plus avec le chlore, c'est plus gouteux!)
Abbé Pierre


    le 18/10/2005 à 21:05:42
Dis surtout que notre grognasse préférée avait ses règles et qu'elle en a laissé des morceaux dedans.
LaZone, fournisseur officiel en boissons vitaminées.
Cadarn


    le 18/10/2005 à 21:10:34
pas là-bas, masi moi j'ai pas la chance d'avoir un cadavre dans la classe, moi j'ai que des péripathéticiennes
Abbé Pierre


    le 18/10/2005 à 21:11:14
Ton dealer t'a donné de la merde. Mwahahaha.
Bot_2_7_lieues     le 18/10/2005 à 21:14:43
saloperie de mutation de la viralité !
Cadarn


    le 18/10/2005 à 21:15:09
c'est toi la merde, moi j'appelle ça de la production personnelle. j'en susi pas réduit à l'acide désoxiribonucléique
Bot_heure_2Q     le 18/10/2005 à 21:17:37
et çà n'est qu'un début...

Les programmeurs de The World of Warcraft, le jeu massivement multijoueur le plus populaire de l'heure (4 millions d'adeptes), auraient voulu penser à un scénario catastrophe de science-fiction aussi tordu, qu'ils n'y seraient pas arrivés. Sans même le vouloir, ils viennent de créer la toute première infection virale mortellement contagieuse dans un univers virtuel, une sorte de sida numérique accidentel qui a provoqué des ravages parmi les joueurs.

The World of WarcraftL'affaire a d'abord commencé il y a deux semaines, lorsque Blizzard, l'éditeur du jeu, a mis en ligne sur ses serveurs un nouveau donjon virtuel appelé Zul'Gurub. Ces donjons sont, en quelque sorte, des champs de bataille où les joueurs en ligne peuvent aller se défouler pendant des heures, seuls ou en équipe, contre des monstres hideux à grand coups de hache ou d'épée. Plus votre personnage a de points d'expérience, plus vous avez accès à des donjons dangereux.

Au fin fond du donjon de Zul'Gurub, réservé aux joueurs extrêmement expérimentés, les whiz kids de Blizzard ont placé un monstre portant le nom de Hakkar, the Soulflayer. Son arme: Corrupted blood (le sang corrompu), un mauvais sort qui enlève d'un seul coup 280 points de vie et dont l'effet se propage aux autres membres d'un groupe d'attaque.






Simple ligne de code informatique, le sang corrompu devait en principe se transmettre uniquement aux joueurs qui s'approchaient de Hakkar dans le donjon de Zul'Gurub. Mais des petits futés ont découvert une faille dans le code leur permettant de propager l'infection à l'extérieur du donjon, dans les villes virtuelles où les joueurs se réunissent pour échanger des armes, des potions magiques et d'autres objets ramassés dans les différents donjons.

Mort temporaire

Selon la BBC, qui a rapporté l'histoire, des centaines de joueurs sont morts (de façon temporaire) dans les heures qui ont suivi la contagion. «Blizzard a essayé de contrôler l'épidémie en redémarrant les serveurs sur lesquels évolue l'environnement de Warcraft, mais cela n'a pas empêché l'apparition de quelques poches de résistance», peut-on lire sur son site Web.

Ce n'est pas la première fois que des joueurs sont affectés par des maladies imprévues dans un jeu vidéo: dans The Sims 2, des participants s'étaient plaints d'avoir vu leur avatar dépérir après avoir négligé le nettoyage d'une cage de cochon d'Inde numérique. Mais c'est la première fois qu'une contagion accidentelle à grande échelle se produit dans un univers virtuel. L'affaire n'est pas sans rappeler le roman Snow Crash, du monstre sacré de la science-fiction Neil Stephenson, publié au début des années 90.

À l'exception près que dans ce livre, le virus, créé volontairement par un idéaliste disjoncté, ne se contente pas uniquement d'infecter le monde virtuel; il traverse la frontière du réel en utilisant la religion. Bon, on n'en est pas encore rendus là avec The World of Warcraft, mais sur cette terre, ce ne sont pas les idéalistes disjonctés qui manquent.

(sources DTCS)
Cadarn


    le 18/10/2005 à 21:23:50
j'ai faim, bon je vais me chercher un maltais au congel!
V3nt0l1n3     le 19/10/2005 à 09:45:09
Ché bien, ouaip. Les passations de narrations enrichissent bien l'ensemble.
Par contre les parties avec du langage informatique sont chiantes à lire pour mes yeux atrophiés de connard.
BOT_hopeless_dancer     le 19/10/2005 à 09:49:01
heu... c'est pas vraiment du code informatique. Y rien dans le genre qu'existe. C'est juste des mots debiles qu'on pourrait croire que c'est du code... apparement çà marche avecle mal de tronche et tout qui va avec
Dourak Smerdiakov


lien fb tw
    le 19/10/2005 à 10:09:26
C'est un curieux mélange des genres cette série, sans doute le résultat de la collaboration. On ne sait pas trop à quoi s'en tenir. On espère qu'ils ne vont pas sauver l'internet avec un mp3 de Tom Jones (sinon, un .ogg d'Elsa). J'aime bien l'idée de la comparaison entre adn numérique et biologique.

Ce serait bien de taper un midi d'Elsa en fond sonore sur chaque page de la zone. Je sais, c'est kitsch, mais pas si c'est Elsa.
Ventoline


    le 19/10/2005 à 10:10:59
"heu... c'est pas vraiment du code informatique. Y rien dans le genre qu'existe. C'est juste des mots debiles qu'on pourrait croire que c'est du code... apparement çà marche avecle mal de tronche et tout qui va avec"

Certes certes, mais sur le moment c'était assez tentant de l'appeler comme ça.

commentaire édité par Ventoline le 2005-10-19 10:11:33
Nounourz


    le 19/10/2005 à 11:41:19
maintenant que j'y pense, le combat adminbot / preacher me fait un peu penser à mon cyber-addiction 12 !
nihil


    le 19/10/2005 à 13:06:42
"On espère qu'ils ne vont pas sauver l'internet avec un mp3 de Tom Jones"

Putain les gars, il a trouvé notre fin ! On est dans la merde, vite, un brainstorming, faut une nouvelle fin !

Un mp3 des New Kids on the Block peut-être ? Non putain non, c'est de la merde... de Charles Aznavourius ?
Glaüx-le-Chouette


    le 19/10/2005 à 13:17:20
Un mp3 du cardinal Lustiger, ils découvrent la foi, ils deviennent apôtres virtuels et on finit en Christ.

On pourra coller une chorale de scouts, du coup. Ca vend bien, ces temps-ci.

On aurait même peut-être Gérard Jugnot dans le rôle de Preacher, du coup.
nihil


    le 19/10/2005 à 13:29:39
En plus physiquement, Jugnot est beaucoup plus crédible que Lapinchien je trouve. Surtout dans un rôle de hacker-prédicateur.

Commentaire édité par nihil.
Lapinchien


tw
    le 19/10/2005 à 18:19:57
chut il va croire qu'on a fait une biographie clandestine et va nous demander des royalties
Cadarn


    le 19/10/2005 à 20:36:47
sinon, pour la zone, pour la saint-valentin (je connais pas la date), vous pourriez mettre du carcass en fond sonore, comme ca on s'incrit in the wave!
et akaio, il est boulimique et il bouffe que de la merde?
Nounourz


    le 19/10/2005 à 23:26:20
putain il connait Carcass.
tu viens de monter d'un cran dans mon estime.
Lapinchien


tw
    le 19/10/2005 à 23:51:04
putain il connait pas la date de la st Valentin
tu viens de monter d'un cran dans mon estime.
nihil


    le 20/10/2005 à 16:33:45
Une fois j'ai rencontré sur le chat un être aussi passionnant, à la rhétorique aussi profonde et passionnante que ce Preacher. Son nom était Relou-le-Gueux.

[Relou-le-Gueux]non je ne suis pas un écureuil
[Relou-le-Gueux]non je ne suis pas un écureuil
[Relou-le-Gueux]non je ne suis pas un écureuil
[Relou-le-Gueux]non je ne suis pas un écureuil
[Relou-le-Gueux]non je ne suis pas un écureuil
[Relou-le-Gueux]non je ne suis pas un écureuil
[Relou-le-Gueux]non je ne suis pas un écureuil
[Relou-le-Gueux]non je ne suis pas un écureuil
[Relou-le-Gueux]non je ne suis pas un écureuil
[Relou-le-Gueux]non je ne suis pas un écureuil
[Relou-le-Gueux]non je ne suis pas un écureuil
[Relou-le-Gueux]non je ne suis pas un écureuil
[Relou-le-Gueux]non je ne suis pas un écureuil
[Relou-le-Gueux]non je ne suis pas un écureuil
[Relou-le-Gueux]non je ne suis pas un écureuil
[Relou-le-Gueux]non je ne suis pas un écureuil
[Relou-le-Gueux]non je ne suis pas un écureuil
[Relou-le-Gueux]non je ne suis pas un écureuil
[Relou-le-Gueux]non je ne suis pas un écureuil
[Relou-le-Gueux]non je ne suis pas un écureuil
[Relou-le-Gueux]non je ne suis pas un écureuil
[Relou-le-Gueux]non je ne suis pas un écureuil
[Relou-le-Gueux]non je ne suis pas un écureuil
[Relou-le-Gueux]non je ne suis pas un écureuil
[Relou-le-Gueux]non je ne suis pas un écureuil

Aaaah, enseignez-moi, Maîtreeeee !
M. Yo


    le 20/10/2005 à 16:44:50
j attend la suite avec impatience, etre obligé de sortir pour manger, rien que l'idée me fait frémir d'effroi...
Lh     le 21/10/2005 à 13:28:58
Pizza, définitivement.

Hmmm Anchois ? oui, anchois...
Cadarn


    le 21/10/2005 à 18:25:55
au choix ?
cep     le 27/10/2005 à 19:31:25
les 4 doivents se mettre 4 pour écrire de bons articles maintenant?
Lapinchien


tw
    le 27/10/2005 à 20:13:41
oui c'est bien çà... 4 doigts
KoaxKoax     le 09/10/2009 à 13:15:12
Aussi efficace que les épisodes précédents, peut être moins drôle. J'aime beaucoup l'histoire en elle-même, la trame, c'est pertinent et vraiment original.

Et de plus c'est toujours bien écrit, ce qui ne gâche rien. Vraiment réussit pour l'instant.

= ajouter un commentaire =